Vente Automobiles en Scène - 17 juin 2019 /Lot 64 1975 Lancia Stratos HF

  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
  • 1975 Lancia Stratos HF
1975 Lancia Stratos HF
Titre de circulation anglais
Châssis n° 829AR0001844
Moteur n° 829A000001038
Coque n° 1240.398

- Un chef d'œuvre de Bertone
- Une des voitures les plus titrées de l'histoire
- Eligible dans les plus beaux évènements mondiaux

Dans l'esprit de la maison Lancia, la Stratos fut d'abord une voiture de salons, une vitrine de la technologie Lancia. Le prototype fut proposé par le carrossier Nuccio Bertone au Salon de Turin 1970, et était encore équipé d'un quatre cylindres Fulvia HF. L'esthétique de ce petit coupé fut très remarquée et un an plus tard, toujours au Salon de Turin, la version quasi définitive fut présentée avec un moteur six cylindres en V d'origine Ferrari (moteur Dino 246). La décision de construire une petite série de Stratos avait été prise en mars 1971 afin de permettre à Lancia de disputer le Championnat du Monde des Rallyes.
Grâce à des recherches effectuées auprès de Thomas Popper, spécialiste du modèle, l'authenticité de cette Lancia Stratos a pu être confirmée avec précision. Elle est sortie d'usine le 14 novembre 1974, puis livrée à son premier propriétaire, un amateur italien, le 3 mars 1975 (date de la facture de vente). Probablement de teinte jaune à l'origine (certaines traces en témoignent sur la carrosserie), elle a été repeinte en bleu ciel (code 86980) par l'usine avant même d'être vendue neuve en Italie, sans doute afin d'être vendue plus facilement. Comme cela pouvait parfois arriver à l'époque, à la suite d'un accrochage à l'avant, le capot avant a été remplacé par celui d'une autre Stratos, une Groupe 4 usine qui existe toujours. Mis à part cet élément, la plupart des pièces de carrosserie sont estampillés du numéro de coque correct.

Entre 1985 et 1989, elle a appartenu au Suisse Hans-Ruedi Egli. Elle apparaît d'ailleurs sur une photo prise en 1988 lors d'une rencontre Stratos en Suisse, avec l'immatriculation UH 37070U. Dans les années 1990 elle est repeinte en bleu foncé et, en 1996-1997, on la retrouve entre les mains du négociant zurichois Lukas Hüni, sous le numéro ZH 233063, comme en témoigne une copie du permis de circulation suisse de l'époque. Elle a ensuite été cédée au collectionneur japonais Konno Fumihiko, on voit d'ailleurs la voiture dans un article qui lui a été consacré au Japon. Ce dernier l'a conservée jusqu'en 2014, date à laquelle elle a été achetée par notre collectionneur européen qui est un grand amateur de sportives italiennes et françaises rares (Lancia, Moretti, Osca, DB...) particulièrement connaisseur et pointilleux.
Cette voiture qui est aujourd'hui dans un état d'origine très intéressant est accompagnée d'un dossier historique comportant plusieurs photos d'époques différentes, des factures récentes, un test de compression et la carte d'identité FIVA de la voiture. Affichant aujourd'hui un kilométrage de 68 000 km, elle a fait l'objet de travaux mécaniques récents pour un total dépassant 11 000 € dont les factures sont jointes au dossier.
Véritable chef d'œuvre esthétique dessiné par Marcello Gandini, cette Stratos se présente dans un état d'origine intéressant, avec la plupart de ses composants d'époque : une situation appréciable pour ce modèle rare dont les versions compétition ont longtemps dominé la scène des plus grands rallyes internationaux.



UK title
Chassis n° 829AR0001844
Engine n° 829A000001038
Bodywork n° 1240.398

- Bertone masterpiece
- One of the most successful cars in history
- Eligible for major historic events

In true Lancia style, the Stratos was initally a Motor Show car designed to showcase new Lancia technology. The prototype was first shown by the coachbuilder Nuccio Bertone at the 1970 Turin Motor Show, fitted with a Fulvia HF four-cylinder engine. The little coupé attracted much attention and a year later, again at the Turin Motor Show, the almost final version was presented equipped with a Ferrari V6 engine (from the Dino 246). The decision to produce a limited series of the Stratos was made in March 1971 to allow Lancia to compete in the World Rally Championship.
Thanks to great insights collected from Thomas Popper, a specialist of this model, we have been able to precisely confirm the authenticity of this Lancia Stratos. It came out of the factory on 14 November 1974 and was then delivered to its first owner, an Italian enthusiast, on 3 March 1975 (date stated on the invoice). Probably yellow at the origin (some traces testify to this on the bodywork), the car was repainted in sky blue (code 86980) by the manufacturer before even being sold new in Italy, probably in order to be sold more easily.
As was sometimes the case at the time, following a front collision the bonnet was replaced with one taken from another Stratos, a factory group 4 still in existence. Except from this element, most of its body parts are stamped with the correct number.
The car belonged to a Swiss national called Hans-Ruedi Egli between 1985 and 1989. It also appears on a picture taken at a Stratos meeting in 1988 in Switzerland, with the registration plate UH 37070U. In the 1990s it was painted in dark blue and then passed into the hands of Zurich dealer Lukas Hüni in 1996/1997, with the number plate ZH 233063, as evidenced by a copy of the Swiss registration document of the time. It was then sold to Japanese collector Konno Fumihiko and the car was featured in an article in Japan. The latter kept it until 2014, when it was purchased by our European collector, an enthusiast of rare Italian and French sports cars (Lancia, Moretti, Osca, DB...), particularly demanding and knowledgeable.
The car is presented today in a very interesting original condition and comes with a historical file containing several period pictures, recent invoices, a compression test and a FIVA identity card. With a current mileage of 68,000 km on the clock, it has been subject to recent mechanical work totaling over 11,000 € (invoices in the file).
A true aesthetic masterpiece designed by Marcello Gandini, this Stratos is in an interesting original condition, with most of its original components. This is something to be appreciated for this rare model whose competition versions have long dominated the international rally world.



Estimation 450 000 - 500 000 €

Lot 64

1975 Lancia Stratos HF

Estimation 450 000 - 500 000 € [$]

1975 Lancia Stratos HF
Titre de circulation anglais
Châssis n° 829AR0001844
Moteur n° 829A000001038
Coque n° 1240.398

- Un chef d'œuvre de Bertone
- Une des voitures les plus titrées de l'histoire
- Eligible dans les plus beaux évènements mondiaux

Dans l'esprit de la maison Lancia, la Stratos fut d'abord une voiture de salons, une vitrine de la technologie Lancia. Le prototype fut proposé par le carrossier Nuccio Bertone au Salon de Turin 1970, et était encore équipé d'un quatre cylindres Fulvia HF. L'esthétique de ce petit coupé fut très remarquée et un an plus tard, toujours au Salon de Turin, la version quasi définitive fut présentée avec un moteur six cylindres en V d'origine Ferrari (moteur Dino 246). La décision de construire une petite série de Stratos avait été prise en mars 1971 afin de permettre à Lancia de disputer le Championnat du Monde des Rallyes.
Grâce à des recherches effectuées auprès de Thomas Popper, spécialiste du modèle, l'authenticité de cette Lancia Stratos a pu être confirmée avec précision. Elle est sortie d'usine le 14 novembre 1974, puis livrée à son premier propriétaire, un amateur italien, le 3 mars 1975 (date de la facture de vente). Probablement de teinte jaune à l'origine (certaines traces en témoignent sur la carrosserie), elle a été repeinte en bleu ciel (code 86980) par l'usine avant même d'être vendue neuve en Italie, sans doute afin d'être vendue plus facilement. Comme cela pouvait parfois arriver à l'époque, à la suite d'un accrochage à l'avant, le capot avant a été remplacé par celui d'une autre Stratos, une Groupe 4 usine qui existe toujours. Mis à part cet élément, la plupart des pièces de carrosserie sont estampillés du numéro de coque correct.

Entre 1985 et 1989, elle a appartenu au Suisse Hans-Ruedi Egli. Elle apparaît d'ailleurs sur une photo prise en 1988 lors d'une rencontre Stratos en Suisse, avec l'immatriculation UH 37070U. Dans les années 1990 elle est repeinte en bleu foncé et, en 1996-1997, on la retrouve entre les mains du négociant zurichois Lukas Hüni, sous le numéro ZH 233063, comme en témoigne une copie du permis de circulation suisse de l'époque. Elle a ensuite été cédée au collectionneur japonais Konno Fumihiko, on voit d'ailleurs la voiture dans un article qui lui a été consacré au Japon. Ce dernier l'a conservée jusqu'en 2014, date à laquelle elle a été achetée par notre collectionneur européen qui est un grand amateur de sportives italiennes et françaises rares (Lancia, Moretti, Osca, DB...) particulièrement connaisseur et pointilleux.
Cette voiture qui est aujourd'hui dans un état d'origine très intéressant est accompagnée d'un dossier historique comportant plusieurs photos d'époques différentes, des factures récentes, un test de compression et la carte d'identité FIVA de la voiture. Affichant aujourd'hui un kilométrage de 68 000 km, elle a fait l'objet de travaux mécaniques récents pour un total dépassant 11 000 € dont les factures sont jointes au dossier.
Véritable chef d'œuvre esthétique dessiné par Marcello Gandini, cette Stratos se présente dans un état d'origine intéressant, avec la plupart de ses composants d'époque : une situation appréciable pour ce modèle rare dont les versions compétition ont longtemps dominé la scène des plus grands rallyes internationaux.



UK title
Chassis n° 829AR0001844
Engine n° 829A000001038
Bodywork n° 1240.398

- Bertone masterpiece
- One of the most successful cars in history
- Eligible for major historic events

In true Lancia style, the Stratos was initally a Motor Show car designed to showcase new Lancia technology. The prototype was first shown by the coachbuilder Nuccio Bertone at the 1970 Turin Motor Show, fitted with a Fulvia HF four-cylinder engine. The little coupé attracted much attention and a year later, again at the Turin Motor Show, the almost final version was presented equipped with a Ferrari V6 engine (from the Dino 246). The decision to produce a limited series of the Stratos was made in March 1971 to allow Lancia to compete in the World Rally Championship.
Thanks to great insights collected from Thomas Popper, a specialist of this model, we have been able to precisely confirm the authenticity of this Lancia Stratos. It came out of the factory on 14 November 1974 and was then delivered to its first owner, an Italian enthusiast, on 3 March 1975 (date stated on the invoice). Probably yellow at the origin (some traces testify to this on the bodywork), the car was repainted in sky blue (code 86980) by the manufacturer before even being sold new in Italy, probably in order to be sold more easily.
As was sometimes the case at the time, following a front collision the bonnet was replaced with one taken from another Stratos, a factory group 4 still in existence. Except from this element, most of its body parts are stamped with the correct number.
The car belonged to a Swiss national called Hans-Ruedi Egli between 1985 and 1989. It also appears on a picture taken at a Stratos meeting in 1988 in Switzerland, with the registration plate UH 37070U. In the 1990s it was painted in dark blue and then passed into the hands of Zurich dealer Lukas Hüni in 1996/1997, with the number plate ZH 233063, as evidenced by a copy of the Swiss registration document of the time. It was then sold to Japanese collector Konno Fumihiko and the car was featured in an article in Japan. The latter kept it until 2014, when it was purchased by our European collector, an enthusiast of rare Italian and French sports cars (Lancia, Moretti, Osca, DB...), particularly demanding and knowledgeable.
The car is presented today in a very interesting original condition and comes with a historical file containing several period pictures, recent invoices, a compression test and a FIVA identity card. With a current mileage of 68,000 km on the clock, it has been subject to recent mechanical work totaling over 11,000 € (invoices in the file).
A true aesthetic masterpiece designed by Marcello Gandini, this Stratos is in an interesting original condition, with most of its original components. This is something to be appreciated for this rare model whose competition versions have long dominated the international rally world.



Estimation 450 000 - 500 000 €

Détails de la vente

Vente : 3946
Lieu : Théâtre du Rond-Point 2 bis, Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris
Date : 17 juin 2019 17:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles en Scène