Vente Rétromobile 2019 Collection MV Agusta - 09 février 2019 /Lot 260 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica No reserve - Sans réserve

  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
  • 1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica  No reserve - Sans réserve
1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica
No reserve - Sans réserve

N° de cadre : 04/75
Registro MV : 543

Pour résister à l'arrivée deux temps en catégorie 500 cm3, MV Agusta doit absolument trouver de la puissance. Le plus simple est d'abandonner le trois cylindres pour passer au quatre cylindres. Cela permet d'alléger les pièces en mouvement, donc d'augmenter le régime moteur et de trouver des chevaux.
Face aux écuries Yamaha et Suzuki officielles, MV Agusta n'eut de cesse de faire évoluer cette 500/4. Au meilleur de sa forme, la MV 4 sortait 98 ch à 14 000 tr/mn pour un poids de 120 kg. En 1973, Phil Read enlevait le titre " Pilote " et MV Agusta coiffait la couronne " Constructeurs " avec cette machine. En 1974, l'Anglais rééditait son exploit et remportait son dernier titre de Champion du Monde. Gianfranco Bonera (MV Agusta) devançait les deux Yamaha de Teuvo Länsivuori et Giacomo Agostini. Ce dernier avait claqué la porte de MV à la fin de la saison 73 !
Cette magnifique moto est équipée d'un moteur non fonctionnel sans pièce mobile. Tout comme la 500 Tre cilindri de la collection, cette réplique a été construite par un ancien technicien de l'usine, dans les années 2010, en partie avec des pièces de rechange. Le savoir-faire déployé est impressionnant et on ne se lasse pas de regarder cette fantastique recréation.



Frame No: 04/75
MV Registro : 543

MV found itself on a quest to boost the performance of its machines in order to stand up to two-stroke motorbikes in the 500cc class. One simple way to achieve this is to give up the three-cylinder for the four-cylinder, which in turn makes it possible to reduce the weight of moving parts and increase the engine speed while gaining in horsepower.
MV kept improving this 500/4 in order not to fall behind the official Yamaha and Suzuki teams. The MV4 produced 98 hp at 14,000 rpm at its very best, and weighed 120kg. In 1973, Phil Read claimed the " Riders" world champion title while MV Agusta was crowned "Constructors" world champion with this machine. In 1974, the Englishman repeated his feat and earned his last World Champion title. Gianfranco Bonera (MV Agusta) was in the lead, followed by the two Yamaha riders Teuvo Länsivuori and Giacomo Agostini. The latter had walked away from MV at the end of the 73 season!
This beautiful motorbike is equipped with a non-functional engine without moving parts. Like the 500 Tre Cilindri featured in the collection, this replica was manufactured by a former factory technician around the 2010 years. The know-how that brought to life this machine is impressive and it's hard not to be enthralled by this striking creation.



Estimation 80 000 - 120 000 €

Lot 260

1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica
No reserve - Sans réserve

Estimation 80 000 - 120 000 € [$]

1974 MV Agusta 500 4C Corsa Replica
No reserve - Sans réserve

N° de cadre : 04/75
Registro MV : 543

Pour résister à l'arrivée deux temps en catégorie 500 cm3, MV Agusta doit absolument trouver de la puissance. Le plus simple est d'abandonner le trois cylindres pour passer au quatre cylindres. Cela permet d'alléger les pièces en mouvement, donc d'augmenter le régime moteur et de trouver des chevaux.
Face aux écuries Yamaha et Suzuki officielles, MV Agusta n'eut de cesse de faire évoluer cette 500/4. Au meilleur de sa forme, la MV 4 sortait 98 ch à 14 000 tr/mn pour un poids de 120 kg. En 1973, Phil Read enlevait le titre " Pilote " et MV Agusta coiffait la couronne " Constructeurs " avec cette machine. En 1974, l'Anglais rééditait son exploit et remportait son dernier titre de Champion du Monde. Gianfranco Bonera (MV Agusta) devançait les deux Yamaha de Teuvo Länsivuori et Giacomo Agostini. Ce dernier avait claqué la porte de MV à la fin de la saison 73 !
Cette magnifique moto est équipée d'un moteur non fonctionnel sans pièce mobile. Tout comme la 500 Tre cilindri de la collection, cette réplique a été construite par un ancien technicien de l'usine, dans les années 2010, en partie avec des pièces de rechange. Le savoir-faire déployé est impressionnant et on ne se lasse pas de regarder cette fantastique recréation.



Frame No: 04/75
MV Registro : 543

MV found itself on a quest to boost the performance of its machines in order to stand up to two-stroke motorbikes in the 500cc class. One simple way to achieve this is to give up the three-cylinder for the four-cylinder, which in turn makes it possible to reduce the weight of moving parts and increase the engine speed while gaining in horsepower.
MV kept improving this 500/4 in order not to fall behind the official Yamaha and Suzuki teams. The MV4 produced 98 hp at 14,000 rpm at its very best, and weighed 120kg. In 1973, Phil Read claimed the " Riders" world champion title while MV Agusta was crowned "Constructors" world champion with this machine. In 1974, the Englishman repeated his feat and earned his last World Champion title. Gianfranco Bonera (MV Agusta) was in the lead, followed by the two Yamaha riders Teuvo Länsivuori and Giacomo Agostini. The latter had walked away from MV at the end of the 73 season!
This beautiful motorbike is equipped with a non-functional engine without moving parts. Like the 500 Tre Cilindri featured in the collection, this replica was manufactured by a former factory technician around the 2010 years. The know-how that brought to life this machine is impressive and it's hard not to be enthralled by this striking creation.



Estimation 80 000 - 120 000 €

Détails de la vente

Vente : 3910
Lieu : Salon Rétromobile Hall 2.2 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection MV Agusta Rétromobile 2019