Vente Rétromobile 2018 - 09 février 2018 /Lot 54 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer

  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
  • 1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
Carte grise française
Châssis n° 17955
Moteur n° 0228

- Collection d'un amateur parisien
- Historique intéressant
- Faible kilométrage, 14.140 miles
- Importante restauration mécanique documentée en 2016-17

Portant le numéro de commande #670, la 365 GT/4 que nous présentons est livrée le 1er Juillet 1974 en conduite gauche par Maranello Concessionnaires, importateur Ferrari au Royaume Uni, dans sa rare teinte bleu métallisé dino (106 A 72 Salchi), son intérieur et ses tapis beiges (VM 3234), ses options roues large moyeu central 7,5 # AV et 9# AR et l'air conditionné. Elle fait partie de la première série, elle a donc un tableau de bord en peau de veau retourné, ne possède pas d'appuis têtes, et le capot arrière n'a pas sa grille centrale.
Cette voiture a eu comme premier propriétaire Paddy McNally, pilote automobile des années 1960 qui a intégré plus tard l'organisation de Bernie Ecclestone en Formule 1, comme responsable Marketing et Relations Publiques. Il emmène ensuite la voiture à Genève où il vivait alors. La berlinette est ensuite partie à Miami, aux États-Unis, avant d'être acquise par le fonds d'investissement suédois Consolidator Collection, géré par Hans Thulin. Celui-ci s'était rendu célèbre en achetant à des prix record une Bugatti Royale et une Ferrari 250 GTO. Peu après, Consolidator a fait faillite et les voitures ont été vendues, mais celle-ci est restée en Suède. La 365 acquise sous licence de musée, donc interdite de circulation, est remise en route par le spécialiste Ferrari Jarl's Bilservice, à Malmö, et immatriculée en avril 1998. Elle est revendue en 2001 à M. Hagman, puis à M. Fredlund.
Depuis son acquisition en 2014 par son actuel propriétaire, cette Ferrari a bénéficié d'une importante restauration mécanique par le spécialiste parisien réputé TS Automobiles pour un montant de près de 74,000 euros, incluant notamment les travaux suivants : dépose moteur, contrôle de l'allumage, remplacement du faisceau, du refroidissement et de l'étanchéité, remise en marche du moteur, contrôle de l'étanchéité et du refroidissement, réglage de la position de commande de boite, synchronisation des carburateurs, remplacement de la pompe à essence, branchement des câblages électriques moteur et climatisation, contrôle des commandes de chauffage, géométrie des trains roulants avant et arrière, circuit de climatisation, restauration du compteur désormais gradué en km et non plus en miles et km…. Elle roule régulièrement depuis sa réfection moteur, la pression est bonne et ses accélérations dans les hauts régimes traduisent la vigueur de ce fabuleux moteur. Elle a été équipée d'un échappement neuf conforme avec ses six sorties, d'un train de pneus Michelin neufs, possède sa rare roue de secours galette et sa valise à outils. Le dossier de l'auto comprend une copie de la commande par Patrick Mc Nally auprès de Maranello Concessionnaires et du bon de livraison par Ferrari, un test de compressions effectué par TS automobile, un important dossier de factures récentes et une copie de l'uso e manutenzione.
C'est aujourd'hui une Ferrari recherchée, qui se présente avec une séduisante et originale combinaison de couleurs. Elle constitue une rare opportunité d'acquérir un bel exemplaire de cette auto iconique de l'histoire de Ferrari produites à seulement 387 exemplaires.



French title
Chassis n° 17955
Engine n° 0228

- Collection of a Parisian enthusiast
- Interesting history
- Low mileage, 14,140 miles
- Important and documented mechanical restoration in 2016/2017

The 365 GT/C on offer, order number #670, was delivered new on 1 July 1974 by Maranello Concessionnaires, the UK Ferrari importer. A left-hand drive car, it was presented in the rare shade Blu Dino Metallizzato (106 A 72 Salchi), with beige interior and carpets (VM 3234), optional 7,5 # front and 9# rear centre lock wheels and air conditioning. It was one of the first series, with a calfskin-covered dashboard, no headrests, and rear boot without its central grille.
The original owner of this car was Paddy McNally, a racing driver during the 1960s, who went on to work in Formula 1, running the Marketing and PR for Bernie Ecclestone. He took this car to Geneva, where he lived at the time. The Berlinetta then left for Miami, before being acquired by the Swedish investment fund Consolidator Collection, run by Hans Thulin, who was famous for buying a Bugatti Royale and a Ferrari 250 GTO for record prices. Shortly afterwards, Consolidator went bankrupt and the cars were sold, although this car remained in Sweden. It had been acquired under a museum licence that had prevented it from being driven. The car was put back on the road by the Ferrari specialist Jarl's Bilservice, in Malmo, and was road registered in April 1998. It sold in 2001 to Mr. Hagman, and later to Mr Fredlund.
Since being bought by the current owner in 2014, the car has benefited from a major mechanical overhaul, carried out by renowned Parisian specialist TS Automobiles, for a total of nearly 74 000 euros, including the following: engine removal, ignition set-up, replacement of wiring, checking operation of cooling system, re-commissioning the engine, gear selection set up, synchronising the carburettors, replacing the fuel pump, overhaul of wiring loom to the engine and air conditioning, inspecting the heating controls, geometry of the running gear front and back, air conditioning system, re-calibration of the odometer previously in miles and kilometres and now in kilometres... Following the engine rebuild, the car has been driven regularly, and has good oil pressure. Acceleration at high revs demonstrates the vigour of this fabulous engine. It has been fitted with a new exhaust, compliant with its six outlets, a set of new Michelin tyres, and comes with its rare space-saver spare wheel and tool-kit. The file with the car includes a copy of the order made by Patrick McNally to Maranello Concessionnaires, and the Ferrari delivery note, a compression test carried out by TS Automobile, a large folder of recent bills and a copy of the uso e manutenzione.
This is a sought-after model today, offered here in an attractive colour combination. It presents a rare opportunity to acquire a lovely example of a car that has an important place in Ferrari history, and is one of only 387 built.



Photos © Kevin Van Campenhout

Estimation 320 000 - 380 000 €

Vendu 333 760 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 54

1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer

Vendu 333 760 € [$]

1974 Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer
Carte grise française
Châssis n° 17955
Moteur n° 0228

- Collection d'un amateur parisien
- Historique intéressant
- Faible kilométrage, 14.140 miles
- Importante restauration mécanique documentée en 2016-17

Portant le numéro de commande #670, la 365 GT/4 que nous présentons est livrée le 1er Juillet 1974 en conduite gauche par Maranello Concessionnaires, importateur Ferrari au Royaume Uni, dans sa rare teinte bleu métallisé dino (106 A 72 Salchi), son intérieur et ses tapis beiges (VM 3234), ses options roues large moyeu central 7,5 # AV et 9# AR et l'air conditionné. Elle fait partie de la première série, elle a donc un tableau de bord en peau de veau retourné, ne possède pas d'appuis têtes, et le capot arrière n'a pas sa grille centrale.
Cette voiture a eu comme premier propriétaire Paddy McNally, pilote automobile des années 1960 qui a intégré plus tard l'organisation de Bernie Ecclestone en Formule 1, comme responsable Marketing et Relations Publiques. Il emmène ensuite la voiture à Genève où il vivait alors. La berlinette est ensuite partie à Miami, aux États-Unis, avant d'être acquise par le fonds d'investissement suédois Consolidator Collection, géré par Hans Thulin. Celui-ci s'était rendu célèbre en achetant à des prix record une Bugatti Royale et une Ferrari 250 GTO. Peu après, Consolidator a fait faillite et les voitures ont été vendues, mais celle-ci est restée en Suède. La 365 acquise sous licence de musée, donc interdite de circulation, est remise en route par le spécialiste Ferrari Jarl's Bilservice, à Malmö, et immatriculée en avril 1998. Elle est revendue en 2001 à M. Hagman, puis à M. Fredlund.
Depuis son acquisition en 2014 par son actuel propriétaire, cette Ferrari a bénéficié d'une importante restauration mécanique par le spécialiste parisien réputé TS Automobiles pour un montant de près de 74,000 euros, incluant notamment les travaux suivants : dépose moteur, contrôle de l'allumage, remplacement du faisceau, du refroidissement et de l'étanchéité, remise en marche du moteur, contrôle de l'étanchéité et du refroidissement, réglage de la position de commande de boite, synchronisation des carburateurs, remplacement de la pompe à essence, branchement des câblages électriques moteur et climatisation, contrôle des commandes de chauffage, géométrie des trains roulants avant et arrière, circuit de climatisation, restauration du compteur désormais gradué en km et non plus en miles et km…. Elle roule régulièrement depuis sa réfection moteur, la pression est bonne et ses accélérations dans les hauts régimes traduisent la vigueur de ce fabuleux moteur. Elle a été équipée d'un échappement neuf conforme avec ses six sorties, d'un train de pneus Michelin neufs, possède sa rare roue de secours galette et sa valise à outils. Le dossier de l'auto comprend une copie de la commande par Patrick Mc Nally auprès de Maranello Concessionnaires et du bon de livraison par Ferrari, un test de compressions effectué par TS automobile, un important dossier de factures récentes et une copie de l'uso e manutenzione.
C'est aujourd'hui une Ferrari recherchée, qui se présente avec une séduisante et originale combinaison de couleurs. Elle constitue une rare opportunité d'acquérir un bel exemplaire de cette auto iconique de l'histoire de Ferrari produites à seulement 387 exemplaires.



French title
Chassis n° 17955
Engine n° 0228

- Collection of a Parisian enthusiast
- Interesting history
- Low mileage, 14,140 miles
- Important and documented mechanical restoration in 2016/2017

The 365 GT/C on offer, order number #670, was delivered new on 1 July 1974 by Maranello Concessionnaires, the UK Ferrari importer. A left-hand drive car, it was presented in the rare shade Blu Dino Metallizzato (106 A 72 Salchi), with beige interior and carpets (VM 3234), optional 7,5 # front and 9# rear centre lock wheels and air conditioning. It was one of the first series, with a calfskin-covered dashboard, no headrests, and rear boot without its central grille.
The original owner of this car was Paddy McNally, a racing driver during the 1960s, who went on to work in Formula 1, running the Marketing and PR for Bernie Ecclestone. He took this car to Geneva, where he lived at the time. The Berlinetta then left for Miami, before being acquired by the Swedish investment fund Consolidator Collection, run by Hans Thulin, who was famous for buying a Bugatti Royale and a Ferrari 250 GTO for record prices. Shortly afterwards, Consolidator went bankrupt and the cars were sold, although this car remained in Sweden. It had been acquired under a museum licence that had prevented it from being driven. The car was put back on the road by the Ferrari specialist Jarl's Bilservice, in Malmo, and was road registered in April 1998. It sold in 2001 to Mr. Hagman, and later to Mr Fredlund.
Since being bought by the current owner in 2014, the car has benefited from a major mechanical overhaul, carried out by renowned Parisian specialist TS Automobiles, for a total of nearly 74 000 euros, including the following: engine removal, ignition set-up, replacement of wiring, checking operation of cooling system, re-commissioning the engine, gear selection set up, synchronising the carburettors, replacing the fuel pump, overhaul of wiring loom to the engine and air conditioning, inspecting the heating controls, geometry of the running gear front and back, air conditioning system, re-calibration of the odometer previously in miles and kilometres and now in kilometres... Following the engine rebuild, the car has been driven regularly, and has good oil pressure. Acceleration at high revs demonstrates the vigour of this fabulous engine. It has been fitted with a new exhaust, compliant with its six outlets, a set of new Michelin tyres, and comes with its rare space-saver spare wheel and tool-kit. The file with the car includes a copy of the order made by Patrick McNally to Maranello Concessionnaires, and the Ferrari delivery note, a compression test carried out by TS Automobile, a large folder of recent bills and a copy of the uso e manutenzione.
This is a sought-after model today, offered here in an attractive colour combination. It presents a rare opportunity to acquire a lovely example of a car that has an important place in Ferrari history, and is one of only 387 built.



Photos © Kevin Van Campenhout

Estimation 320 000 - 380 000 €

Vendu 333 760 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3279
Lieu : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2018 by Artcurial Motorcars