• 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
  • 1972 Maserati Bora 4700
1972 Maserati Bora 4700
Titre de circulation belge
Châssis n° AM117 *344*
Moteur n° AM107/07/47 *344*

- Supercar au dessin exceptionnel
- Importants travaux récents
- La meilleure GT de sa génération

La direction de Maserati demanda en 1969 à Ital-Design et à son créateur Giugiaro, de proposer un projet de voiture sportive à moteur central arrière, tenant bien la route et, aérodynamique : une véritable réponse à la Lamborghini Miura en somme. La Bora est présentée au Salon de Genève 1971 où elle fait sensation.
Notre exemplaire est une version 4.7L de 1972, l'un des premiers modèles. Le certificat d'origine émis par Maserati et présent au dossier, nous informe qu'il fut produit en octobre de l'année 72 et fait particulièrement intéressant, qu'il fut directement vendu sans distributeur de la marque, à son premier propriétaire, F. Piëch de Stuttgart. Il y a donc tout lieu de penser qu'il s'agit de la voiture du petit fils de Ferdinand Porsche, grand entrepreneur et bâtisseur du Groupe Volkswagen tel qu'on le connait aujourd'hui. Son propriétaire actuel, en fit lui l'acquisition en 2014, lors d'une vente aux enchères en Autriche, pays dans lequel se trouvait la voiture depuis de nombreuses années. C'est son second propriétaire qui l'importa en Autriche en 1980 et la voiture a finalement peu roulé au cours des décennies qui ont suivi. Aujourd'hui dans un état de conservation enviable, notre Bora a bénéficié au cours de l'année 2019 d'importants travaux mécaniques et cosmétiques réalisés par le renommé spécialiste belge Offinica Valenti. Ainsi la voiture fut mise à nu puis entièrement repeinte, les deux sièges avant ont été rénovés et le moteur a lui aussi bénéficié d'une réfection complète, le tout pour un montant de travaux dépassant les 37 000 € et dont le détail est disponible au dossier. Son compteur affiche aujourd'hui 77 150 km, ce qui pourrait parfaitement correspondre à son kilométrage d'origine. Elle se trouve encore aujourd'hui dans ses couleurs d'origine, sa robe noire " Nero " étant associé à un magnifique intérieur en cuir tan " Senape ". Il s'agit d'une automobile au dessin légendaire, à l'habitacle particulièrement moderne et tellement représentatif du design des années 70, un coup de génie de Giugiaro. Un tel exemplaire tout récemment rénové et dans sa configuration d'origine aura la préférence des collectionneurs.



Belgian title
Chassis No AM117 *344*
Engine No AM107/07/47 *344*

- Supercar with exceptional design
- Important and recent restoration work
- The best GT of its generation

In 1969, Maserati's management asked Ital-Design and its founder Giugiaro to come up with a sports car project with rear mid-engine, good handling and aerodynamic capabilities: in other words, a true response to the Lamborghini Miura. The Bora was introduced at the 1971 Geneva Motor Show and experienced a raging success.
This particular car is one of the first models, a 4.7L version from 1972. The certificate of conformity issued by Maserati (included in the file) states that it was produced in October 1972 and interestingly sold directly to its first owner F. Piëch from Stuttgart, without going through one of the brand's distributors. There is therefore every reason to believe that it was the car of Ferdinand Porsche's grandson, the great entrepreneur and founder of Volkswagen Group as we know it today. Its current owner acquired it in 2014 during an auction in Austria, country where it was to remain for many years. It was in fact the second owner who imported it in Austria in 1980 and in the decades that followed, the car was not driven much on the road. In an enviable original condition to date, our Bora benefited from a major mechanical and cosmetic work in 2019, carried out by the renowned Belgian specialist Officina Valenti. The car was therefore stripped down, fully repainted, both front seats renovated and the engine completely restored; all of it for an amount exceeding €37,000 (details available in the file). It displays a mileage of 77,150 km to date, which could correspond to its original mileage. Furthermore, it still has its original colours, a "Nero" black bodywork complemented with a beautiful tan "Senape" leather interior. This is an automobile with a legendary design, a particularly modern interior and so representative of 1970s' styling, by far a stroke of genius from Giugiaro. Such an incredible example, restored and with original specifications, can only attract the attention of keen collectors.


Photos © Dirk de Jager

Estimation 150 000 - 200 000 €

Lot 50

1972 Maserati Bora 4700

Estimation 150 000 - 200 000 € [$]

1972 Maserati Bora 4700
Titre de circulation belge
Châssis n° AM117 *344*
Moteur n° AM107/07/47 *344*

- Supercar au dessin exceptionnel
- Importants travaux récents
- La meilleure GT de sa génération

La direction de Maserati demanda en 1969 à Ital-Design et à son créateur Giugiaro, de proposer un projet de voiture sportive à moteur central arrière, tenant bien la route et, aérodynamique : une véritable réponse à la Lamborghini Miura en somme. La Bora est présentée au Salon de Genève 1971 où elle fait sensation.
Notre exemplaire est une version 4.7L de 1972, l'un des premiers modèles. Le certificat d'origine émis par Maserati et présent au dossier, nous informe qu'il fut produit en octobre de l'année 72 et fait particulièrement intéressant, qu'il fut directement vendu sans distributeur de la marque, à son premier propriétaire, F. Piëch de Stuttgart. Il y a donc tout lieu de penser qu'il s'agit de la voiture du petit fils de Ferdinand Porsche, grand entrepreneur et bâtisseur du Groupe Volkswagen tel qu'on le connait aujourd'hui. Son propriétaire actuel, en fit lui l'acquisition en 2014, lors d'une vente aux enchères en Autriche, pays dans lequel se trouvait la voiture depuis de nombreuses années. C'est son second propriétaire qui l'importa en Autriche en 1980 et la voiture a finalement peu roulé au cours des décennies qui ont suivi. Aujourd'hui dans un état de conservation enviable, notre Bora a bénéficié au cours de l'année 2019 d'importants travaux mécaniques et cosmétiques réalisés par le renommé spécialiste belge Offinica Valenti. Ainsi la voiture fut mise à nu puis entièrement repeinte, les deux sièges avant ont été rénovés et le moteur a lui aussi bénéficié d'une réfection complète, le tout pour un montant de travaux dépassant les 37 000 € et dont le détail est disponible au dossier. Son compteur affiche aujourd'hui 77 150 km, ce qui pourrait parfaitement correspondre à son kilométrage d'origine. Elle se trouve encore aujourd'hui dans ses couleurs d'origine, sa robe noire " Nero " étant associé à un magnifique intérieur en cuir tan " Senape ". Il s'agit d'une automobile au dessin légendaire, à l'habitacle particulièrement moderne et tellement représentatif du design des années 70, un coup de génie de Giugiaro. Un tel exemplaire tout récemment rénové et dans sa configuration d'origine aura la préférence des collectionneurs.



Belgian title
Chassis No AM117 *344*
Engine No AM107/07/47 *344*

- Supercar with exceptional design
- Important and recent restoration work
- The best GT of its generation

In 1969, Maserati's management asked Ital-Design and its founder Giugiaro to come up with a sports car project with rear mid-engine, good handling and aerodynamic capabilities: in other words, a true response to the Lamborghini Miura. The Bora was introduced at the 1971 Geneva Motor Show and experienced a raging success.
This particular car is one of the first models, a 4.7L version from 1972. The certificate of conformity issued by Maserati (included in the file) states that it was produced in October 1972 and interestingly sold directly to its first owner F. Piëch from Stuttgart, without going through one of the brand's distributors. There is therefore every reason to believe that it was the car of Ferdinand Porsche's grandson, the great entrepreneur and founder of Volkswagen Group as we know it today. Its current owner acquired it in 2014 during an auction in Austria, country where it was to remain for many years. It was in fact the second owner who imported it in Austria in 1980 and in the decades that followed, the car was not driven much on the road. In an enviable original condition to date, our Bora benefited from a major mechanical and cosmetic work in 2019, carried out by the renowned Belgian specialist Officina Valenti. The car was therefore stripped down, fully repainted, both front seats renovated and the engine completely restored; all of it for an amount exceeding €37,000 (details available in the file). It displays a mileage of 77,150 km to date, which could correspond to its original mileage. Furthermore, it still has its original colours, a "Nero" black bodywork complemented with a beautiful tan "Senape" leather interior. This is an automobile with a legendary design, a particularly modern interior and so representative of 1970s' styling, by far a stroke of genius from Giugiaro. Such an incredible example, restored and with original specifications, can only attract the attention of keen collectors.


Photos © Dirk de Jager

Estimation 150 000 - 200 000 €

Détails de la vente

Vente : 4060
Date : 01 nov. 2020 16:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles sur les Champs