• 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
  • 1971 Porsche 914/6 GT
1971 Porsche 914/6 GT
Titre de circulation allemand
Châssis n° 9140432505

- Préparation d'époque par un des meilleurs spécialistes Porsche
- Palmarès brillant en 1971-1972
- Magnifique remise en état dans sa configuration d'origine
- Éligible aux plus belles épreuves historiques

Sans être une 914/6 "usine" au strict sens du terme, cette voiture a été préparée par un des meilleurs spécialistes du genre et a connu un palmarès dont ne rougirait pas une voiture "officielle". Achetée neuve et immatriculée le 19 février 1971 par Friedrich Graepel, dirigeant d'une usine de fabrications mécaniques et pilote amateur, elle a été confiée à Autohaus Max Moritz pour qu'il la prépare aux spécifications GT. Max Moritz était alors un des meilleurs préparateurs Porsche, et son équipe avait fait courir en 1970 une des 914/6 les plus rapides de la saison. Sa contribution a permis à la voiture de Friedrich Graepel d'être particulièrement performante tout au long de la saison 1971, et notamment dans les épreuves du Championnat d'Allemagne des rallyes (Deutsche Rallye Meisterschaft).
Bien que contrainte à l'abandon lors de sa première participation de l'année, en mars au Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude, elle s'est rattrapée peu après en décrochant deux fois la deuxième place de la catégorie 2L, d'abord au Rallye ADAC d'Ulm, puis au "Sportliche Prufungsfahrt" du circuit de Solitude, au mois d'octobre.
Sa carrière en compétition s'est poursuivie en 1972 où elle a pris le départ de six épreuves du Championnat d'Allemagne des rallyes, remportant même sa catégorie au Stuttgart-Strasbourg-Stuttgart. Elle a terminé quatrième au Lyon-Charbonnières et cinquième au rallye de l'Olympe, remporté par une berlinette Alpine d'usine entre les mains de Jean-Pierre Nicolas et Jean Todt. Cette Porsche 914/6 était donc loin de faire de la simple figuration et se plaçait aux avant-postes des rallyes internationaux.
Elle est restée ensuite inutilisée pendant deux saisons avant de reprendre du service en 1975 où Friedrich Graepel l'a engagée au rallye Lyon-Charbonnières. Il a malheureusement été victime d'un accident qui a mis un terme à la carrière de la Porsche. Entreposée en l'état pendant quelques années, elle est sortie de l'ombre en 2001, après le décès de Friedrich Graepel. Rachetée par Mittelmotor, spécialiste de la marque, elle a fait l'objet d'une remise en état complète, qui a scrupuleusement respecté sa configuration compétition d'origine, dont le moteur modifié par Max Moritz aux spécifications Carrera 6 et développant 218 ch confirmés au banc d'essai.

Aujourd'hui, cette voiture est en configuration homologuée FIA et nous suggérons aux acheteurs intéressés de consulter le dossier qui détaille toutes ses caractéristiques techniques et de carrosserie. Elle est également accompagnée d'un dossier historique très complet qui retrace les grandes heures d'une carrière brillante. Non seulement elle est éligible aux évènements historiques les plus prestigieux (Tour Auto, Le Mans Classic...), mais en plus elle s'y montrera performante, comme à l'époque. De plus, son immatriculation lui permet d'être utilisable sur route.
Modèle sous-estimé, la 914/6 affiche un comportement routier sain et la fiabilité propre au constructeur allemand. De précieuses qualités pour ceux qui se lancent dans les plus belles épreuves internationales.

MERCI DE NOTER QUE CONTRAIREMENT A CE QUI EST INDIQUE AU CATALOGUE LA VOITURE NE SERA PAS VENDUE AVEC SON TITRE DE CIRCULATION ALLEMAND D'ORIGINE MAIS UNE COPIE.



German title
Chassis n° 9140432505

- Prepared in period by one of the best Porsche specialists
- Outstanding competition provenance in 1971-1972
- Magnificently restored to its original configuration
- Eligible for all the best historic events

Although this is not a " factory " 914/6 in the strictest sense of the word, this car was prepared by one of the best specialists in the field and enjoyed a racing provenance that would not have shamed an " official " car. Bought new and registered on 19 February 1971 by Friedrich Graepel, head of a mechanical engineering company and amateur racing driver, the car was sent to Autohaus Max Moritz to be prepared to GT spec. At the time Max Moritz was a leading Porsche preparer, whose team had run one of the quickest 914/6s during the 1970 season. His involvement allowed Friedrich Graepel's car to be particularly competitive during the 1971 season, notably in rounds of the German Rally Championship (Deutsche Rallye Meisterschaft).
After a retirement in its first race of the year, in the Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude during March, the 914/6 soon made up for this with two second place finishes in the 2-litre class. The first occasion was in the Ulm Rallye ADAC and the second in the "Sportliche Prufungsfahrt" at the Solitde circuit in October.
The car's competition career continued in 1972 when it took part in six rounds of the German Rally Championship, winning its class in the Stuttgart-Strasbourg-Stuttgart stage. There was also a fourth place in the Lyon-Charbonnières stage and a fifth in the Olympia rally, which incidentally was won by a factory Alpine berlinetta in the hands of Jean-Pierre Nicolas and Jean Todt. In other words, this Porsche 914/6 was not just out for the ride, but was competing at the highest level in international rallies.
The car was then left unused for two seasons before being taken out again in 1975, when Friedrich Graepel entered the Lyon-Charbonnières rally. Unfortunately, he was the victim of an accident that prevented the Porsche from continuing its racing career. It was stored as it was for some years before coming to light again in 2001, following the death of Friedrich Graepel. Acquired by the specialist Mittelmotor, the car was subjected to a full restoration, with scrupulous attention paid to its original competition configuration including the upgraded engine by Max Moritz to Carrera 6 spec and a test on the rolling road confirmed 218 hp.

Today the car is prepared to FIA homologation spec, and we advise interested parties to consult the file for details of the car's technical characteristics and bodywork. There is also a full history file covering highlights of the car's outstanding career. It is eligible for all the most prestigious historic events, including Tour Auto and Le Mans Classic, where is will undoubtedly be highly competitive, as it was in period. In addition, it is registered to be driven on the road.
An undervalued model, the 914/6 has great road-handling and enjoys the reliability expected of the German manufacturer. Precious qualities for anyone wanting to take part in the best international events.

PLEASE NOTE THAT CONTRARY TO WHAT IS INDICATED IN THE CATALOGUE THE CAR WON'T BE SOLD WITH ITS ORIGINAL GERMAN TITLE BUT IT WILL BE SOLD WITH A COPY OF THE GERMAN TITLE.

Estimation 280 000 - 340 000 €

Lot 647

1971 Porsche 914/6 GT

Estimation 280 000 - 340 000 € [$]

1971 Porsche 914/6 GT
Titre de circulation allemand
Châssis n° 9140432505

- Préparation d'époque par un des meilleurs spécialistes Porsche
- Palmarès brillant en 1971-1972
- Magnifique remise en état dans sa configuration d'origine
- Éligible aux plus belles épreuves historiques

Sans être une 914/6 "usine" au strict sens du terme, cette voiture a été préparée par un des meilleurs spécialistes du genre et a connu un palmarès dont ne rougirait pas une voiture "officielle". Achetée neuve et immatriculée le 19 février 1971 par Friedrich Graepel, dirigeant d'une usine de fabrications mécaniques et pilote amateur, elle a été confiée à Autohaus Max Moritz pour qu'il la prépare aux spécifications GT. Max Moritz était alors un des meilleurs préparateurs Porsche, et son équipe avait fait courir en 1970 une des 914/6 les plus rapides de la saison. Sa contribution a permis à la voiture de Friedrich Graepel d'être particulièrement performante tout au long de la saison 1971, et notamment dans les épreuves du Championnat d'Allemagne des rallyes (Deutsche Rallye Meisterschaft).
Bien que contrainte à l'abandon lors de sa première participation de l'année, en mars au Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude, elle s'est rattrapée peu après en décrochant deux fois la deuxième place de la catégorie 2L, d'abord au Rallye ADAC d'Ulm, puis au "Sportliche Prufungsfahrt" du circuit de Solitude, au mois d'octobre.
Sa carrière en compétition s'est poursuivie en 1972 où elle a pris le départ de six épreuves du Championnat d'Allemagne des rallyes, remportant même sa catégorie au Stuttgart-Strasbourg-Stuttgart. Elle a terminé quatrième au Lyon-Charbonnières et cinquième au rallye de l'Olympe, remporté par une berlinette Alpine d'usine entre les mains de Jean-Pierre Nicolas et Jean Todt. Cette Porsche 914/6 était donc loin de faire de la simple figuration et se plaçait aux avant-postes des rallyes internationaux.
Elle est restée ensuite inutilisée pendant deux saisons avant de reprendre du service en 1975 où Friedrich Graepel l'a engagée au rallye Lyon-Charbonnières. Il a malheureusement été victime d'un accident qui a mis un terme à la carrière de la Porsche. Entreposée en l'état pendant quelques années, elle est sortie de l'ombre en 2001, après le décès de Friedrich Graepel. Rachetée par Mittelmotor, spécialiste de la marque, elle a fait l'objet d'une remise en état complète, qui a scrupuleusement respecté sa configuration compétition d'origine, dont le moteur modifié par Max Moritz aux spécifications Carrera 6 et développant 218 ch confirmés au banc d'essai.

Aujourd'hui, cette voiture est en configuration homologuée FIA et nous suggérons aux acheteurs intéressés de consulter le dossier qui détaille toutes ses caractéristiques techniques et de carrosserie. Elle est également accompagnée d'un dossier historique très complet qui retrace les grandes heures d'une carrière brillante. Non seulement elle est éligible aux évènements historiques les plus prestigieux (Tour Auto, Le Mans Classic...), mais en plus elle s'y montrera performante, comme à l'époque. De plus, son immatriculation lui permet d'être utilisable sur route.
Modèle sous-estimé, la 914/6 affiche un comportement routier sain et la fiabilité propre au constructeur allemand. De précieuses qualités pour ceux qui se lancent dans les plus belles épreuves internationales.

MERCI DE NOTER QUE CONTRAIREMENT A CE QUI EST INDIQUE AU CATALOGUE LA VOITURE NE SERA PAS VENDUE AVEC SON TITRE DE CIRCULATION ALLEMAND D'ORIGINE MAIS UNE COPIE.



German title
Chassis n° 9140432505

- Prepared in period by one of the best Porsche specialists
- Outstanding competition provenance in 1971-1972
- Magnificently restored to its original configuration
- Eligible for all the best historic events

Although this is not a " factory " 914/6 in the strictest sense of the word, this car was prepared by one of the best specialists in the field and enjoyed a racing provenance that would not have shamed an " official " car. Bought new and registered on 19 February 1971 by Friedrich Graepel, head of a mechanical engineering company and amateur racing driver, the car was sent to Autohaus Max Moritz to be prepared to GT spec. At the time Max Moritz was a leading Porsche preparer, whose team had run one of the quickest 914/6s during the 1970 season. His involvement allowed Friedrich Graepel's car to be particularly competitive during the 1971 season, notably in rounds of the German Rally Championship (Deutsche Rallye Meisterschaft).
After a retirement in its first race of the year, in the Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude during March, the 914/6 soon made up for this with two second place finishes in the 2-litre class. The first occasion was in the Ulm Rallye ADAC and the second in the "Sportliche Prufungsfahrt" at the Solitde circuit in October.
The car's competition career continued in 1972 when it took part in six rounds of the German Rally Championship, winning its class in the Stuttgart-Strasbourg-Stuttgart stage. There was also a fourth place in the Lyon-Charbonnières stage and a fifth in the Olympia rally, which incidentally was won by a factory Alpine berlinetta in the hands of Jean-Pierre Nicolas and Jean Todt. In other words, this Porsche 914/6 was not just out for the ride, but was competing at the highest level in international rallies.
The car was then left unused for two seasons before being taken out again in 1975, when Friedrich Graepel entered the Lyon-Charbonnières rally. Unfortunately, he was the victim of an accident that prevented the Porsche from continuing its racing career. It was stored as it was for some years before coming to light again in 2001, following the death of Friedrich Graepel. Acquired by the specialist Mittelmotor, the car was subjected to a full restoration, with scrupulous attention paid to its original competition configuration including the upgraded engine by Max Moritz to Carrera 6 spec and a test on the rolling road confirmed 218 hp.

Today the car is prepared to FIA homologation spec, and we advise interested parties to consult the file for details of the car's technical characteristics and bodywork. There is also a full history file covering highlights of the car's outstanding career. It is eligible for all the most prestigious historic events, including Tour Auto and Le Mans Classic, where is will undoubtedly be highly competitive, as it was in period. In addition, it is registered to be driven on the road.
An undervalued model, the 914/6 has great road-handling and enjoys the reliability expected of the German manufacturer. Precious qualities for anyone wanting to take part in the best international events.

PLEASE NOTE THAT CONTRARY TO WHAT IS INDICATED IN THE CATALOGUE THE CAR WON'T BE SOLD WITH ITS ORIGINAL GERMAN TITLE BUT IT WILL BE SOLD WITH A COPY OF THE GERMAN TITLE.

Estimation 280 000 - 340 000 €

Détails de la vente

Vente : M1076
Lieu : Hôtel Hermitage, Monte-Carlo
Date : 21 juill. 2020 17:00

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Monaco 2020 by Artcurial Motorcars