• 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
  • 1971 Ferrari 365 GTC/4
1971 Ferrari 365 GTC/4
Titre de circulation italien
Châssis n°14179*00*
Moteur n°14179
Caisse Pininfarina n° 1

- Premier modèle produit
- Ex Salon de Genève 1971
- Splendide combinaison de couleurs d'origine
- Belle présentation

La Ferrari 365 GTB/4 Daytona avait été introduite en 1968 et son succès perdurait à la fin de 1970 quand Ferrari décida d'arrêter la production de la 365 GT 2+2, période durant laquelle la production de la 365 GTC avait elle aussi cessé.
Aucun successeur de la 365 GT 2+2 n'étant prévu, il y eut un léger manque dans le catalogue Ferrari jusqu'au Salon de Genève de 1969 au cours duquel fut dévoilé un nouveau coupé. La Ferrari 365 GTC/4 tenait alors la place de successeur de la 365 GT 2+2. Bien qu'il s'agisse d'un modèle 2+2, avec ses deux petites places aménagées à l'arrière dans lesquelles seuls les enfants pouvaient être confortablement installés, elle avait résolument une apparence et un caractère proche de celui de la Daytona.
Pour se conformer à la nouvelle ligne du capot, une nouvelle culasse fut mise au point, ce qui déplaça les collecteurs d'admission entre les arbres à cames d'admission et d'échappement situés de part et d'autre du moteur, les carburateurs eux étaient montés horizontalement. Tandis que la Daytona était pourvu d'un carter sec, la 365 GTC/4 fut elle dotée d'un système de lubrification à carter humide. Quelques 500 exemplaires de cette dernière sortirent de l'usine entre le printemps 1971 et l'automne 1972 lorsque la production cessa. Malgré cette durée limitée le modèle représente près de la moitié des V12 produits en série par la firme de Maranello dont la majorité fut exportée aux Etats Unis.

La voiture que nous présentons qui porte numéro de châssis 14179 est un exemplaire particulièrement intéressant car il s'agit de la voiture qui a été exposée au Salon de Genève de 1971. Dans une superbe combinaison de couleur avec sa peinture ivoire " Avorio 2.662.016" et son intérieur en cuir bleu " Blu VM 3282 ", elle fut utilisée à des fins de publicité par Ferrari. Elle se présente aujourd'hui en très bel état. D'après les informations qui nous ont été transmises par Marcel Massini, cette Ferrari 365GTC/4 porte le numéro d'assemblage 2 et la carrosserie Pininfarina n°1.
Ce modèle européen, conduite à gauche a été exposé du 11 au 21 novembre 1971 au 41e Salon de Genève au Plainpalais. De retour à l'usine elle reçoit son certificat d'origine le 30 décembre 1972 lorqu'elle est vendue neuve 10 500 000 lire à Gastone Antonio Crepaldi propriétaire de la concession Ferrari de Milan. Il l'immatricule le 13 février 1973 sous le numéro MI S 19055.
Elle passe ensuite entre les mains d'un certain Filippo Romeo en 1976. Il ne la garde que 9 mois avant de la revendre à un Libanais vivant à Milan, M. André Vincent Bedawer. Deux propriétaires lui succèderont toujours dans la région de Milan, le dernier d'entre eux l'a fait repeindre en rouge en 1983 avant de la revendre à la société financière SO.GE.FI. basée à Turin en 1986. Elle est conservée par cette société jusqu'en 2015, date à laquelle elle est acquise par son actuel propriétaire. Aujourd'hui de nouveau dans sa superbe combinaison de couleurs d'origine, cette Ferrari 365 GTC/4 est un exemplaire réellement exceptionnel, une opportunité unique qui ne saurait être manquée par les collectionneurs.



Chassis Number: 14179 *00*
Engine Number: 14179
Pininfarina Body n°1

- Production car number 1
- Ex 1971 Geneva Motorshow car
- Striking original colour combination
- Nice condition

The 365 GTB/4 Daytona had been introduced in 1968 and was still going strong at the end of 1970 when Ferrari stopped production of the 365 GT 2+2.
The 365 GTB/4 Daytona was introduced in 1968. Sales were still high in the end of 1970 when Ferrari stopped the 365 GT 2+2's production. The 365 GTC also disappeared at the beginning of 1970. No apparent successor to the 365 GT 2+2 was foreseen. There was a bit of an awkward gap in Ferrari´s catalogue until a new coupé was unveiled in Geneva in 1969.
It was no secret that it would take the place of the 365 GT 2+2. But whilst it could offer a degree of 2+2 seating - children only with any degree of comfort - it was in appearance and character very close to the Daytona. In order to meet the new bonnet line, a new cylinder head was designed. This put the intake manifolds between the inlets and exhausts camshafts on each bank of the motor, and the carburetors were horizontally mounted. Wet-sump lubrication was used, with respect to a dry-sump system on the Daytona. Some 500 cars were made between spring 1971, date at which it was introduced, and autumn 1972, date at which production ceased. In its short life span, this car accounted for nearly half of Ferrari´s V12 engine production cars, most of which went to the USA.

This car is rather special as it is the presentation model which introduced the GTC/4 to the public at the Geneva Motor show in 1971. First production car, it was used by Ferrari as a development car and for publicity shots. Stunning in this colour combination with its ivory body( Avorio 2.662.016) and dark blue interior (Blu VM 3282) the car is in very good condition today.

According to Marcel Massini, the car has assembly sequence number 2 and bears the Pininfarina body number 1. Displayed at the 1971 Geneva Motor Show between the March 11th and 21st the car returned to the factory where it was issued its Certificate of origin on 1972 December 30th.
Delivered on 30 December 1972 as a European LHD version car to its first owner Gastone Crepaldi owner of Milanese Ferrari Dealer Crepaldi. He purchased it for 10.500.000 lire and registered the car under the Italian licence plates number MI S19055.
It was sold in 1976 to its 2nd owner Mr Filippo Romeo, in Milan who kept the car for 9 months beofre selling to Lebanese citizen André Vincent Bedawer resident at Corso Venezia in Milan.
Two more owners followed in the Milan area after him. One of them, Enrico Dall´Agnola had the car re-painted in red in 1983. He sold it to Finance Company SO.GE.FI. in Turin in 1986.
SO.GE.FI sold it in 2015 to its current owner. Back in its original colour scheme the car on offer is a very unique and exceptional Ferrari 365 GTC/4 and represents an amazing opportunity which will not be missed by the collectors.


Estimation 425 000 - 475 000 €

Lot 144

1971 Ferrari 365 GTC/4

Estimation 425 000 - 475 000 € [$]

1971 Ferrari 365 GTC/4
Titre de circulation italien
Châssis n°14179*00*
Moteur n°14179
Caisse Pininfarina n° 1

- Premier modèle produit
- Ex Salon de Genève 1971
- Splendide combinaison de couleurs d'origine
- Belle présentation

La Ferrari 365 GTB/4 Daytona avait été introduite en 1968 et son succès perdurait à la fin de 1970 quand Ferrari décida d'arrêter la production de la 365 GT 2+2, période durant laquelle la production de la 365 GTC avait elle aussi cessé.
Aucun successeur de la 365 GT 2+2 n'étant prévu, il y eut un léger manque dans le catalogue Ferrari jusqu'au Salon de Genève de 1969 au cours duquel fut dévoilé un nouveau coupé. La Ferrari 365 GTC/4 tenait alors la place de successeur de la 365 GT 2+2. Bien qu'il s'agisse d'un modèle 2+2, avec ses deux petites places aménagées à l'arrière dans lesquelles seuls les enfants pouvaient être confortablement installés, elle avait résolument une apparence et un caractère proche de celui de la Daytona.
Pour se conformer à la nouvelle ligne du capot, une nouvelle culasse fut mise au point, ce qui déplaça les collecteurs d'admission entre les arbres à cames d'admission et d'échappement situés de part et d'autre du moteur, les carburateurs eux étaient montés horizontalement. Tandis que la Daytona était pourvu d'un carter sec, la 365 GTC/4 fut elle dotée d'un système de lubrification à carter humide. Quelques 500 exemplaires de cette dernière sortirent de l'usine entre le printemps 1971 et l'automne 1972 lorsque la production cessa. Malgré cette durée limitée le modèle représente près de la moitié des V12 produits en série par la firme de Maranello dont la majorité fut exportée aux Etats Unis.

La voiture que nous présentons qui porte numéro de châssis 14179 est un exemplaire particulièrement intéressant car il s'agit de la voiture qui a été exposée au Salon de Genève de 1971. Dans une superbe combinaison de couleur avec sa peinture ivoire " Avorio 2.662.016" et son intérieur en cuir bleu " Blu VM 3282 ", elle fut utilisée à des fins de publicité par Ferrari. Elle se présente aujourd'hui en très bel état. D'après les informations qui nous ont été transmises par Marcel Massini, cette Ferrari 365GTC/4 porte le numéro d'assemblage 2 et la carrosserie Pininfarina n°1.
Ce modèle européen, conduite à gauche a été exposé du 11 au 21 novembre 1971 au 41e Salon de Genève au Plainpalais. De retour à l'usine elle reçoit son certificat d'origine le 30 décembre 1972 lorqu'elle est vendue neuve 10 500 000 lire à Gastone Antonio Crepaldi propriétaire de la concession Ferrari de Milan. Il l'immatricule le 13 février 1973 sous le numéro MI S 19055.
Elle passe ensuite entre les mains d'un certain Filippo Romeo en 1976. Il ne la garde que 9 mois avant de la revendre à un Libanais vivant à Milan, M. André Vincent Bedawer. Deux propriétaires lui succèderont toujours dans la région de Milan, le dernier d'entre eux l'a fait repeindre en rouge en 1983 avant de la revendre à la société financière SO.GE.FI. basée à Turin en 1986. Elle est conservée par cette société jusqu'en 2015, date à laquelle elle est acquise par son actuel propriétaire. Aujourd'hui de nouveau dans sa superbe combinaison de couleurs d'origine, cette Ferrari 365 GTC/4 est un exemplaire réellement exceptionnel, une opportunité unique qui ne saurait être manquée par les collectionneurs.



Chassis Number: 14179 *00*
Engine Number: 14179
Pininfarina Body n°1

- Production car number 1
- Ex 1971 Geneva Motorshow car
- Striking original colour combination
- Nice condition

The 365 GTB/4 Daytona had been introduced in 1968 and was still going strong at the end of 1970 when Ferrari stopped production of the 365 GT 2+2.
The 365 GTB/4 Daytona was introduced in 1968. Sales were still high in the end of 1970 when Ferrari stopped the 365 GT 2+2's production. The 365 GTC also disappeared at the beginning of 1970. No apparent successor to the 365 GT 2+2 was foreseen. There was a bit of an awkward gap in Ferrari´s catalogue until a new coupé was unveiled in Geneva in 1969.
It was no secret that it would take the place of the 365 GT 2+2. But whilst it could offer a degree of 2+2 seating - children only with any degree of comfort - it was in appearance and character very close to the Daytona. In order to meet the new bonnet line, a new cylinder head was designed. This put the intake manifolds between the inlets and exhausts camshafts on each bank of the motor, and the carburetors were horizontally mounted. Wet-sump lubrication was used, with respect to a dry-sump system on the Daytona. Some 500 cars were made between spring 1971, date at which it was introduced, and autumn 1972, date at which production ceased. In its short life span, this car accounted for nearly half of Ferrari´s V12 engine production cars, most of which went to the USA.

This car is rather special as it is the presentation model which introduced the GTC/4 to the public at the Geneva Motor show in 1971. First production car, it was used by Ferrari as a development car and for publicity shots. Stunning in this colour combination with its ivory body( Avorio 2.662.016) and dark blue interior (Blu VM 3282) the car is in very good condition today.

According to Marcel Massini, the car has assembly sequence number 2 and bears the Pininfarina body number 1. Displayed at the 1971 Geneva Motor Show between the March 11th and 21st the car returned to the factory where it was issued its Certificate of origin on 1972 December 30th.
Delivered on 30 December 1972 as a European LHD version car to its first owner Gastone Crepaldi owner of Milanese Ferrari Dealer Crepaldi. He purchased it for 10.500.000 lire and registered the car under the Italian licence plates number MI S19055.
It was sold in 1976 to its 2nd owner Mr Filippo Romeo, in Milan who kept the car for 9 months beofre selling to Lebanese citizen André Vincent Bedawer resident at Corso Venezia in Milan.
Two more owners followed in the Milan area after him. One of them, Enrico Dall´Agnola had the car re-painted in red in 1983. He sold it to Finance Company SO.GE.FI. in Turin in 1986.
SO.GE.FI sold it in 2015 to its current owner. Back in its original colour scheme the car on offer is a very unique and exceptional Ferrari 365 GTC/4 and represents an amazing opportunity which will not be missed by the collectors.


Estimation 425 000 - 475 000 €

Détails de la vente

Vente : 2929
Date : 09 juill. 2016 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél.
acmandine@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le Mans Classic 2016 by Artcurial Motorcars