Vente Sport & GTs au Mans Classic /Lot 132 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE

  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
  • 1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE
1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE Rare modèle européen avec boite de vitesse manuelle

Châssis n° 1110261000302

La série des Mercedes 250 et 280 SE (à injection) apparue en 1965 fut comme d'habitude complétée par d'élégants coupés et cabriolets à tendance sportive. Toutefois, ces modèles à moteur six cylindres, de plus en plus luxueusement équipés, réclamaient toujours davantage de puissance et de couple, et la génération des 300 n'avaient pas encore de descendantes. La solution apparut en 1969, après l'introduction du nouveau V8 3,5 litres sur la 300 SEL, sous la forme de la 280 SE dotée de ce nouveau groupe, donnant 200 ch en toute sécurité et dans le plus grand silence. Sa technologie est d'avant-garde avec l'injection et l'allumage électroniques. Si la carrosserie a été héritée de la six-cylindres, l'intérieur n'a jamais été aussi somptueux avec une profusion de bois vernis et de cuir, livrés de série. Les coupés et cabriolets 280 SE 3.5 sont donc les premières Mercedes sportives considérées comme des 2+2 dotées du moteur V8. Leur apparition marque la fin d'une époque et le début d'une course à la puissance, destinée à satisfaire le marché américain devenu primordial. Ces modèles de transition n'ont été produits au total qu'à 4 502 unités, en majorité exportées, les coupés étant plus rares que les cabriolets.
C'est dire si un coupé 280 SE 3,5 litres " européen " est une rareté absolue. C'est le cas de la voiture présentée, dont l'équipement confirme la destination initiale malgré ses phares américains : boîte manuelle à quatre rapports, compteur en kilomètres, thermomètre en degrés Celsius, platine des commandes de climatisation et de ventilation de type européen. De couleur gris souris avec intérieur en cuir noir affichant une belle patine, ce coupé d'une rare élégance, qui n'a eu que deux propriétaires français depuis 1994, possède des jantes en alliage léger, un grand (et rare) toit ouvrant, des appuie-tête, des projecteurs longue portée et la climatisation, mais pas de rappels de clignotants sur les ailes, obligatoires sur les versions américaines.

Carte grise française

The Mercedes 250 and 280 SE (injection) series, launched in 1965, was, as usual, accompanied by elegant sporting Coupés and Cabriolets. These models, with their six-cylinder engines, were equipped more and more luxuriously, requiring ever more power and torque - but the 300 generation did not yet have any descendants. The solution appeared in 1969, after the introduction of the new 3.5-litre V8 engine on the 300 SEL, yielding 200bhp in perfect safety and relative quiet. Its avant-garde technology involved electronic injection and electronic ignition. Although the bodywork was inherited from the six-cylinders, the interior had never been as sumptuous, with a profusion of varnished wood and leather. So the 280 SE 3.5 Coupés and Cabriolets were the first sports Mercedes considered as 2+2s with a V8 engine. Their appearance marked the end of an era, and the start of a race to acquire more powerful engines to satisfy the crucial American market. Only 4,502 of these transitional models were produced in all, mostly for export; the Coupés were rarer than the Cabriolets.

In short, a 'European' 280 SE 3.5 Coupé is of the utmost rarity. We have one such car here. Its initial destination - despite its American headlights - is confirmed by its manual four-speed gear-box; use of kilometres on the dashboard; thermometer showing degrees Celsius; and European-type control panel for fan and air-conditioning. This extremely elegant Coupé, mouse grey in colour with attractively patinated black leather interior, has had just two French owners since 1994, and possesses light alloy wheels, a large (and rare) sun-roof, head-rests, long-range headlamps, and air-conditioning - but not the secondary indicators compulsory on American versions.

French registration "carte grise"



Estimation 30 000 - 40 000 €

Vendu 33 350 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 132

1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE

Vendu 33 350 € [$]

1970 MERCEDES BENZ 280 SE 3,5L COUPE Rare modèle européen avec boite de vitesse manuelle

Châssis n° 1110261000302

La série des Mercedes 250 et 280 SE (à injection) apparue en 1965 fut comme d'habitude complétée par d'élégants coupés et cabriolets à tendance sportive. Toutefois, ces modèles à moteur six cylindres, de plus en plus luxueusement équipés, réclamaient toujours davantage de puissance et de couple, et la génération des 300 n'avaient pas encore de descendantes. La solution apparut en 1969, après l'introduction du nouveau V8 3,5 litres sur la 300 SEL, sous la forme de la 280 SE dotée de ce nouveau groupe, donnant 200 ch en toute sécurité et dans le plus grand silence. Sa technologie est d'avant-garde avec l'injection et l'allumage électroniques. Si la carrosserie a été héritée de la six-cylindres, l'intérieur n'a jamais été aussi somptueux avec une profusion de bois vernis et de cuir, livrés de série. Les coupés et cabriolets 280 SE 3.5 sont donc les premières Mercedes sportives considérées comme des 2+2 dotées du moteur V8. Leur apparition marque la fin d'une époque et le début d'une course à la puissance, destinée à satisfaire le marché américain devenu primordial. Ces modèles de transition n'ont été produits au total qu'à 4 502 unités, en majorité exportées, les coupés étant plus rares que les cabriolets.
C'est dire si un coupé 280 SE 3,5 litres " européen " est une rareté absolue. C'est le cas de la voiture présentée, dont l'équipement confirme la destination initiale malgré ses phares américains : boîte manuelle à quatre rapports, compteur en kilomètres, thermomètre en degrés Celsius, platine des commandes de climatisation et de ventilation de type européen. De couleur gris souris avec intérieur en cuir noir affichant une belle patine, ce coupé d'une rare élégance, qui n'a eu que deux propriétaires français depuis 1994, possède des jantes en alliage léger, un grand (et rare) toit ouvrant, des appuie-tête, des projecteurs longue portée et la climatisation, mais pas de rappels de clignotants sur les ailes, obligatoires sur les versions américaines.

Carte grise française

The Mercedes 250 and 280 SE (injection) series, launched in 1965, was, as usual, accompanied by elegant sporting Coupés and Cabriolets. These models, with their six-cylinder engines, were equipped more and more luxuriously, requiring ever more power and torque - but the 300 generation did not yet have any descendants. The solution appeared in 1969, after the introduction of the new 3.5-litre V8 engine on the 300 SEL, yielding 200bhp in perfect safety and relative quiet. Its avant-garde technology involved electronic injection and electronic ignition. Although the bodywork was inherited from the six-cylinders, the interior had never been as sumptuous, with a profusion of varnished wood and leather. So the 280 SE 3.5 Coupés and Cabriolets were the first sports Mercedes considered as 2+2s with a V8 engine. Their appearance marked the end of an era, and the start of a race to acquire more powerful engines to satisfy the crucial American market. Only 4,502 of these transitional models were produced in all, mostly for export; the Coupés were rarer than the Cabriolets.

In short, a 'European' 280 SE 3.5 Coupé is of the utmost rarity. We have one such car here. Its initial destination - despite its American headlights - is confirmed by its manual four-speed gear-box; use of kilometres on the dashboard; thermometer showing degrees Celsius; and European-type control panel for fan and air-conditioning. This extremely elegant Coupé, mouse grey in colour with attractively patinated black leather interior, has had just two French owners since 1994, and possesses light alloy wheels, a large (and rare) sun-roof, head-rests, long-range headlamps, and air-conditioning - but not the secondary indicators compulsory on American versions.

French registration "carte grise"



Estimation 30 000 - 40 000 €

Vendu 33 350 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1855
Date : 09 juill. 2010 17:00

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Sport & GTs au Mans Classic