Vente Rétromobile 2018 - 09 février 2018 /Lot 102 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini

  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
  • 1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini

1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
Carte grise française
Châssis n°16807

- Collection J-G Roger
- Ex Pierre Agostini au Championnat de la Montagne en 1972
- Très beau palmarès
- Châssis et caisse d'origines
- Même propriétaire depuis presque 30 ans

La course de côte est une discipline du sport automobile qui est très appréciée dans le Sud de la France. La présence de montagnes proches et de routes sinueuses a favorisé cette discipline spectaculaire et populaire dans le grand Sud Est. Dans les années 70, quatre " mousquetaires " au volant de Berlinettes Alpine se disputaient régulièrement la première place du groupe 4 : Jean Ortelli, Roland Biancone, Georges Buzzi et Pierre Agostini, tous originaires de la région de Nice.

Pierre Agostini a commencé à courir en 1968 sur une berlinette 1300 achetée au préparateur Bernard Collomb. Les résultats encourageants le conduisent à concourir pour le Championnat National de la Montagne 1969, qu'il va remporter brillamment à la fin de la saison. Ses résultats lui permettent aussi de gagner le Challenge Alpine : organisé par la société mère et Jean Rédélé, le prix du vainqueur était ni plus ni moins qu'une berlinette compétition client neuve… En 1967 c'est le marseillais Claude Henry qui en fut le lauréat, suivi par son homonyme de Lure Jacques Henry en 1968. Bien que ne portant pas ce patronyme de vainqueur, le niçois Pierre Agostini réussit à supplanter son concurrent de la Haute Saône en 1969. Il se voit donc doter de l'Alpine 1600VB numéro de série 16692, immatriculée en avril 7330 RP 06. Il effectuera quelques compétitions avec celles-ci, préparée par Bernard Collomb, jusqu'à ce qu'elle soit gravement accidentée dans Nice. Cet épisode le conduit à ne pas concourir pendant la saison 1971.

Il fait alors l'acquisition d'une seconde 1600S, et c'est précisément celle qui est proposée ici. De type 1600 VB (appellation commerciale : 1600S) portant le numéro de série 16807 et le numéro de carrosserie 3692, elle a été fabriquée à l'usine Alpine de Dieppe en avril 1970, quarante neuf 1600VB et quatre 1600VA sortant des chaînes durant ce mois printanier.
Elle a été livrée à la succursale Renault de Nice et immatriculée 7052 RQ 06 le 12 août 1970. D'après les souvenirs de Pierre Agostini, il l'aurait rachetée à Jean Benaba, un pilote niçois assez connu. Il s'agit d'une compétition client Groupe 4 : pour mémoire, le groupe 3 correspondait à des " Grand Tourisme de série " et le groupe 4 aux " Grand Tourisme améliorées " c'est à dire le haut du panier des voitures de rallye de l'époque. Elle avait donc les options suivantes :

- Caisse légère
- Réservoir central aviation avec trappe de remplissage latérale
- Pare brise chauffant
- Moteur Gordini 1596cc préparé par Dudot
- Boite 364 renforcée à pignonnerie courte
- Direction directe
- Divers raidisseurs
- Echappement 4 en 1
- Arceau
- Siège baquets
- Gros freins avant et arrière
- Etc…

Au début, le préparateur Bernard Collomb s'occupe de la voiture. Mais ce dernier est plus habitué aux 1300 Gordini et donc Pierre Agostini s'adressera ensuite au bien connu préparateur niçois Paul Condrillier. L'année 1972 sera un feu d'artifice : une vingtaine de participation dans des courses de côte, 5 premières places de groupe et autant de secondes places ! Bien souvent, il est dans les 10 premiers au général. Réputé bon metteur au point, il s'attache aux réglages de sa 1600 pour gagner les quelques secondes sur ses concurrents et amis. Il se permet même au Mont Revard en Savoie, de devancer le pilote officiel Alpine Jean Pierre Nicolas, qui se présente sur une 1600 compétition client… qu'il revendra ensuite à Jean Ortelli !
Agostini terminera 18eme du Championnat 72 de la Montagne, un bel exploit pour un amateur n'ayant pas les moyens d'une usine. Ces difficultés le conduiront à réduire ses participations en 1973. Il abandonne deux fois sur problème mécanique, et se fait monter une injection à guillotine spéciale par le préparateur suisse Funda avec un boitier mécanique Kugelfisher. Il étrennera cette brillante mécanique à la course de côte du Pin près de Valence, où il termine 2eme du groupe. #16807 a en outre récupéré de très larges ailes plates qu'elle porte toujours, et qui sont caractéristiques de cette berlinette.
En 1974, il s'engage en Championnat d'Europe : une 1ere place dans le groupe 4 au Mont Cenis en Espagne le propulse à la tête de ce championnat ! N'obtenant pas l'appui de l'Usine Alpine pour la suite de la saison, il décide d'abandonner brutalement la compétition.
L'auto est immédiatement revendue à un pilote local, Serge Aghazarian qui fera deux saisons de courses de côte avec l'Alpine : 1976 et 1977. Portant toujours le numéro 7052 RP 06, elle est immatriculée en mars 1984 par une Madame Grunenwald de Nice mais elle n'apparait plus en course. Gérard Cancade de Saint Laurent du Var en fait l'acquisition en août 1984, celui-ci la cède en décembre 1989 à M. Pierre Labbé de la Seine-Saint-Denis.
M. Liset l'achètera peu après en juin 1990 et l'immatriculera 1715 TX 92. Il la cèdera à l'actuel propriétaire par l'intermédiaire de l'Etude Poulain-Le Fur à l'époque dans une vente au Palais des Congrès. Entre temps elle aura été restaurée afin de la rendre utilisable sur la route : équipement en phares, garnitures intérieures, sièges baquets Mod Plastia… Elle n'a plus son moteur à injection ce qui est préférable pour une utilisation routière, mais possède un vrai moteur Gordini provenant d'une A110, avec sa plaque d'identification de l'usine de Dieppe, moteur type 807-25, préparation en 1860cc. Il s'agit aussi de sa caisse et de son châssis d'origine, ce qui est assez rare sur une auto de compétition ! Cela est attesté pour la caisse par la présence des vrais rivets d'origine fixant les plaques d'identification, et pour le châssis par le gravage du numéro de carrosserie 3692 à un endroit habituel sur les voitures de compétition. En outre, il s'agit d'un " petit " châssis typique des modèles 70, ayant la caractéristique d'être " mixte " et pouvant porter un 1600 ou un 1300. C'est aussi une spécificité des 1600S compétition de cette période. La différence entre petit et gros châssis est située sur les tubes à l'arrière et la transition avait été motivée par l'engagement dans des rallyes sur terre, ce que 16807 n'a pas connu ! Le réservoir central de type aviation permet le remplissage par une trappe coté droit, alors que les voitures de série ont un réservoir dans le coffre avant. Enfin, cette berlinette possède bien sûr des jantes larges Gotti type 073R démontables.

16807 est une authentique 1600VB compétition client, ayant un palmarès étoffé en course de côte avec un pilote niçois bien connu, et qui a l'inestimable chance d'avoir conservé son châssis et sa caisse ! Il n'est pas courant que ce type de berlinette groupe 4, dont la descendance commence à peine à être livrée aux premiers clients, soit proposée dans un si bel état, dans une vente.

Palmarès Pierre AGOSTINI sur 16807:

1972 :
Course de Côte de la Roquette, 4eme groupe 4
Course de Côte du Col Saint Pierre, 2eme groupe 4
Course de Côte du Col Bayard, 3eme groupe 4
Course de Côte d'Ampus, 6eme groupe 4
Course de Côte de Dunières, 11eme au général et 2eme groupe 4
Course de Côte de Bellegarde, 2eme groupe 4
Course de Côte du Pin, 8eme au général et 2eme groupe 4
Course de Côte du Revard, 1er groupe 4
Course de Côte du Beaujolais, 4eme groupe 4
Course de Malval, 17eme au général et 4eme groupe 4
Course de Côte de Chamrousse, 6eme groupe 4
Course du Mont Dore, 7eme au général et 4eme groupe 4
Course de Côte de Méribel, 1er groupe 4
Course de Côte d'Urcy, 19eme au général et 1er groupe 4
Course de Côte de la Faucille, 13eme au général et 3eme groupe 4
Course de Limonest, 16eme au général et 1er groupe 4
Course de Côte du col de Vence, 2eme groupe 4
Course de Côte de Gourdon Caussols, 5eme au général et 1er groupe 4
Course de Côte de Tanneron, 5eme au général et 3eme groupe 4

1973 :
Course de Côte d'Ampus, abandon
Course de Côte du Pin, 2eme groupe 4
Course de Côte de Glouneaux, 12eme au général et 2eme groupe 4
Course de Côte du col de l'Orme, abandon

1974 :
Course de Côte de la Roquette, abandon
Course de Côte du Mont Cenis, 1er groupe 4


Gilles Vallerian



French title
Châssis n°16807

- J-G Roger collection
- Ex Pierre Agostini in the 1972 French Hillclimb Championship
- Excellent racing history
- Original chassis and body
- Same owner for nearly 30 years

The hillclimb is a popular discipline in the South of France. The presence of mountains and winding roads favours this exciting sport, particularly in the South East. During the 1970s, there were four " musketeers " armed with Alpine berlinettas who regularly fought over first place in group 4 : Jean Ortelli, Roland Biancone, Georges Buzzi and Pierre Agostini, all from in, or around, Nice.

Pierre Agostini started racing in 1968 in a 1300 berlinetta bought from the preparer Bernard Collomb. Promising results encouraged him to enter the French Hillclimb Championship in 1969, which he won in a brilliant fashion at the end of the season. His results also led to him winning the Alpine Challenge. Run by the event organisers and Jean Rédélé, the prize was no less than a new competition client berlinetta ! In 1967, Claude Henry from Marseille had won, followed by his namesake from Lure Jacques Henry in 1968. Despite having a different surname, Agostini, from Nice, succeeded in beating his competitor from the Haute Saône to the title in 1969. He was duly given Alpine 1600CB, series number 16692, that was registered in April with the number 7330 RP 06. He entered a few competitions in the car, prepared by Bernard Collomb, until it was badly damaged in Nice. As a consequence of this incident, he didn't race during the 1971 season.

Agostini then acquired a second 1600S, the car on offer here. This was a Type 1600VB (commercial name 1600S), series number 16808 and with body number 3692. It was built at the Alpine factory in Dieppe, in April 1970, one of forty-nine 1600VB and four 1600VA examples to be produced that month.
The car was delivered to the Renault division in Nice and registered 7052 RQ 06 on 12 August 1970. Pierre Agostini remembered buying the car from Jean Benaba, a well known driver from Nice. It was a competition client Group 4 car. While Group 3 related to the " GT production cars ", Group 4 were " upgraded GT cars ", in other words, these were the best rally cars of their day. It came with the following options :

- Lightweight body
- Central aviation fuel tank with side filler
- Heated windscreen
- Gordini 1596cc engine preprared by Dudot
- Reinforced short-shift 364 gearbox
- Direct steering
- Stiffened suspension
- 4 into 1 exhaust
- Roll-cage
- Bucket seats
- Big brakes front and rear…

Initially, Bernard Collomb looked after the car. He was, however, more experienced with 1300 Gordini engines and so Pierre Agostini moved to the well-known preparer from Nice, Paul Condrillier. 1972 proved to be a dazzling year : some twenty hillclimb events entered, 5 class wins and a similar number of second places ! He regularly finished in the top ten overall. With a reputation for understanding his car, he focused on the set-up on his 1600 to win a few seconds over his competitors and friends. At the Mont Revard en Savoie hillclimb, he even recorded a quicker time than the official Alpine driver, Jean Pierre Nicolas, who was in a competition client 1600 that later sold to Jean Ortelli !

Agostini finished 18th in the 1972 French Hillclimb Championship, a significant result for an amateur driver without assistance from the factory. This lack of support caused him to cut down his racing the following year. He was forced to retire twice following mechanical problems, and had a special slide throttle injection engine fitted by the Swiss preparer Funda, with a Kugelfisher mechanical gearbox. He demonstrated this outstanding engine set-up at the Le Pin hillclimb near Valence, where he finished 2nd in the group. By then, #16807 was fitted with the wide, flat arches it still has today, so characteristic of this berlinetta.

In 1974, he entered the European Championship, and a 1st place in Group 4 at Mont Cenis in Spain put him at the top of the Championship ! He failed to get support from the Alpine factory, however, and abruptly abandoned the competition. The car was sold immediately to a local racing driver, Serge Aghazarian, who enjoyed two seasons of hillclimb events in the Alpine, during 1976 and 1977. Still with the number 7052 RP 06, it was registered in March 1984 by a Madame Grunenwald from Nice, but the car was no longer driven competitively. Gérard Cancade from Saint Laurent du Var became the new owner in August 1984, and he sold it in December 1989 to a certain Pierre Labbé from Seine Saint Denis.
In June the following year, it was acquired by Mr Liset, who registered the Alpine 1715 TX 92. He entered the car in a Poulain-Le-Fur auction at the Palais des Congrès, where it was bought by the current owner. In the meantime, the car had been restored to make it driveable on the road. It was fitted with lights, interior trim and Mod Plastia bucket seats. The car no longer had its injection engine, preferable for road use, but was equipped with a genuine Gordini engine from an A110, complete with factory identification plate. This was type 807-25, prepared as a1860cc engine. Rare for a competition car, the car still has its original body and chassis! On the body, this can be verified by the presence of the original rivets fixing the identification plates, and on the chassis by the number 3692 engraved in the usual place for competition cars. This is a " small " chassis typical of the 70 models, being " mixed " and capable of being used for a 1600 or 1300. This was a specific feature of the competition 1600S cars of this period. The difference between the small and large chassis can be found in the tubes at the back, a change motivated by participation in off-road rallies, a discipline not tried by #16807! The aviation-type fuel tank could be filled via a cap on the right-hand side, whereas the production models had a fuel tank in the front boot.
Finally, this berlinetta is equipped with removable wide Gotti Type 073R wheels.

#16807 is a genuine competition client 1600VB, with an impressive history in hillclimb competitions, driven by a well-known driver from Nice. Remarkably, it still has its original chassis and body. It is rare to find this type of Group 4 berlinetta, whose descendants are just starting to be delivered to the first customers, for sale in such good condition.

Pierre AGOSTINI's racing history in 16807:

1972:
La Roquette hilclimb, 4th group 4
Col Saint Pierre hilclimb, 2nd group 4
Col Bayard hilclimb, 3rd group 4
Ampus hilclimb, 6th group 4
Dunières hilclimb, 11th overall and 2nd group 4
Bellegarde hilclimb, 2nd group 4
Le Pin hilclimb, 8th overall and 2nd group 4
Revard hilclimb, 1st group 4
Beaujolais hilclimb, 4th group 4
Malval, 17th overall and 4th group 4
Chamrousse hilclimb, 6th group 4
Mont Dore, 7th overall and 4th group 4
Méribel hilclimb, 1st group 4
Urcy hilclimb, 19th overall and 1st group 4
La Faucille hilclimb, 13th overall and 3rd group 4
Limonest, 16th overall and 1st group 4
Col de Vence hilclimb, 2nd groupe 4
Gourdon Caussols hilclimb, 5th overall and 1st group 4
Tanneron hilclimb, 5th overall and 3rd groupe4

1973 :
Ampus hilclimb, retired
Le Pin hilclimb, 2nd group 4
Glouneaux hilclimb, 12th overall and 2nd group 4
Course de Côte du col de l'Orme, abandon

1974 :
La Roquette hilclimb, retired
Mont Cenis hilclimb, 1st group 4

Gilles Vallerian



Estimation 170 000 - 210 000 €



Vendu 174 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 102

1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini

Vendu 174 000 € [$]

1970 Alpine 1600 S Groupe 4 Compétition Client ex Agostini
Carte grise française
Châssis n°16807

- Collection J-G Roger
- Ex Pierre Agostini au Championnat de la Montagne en 1972
- Très beau palmarès
- Châssis et caisse d'origines
- Même propriétaire depuis presque 30 ans

La course de côte est une discipline du sport automobile qui est très appréciée dans le Sud de la France. La présence de montagnes proches et de routes sinueuses a favorisé cette discipline spectaculaire et populaire dans le grand Sud Est. Dans les années 70, quatre " mousquetaires " au volant de Berlinettes Alpine se disputaient régulièrement la première place du groupe 4 : Jean Ortelli, Roland Biancone, Georges Buzzi et Pierre Agostini, tous originaires de la région de Nice.

Pierre Agostini a commencé à courir en 1968 sur une berlinette 1300 achetée au préparateur Bernard Collomb. Les résultats encourageants le conduisent à concourir pour le Championnat National de la Montagne 1969, qu'il va remporter brillamment à la fin de la saison. Ses résultats lui permettent aussi de gagner le Challenge Alpine : organisé par la société mère et Jean Rédélé, le prix du vainqueur était ni plus ni moins qu'une berlinette compétition client neuve… En 1967 c'est le marseillais Claude Henry qui en fut le lauréat, suivi par son homonyme de Lure Jacques Henry en 1968. Bien que ne portant pas ce patronyme de vainqueur, le niçois Pierre Agostini réussit à supplanter son concurrent de la Haute Saône en 1969. Il se voit donc doter de l'Alpine 1600VB numéro de série 16692, immatriculée en avril 7330 RP 06. Il effectuera quelques compétitions avec celles-ci, préparée par Bernard Collomb, jusqu'à ce qu'elle soit gravement accidentée dans Nice. Cet épisode le conduit à ne pas concourir pendant la saison 1971.

Il fait alors l'acquisition d'une seconde 1600S, et c'est précisément celle qui est proposée ici. De type 1600 VB (appellation commerciale : 1600S) portant le numéro de série 16807 et le numéro de carrosserie 3692, elle a été fabriquée à l'usine Alpine de Dieppe en avril 1970, quarante neuf 1600VB et quatre 1600VA sortant des chaînes durant ce mois printanier.
Elle a été livrée à la succursale Renault de Nice et immatriculée 7052 RQ 06 le 12 août 1970. D'après les souvenirs de Pierre Agostini, il l'aurait rachetée à Jean Benaba, un pilote niçois assez connu. Il s'agit d'une compétition client Groupe 4 : pour mémoire, le groupe 3 correspondait à des " Grand Tourisme de série " et le groupe 4 aux " Grand Tourisme améliorées " c'est à dire le haut du panier des voitures de rallye de l'époque. Elle avait donc les options suivantes :

- Caisse légère
- Réservoir central aviation avec trappe de remplissage latérale
- Pare brise chauffant
- Moteur Gordini 1596cc préparé par Dudot
- Boite 364 renforcée à pignonnerie courte
- Direction directe
- Divers raidisseurs
- Echappement 4 en 1
- Arceau
- Siège baquets
- Gros freins avant et arrière
- Etc…

Au début, le préparateur Bernard Collomb s'occupe de la voiture. Mais ce dernier est plus habitué aux 1300 Gordini et donc Pierre Agostini s'adressera ensuite au bien connu préparateur niçois Paul Condrillier. L'année 1972 sera un feu d'artifice : une vingtaine de participation dans des courses de côte, 5 premières places de groupe et autant de secondes places ! Bien souvent, il est dans les 10 premiers au général. Réputé bon metteur au point, il s'attache aux réglages de sa 1600 pour gagner les quelques secondes sur ses concurrents et amis. Il se permet même au Mont Revard en Savoie, de devancer le pilote officiel Alpine Jean Pierre Nicolas, qui se présente sur une 1600 compétition client… qu'il revendra ensuite à Jean Ortelli !
Agostini terminera 18eme du Championnat 72 de la Montagne, un bel exploit pour un amateur n'ayant pas les moyens d'une usine. Ces difficultés le conduiront à réduire ses participations en 1973. Il abandonne deux fois sur problème mécanique, et se fait monter une injection à guillotine spéciale par le préparateur suisse Funda avec un boitier mécanique Kugelfisher. Il étrennera cette brillante mécanique à la course de côte du Pin près de Valence, où il termine 2eme du groupe. #16807 a en outre récupéré de très larges ailes plates qu'elle porte toujours, et qui sont caractéristiques de cette berlinette.
En 1974, il s'engage en Championnat d'Europe : une 1ere place dans le groupe 4 au Mont Cenis en Espagne le propulse à la tête de ce championnat ! N'obtenant pas l'appui de l'Usine Alpine pour la suite de la saison, il décide d'abandonner brutalement la compétition.
L'auto est immédiatement revendue à un pilote local, Serge Aghazarian qui fera deux saisons de courses de côte avec l'Alpine : 1976 et 1977. Portant toujours le numéro 7052 RP 06, elle est immatriculée en mars 1984 par une Madame Grunenwald de Nice mais elle n'apparait plus en course. Gérard Cancade de Saint Laurent du Var en fait l'acquisition en août 1984, celui-ci la cède en décembre 1989 à M. Pierre Labbé de la Seine-Saint-Denis.
M. Liset l'achètera peu après en juin 1990 et l'immatriculera 1715 TX 92. Il la cèdera à l'actuel propriétaire par l'intermédiaire de l'Etude Poulain-Le Fur à l'époque dans une vente au Palais des Congrès. Entre temps elle aura été restaurée afin de la rendre utilisable sur la route : équipement en phares, garnitures intérieures, sièges baquets Mod Plastia… Elle n'a plus son moteur à injection ce qui est préférable pour une utilisation routière, mais possède un vrai moteur Gordini provenant d'une A110, avec sa plaque d'identification de l'usine de Dieppe, moteur type 807-25, préparation en 1860cc. Il s'agit aussi de sa caisse et de son châssis d'origine, ce qui est assez rare sur une auto de compétition ! Cela est attesté pour la caisse par la présence des vrais rivets d'origine fixant les plaques d'identification, et pour le châssis par le gravage du numéro de carrosserie 3692 à un endroit habituel sur les voitures de compétition. En outre, il s'agit d'un " petit " châssis typique des modèles 70, ayant la caractéristique d'être " mixte " et pouvant porter un 1600 ou un 1300. C'est aussi une spécificité des 1600S compétition de cette période. La différence entre petit et gros châssis est située sur les tubes à l'arrière et la transition avait été motivée par l'engagement dans des rallyes sur terre, ce que 16807 n'a pas connu ! Le réservoir central de type aviation permet le remplissage par une trappe coté droit, alors que les voitures de série ont un réservoir dans le coffre avant. Enfin, cette berlinette possède bien sûr des jantes larges Gotti type 073R démontables.

16807 est une authentique 1600VB compétition client, ayant un palmarès étoffé en course de côte avec un pilote niçois bien connu, et qui a l'inestimable chance d'avoir conservé son châssis et sa caisse ! Il n'est pas courant que ce type de berlinette groupe 4, dont la descendance commence à peine à être livrée aux premiers clients, soit proposée dans un si bel état, dans une vente.

Palmarès Pierre AGOSTINI sur 16807:

1972 :
Course de Côte de la Roquette, 4eme groupe 4
Course de Côte du Col Saint Pierre, 2eme groupe 4
Course de Côte du Col Bayard, 3eme groupe 4
Course de Côte d'Ampus, 6eme groupe 4
Course de Côte de Dunières, 11eme au général et 2eme groupe 4
Course de Côte de Bellegarde, 2eme groupe 4
Course de Côte du Pin, 8eme au général et 2eme groupe 4
Course de Côte du Revard, 1er groupe 4
Course de Côte du Beaujolais, 4eme groupe 4
Course de Malval, 17eme au général et 4eme groupe 4
Course de Côte de Chamrousse, 6eme groupe 4
Course du Mont Dore, 7eme au général et 4eme groupe 4
Course de Côte de Méribel, 1er groupe 4
Course de Côte d'Urcy, 19eme au général et 1er groupe 4
Course de Côte de la Faucille, 13eme au général et 3eme groupe 4
Course de Limonest, 16eme au général et 1er groupe 4
Course de Côte du col de Vence, 2eme groupe 4
Course de Côte de Gourdon Caussols, 5eme au général et 1er groupe 4
Course de Côte de Tanneron, 5eme au général et 3eme groupe 4

1973 :
Course de Côte d'Ampus, abandon
Course de Côte du Pin, 2eme groupe 4
Course de Côte de Glouneaux, 12eme au général et 2eme groupe 4
Course de Côte du col de l'Orme, abandon

1974 :
Course de Côte de la Roquette, abandon
Course de Côte du Mont Cenis, 1er groupe 4


Gilles Vallerian



French title
Châssis n°16807

- J-G Roger collection
- Ex Pierre Agostini in the 1972 French Hillclimb Championship
- Excellent racing history
- Original chassis and body
- Same owner for nearly 30 years

The hillclimb is a popular discipline in the South of France. The presence of mountains and winding roads favours this exciting sport, particularly in the South East. During the 1970s, there were four " musketeers " armed with Alpine berlinettas who regularly fought over first place in group 4 : Jean Ortelli, Roland Biancone, Georges Buzzi and Pierre Agostini, all from in, or around, Nice.

Pierre Agostini started racing in 1968 in a 1300 berlinetta bought from the preparer Bernard Collomb. Promising results encouraged him to enter the French Hillclimb Championship in 1969, which he won in a brilliant fashion at the end of the season. His results also led to him winning the Alpine Challenge. Run by the event organisers and Jean Rédélé, the prize was no less than a new competition client berlinetta ! In 1967, Claude Henry from Marseille had won, followed by his namesake from Lure Jacques Henry in 1968. Despite having a different surname, Agostini, from Nice, succeeded in beating his competitor from the Haute Saône to the title in 1969. He was duly given Alpine 1600CB, series number 16692, that was registered in April with the number 7330 RP 06. He entered a few competitions in the car, prepared by Bernard Collomb, until it was badly damaged in Nice. As a consequence of this incident, he didn't race during the 1971 season.

Agostini then acquired a second 1600S, the car on offer here. This was a Type 1600VB (commercial name 1600S), series number 16808 and with body number 3692. It was built at the Alpine factory in Dieppe, in April 1970, one of forty-nine 1600VB and four 1600VA examples to be produced that month.
The car was delivered to the Renault division in Nice and registered 7052 RQ 06 on 12 August 1970. Pierre Agostini remembered buying the car from Jean Benaba, a well known driver from Nice. It was a competition client Group 4 car. While Group 3 related to the " GT production cars ", Group 4 were " upgraded GT cars ", in other words, these were the best rally cars of their day. It came with the following options :

- Lightweight body
- Central aviation fuel tank with side filler
- Heated windscreen
- Gordini 1596cc engine preprared by Dudot
- Reinforced short-shift 364 gearbox
- Direct steering
- Stiffened suspension
- 4 into 1 exhaust
- Roll-cage
- Bucket seats
- Big brakes front and rear…

Initially, Bernard Collomb looked after the car. He was, however, more experienced with 1300 Gordini engines and so Pierre Agostini moved to the well-known preparer from Nice, Paul Condrillier. 1972 proved to be a dazzling year : some twenty hillclimb events entered, 5 class wins and a similar number of second places ! He regularly finished in the top ten overall. With a reputation for understanding his car, he focused on the set-up on his 1600 to win a few seconds over his competitors and friends. At the Mont Revard en Savoie hillclimb, he even recorded a quicker time than the official Alpine driver, Jean Pierre Nicolas, who was in a competition client 1600 that later sold to Jean Ortelli !

Agostini finished 18th in the 1972 French Hillclimb Championship, a significant result for an amateur driver without assistance from the factory. This lack of support caused him to cut down his racing the following year. He was forced to retire twice following mechanical problems, and had a special slide throttle injection engine fitted by the Swiss preparer Funda, with a Kugelfisher mechanical gearbox. He demonstrated this outstanding engine set-up at the Le Pin hillclimb near Valence, where he finished 2nd in the group. By then, #16807 was fitted with the wide, flat arches it still has today, so characteristic of this berlinetta.

In 1974, he entered the European Championship, and a 1st place in Group 4 at Mont Cenis in Spain put him at the top of the Championship ! He failed to get support from the Alpine factory, however, and abruptly abandoned the competition. The car was sold immediately to a local racing driver, Serge Aghazarian, who enjoyed two seasons of hillclimb events in the Alpine, during 1976 and 1977. Still with the number 7052 RP 06, it was registered in March 1984 by a Madame Grunenwald from Nice, but the car was no longer driven competitively. Gérard Cancade from Saint Laurent du Var became the new owner in August 1984, and he sold it in December 1989 to a certain Pierre Labbé from Seine Saint Denis.
In June the following year, it was acquired by Mr Liset, who registered the Alpine 1715 TX 92. He entered the car in a Poulain-Le-Fur auction at the Palais des Congrès, where it was bought by the current owner. In the meantime, the car had been restored to make it driveable on the road. It was fitted with lights, interior trim and Mod Plastia bucket seats. The car no longer had its injection engine, preferable for road use, but was equipped with a genuine Gordini engine from an A110, complete with factory identification plate. This was type 807-25, prepared as a1860cc engine. Rare for a competition car, the car still has its original body and chassis! On the body, this can be verified by the presence of the original rivets fixing the identification plates, and on the chassis by the number 3692 engraved in the usual place for competition cars. This is a " small " chassis typical of the 70 models, being " mixed " and capable of being used for a 1600 or 1300. This was a specific feature of the competition 1600S cars of this period. The difference between the small and large chassis can be found in the tubes at the back, a change motivated by participation in off-road rallies, a discipline not tried by #16807! The aviation-type fuel tank could be filled via a cap on the right-hand side, whereas the production models had a fuel tank in the front boot.
Finally, this berlinetta is equipped with removable wide Gotti Type 073R wheels.

#16807 is a genuine competition client 1600VB, with an impressive history in hillclimb competitions, driven by a well-known driver from Nice. Remarkably, it still has its original chassis and body. It is rare to find this type of Group 4 berlinetta, whose descendants are just starting to be delivered to the first customers, for sale in such good condition.

Pierre AGOSTINI's racing history in 16807:

1972:
La Roquette hilclimb, 4th group 4
Col Saint Pierre hilclimb, 2nd group 4
Col Bayard hilclimb, 3rd group 4
Ampus hilclimb, 6th group 4
Dunières hilclimb, 11th overall and 2nd group 4
Bellegarde hilclimb, 2nd group 4
Le Pin hilclimb, 8th overall and 2nd group 4
Revard hilclimb, 1st group 4
Beaujolais hilclimb, 4th group 4
Malval, 17th overall and 4th group 4
Chamrousse hilclimb, 6th group 4
Mont Dore, 7th overall and 4th group 4
Méribel hilclimb, 1st group 4
Urcy hilclimb, 19th overall and 1st group 4
La Faucille hilclimb, 13th overall and 3rd group 4
Limonest, 16th overall and 1st group 4
Col de Vence hilclimb, 2nd groupe 4
Gourdon Caussols hilclimb, 5th overall and 1st group 4
Tanneron hilclimb, 5th overall and 3rd groupe4

1973 :
Ampus hilclimb, retired
Le Pin hilclimb, 2nd group 4
Glouneaux hilclimb, 12th overall and 2nd group 4
Course de Côte du col de l'Orme, abandon

1974 :
La Roquette hilclimb, retired
Mont Cenis hilclimb, 1st group 4

Gilles Vallerian



Estimation 170 000 - 210 000 €



Vendu 174 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3279
Lieu : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2018 by Artcurial Motorcars