Vente Sport & GTs au Mans Classic - 07 juillet 2012 /Lot 213 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve

  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
  • 1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
Vendue avec une facture d'achat ainsi qu'un certificat de dédouanement
Châssis n° 1300005
Châssis Heuliez n° HZ1970-1

- Sans réserve
- Une des premières 914-6
- Rares prototypes sur base Porsche
- Dessiné par le designer du TGV Sud-est
- Sortant d'une restauration "Heuliez Héritage",
- Ex salon de Paris 1970

Depuis sa création, la société de l'ingénieur Ferdinand Porsche vivait principalement grâce au succès d'un modèle unique. La 911 avait succédé à la 356 en 1964, mais ne se plaçait plus sur le même secteur financier que sa devancière. La clientèle jeune n'ayant plus les moyens de s'offrir une 911, une fois le succès de cette dernière bien installé, la société Porsche décida d'étudier un modèle plus économique destiné à la jeunesse. Pour réduire les coûts de fabrication et d'étude, Porsche s'associait à sa cousine Volkswagen pour créer la VW-Porsche 914, disponible avec le quatre cylindres dans la gamme VW et avec le 6 cylindres dans la gamme Porsche.
De son coté le carrossier Brissonneau & Lotz, déjà en partie intégré au carrossier Chausson, est installé à Creil dans l'Oise où il réalise de petites séries de caisses pour de grandes marques européennes, mais également des rames de transport ferroviaire et des carrosseries de locomotives. Son bureau d'étude accueille des stylistes de talent, comme Paul Bracq, ou Jacques Cooper, le créateur du style du premier TGV (TGV001). Ce dernier dessine en 1969 un joli coupé sur base de la toute nouvelle Porsche 914. Le dessin est élégant et la direction de Brissonneau & Lotz acquiert une Porsche 914-6 afin de réaliser la voiture. Cependant, les difficultés financières de la maison mère, le carrossier Chausson, entraînent l'annulation du projet. Jacques Cooper se tourne alors vers Henri Heuliez, qui voit là une occasion de sortir son entreprise de l'inconnu. Jacques Cooper tout en restant styliste pour Brissonneau, collabore avec le bureau d'étude Heuliez et le projet entamé dans l'Oise est rapatrié et réalisé dans les Deux-Sèvres.

La Porsche 914-6 réalisée par Heuliez est baptisée Murène, avant d'être exposée en octobre 1970 au Salon de l'Automobile de Paris. Elle arbore à l'époque une livrée beige métallisé en partie supérieure et beige clair en bas de caisse. Evidemment, elle y rencontre un franc succès d'autant que son élégance contraste avec la ligne tranchée de la 914 de série. Cependant, le projet n'intéressant pas Porsche, Heuliez ne prit pas le risque de se lancer seul dans sa commercialisation. La Porsche de base ayant été acquise à l'origine par Brissonneau, l'automobile fut rachetée par Heuliez en 1971 à la société Brissonneau & Lotz, pour la somme de 24.250 francs de l'époque comme en atteste la facture qui figure au dossier. A son arrivée chez Heuliez, la partir supérieure de la carrosserie est repeinte en orange, puis la voiture est remisée, sans jamais avoir été immatriculée.
La voiture vient de bénéficier d'une remise en état réalisée par le nouveau département "Heuliez Héritage", qui lui a refait une jeunesse cosmétique, et a procédé à la remise en route et à la révision de la mécanique. Elle porte le numéro de série Porsche 1300005, ce qui indique que la base est une voiture de pré-série prise au tout début de la chaîne de fabrication. Elle dispose du moteur six cylindres à plat de 1.991 cm3 qui porte le n°6191814. L'intérieur est habillé d'un mélange de cuir noir et de tissus gris. Elle affiche 12.000 km au compteur. Cette voiture dispose de son document de dédouanement d'époque ainsi que son certificat de cession entre Brissonneau et Heuliez.
Historique, cette automobile marque les tous premiers pas d'Heuliez, jadis cantonné dans les utilitaires, dans le domaine de l'automobile, et sa première apparition au Salon de l'Automobile de Paris. Contrairement à d'autres automobiles de sport, les réalisations de carrossiers sur base de Porsche 914 sont très rares. Cela n'en rend que plus désirable la Porsche Murène, dont les lignes harmonieuses apportent la touche de charme pour jouer le contraste avec le feulement rauque et prenant du 6 cylindres boxer. Voila assurément un cocktail digne de séduire le sportsman et le collectionneur qui sommeille en vous !

IMMATRICULATION DES PROTOTYPES HEULIEZ :

Heuliez est un constructeur automobile. A ce titre, les prototypes bénéficient d'une plaque constructeur et d'un numéro d'identification. Tous les véhicules de la Collection Heuliez seront vendus avec une Attestation Constructeur.
En vue d'immatriculer ces véhicules nous avons reçu de la FFVE les informations suivantes :

- Pour les véhicules réalisés il y a plus de trente ans, une attestation de la FFVE pourra être obtenue et ainsi, une fois le contrôle technique passé, les véhicules pourront être immatriculés avec une carte grise de collection.
- Pour les véhicules réalisés il y a moins de 30 ans, une réception à titre isolé auprès de la DREAL sera nécessaire ainsi qu'un contrôle technique afin d'obtenir une carte grise normale.



Sold with purchase invoice and customs clearance certificate
Chassis n° 1300005
Châssis Heuliez n° HZ1970-1

- No reserve
- One of the first 914-6
- Example of the rare prototypes on Porsche base
- Styled by the designer of the TGV south-East
- Freshly overhauled
- Ex salon de Paris 1970

Since its beginnings, engineer Ferdinand Porsche's company has principally lived off the success of one model. The 911 succeeded the 356 in 1964, but was attractive to a different financial sector. Once its success was recognised, the younger client base could no longer afford to buy the 911, so Porsche looked at producing a more economical model aimed at the younger generation. To keep build and design costs down, Porsche teamed up with its cousin Volkswagen to create the VW-Porsche 914, available in the Volkswagen range with four cylinders and six cylinders in Porsche.

Meanwhile, the coachbuilder Brissonneau & Lotz, already working closely with the coachbuilder Chausson, was installed at Creil dans l'Oise, building small series of bodies for major European marques, as well as railway carriages and locomotive bodywork. The research department took in talented designers, such as Paul Bracq and Jacques Cooper, who styled the first TGV (TGV001). It was the latter who, in 1969, drew a design for a pretty coupé on the base of the new Porsche 914. The management at Brissonneau & Lotz liked the elegant design and acquired a Porsche 914-6 to build the car. However, financial difficulties of the parent company, Chausson, brought the project to an end. Jacques Cooper then turned to Henri Heuliez, who saw this as an opportunity to bring his own company into the limelight. While remaining as a designer for Brissonneau, Jacques Cooper collaborated with the Heuliez research department, and the project that started in l'Oise was taken up again and built in the Deux-Sèvres.

The Porsche 914-6 built by Heuliez was called the Murène, and was shown at the Paris Motor Show in October 1970. At that time, the top half of the body was painted metallic beige and the bottom was pale beige. Its elegant silhouette contrasted with the stark cut-off shape of the production 914, and it met with a positive response. However, the project was not of interest to Porsche, and Heuliez didn't take the risk of going it alone. Brissonneau & Lotz owned the base vehicle, and Heuliez bought it from them in 1971, paying 24,250 francs, as stated on the invoice, included in the file. Once the car had been delivered to Heuliez, the top part of the body was painted orange, and it was then put away, without ever being registered.

This car has recently been restored by the new "Heuliez Héritage" department. In addition to benefitting from a cosmetic facelift, the car has been recommissioned, and mechanically checked. It bears the Porsche serial number 1300005, showing that the base is one of the pre-series cars which came off the production line very early. It has a flat six 1,991cc engine, number 6191814. The interior is upholstered in a mix of black leather and grey fabric. The odometer reads 12,000 km. The car comes with period customs clearance certificate, as well as the transfer document between Brissonneau and Heuliez.

Historically, this marks the first steps taken by Heuliez, who had previously restricted himself to commercial vehicles, into the domaine of the automobile, and his first appearance at the Paris Motor Show. Unlike other sports cars, there are very few transformations by coachbuilders of the Porsche 914. This Porsche Murène is therefore a very desirable car, with an elegant styling that contrasts charmingly with the raucous growl of the 6 cylinder boxer engine. A heady cocktail certain to arouse the sporting collector in you !

REGISTRATION OF HEULIEZ PROTOTYPES:

Heuliez is a car manufacturer. As such, the prototypes all have a manufacturer's plate and an identification number. All the vehicles in the Heuliez Collection will be sold with a Manufacturer's Certificate.
In order to register these vehicles, we have received the following information from the FFVE (Fédération Française des Véhicules d'Epoque = French classic cars association):

- For vehicles that are more than thirty years old, an FFVE certificate can be obtained. Once an French technical inspection has also been obtained, the vehicles are eligible for French collectors' registration
- Vehicles less than 30 years old will need to be individually approved by the French administration DREAL and have a current technical inspection, in order to be registered in France






Estimation 50 000 - 100 000 €

Vendu 42 889 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 213

1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve

Vendu 42 889 € [$]

1969 PORSCHE 914-6 MURENE - no reserve
Vendue avec une facture d'achat ainsi qu'un certificat de dédouanement
Châssis n° 1300005
Châssis Heuliez n° HZ1970-1

- Sans réserve
- Une des premières 914-6
- Rares prototypes sur base Porsche
- Dessiné par le designer du TGV Sud-est
- Sortant d'une restauration "Heuliez Héritage",
- Ex salon de Paris 1970

Depuis sa création, la société de l'ingénieur Ferdinand Porsche vivait principalement grâce au succès d'un modèle unique. La 911 avait succédé à la 356 en 1964, mais ne se plaçait plus sur le même secteur financier que sa devancière. La clientèle jeune n'ayant plus les moyens de s'offrir une 911, une fois le succès de cette dernière bien installé, la société Porsche décida d'étudier un modèle plus économique destiné à la jeunesse. Pour réduire les coûts de fabrication et d'étude, Porsche s'associait à sa cousine Volkswagen pour créer la VW-Porsche 914, disponible avec le quatre cylindres dans la gamme VW et avec le 6 cylindres dans la gamme Porsche.
De son coté le carrossier Brissonneau & Lotz, déjà en partie intégré au carrossier Chausson, est installé à Creil dans l'Oise où il réalise de petites séries de caisses pour de grandes marques européennes, mais également des rames de transport ferroviaire et des carrosseries de locomotives. Son bureau d'étude accueille des stylistes de talent, comme Paul Bracq, ou Jacques Cooper, le créateur du style du premier TGV (TGV001). Ce dernier dessine en 1969 un joli coupé sur base de la toute nouvelle Porsche 914. Le dessin est élégant et la direction de Brissonneau & Lotz acquiert une Porsche 914-6 afin de réaliser la voiture. Cependant, les difficultés financières de la maison mère, le carrossier Chausson, entraînent l'annulation du projet. Jacques Cooper se tourne alors vers Henri Heuliez, qui voit là une occasion de sortir son entreprise de l'inconnu. Jacques Cooper tout en restant styliste pour Brissonneau, collabore avec le bureau d'étude Heuliez et le projet entamé dans l'Oise est rapatrié et réalisé dans les Deux-Sèvres.

La Porsche 914-6 réalisée par Heuliez est baptisée Murène, avant d'être exposée en octobre 1970 au Salon de l'Automobile de Paris. Elle arbore à l'époque une livrée beige métallisé en partie supérieure et beige clair en bas de caisse. Evidemment, elle y rencontre un franc succès d'autant que son élégance contraste avec la ligne tranchée de la 914 de série. Cependant, le projet n'intéressant pas Porsche, Heuliez ne prit pas le risque de se lancer seul dans sa commercialisation. La Porsche de base ayant été acquise à l'origine par Brissonneau, l'automobile fut rachetée par Heuliez en 1971 à la société Brissonneau & Lotz, pour la somme de 24.250 francs de l'époque comme en atteste la facture qui figure au dossier. A son arrivée chez Heuliez, la partir supérieure de la carrosserie est repeinte en orange, puis la voiture est remisée, sans jamais avoir été immatriculée.
La voiture vient de bénéficier d'une remise en état réalisée par le nouveau département "Heuliez Héritage", qui lui a refait une jeunesse cosmétique, et a procédé à la remise en route et à la révision de la mécanique. Elle porte le numéro de série Porsche 1300005, ce qui indique que la base est une voiture de pré-série prise au tout début de la chaîne de fabrication. Elle dispose du moteur six cylindres à plat de 1.991 cm3 qui porte le n°6191814. L'intérieur est habillé d'un mélange de cuir noir et de tissus gris. Elle affiche 12.000 km au compteur. Cette voiture dispose de son document de dédouanement d'époque ainsi que son certificat de cession entre Brissonneau et Heuliez.
Historique, cette automobile marque les tous premiers pas d'Heuliez, jadis cantonné dans les utilitaires, dans le domaine de l'automobile, et sa première apparition au Salon de l'Automobile de Paris. Contrairement à d'autres automobiles de sport, les réalisations de carrossiers sur base de Porsche 914 sont très rares. Cela n'en rend que plus désirable la Porsche Murène, dont les lignes harmonieuses apportent la touche de charme pour jouer le contraste avec le feulement rauque et prenant du 6 cylindres boxer. Voila assurément un cocktail digne de séduire le sportsman et le collectionneur qui sommeille en vous !

IMMATRICULATION DES PROTOTYPES HEULIEZ :

Heuliez est un constructeur automobile. A ce titre, les prototypes bénéficient d'une plaque constructeur et d'un numéro d'identification. Tous les véhicules de la Collection Heuliez seront vendus avec une Attestation Constructeur.
En vue d'immatriculer ces véhicules nous avons reçu de la FFVE les informations suivantes :

- Pour les véhicules réalisés il y a plus de trente ans, une attestation de la FFVE pourra être obtenue et ainsi, une fois le contrôle technique passé, les véhicules pourront être immatriculés avec une carte grise de collection.
- Pour les véhicules réalisés il y a moins de 30 ans, une réception à titre isolé auprès de la DREAL sera nécessaire ainsi qu'un contrôle technique afin d'obtenir une carte grise normale.



Sold with purchase invoice and customs clearance certificate
Chassis n° 1300005
Châssis Heuliez n° HZ1970-1

- No reserve
- One of the first 914-6
- Example of the rare prototypes on Porsche base
- Styled by the designer of the TGV south-East
- Freshly overhauled
- Ex salon de Paris 1970

Since its beginnings, engineer Ferdinand Porsche's company has principally lived off the success of one model. The 911 succeeded the 356 in 1964, but was attractive to a different financial sector. Once its success was recognised, the younger client base could no longer afford to buy the 911, so Porsche looked at producing a more economical model aimed at the younger generation. To keep build and design costs down, Porsche teamed up with its cousin Volkswagen to create the VW-Porsche 914, available in the Volkswagen range with four cylinders and six cylinders in Porsche.

Meanwhile, the coachbuilder Brissonneau & Lotz, already working closely with the coachbuilder Chausson, was installed at Creil dans l'Oise, building small series of bodies for major European marques, as well as railway carriages and locomotive bodywork. The research department took in talented designers, such as Paul Bracq and Jacques Cooper, who styled the first TGV (TGV001). It was the latter who, in 1969, drew a design for a pretty coupé on the base of the new Porsche 914. The management at Brissonneau & Lotz liked the elegant design and acquired a Porsche 914-6 to build the car. However, financial difficulties of the parent company, Chausson, brought the project to an end. Jacques Cooper then turned to Henri Heuliez, who saw this as an opportunity to bring his own company into the limelight. While remaining as a designer for Brissonneau, Jacques Cooper collaborated with the Heuliez research department, and the project that started in l'Oise was taken up again and built in the Deux-Sèvres.

The Porsche 914-6 built by Heuliez was called the Murène, and was shown at the Paris Motor Show in October 1970. At that time, the top half of the body was painted metallic beige and the bottom was pale beige. Its elegant silhouette contrasted with the stark cut-off shape of the production 914, and it met with a positive response. However, the project was not of interest to Porsche, and Heuliez didn't take the risk of going it alone. Brissonneau & Lotz owned the base vehicle, and Heuliez bought it from them in 1971, paying 24,250 francs, as stated on the invoice, included in the file. Once the car had been delivered to Heuliez, the top part of the body was painted orange, and it was then put away, without ever being registered.

This car has recently been restored by the new "Heuliez Héritage" department. In addition to benefitting from a cosmetic facelift, the car has been recommissioned, and mechanically checked. It bears the Porsche serial number 1300005, showing that the base is one of the pre-series cars which came off the production line very early. It has a flat six 1,991cc engine, number 6191814. The interior is upholstered in a mix of black leather and grey fabric. The odometer reads 12,000 km. The car comes with period customs clearance certificate, as well as the transfer document between Brissonneau and Heuliez.

Historically, this marks the first steps taken by Heuliez, who had previously restricted himself to commercial vehicles, into the domaine of the automobile, and his first appearance at the Paris Motor Show. Unlike other sports cars, there are very few transformations by coachbuilders of the Porsche 914. This Porsche Murène is therefore a very desirable car, with an elegant styling that contrasts charmingly with the raucous growl of the 6 cylinder boxer engine. A heady cocktail certain to arouse the sporting collector in you !

REGISTRATION OF HEULIEZ PROTOTYPES:

Heuliez is a car manufacturer. As such, the prototypes all have a manufacturer's plate and an identification number. All the vehicles in the Heuliez Collection will be sold with a Manufacturer's Certificate.
In order to register these vehicles, we have received the following information from the FFVE (Fédération Française des Véhicules d'Epoque = French classic cars association):

- For vehicles that are more than thirty years old, an FFVE certificate can be obtained. Once an French technical inspection has also been obtained, the vehicles are eligible for French collectors' registration
- Vehicles less than 30 years old will need to be individually approved by the French administration DREAL and have a current technical inspection, in order to be registered in France






Estimation 50 000 - 100 000 €

Vendu 42 889 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2138
Date : 07 juill. 2012 11:00

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Sport & GTs au Mans Classic