Vente Automobiles sur les Champs - 07 novembre 2010 /Lot 133 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE

  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
  • 1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE
1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE Châssis n° 1130440000597

À son apparition au Salon de Genève 1963, la Mercedes 230 SL passa pour la remplaçante de la 190 SL et de la 300 SL, deux voitures très différentes à bien des points de vue. C'était vrai au moins sur le catalogue du constructeur, surtout en ce qui concernait la 190 aux dimensions pratiquement identiques. Comme elle, la 230 s'appuyait sur des organes mécaniques de série en reprenant sous une forme développée le moteur six cylindres de la berline 220 SE porté à 170 ch SAE afin de compenser un poids accru par une structure monocoque très robuste et très rigide et des équipements plus luxueux. La 230 conçue comme une routière à tendance sportive trouva son principal marché outre Atlantique où son style net et élégant la démarquait des productions locales. Sa particularité se situait dans une option innovatrice, un hard-top amovible dont le dessin lui valut le surnom de " toit pagode " en raison du relèvement des bords latéraux par rapport au centre du panneau. Ce concept qui améliorait la rigidité du toit et qui augmentait les surfaces vitrées latérales eut beaucoup de succès. Il fut donc reconduit à l'identique sur la 250 SL de 1966 et sur la 280 SL de 1967, la plus diffusée des " pagode ". Cette dernière, outre une cylindrée portée à 2,8 litres, bénéficia d'un moteur de nouvelle génération plus souple qui diminua encore le caractère sportif de la SL devenue moins " Leicht ", mais plus sûre en fonction des nouvelles normes américaines. Le marché apprécia ses qualités de routière achevée, confortable et fiable en absorbant près de 24 000 unités de la 280 SL dont l'élégance et le raffinement n'ont pas pris une ride.

De couleur crème avec intérieur marron clair, cette 280 SL cabriolet dont le compteur affiche 22 049 km possède son intérieur d'origine en bon état. Version américaine à l'origine, sans capote, mais avec le hard-top amovible, elle est pourtant équipée de la boîte manuelle. Son précédent propriétaire l'utilisait de 1980 à 2001 comme voiture d'agrément dans sa résidence du Midi. Depuis 2001 le propriétaire actuel n'a utilisé la voiture que durant les beaux jours.
De couleur crème avec intérieur brun clair et moquettes marron, hard-top ton caisse, elle est équipée d'un système radio-cassette plus récent et accompagnée de sa carte grise normale.


On its appearance at the 1963 Geneva Motor Show, the Mercedes 230SL was the replacement for the190SL and for the 300SL, two very different cars from many viewpoints. This was true at least in the constructor's catalogue, especially as regards the 190 with dimensions that were practically identical. As did the 190, the 230 relied on standard mechanical parts, taking over in developed form the six cylinder engine of the 220SE saloon hiked to 170 bhp SAE to compensate for the increased weight of the very strong and rigid monocoque structure and more luxurious equipment. The 230, designed as a sports tourer, found its main market across the Atlantic where its distinct and elegant styling marked it out from local production. Its special nature was an innovative option: a removable hard top whose design gave it the name "Pagoda roof" because of the height of the upright sides in relation to the centre of the panel. This design, which improved the rigidity of the roof and increased the side glass area, was very successful. As a result, the same thing was applied to the 250SL in 1966 and the 280SL in 1967, the most widespread of the "pagodas". The latter car, apart from the cylinders being bored out to 2.8 litres, had a more flexible new generation engine that diminished the sporting character of the SL which had become less "Leicht" [light], but safer under the new American standards. The market showed its appreciation of its qualities as an accomplished, comfortable and reliable tourer by buying almost 24,000 units of the 280SL whose elegance and refinement have not aged.

In cream colour with light chestnut interior, this 280SL Cabriolet whose odometer reads 22,049 km has its original interior in good condition. Originally the American version, without the soft top but with the removable hard top, it has the manual gearbox. Its previous owner used it from 1980 to 2001 as a runabout where he lived in the Midi region of France. Since 2001, the current owner has only used the car on fine days.

In cream colour with light brown interior and chestnut coloured carpets and matching hard top case, it has a more recent radio-cassette system and has its normal French carte grise [vehicle registration document].


Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 21 229 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 133

1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE

Vendu 21 229 € [$]

1968 MERCEDES BENZ 280 SL COUPE Châssis n° 1130440000597

À son apparition au Salon de Genève 1963, la Mercedes 230 SL passa pour la remplaçante de la 190 SL et de la 300 SL, deux voitures très différentes à bien des points de vue. C'était vrai au moins sur le catalogue du constructeur, surtout en ce qui concernait la 190 aux dimensions pratiquement identiques. Comme elle, la 230 s'appuyait sur des organes mécaniques de série en reprenant sous une forme développée le moteur six cylindres de la berline 220 SE porté à 170 ch SAE afin de compenser un poids accru par une structure monocoque très robuste et très rigide et des équipements plus luxueux. La 230 conçue comme une routière à tendance sportive trouva son principal marché outre Atlantique où son style net et élégant la démarquait des productions locales. Sa particularité se situait dans une option innovatrice, un hard-top amovible dont le dessin lui valut le surnom de " toit pagode " en raison du relèvement des bords latéraux par rapport au centre du panneau. Ce concept qui améliorait la rigidité du toit et qui augmentait les surfaces vitrées latérales eut beaucoup de succès. Il fut donc reconduit à l'identique sur la 250 SL de 1966 et sur la 280 SL de 1967, la plus diffusée des " pagode ". Cette dernière, outre une cylindrée portée à 2,8 litres, bénéficia d'un moteur de nouvelle génération plus souple qui diminua encore le caractère sportif de la SL devenue moins " Leicht ", mais plus sûre en fonction des nouvelles normes américaines. Le marché apprécia ses qualités de routière achevée, confortable et fiable en absorbant près de 24 000 unités de la 280 SL dont l'élégance et le raffinement n'ont pas pris une ride.

De couleur crème avec intérieur marron clair, cette 280 SL cabriolet dont le compteur affiche 22 049 km possède son intérieur d'origine en bon état. Version américaine à l'origine, sans capote, mais avec le hard-top amovible, elle est pourtant équipée de la boîte manuelle. Son précédent propriétaire l'utilisait de 1980 à 2001 comme voiture d'agrément dans sa résidence du Midi. Depuis 2001 le propriétaire actuel n'a utilisé la voiture que durant les beaux jours.
De couleur crème avec intérieur brun clair et moquettes marron, hard-top ton caisse, elle est équipée d'un système radio-cassette plus récent et accompagnée de sa carte grise normale.


On its appearance at the 1963 Geneva Motor Show, the Mercedes 230SL was the replacement for the190SL and for the 300SL, two very different cars from many viewpoints. This was true at least in the constructor's catalogue, especially as regards the 190 with dimensions that were practically identical. As did the 190, the 230 relied on standard mechanical parts, taking over in developed form the six cylinder engine of the 220SE saloon hiked to 170 bhp SAE to compensate for the increased weight of the very strong and rigid monocoque structure and more luxurious equipment. The 230, designed as a sports tourer, found its main market across the Atlantic where its distinct and elegant styling marked it out from local production. Its special nature was an innovative option: a removable hard top whose design gave it the name "Pagoda roof" because of the height of the upright sides in relation to the centre of the panel. This design, which improved the rigidity of the roof and increased the side glass area, was very successful. As a result, the same thing was applied to the 250SL in 1966 and the 280SL in 1967, the most widespread of the "pagodas". The latter car, apart from the cylinders being bored out to 2.8 litres, had a more flexible new generation engine that diminished the sporting character of the SL which had become less "Leicht" [light], but safer under the new American standards. The market showed its appreciation of its qualities as an accomplished, comfortable and reliable tourer by buying almost 24,000 units of the 280SL whose elegance and refinement have not aged.

In cream colour with light chestnut interior, this 280SL Cabriolet whose odometer reads 22,049 km has its original interior in good condition. Originally the American version, without the soft top but with the removable hard top, it has the manual gearbox. Its previous owner used it from 1980 to 2001 as a runabout where he lived in the Midi region of France. Since 2001, the current owner has only used the car on fine days.

In cream colour with light brown interior and chestnut coloured carpets and matching hard top case, it has a more recent radio-cassette system and has its normal French carte grise [vehicle registration document].


Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 21 229 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1931
Date : 07 nov. 2010 17:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles de collection « Automobiles sur les Champs »