• 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
  • 1968 Citroën DS 21 Cabriolet
1968 Citroën DS 21 Cabriolet
Titre de circulation italien
Châssis n° 4609568
Coque n° 0032000567
N° de fabrication Chapron 9220

- Une des meilleures versions du cabriolet "usine"
- Attestations Chapron et Citroën
- Remise en état très soignée

Entrée dans les ateliers Henri Chapron le 31 janvier 1968, cette DS 21 portant le numéro de fabrication Chapron 9220 en est ressortie le 27 mars, habillée d'une carrosserie cabriolet "usine". Facturée à Citroën le 28 mars, cette voiture a été ensuite vendue en Italie, à Milan, par l'intermédiaire d'un concessionnaire Citroën. En 1978, elle a été achetée par sa deuxième propriétaire, Mme Daniela Pradella, demeurant à Sustinente, qui l'a conservée jusqu'à 1997. Elle est ensuite passée entre les mains de M. L. Giuliani, qui ne s'en est séparé qu'en 2010 en la cédant à M. P. Schuring, amateur hollandais. Cette DS 21 cabriolet était alors saine et en bon état de fonctionnement mais présentait des signes de vieillesse. Son propriétaire souhaitant une présentation parfaite, a alors décidé de lui faire bénéficier d'une restauration complète. La voiture a donc été entièrement démontée, toutes les pièces étant remises en état ou remplacées par des éléments neufs. Bien préservée des attaques du temps, la plateforme a pu être conservée et, en tout, les travaux ont duré quatre ans.
Il s'agit d'un authentique cabriolet, comme le confirme une attestation de Mme Noëlle-Éléonore Chapron qui précise en outre qu'il a été livré neuf avec des équipements désirables tels que : les appui-têtes, un accoudoir central avant, un siège avant gauche réglable, des ceintures de sécurité avant et arrière, un pare-brise teinté, des phares halogènes et un avertisseur à compresseur. Il comporte toutes ses plaques d'identification d'origine et a l'avantage de présenter la calandre quatre phares dont deux orientables, ainsi que le très beau tableau de bord Jaeger. Il est également équipé d'un autoradio Continental Edison à présélection de stations, relié aux haut-parleurs d'époque. Sur cette génération, le système hydraulique est en liquide vert, moins corrosif et plus facile à gérer que le liquide rouge des premières DS. D'ailleurs, l'extraordinaire système de suspension de la DS lui assure un confort inégalé qui, allié à sa ligne hors du commun, en fait une voiture à la fois intéressante, attirante et agréable à conduire. La correction d'assiette permet de transporter quatre personnes sans que l'arrière s'affaisse inconsidérément comme sur une voiture à suspension conventionnelle et, dans ce cas, le reproche fait initialement à la DS - son manque de puissance - n'est plus de mise, grâce au moteur 2,2 L propre à la DS 21. D'origine bordeaux avec intérieur en cuir noir, cette voiture présente maintenant un superbe bleu clair métallisé et la sellerie des sièges épais est proche du neuf.
Elle est accompagnée d'une attestation Chapron datant de février 2016, d'une attestation Citroën de conformité et d'un extrait du registre de fabrication Chapron. Dans son état, cette DS 21 cabriolet en liquide vert fait donc partie des exemplaires les plus désirables du marché n'ayant été produits qu'à environ 150 exemplaires.

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE AVEC SEULEMENT SON CERTIFICAT DE PROPRIETE ITALIEN MAIS SANS SON LIBRETTO.



Italian title
Chassis n° 4609568
Shell n° 0032000567
Chapron build n° 9220

- One of the best versions of the " factory " cabriolet
- Chapron and Citroën certificates
- Very careful restoration

This DS 21 entered Henri Chapron's workshop on 31 January 1968, and came out on 27 March, with a " factory " cabriolet body, and Chapron number 9220. Invoiced to Citroën on 28 March, the car was then sold in Milan, Italy, through a Citroën dealer. In 1978, it was acquired by its second owner, Daniela Pradella, who lived in Sustinente, and she kept the DS 21 until 1997. It stayed with its next owner, L. Giuliani, until 2010, when it was acquired by a Dutch enthusiast by the name of P. Schuring. At this time, the car was in sound, running condition, but showing a few signs of its age. Wanting it to be immaculate, the new owner decided to carry out a full restoration. The car was totally dismantled, with all parts either refurbished or replaced with new pieces. The platform was well preserved and was therefore retained. This project took some four years to complete.
This is a genuine cabriolet, authenticated by Mme Noëlle-Éléonore Chapron in a document that notes it was delivered new with desirable options such as: head-rests, front central armrest, adjustable front left seat, front and rear seatbelts, tinted windscreen, halogen lights and compressor warning light. The car has all its original identification plates, along with a stunning Jaeger dashboard and four headlights on the front grille, two of which are adjustable. There is a Continental Edison radio with pre-selection function, linked to period speakers. This generation had a hydraulic system using a green fluid that was less corrosive and easier to manage that the red fluid of the first DS models. The extraordinary suspension system on the DS gives an unrivalled level of comfort that, combined with the unusual styling, makes it a very interesting car, both eye-catching and enjoyable to drive. The self-levelling suspension makes if possible to transport four passengers without the back dropping as it does on a car with more conventional suspension. And here, the complaint made against the first DS - a lack of power - does not apply, thanks to the DS 21 2.2-litre engine. Originally burgundy with black leather interior, this car is now presented in a superb metallic light blue and the thick upholstery looks almost new.
It comes with a Chapron certificate dated February 2016, a certificate of conformity from Citroën and an extract from the Chapron factory register. In such a condition, this 'green fluid DS 21 cabriolet must be one of the most desirable examples on the market, being one of just 150 built.

PLEASE NOTE THAT THE CAR IS SOLD ONLY WITH ITS ITALIAN CERTIFICATE OF PROPERTY BY WITHTOUT ITS LIBRETTO.
Photos © Dirk de Jager



Estimation 180 000 - 225 000 €

Vendu 208 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 50

1968 Citroën DS 21 Cabriolet

Vendu 208 600 € [$]

1968 Citroën DS 21 Cabriolet
Titre de circulation italien
Châssis n° 4609568
Coque n° 0032000567
N° de fabrication Chapron 9220

- Une des meilleures versions du cabriolet "usine"
- Attestations Chapron et Citroën
- Remise en état très soignée

Entrée dans les ateliers Henri Chapron le 31 janvier 1968, cette DS 21 portant le numéro de fabrication Chapron 9220 en est ressortie le 27 mars, habillée d'une carrosserie cabriolet "usine". Facturée à Citroën le 28 mars, cette voiture a été ensuite vendue en Italie, à Milan, par l'intermédiaire d'un concessionnaire Citroën. En 1978, elle a été achetée par sa deuxième propriétaire, Mme Daniela Pradella, demeurant à Sustinente, qui l'a conservée jusqu'à 1997. Elle est ensuite passée entre les mains de M. L. Giuliani, qui ne s'en est séparé qu'en 2010 en la cédant à M. P. Schuring, amateur hollandais. Cette DS 21 cabriolet était alors saine et en bon état de fonctionnement mais présentait des signes de vieillesse. Son propriétaire souhaitant une présentation parfaite, a alors décidé de lui faire bénéficier d'une restauration complète. La voiture a donc été entièrement démontée, toutes les pièces étant remises en état ou remplacées par des éléments neufs. Bien préservée des attaques du temps, la plateforme a pu être conservée et, en tout, les travaux ont duré quatre ans.
Il s'agit d'un authentique cabriolet, comme le confirme une attestation de Mme Noëlle-Éléonore Chapron qui précise en outre qu'il a été livré neuf avec des équipements désirables tels que : les appui-têtes, un accoudoir central avant, un siège avant gauche réglable, des ceintures de sécurité avant et arrière, un pare-brise teinté, des phares halogènes et un avertisseur à compresseur. Il comporte toutes ses plaques d'identification d'origine et a l'avantage de présenter la calandre quatre phares dont deux orientables, ainsi que le très beau tableau de bord Jaeger. Il est également équipé d'un autoradio Continental Edison à présélection de stations, relié aux haut-parleurs d'époque. Sur cette génération, le système hydraulique est en liquide vert, moins corrosif et plus facile à gérer que le liquide rouge des premières DS. D'ailleurs, l'extraordinaire système de suspension de la DS lui assure un confort inégalé qui, allié à sa ligne hors du commun, en fait une voiture à la fois intéressante, attirante et agréable à conduire. La correction d'assiette permet de transporter quatre personnes sans que l'arrière s'affaisse inconsidérément comme sur une voiture à suspension conventionnelle et, dans ce cas, le reproche fait initialement à la DS - son manque de puissance - n'est plus de mise, grâce au moteur 2,2 L propre à la DS 21. D'origine bordeaux avec intérieur en cuir noir, cette voiture présente maintenant un superbe bleu clair métallisé et la sellerie des sièges épais est proche du neuf.
Elle est accompagnée d'une attestation Chapron datant de février 2016, d'une attestation Citroën de conformité et d'un extrait du registre de fabrication Chapron. Dans son état, cette DS 21 cabriolet en liquide vert fait donc partie des exemplaires les plus désirables du marché n'ayant été produits qu'à environ 150 exemplaires.

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE AVEC SEULEMENT SON CERTIFICAT DE PROPRIETE ITALIEN MAIS SANS SON LIBRETTO.



Italian title
Chassis n° 4609568
Shell n° 0032000567
Chapron build n° 9220

- One of the best versions of the " factory " cabriolet
- Chapron and Citroën certificates
- Very careful restoration

This DS 21 entered Henri Chapron's workshop on 31 January 1968, and came out on 27 March, with a " factory " cabriolet body, and Chapron number 9220. Invoiced to Citroën on 28 March, the car was then sold in Milan, Italy, through a Citroën dealer. In 1978, it was acquired by its second owner, Daniela Pradella, who lived in Sustinente, and she kept the DS 21 until 1997. It stayed with its next owner, L. Giuliani, until 2010, when it was acquired by a Dutch enthusiast by the name of P. Schuring. At this time, the car was in sound, running condition, but showing a few signs of its age. Wanting it to be immaculate, the new owner decided to carry out a full restoration. The car was totally dismantled, with all parts either refurbished or replaced with new pieces. The platform was well preserved and was therefore retained. This project took some four years to complete.
This is a genuine cabriolet, authenticated by Mme Noëlle-Éléonore Chapron in a document that notes it was delivered new with desirable options such as: head-rests, front central armrest, adjustable front left seat, front and rear seatbelts, tinted windscreen, halogen lights and compressor warning light. The car has all its original identification plates, along with a stunning Jaeger dashboard and four headlights on the front grille, two of which are adjustable. There is a Continental Edison radio with pre-selection function, linked to period speakers. This generation had a hydraulic system using a green fluid that was less corrosive and easier to manage that the red fluid of the first DS models. The extraordinary suspension system on the DS gives an unrivalled level of comfort that, combined with the unusual styling, makes it a very interesting car, both eye-catching and enjoyable to drive. The self-levelling suspension makes if possible to transport four passengers without the back dropping as it does on a car with more conventional suspension. And here, the complaint made against the first DS - a lack of power - does not apply, thanks to the DS 21 2.2-litre engine. Originally burgundy with black leather interior, this car is now presented in a superb metallic light blue and the thick upholstery looks almost new.
It comes with a Chapron certificate dated February 2016, a certificate of conformity from Citroën and an extract from the Chapron factory register. In such a condition, this 'green fluid DS 21 cabriolet must be one of the most desirable examples on the market, being one of just 150 built.

PLEASE NOTE THAT THE CAR IS SOLD ONLY WITH ITS ITALIAN CERTIFICATE OF PROPERTY BY WITHTOUT ITS LIBRETTO.
Photos © Dirk de Jager



Estimation 180 000 - 225 000 €

Vendu 208 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3243
Date : 05 nov. 2017 16:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles sur les Champs 11