• 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
  • 1966 ASA 1100 GT coupé  No reserve
1966 ASA 1100 GT coupé
No reserve

Titre de circulation hollandais
Châssis n° 01202
Moteur n°173/509
Carrosserie n°96

- Même propriétaire depuis 1986
- Superbe état, moteur d'origine
- Née sous la forme d'une "petite Ferrari"
- Un des rares 143 exemplaires construits
- Sans réserve

Cette voiture a été immatriculée neuve en mai 1966 en Espagne, et son actuel propriétaire (membre de l'ASA club créé en 2001) en a fait l'acquisition en 1986. Il s'agirait du 96e coupé produit, sur un total de 146 exemplaires. De plus, c'est une version à moteur 1100, encore plus rare puisque le nombre en est estimé à cinq exemplaires seulement. Entre 1987 et 2001, la voiture a été complètement restaurée : elle n'a parcouru que 5 000 km depuis les travaux et son kilométrage de 51 000 km est très probablement celui d'origine. En décembre 2008, le moteur a été testé au banc et affichait alors 90 ch, chiffre remarquable pour une telle cylindrée. Pour en rendre l'utilisation plus facile, cette voiture a été dotée d'équipements complémentaires comme une assistance de freinage, une pompe électrique pour aider les démarrages à froid, et un jeu de ressorts et amortisseurs réglables, spécialement adaptés à ce modèle. Les ressorts et amortisseurs d'origine seront livrés avec la voiture, ainsi qu'un dossier qui en retrace l'histoire et la restauration.
Aujourd'hui encore, cette ASA 1100 coupé présente tous les attributs d'une GT de grande classe, avec son moteur dont le couvre-arbre à cames vermiculé rappelle celui des Ferrari 250 GT, son habitacle sportif et son tableau de bord riche en instruments harmonieusement disposés. Rare en soi, elle est encore plus exclusive dans sa version 1100 et apportera à son propriétaire le plaisir d'une machine brillante, agile et racée. De plus, son prestigieux pedigree devrait lui ouvrir les portes de très beaux évènements historiques.

Rappelons que ce modèle est né en 1959 comme "petite Ferrari", quand Enzo Ferrari a présenté à la presse la "Ferrarina 854", reposant sur une plateforme Fiat mais équipée d'un quatre-cylindres 850 cm3 à arbre à cames en tête et culasse hémisphérique. Ce prototype a débouché sur la "Bertone 1000" dévoilée au Salon de Turin 1961, sous un nouveau dessin signé Giorgetto Giugiaro et qui reprenait à l'avant le thème "nez de requin" des monoplaces Ferrari de Formule 1 Tipo 156. Le moteur, sur lequel aurait travaillé Carlo Chiti, était une évolution du précédent, mais avec une cylindrée de 1 032 cm3 et sa puissance avoisinait les 100 ch, soit un rendement exceptionnel pour l'époque. Grâce à un châssis tubulaire léger conçu par Giotto Bizzarrini, et une boîte quatre rapports avec overdrive, cette voiture affichait 780 kg et atteignait 190 km/h. Elle était dotée de quatre freins à disques et de jantes ajourées à serrage central, marque des meilleures sportives.
Mais Ferrari décidait de ne pas donner suite au projet et c'est une cession de la licence à la famille De Nora, à la tête d'un puissant groupe italien d'industrie chimique, qui entraînait la naissance de la marque ASA (Autocostruzioni Società per Azioni) et, en 1962, la présentation de l'ASA 1000 GT au Salon de Turin. Le cabriolet était annoncé en 1964, mais la commercialisation des deux versions commençait en 1966. Bien que brillante, la voiture était chère et n'a pas trouvé à l'époque sa clientèle ; ainsi la production totale, coupés et cabriolets confondus, n'aurait pas dépassé 170 exemplaires, ce qui fait des ASA des voitures extrêmement rares et exclusives.



Dutch title
Chassis number 01202
Engine number 173/509
Body number 96

- In same ownership since 1986
- Superb condition, original engine
- Conceived as a "baby Ferrari"
- One of just 143 built
- No reserve

This car was registered new in May 1966 in Spain, and its current owner (a member of the ASA club founded in 2001) acquired it in 1986. It is understood to be the 96th coupé built from a total run of 146. In addition, it is an 1100-engined model, which is even rarer, with total production estimated at only five cars. Between 1987 and 2001, the car was completely restored: it has since covered only 5000km (3100 miles) and the total of 51,000km (31,700 miles) recorded is most likely its original mileage from new. In December 2008, the engine was run on the test bench and delivered 90bhp, a remarkable figure for an engine of this size. To make the car easier to drive, it has been fitted with additional equipment such as a brake servo, an electric pump to help with cold starting and a set of adjustable springs and shock absorbers, specially adapted for this model. The original springs and shock absorbers will be supplied with the car, together with a file detailing the car's history and restoration.
Even today, this ASA 1100 Coupé possesses all the qualities of a high-class GT, with its engine whose crackle-finished cam cover recalls that of a Ferrari 250 GT, its sporting interior and its well-stocked and clearly laid-out dashboard. Already a rare model, the 1100 version is even more exclusive and will bring its new owner the pleasure of an outstanding car with agile handling and stylish looks. Its prestigious pedigree should also allow it to enter many fine historic events.

We must remember that this model came into being in 1959 as a "baby Ferrari", when Enzo Ferrari presented the "Ferrarina 854" to the press: it was built on a Fiat chassis but fitted with a four-cylinder 850cc engine with an overhead camshaft and a hemispherical cylinder head. This prototype led to the "Bertone 1000" unveiled at the Turin Show in 1961, with a new design by Giorgetto Giugiaro which picked up the "shark-nose" front of Ferrari's Formula 1 Tipo 156 single-seaters. The engine, which Carlo Chiti is believed to have worked on, had evolved from the previous unit, but had a capacity of 1032cc and produced close to 100bhp, an exceptionally high output for the period. Thanks to a lightweight tubular chassis designed by Giotto Bizzarrini and a four-speed gearbox with overdrive, the car weighed 780kg (1720lb) and could reach 190kph (118mph). It was equipped with disc brakes all-round and slotted centre-lock wheels, typically fitted to the best sports cars.
But Ferrari decided not to go ahead with the project and transferred the licence to the De Nora family, who headed a powerful Italian group in the chemical industry. This led to the creation of the ASA marque (Autocostruzioni Società per Azioni) and in 1962 the ASA 1000 GT was presented at the Turin Show. The convertible was announced in 1964, but sales of the two versions only began in 1966. Brilliant though it was, the car was expensive and failed to find takers at the time; it is thought that total production - of both coupés and convertibles - did not exceed 170, making the ASA an extremely rare and exclusive car.

Photos © Dirk de Jager

Estimation 90 000 - 130 000 €

Vendu 119 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 88

1966 ASA 1100 GT coupé
No reserve

Vendu 119 200 € [$]

1966 ASA 1100 GT coupé
No reserve

Titre de circulation hollandais
Châssis n° 01202
Moteur n°173/509
Carrosserie n°96

- Même propriétaire depuis 1986
- Superbe état, moteur d'origine
- Née sous la forme d'une "petite Ferrari"
- Un des rares 143 exemplaires construits
- Sans réserve

Cette voiture a été immatriculée neuve en mai 1966 en Espagne, et son actuel propriétaire (membre de l'ASA club créé en 2001) en a fait l'acquisition en 1986. Il s'agirait du 96e coupé produit, sur un total de 146 exemplaires. De plus, c'est une version à moteur 1100, encore plus rare puisque le nombre en est estimé à cinq exemplaires seulement. Entre 1987 et 2001, la voiture a été complètement restaurée : elle n'a parcouru que 5 000 km depuis les travaux et son kilométrage de 51 000 km est très probablement celui d'origine. En décembre 2008, le moteur a été testé au banc et affichait alors 90 ch, chiffre remarquable pour une telle cylindrée. Pour en rendre l'utilisation plus facile, cette voiture a été dotée d'équipements complémentaires comme une assistance de freinage, une pompe électrique pour aider les démarrages à froid, et un jeu de ressorts et amortisseurs réglables, spécialement adaptés à ce modèle. Les ressorts et amortisseurs d'origine seront livrés avec la voiture, ainsi qu'un dossier qui en retrace l'histoire et la restauration.
Aujourd'hui encore, cette ASA 1100 coupé présente tous les attributs d'une GT de grande classe, avec son moteur dont le couvre-arbre à cames vermiculé rappelle celui des Ferrari 250 GT, son habitacle sportif et son tableau de bord riche en instruments harmonieusement disposés. Rare en soi, elle est encore plus exclusive dans sa version 1100 et apportera à son propriétaire le plaisir d'une machine brillante, agile et racée. De plus, son prestigieux pedigree devrait lui ouvrir les portes de très beaux évènements historiques.

Rappelons que ce modèle est né en 1959 comme "petite Ferrari", quand Enzo Ferrari a présenté à la presse la "Ferrarina 854", reposant sur une plateforme Fiat mais équipée d'un quatre-cylindres 850 cm3 à arbre à cames en tête et culasse hémisphérique. Ce prototype a débouché sur la "Bertone 1000" dévoilée au Salon de Turin 1961, sous un nouveau dessin signé Giorgetto Giugiaro et qui reprenait à l'avant le thème "nez de requin" des monoplaces Ferrari de Formule 1 Tipo 156. Le moteur, sur lequel aurait travaillé Carlo Chiti, était une évolution du précédent, mais avec une cylindrée de 1 032 cm3 et sa puissance avoisinait les 100 ch, soit un rendement exceptionnel pour l'époque. Grâce à un châssis tubulaire léger conçu par Giotto Bizzarrini, et une boîte quatre rapports avec overdrive, cette voiture affichait 780 kg et atteignait 190 km/h. Elle était dotée de quatre freins à disques et de jantes ajourées à serrage central, marque des meilleures sportives.
Mais Ferrari décidait de ne pas donner suite au projet et c'est une cession de la licence à la famille De Nora, à la tête d'un puissant groupe italien d'industrie chimique, qui entraînait la naissance de la marque ASA (Autocostruzioni Società per Azioni) et, en 1962, la présentation de l'ASA 1000 GT au Salon de Turin. Le cabriolet était annoncé en 1964, mais la commercialisation des deux versions commençait en 1966. Bien que brillante, la voiture était chère et n'a pas trouvé à l'époque sa clientèle ; ainsi la production totale, coupés et cabriolets confondus, n'aurait pas dépassé 170 exemplaires, ce qui fait des ASA des voitures extrêmement rares et exclusives.



Dutch title
Chassis number 01202
Engine number 173/509
Body number 96

- In same ownership since 1986
- Superb condition, original engine
- Conceived as a "baby Ferrari"
- One of just 143 built
- No reserve

This car was registered new in May 1966 in Spain, and its current owner (a member of the ASA club founded in 2001) acquired it in 1986. It is understood to be the 96th coupé built from a total run of 146. In addition, it is an 1100-engined model, which is even rarer, with total production estimated at only five cars. Between 1987 and 2001, the car was completely restored: it has since covered only 5000km (3100 miles) and the total of 51,000km (31,700 miles) recorded is most likely its original mileage from new. In December 2008, the engine was run on the test bench and delivered 90bhp, a remarkable figure for an engine of this size. To make the car easier to drive, it has been fitted with additional equipment such as a brake servo, an electric pump to help with cold starting and a set of adjustable springs and shock absorbers, specially adapted for this model. The original springs and shock absorbers will be supplied with the car, together with a file detailing the car's history and restoration.
Even today, this ASA 1100 Coupé possesses all the qualities of a high-class GT, with its engine whose crackle-finished cam cover recalls that of a Ferrari 250 GT, its sporting interior and its well-stocked and clearly laid-out dashboard. Already a rare model, the 1100 version is even more exclusive and will bring its new owner the pleasure of an outstanding car with agile handling and stylish looks. Its prestigious pedigree should also allow it to enter many fine historic events.

We must remember that this model came into being in 1959 as a "baby Ferrari", when Enzo Ferrari presented the "Ferrarina 854" to the press: it was built on a Fiat chassis but fitted with a four-cylinder 850cc engine with an overhead camshaft and a hemispherical cylinder head. This prototype led to the "Bertone 1000" unveiled at the Turin Show in 1961, with a new design by Giorgetto Giugiaro which picked up the "shark-nose" front of Ferrari's Formula 1 Tipo 156 single-seaters. The engine, which Carlo Chiti is believed to have worked on, had evolved from the previous unit, but had a capacity of 1032cc and produced close to 100bhp, an exceptionally high output for the period. Thanks to a lightweight tubular chassis designed by Giotto Bizzarrini and a four-speed gearbox with overdrive, the car weighed 780kg (1720lb) and could reach 190kph (118mph). It was equipped with disc brakes all-round and slotted centre-lock wheels, typically fitted to the best sports cars.
But Ferrari decided not to go ahead with the project and transferred the licence to the De Nora family, who headed a powerful Italian group in the chemical industry. This led to the creation of the ASA marque (Autocostruzioni Società per Azioni) and in 1962 the ASA 1000 GT was presented at the Turin Show. The convertible was announced in 1964, but sales of the two versions only began in 1966. Brilliant though it was, the car was expensive and failed to find takers at the time; it is thought that total production - of both coupés and convertibles - did not exceed 170, making the ASA an extremely rare and exclusive car.

Photos © Dirk de Jager

Estimation 90 000 - 130 000 €

Vendu 119 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3888
Lieu : Salon Rétromobile Hall 2.1 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 08 févr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2019 La Vente Officielle