Vente Automobiles sur les Champs 8 - 22 juin 2015 /Lot 24 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS

  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
  • 1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
Carte grise française
Châssis n° 127912
Moteur n° P97328 Type 587

- Modèle performant et rare
- Une des Porsche de tourisme les plus recherchées
- Origine française
- Remise en état d'excellent niveau

Carrera : chez Porsche, ce mot magique est synonyme de performances radicales. Il est né de la victoire d'un spyder 550 à la Carrera Panamericana, en 1953. A partir de ce moment-là, les versions Carrera auront droit au moteur conçu pour la course, doté de quatre arbres à cames en tête et d'un double allumage. Il délivre 100 ch dans sa première version, et va faire merveille en compétition. A la puissance, il ajoute l'endurance, ce qui lui permet de remporter le redoutable Liège-Rome-Liège en 1954. Ce moteur peut aussi équiper tout type de carrosserie de tourisme, coupé ou cabriolet, et accompagne donc la carrière de la 356, née en mars 1949 et qui pose les bases de toutes les futures Porsche de route. La 1500 GS Carrera sera exposée pour la première fois au Salon de Francfort 1955 et, en 1961, Porsche présente une évolution de la 356 Carrera, équipée cette fois d'un moteur 1 966 cm3 qui développe 130 ch à 6 200 tr/mn. Dans cette version, c'est la 356 commercialisée la plus rapide jamais produite, véritable GT qui dispose de tous les éléments de confort. On compte un total de 436 exemplaires de Carrera 2, dont 126 exemplaires de 356 C Carrera, comme celle que nous présentons.

Vendue neuve par Sonauto à un médecin de l'Aude, celle-ci aurait eu en tout cinq propriétaires dont, au début des années 2000, Jean-Michel Coll, ancien concessionnaire Porsche de Perpignan. Elle était alors gris métallisé, et un essai en avait été effectué dans le magazine Flat 6 (numéro 69, disponible dans le dossier). A l'époque, la voiture affichait environ 40 000 km d'origine.
En 2009, la voiture a bénéficié d'une restauration complète, le moteur d'origine étant confié à Karl Hloch, spécialiste des mécaniques Carrera en Allemagne. C'est en décembre 2012 que l'actuel propriétaire, porschiste exigeant de la Côte d'Azur, en a fait l'acquisition. Souhaitant que la voiture offre une présentation parfaite, il en a fait reprendre la restauration par les ateliers Magnani, à Schietti dans l'Adriatique qui, en six mois, réalisera un travail superbe. De son côté, l'intérieur est superbe d'origine avec son cuir brun d'origine, ses appuie-tête et il est équipé d'un système de chauffage Webasto vendu par Albert Hoffner (Saarbrücken) et monté par le propriétaire. Le dossier de la voiture comporte bien sûr toutes les factures et photos correspondant aux travaux effectués. Aujourd'hui, la rareté des 356 Carrera, leurs performances ainsi que leur incontestable réussite sportive les placent parmi les Porsche les plus recherchées du marché. Cet exemplaire matching numbers en très bel état est donc particulièrement désirable.



French title
Chassis n° 127912
Engine n° P97328 Type 587

- Rare, powerful model
- One of the most desirable road-going Porsches
- French origin
- High quality restoration

Carrera : at Porsche, this magical word is synonymous with high performance. It has its origins in the victory of a Spyder 550 in the 1953 Carrera Panamericana. From that point, Carrera versions were entitled to an engine designed for racing, with four overhead cams and dual ignition. The first version produced 100 bhp and worked wonders in competition. It provided both power and endurance, which enabled the car to win the demanding Liège-Rome-Liège race in 1954. The engine could also be fitted in every type of touring body, both coupé and cabriolet. It accompanied the career of the 356, the model that first appeared in March 1949 and would provide the base for future road-going models. The 1500 GS Carrera was first shown at the Frankfurt Motor Show in 1955, and in 1961 Porsche presented an evolution of the 356 Carrera, fitted this time with a 1966cc engine that produced 130 bhp at 6200 rpm. This was the fastest production 356 ever built, a true GT car offering a high level of comfort. There were 435 examples of the Carrera 2 built, of which 126 were the 356 C Carrera, like the one presented.

Sold new by Sonauto to a doctor from Aude, this car has had five owners in total, including, in the early 2000s, Jean-Michel Coll, the former Porsche dealer from Perpignan. Presented then in metallic grey, it was the subject of a test-drive feature in the magazine Flat 6 (number 69, a copy is in the file). At this time, it had covered 40 000 km from new. In 2009 the car was completely restored, with the original engine entrusted to Karl Hloch, Carrera engine specialist in Germany. The current owner, a scrupulous Porsche enthusiast from the Côte d'Azur, acquired the car in December 2012. Wanting the presentation of the car to be perfect, he had further restoration work carried out by the Magnani workshop, in Schietti in the Adriatic, who completed a superb job over a period of six months. The interior is original and the car is equipped with Webasto heating supplied by Albert Hoffner (Saarbrücken) and fitted by the owner. The file with the car contains all the invoices and photos relating to the work carried out. Today, the rarity, performance and incontestable racing provenance of the 356 Carrera places it amongst the most sought after Porsches on the market. This matching numbers example, in excellent condition, is therefore particularly desirable.





Estimation 550 000 - 650 000 €

Vendu 596 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 24

1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS

Vendu 596 000 € [$]

1964 Porsche 356 C Carrera 2000 GS
Carte grise française
Châssis n° 127912
Moteur n° P97328 Type 587

- Modèle performant et rare
- Une des Porsche de tourisme les plus recherchées
- Origine française
- Remise en état d'excellent niveau

Carrera : chez Porsche, ce mot magique est synonyme de performances radicales. Il est né de la victoire d'un spyder 550 à la Carrera Panamericana, en 1953. A partir de ce moment-là, les versions Carrera auront droit au moteur conçu pour la course, doté de quatre arbres à cames en tête et d'un double allumage. Il délivre 100 ch dans sa première version, et va faire merveille en compétition. A la puissance, il ajoute l'endurance, ce qui lui permet de remporter le redoutable Liège-Rome-Liège en 1954. Ce moteur peut aussi équiper tout type de carrosserie de tourisme, coupé ou cabriolet, et accompagne donc la carrière de la 356, née en mars 1949 et qui pose les bases de toutes les futures Porsche de route. La 1500 GS Carrera sera exposée pour la première fois au Salon de Francfort 1955 et, en 1961, Porsche présente une évolution de la 356 Carrera, équipée cette fois d'un moteur 1 966 cm3 qui développe 130 ch à 6 200 tr/mn. Dans cette version, c'est la 356 commercialisée la plus rapide jamais produite, véritable GT qui dispose de tous les éléments de confort. On compte un total de 436 exemplaires de Carrera 2, dont 126 exemplaires de 356 C Carrera, comme celle que nous présentons.

Vendue neuve par Sonauto à un médecin de l'Aude, celle-ci aurait eu en tout cinq propriétaires dont, au début des années 2000, Jean-Michel Coll, ancien concessionnaire Porsche de Perpignan. Elle était alors gris métallisé, et un essai en avait été effectué dans le magazine Flat 6 (numéro 69, disponible dans le dossier). A l'époque, la voiture affichait environ 40 000 km d'origine.
En 2009, la voiture a bénéficié d'une restauration complète, le moteur d'origine étant confié à Karl Hloch, spécialiste des mécaniques Carrera en Allemagne. C'est en décembre 2012 que l'actuel propriétaire, porschiste exigeant de la Côte d'Azur, en a fait l'acquisition. Souhaitant que la voiture offre une présentation parfaite, il en a fait reprendre la restauration par les ateliers Magnani, à Schietti dans l'Adriatique qui, en six mois, réalisera un travail superbe. De son côté, l'intérieur est superbe d'origine avec son cuir brun d'origine, ses appuie-tête et il est équipé d'un système de chauffage Webasto vendu par Albert Hoffner (Saarbrücken) et monté par le propriétaire. Le dossier de la voiture comporte bien sûr toutes les factures et photos correspondant aux travaux effectués. Aujourd'hui, la rareté des 356 Carrera, leurs performances ainsi que leur incontestable réussite sportive les placent parmi les Porsche les plus recherchées du marché. Cet exemplaire matching numbers en très bel état est donc particulièrement désirable.



French title
Chassis n° 127912
Engine n° P97328 Type 587

- Rare, powerful model
- One of the most desirable road-going Porsches
- French origin
- High quality restoration

Carrera : at Porsche, this magical word is synonymous with high performance. It has its origins in the victory of a Spyder 550 in the 1953 Carrera Panamericana. From that point, Carrera versions were entitled to an engine designed for racing, with four overhead cams and dual ignition. The first version produced 100 bhp and worked wonders in competition. It provided both power and endurance, which enabled the car to win the demanding Liège-Rome-Liège race in 1954. The engine could also be fitted in every type of touring body, both coupé and cabriolet. It accompanied the career of the 356, the model that first appeared in March 1949 and would provide the base for future road-going models. The 1500 GS Carrera was first shown at the Frankfurt Motor Show in 1955, and in 1961 Porsche presented an evolution of the 356 Carrera, fitted this time with a 1966cc engine that produced 130 bhp at 6200 rpm. This was the fastest production 356 ever built, a true GT car offering a high level of comfort. There were 435 examples of the Carrera 2 built, of which 126 were the 356 C Carrera, like the one presented.

Sold new by Sonauto to a doctor from Aude, this car has had five owners in total, including, in the early 2000s, Jean-Michel Coll, the former Porsche dealer from Perpignan. Presented then in metallic grey, it was the subject of a test-drive feature in the magazine Flat 6 (number 69, a copy is in the file). At this time, it had covered 40 000 km from new. In 2009 the car was completely restored, with the original engine entrusted to Karl Hloch, Carrera engine specialist in Germany. The current owner, a scrupulous Porsche enthusiast from the Côte d'Azur, acquired the car in December 2012. Wanting the presentation of the car to be perfect, he had further restoration work carried out by the Magnani workshop, in Schietti in the Adriatic, who completed a superb job over a period of six months. The interior is original and the car is equipped with Webasto heating supplied by Albert Hoffner (Saarbrücken) and fitted by the owner. The file with the car contains all the invoices and photos relating to the work carried out. Today, the rarity, performance and incontestable racing provenance of the 356 Carrera places it amongst the most sought after Porsches on the market. This matching numbers example, in excellent condition, is therefore particularly desirable.





Estimation 550 000 - 650 000 €

Vendu 596 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2769
Date : 22 juin 2015 18:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles sur les Champs 8