Vente Rétromobile 2015 by Artcurial Motorcars - 06 février 2015 /Lot 144 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top

  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
  • 1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top Carte grise françaiseChâssis n°101.1221Moteur n° 101.1221- Vendue neuve à Paris- Mat
1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top
Carte grise française
Châssis n°101.1221
Moteur n° 101.1221

- Vendue neuve à Paris
- Matching numbers
- Entièrement d'origine
- Même propriétaire de 1979 à 2013
- Un des 245 exemplaires produits

Construite de 1957 à 1964, on peut dire que la 3500 GT sauva Maserati de la faillite. En effet, les précédentes et extraordinaires A6G 2000 furent construites beaucoup trop confidentiellement. Les dépenses du département course étaient très élevées, et malgré le championnat du monde 1957 enlevé par la marque au trident, celle-ci se trouvait en mauvaise posture lorsqu'enfin, pour la première fois, une Maserati de série fût un succès commercial.
Le prototype, un coupé Touring, fut présenté à Genève le 20 mars 1957 et les commandes affluèrent à partir du Salon de Turin de la même année. Le superbe moteur descendait en droite ligne des machines de course. La voiture tenait bien la route. Seuls les freins à tambours des premiers modèles étaient un peu justes. Le carrossier Allemano construisit quatre coupés en 1958-59. Cette dernière année, Bertone fit un coupé et Pietro Frua, un spider. À part ces exceptions, la production totale des coupés était donc construite par Touring.
Des freins à disques équipèrent ces voitures en option en 1959 et en série en 1960. L'usine produisit sept coupés par semaine en 1960, plus quatre-vingt-huit châssis courts que Vignale carrossa en spiders. Si presque deux mille coupés furent construits, seulement un peu moins de deux cent cinquante spiders virent le jour. C'est une magnifique voiture, superbement proportionnée et d'une rare élégance.

Cette très originale Vignale Spider est livrée le 20 mars 1961 au Garage Thepenier, Quai Carnot à Saint-Cloud (importateur parisien de la marque). Son premier propriétaire, Monsieur Fabrice Virgilio, en prend livraison le 19 avril 1961 mais ne la fera immatriculer que le 13 juin 1962, certainement pour une question d'homologation à l'époque. Le 23 mars 1967, elle est revendue sur la Côte d'Azur (dans le Var) à son deuxième propriétaire qui la gardera jusqu'en 1972. Le 24 novembre 1972, un représentant de Nice, Salvatore Starace, la fait immatriculer à son nom, sous le numéro '3617 SA 06'. Elle changera de nouveau de main le 29 avril 1979 pour devenir la propriété du précédent propriétaire, un libraire parisien qui la conservera jusqu'à l'année dernière. Il roulera plusieurs années avec, de manière irrégulière et la Maserati sera remisée dans son box à partir de 1991 avec, suspendu au plafond, au-dessus de l'auto, le hard-top. L'actuel propriétaire, un collectionneur de Lamborghini l'a confiée à l'excellent établissement Automobiles T.S. où Monsieur Sisinni la remet en route dans les règles de l'art, sans toucher à la carrosserie totalement d'origine. Seul le pare-brise est changé puisque celui d'origine était endommagé. Il s'agit d'une voiture très saine à tous points de vue, et qui, selon Toni Sisinni, n'a jamais été démontée et se trouve donc dans un très bon état de conservation, parfaitement d'origine. Ses cuirs sont bien les originaux, ainsi que sa capote et ses moquettes.
L'actuel propriétaire, qui comptait garder cette automobile, a en définitive reçu une réponse positive pour l'achat d'une Lamborghini importante qu'il pistait depuis longtemps. Ne pouvant toutes les conserver, il donne la préférence à sa marque fétiche et vend la Vignale.
Il est évident que cette Maserati 3500 Vignale Spider est une rarissime opportunité d'acquérir une automobile intouchée, d'origine, vendue neuve à Paris, restée toute sa vie en France et étant restée dans les mains d'un même propriétaire depuis 35 ans ! Avec la Ferrari 250 California, la Mercedes Benz 300 SL roadster, le Spider Maserati Vignale partage le podium des plus beaux cabriolets de la seconde moitié du XXe siècle.



French title
Chassis n°101.1221
Engine n° 101.1221

- Sold new in Paris
- Matching numbers
- Completely original
- Same owner between 1979 and 2013
- One of 245 examples built

Manufactured between 1957 and 1964, it could be said that the 3500 GT saved Maserati from financial ruin. The previous model, the extraordinary A6G 2000, had been produced on too small a scale. The costs incurred by the competition department were extremely high, and despite winning the World Championship in 1957, the Trident marque was in poor financial shape when, for the first time, a Maserati production model finally appeared that was a commercial success.
The prototype, a coupé by Touring, was presented in Geneva on 20 March 1957 and the orders started to flow in from the Turin Motor Show in the same year. The superb engine was derived directly from the racing machines and the car had great road handling. It was perhaps only the drum brakes on the early models that had room for improvement. The coachbuilder Allemano built four coupés betwen 1958 -59 and during this last year, Bertone built one coupé and Pietro Frua one spider. Apart from these exceptions, Touring was responsible for the manufacture of all coupés.

Disc brakes were fitted as an option in 1959 and became standard in 1960. The factory produced seven coupés a week during 1960, and more than eighty-eight short chassis models were given spider bodies by Vignale. While almost two thousand coupés rolled off the production line, a little under two hundred and fifty spiders saw the light of day. This was a magnificent car, with superb proportions and a rare elegance.

This extremely original Vignale Spider was delivered on 20 March 1961 to the Thepenier Garage, on the Quai Carnot in Saint-Cloud (the Parisian marque importer). The first owner, Monsieur Fabrice Virgilio, took delivery of the car on 19 April 1961, not registering it until 13 June 1962, presumably for homologation purposes. On 23 March 1967 it was sold to its second owner in Var on the Côte d'Azur, who kept it until 1972. A certain Salvatore Starace, from Nice, registered the car in his name on 24 November 1972, with the number '3617 SA 06'. It changed hands again on 29 April 1979, selling to the previous owner, a Parisian bookseller, who kept it until last year. He drove the car infrequently for several years before storing it in his lock-up from 1991 onwards, with the hard top stored above the car, suspended from the ceiling. The current owner, a Lamborghini owner, entrusted the car to the renowned business Automobiles T.S. where Monsieur Sisinni undertook a meticulous recommissioning, leaving the totally original coachwork untouched. Only the windscreen was changed as the old one was damaged. This is an incredibly sound car in every respect. In Toni Sisinni's view, it has never been dismantled and is thus in very well conserved and completely original condition. The leather upholstery, hood and carpets are all original.
The current owner, who had planned to keep this automobile, has finally made progress with the purchase of an important Lamborghini that he has been monitoring for some time. Not being in a position to keep both, he has opted to go for his preferred marque and is selling the Vignale.
This Maserati 3500 Vignale Spider evidently presents an incredibly rare opportunity to acquire an untouched automobile that was sold new in Paris, has spent all its life in France and has been in the hands of one owner for 35 years ! The Maserati Vignale Spider shares the podium with the Ferrari 250 California and the Mercedes Benz 300 SL roadster for the most beautiful cabriolets of the second half of the 20th century.




Estimation 600 000 - 700 000 €

Vendu 834 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 144

1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top

Vendu 834 400 € [$]

1961 Maserati 3500 GT Spider Vignale avec Hard Top
Carte grise française
Châssis n°101.1221
Moteur n° 101.1221

- Vendue neuve à Paris
- Matching numbers
- Entièrement d'origine
- Même propriétaire de 1979 à 2013
- Un des 245 exemplaires produits

Construite de 1957 à 1964, on peut dire que la 3500 GT sauva Maserati de la faillite. En effet, les précédentes et extraordinaires A6G 2000 furent construites beaucoup trop confidentiellement. Les dépenses du département course étaient très élevées, et malgré le championnat du monde 1957 enlevé par la marque au trident, celle-ci se trouvait en mauvaise posture lorsqu'enfin, pour la première fois, une Maserati de série fût un succès commercial.
Le prototype, un coupé Touring, fut présenté à Genève le 20 mars 1957 et les commandes affluèrent à partir du Salon de Turin de la même année. Le superbe moteur descendait en droite ligne des machines de course. La voiture tenait bien la route. Seuls les freins à tambours des premiers modèles étaient un peu justes. Le carrossier Allemano construisit quatre coupés en 1958-59. Cette dernière année, Bertone fit un coupé et Pietro Frua, un spider. À part ces exceptions, la production totale des coupés était donc construite par Touring.
Des freins à disques équipèrent ces voitures en option en 1959 et en série en 1960. L'usine produisit sept coupés par semaine en 1960, plus quatre-vingt-huit châssis courts que Vignale carrossa en spiders. Si presque deux mille coupés furent construits, seulement un peu moins de deux cent cinquante spiders virent le jour. C'est une magnifique voiture, superbement proportionnée et d'une rare élégance.

Cette très originale Vignale Spider est livrée le 20 mars 1961 au Garage Thepenier, Quai Carnot à Saint-Cloud (importateur parisien de la marque). Son premier propriétaire, Monsieur Fabrice Virgilio, en prend livraison le 19 avril 1961 mais ne la fera immatriculer que le 13 juin 1962, certainement pour une question d'homologation à l'époque. Le 23 mars 1967, elle est revendue sur la Côte d'Azur (dans le Var) à son deuxième propriétaire qui la gardera jusqu'en 1972. Le 24 novembre 1972, un représentant de Nice, Salvatore Starace, la fait immatriculer à son nom, sous le numéro '3617 SA 06'. Elle changera de nouveau de main le 29 avril 1979 pour devenir la propriété du précédent propriétaire, un libraire parisien qui la conservera jusqu'à l'année dernière. Il roulera plusieurs années avec, de manière irrégulière et la Maserati sera remisée dans son box à partir de 1991 avec, suspendu au plafond, au-dessus de l'auto, le hard-top. L'actuel propriétaire, un collectionneur de Lamborghini l'a confiée à l'excellent établissement Automobiles T.S. où Monsieur Sisinni la remet en route dans les règles de l'art, sans toucher à la carrosserie totalement d'origine. Seul le pare-brise est changé puisque celui d'origine était endommagé. Il s'agit d'une voiture très saine à tous points de vue, et qui, selon Toni Sisinni, n'a jamais été démontée et se trouve donc dans un très bon état de conservation, parfaitement d'origine. Ses cuirs sont bien les originaux, ainsi que sa capote et ses moquettes.
L'actuel propriétaire, qui comptait garder cette automobile, a en définitive reçu une réponse positive pour l'achat d'une Lamborghini importante qu'il pistait depuis longtemps. Ne pouvant toutes les conserver, il donne la préférence à sa marque fétiche et vend la Vignale.
Il est évident que cette Maserati 3500 Vignale Spider est une rarissime opportunité d'acquérir une automobile intouchée, d'origine, vendue neuve à Paris, restée toute sa vie en France et étant restée dans les mains d'un même propriétaire depuis 35 ans ! Avec la Ferrari 250 California, la Mercedes Benz 300 SL roadster, le Spider Maserati Vignale partage le podium des plus beaux cabriolets de la seconde moitié du XXe siècle.



French title
Chassis n°101.1221
Engine n° 101.1221

- Sold new in Paris
- Matching numbers
- Completely original
- Same owner between 1979 and 2013
- One of 245 examples built

Manufactured between 1957 and 1964, it could be said that the 3500 GT saved Maserati from financial ruin. The previous model, the extraordinary A6G 2000, had been produced on too small a scale. The costs incurred by the competition department were extremely high, and despite winning the World Championship in 1957, the Trident marque was in poor financial shape when, for the first time, a Maserati production model finally appeared that was a commercial success.
The prototype, a coupé by Touring, was presented in Geneva on 20 March 1957 and the orders started to flow in from the Turin Motor Show in the same year. The superb engine was derived directly from the racing machines and the car had great road handling. It was perhaps only the drum brakes on the early models that had room for improvement. The coachbuilder Allemano built four coupés betwen 1958 -59 and during this last year, Bertone built one coupé and Pietro Frua one spider. Apart from these exceptions, Touring was responsible for the manufacture of all coupés.

Disc brakes were fitted as an option in 1959 and became standard in 1960. The factory produced seven coupés a week during 1960, and more than eighty-eight short chassis models were given spider bodies by Vignale. While almost two thousand coupés rolled off the production line, a little under two hundred and fifty spiders saw the light of day. This was a magnificent car, with superb proportions and a rare elegance.

This extremely original Vignale Spider was delivered on 20 March 1961 to the Thepenier Garage, on the Quai Carnot in Saint-Cloud (the Parisian marque importer). The first owner, Monsieur Fabrice Virgilio, took delivery of the car on 19 April 1961, not registering it until 13 June 1962, presumably for homologation purposes. On 23 March 1967 it was sold to its second owner in Var on the Côte d'Azur, who kept it until 1972. A certain Salvatore Starace, from Nice, registered the car in his name on 24 November 1972, with the number '3617 SA 06'. It changed hands again on 29 April 1979, selling to the previous owner, a Parisian bookseller, who kept it until last year. He drove the car infrequently for several years before storing it in his lock-up from 1991 onwards, with the hard top stored above the car, suspended from the ceiling. The current owner, a Lamborghini owner, entrusted the car to the renowned business Automobiles T.S. where Monsieur Sisinni undertook a meticulous recommissioning, leaving the totally original coachwork untouched. Only the windscreen was changed as the old one was damaged. This is an incredibly sound car in every respect. In Toni Sisinni's view, it has never been dismantled and is thus in very well conserved and completely original condition. The leather upholstery, hood and carpets are all original.
The current owner, who had planned to keep this automobile, has finally made progress with the purchase of an important Lamborghini that he has been monitoring for some time. Not being in a position to keep both, he has opted to go for his preferred marque and is selling the Vignale.
This Maserati 3500 Vignale Spider evidently presents an incredibly rare opportunity to acquire an untouched automobile that was sold new in Paris, has spent all its life in France and has been in the hands of one owner for 35 years ! The Maserati Vignale Spider shares the podium with the Ferrari 250 California and the Mercedes Benz 300 SL roadster for the most beautiful cabriolets of the second half of the 20th century.




Estimation 600 000 - 700 000 €

Vendu 834 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2651
Date : 06 févr. 2015 17:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Rétromobile 2015 by Artcurial Motorcars