Vente Rétromobile 2020 - 07 février 2020 /Lot 50 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L

  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
  • 1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
Carte grise française
Châssis n° 1651
Moteur n° 4896

- 6ème série des plus désirables
- Restaurée par le spécialiste Albert Cailler
- Premier moteur V6 de série

Notre belle B20S, 6ème série, a une histoire singulière. Achetée en 1997 à l'état d'épave par le restaurateur Albert Cailler, elle était destinée à servir de banque de pièces avant qu'un amoureux ne lui demande de procéder à sa restauration.
Compte tenu de son état d'épave, celle-ci va se dérouler sur plus de six ans avec une reprise absolument complète de la voiture. A cette occasion, elle fut notamment équipée d'une commande de vitesse au plancher. Le montant s'élèvera à l'époque à plus de 74 000 francs suisses et elle sera achevée en 2013. Cette renaissance fera d'ailleurs l'objet d'un article dans le célèbre magazine français " La Vie de l'Auto ". Toujours dans les mêmes mains, elle n'a que peu roulé depuis restauration et se trouve dans un très bel état de présentation aujourd'hui, sa robe noire étant du plus bel effet sur ce dessin de Boano. A son bord, les passagers profitent d'une très belle sellerie recouverte de similicuir biscuit et drap beige entièrement refaite elle aussi à l'époque, avec un siège conducteur légèrement modifié pour être de plus grande taille. Son 6 cylindres équipé d'un carburateur Solex DC40 nous a donné satisfaction lors de l'essai que nous avons pu réaliser, rappelant à quel point la B20S était une voiture performante pour son époque. Le dossier qui l'accompagne comporte deux expertises ainsi que les factures de restauration et d'entretien depuis 2013 et elle sera livrée avec sa trousse à outils, son double de clés et son cric. Notre exemplaire dispose donc de sérieux arguments pour séduire l'amateur exigeant souhaitant une voiture, rapide, racée et éligible dans de nombreuses manifestations historiques.



French title
Chassis n° 1651
Engine n ° 4896

- 6th series of the most desirable
- Restored by specialist Albert Cailler
- First V6 engine as standard

This beautiful B20S, a 6th series model, has a singular history. Purchased in 1997 as a wreck by the restorer Albert Cailler, it was intended to serve as a source for parts before an enthusiast asked him to proceed with its restoration.
Given the condition, the comprehensive restoration took more than six years. On this occasion, it was equipped with a floor shift. The cost of restoration went up to more than 74,000 Swiss francs, with completion by 2013. This "renaissance" of the car was the subject of an article in the famous French magazine "La Vie de l'Auto". Always in the same ownership, the car has covered little distance since restoration, and is in a very beautiful state today, with its black shade showing off the Boano design beautifully. On board, the passengers can enjoy a beautiful upholstery, covered with faux leather in biscuit and beige cloth, all of which has been completely re-done too. The driver seat was modified into a larger one. Its 6-cylinder is equipped with a Solex DC40 carburetor, giving the car satisfying performance, reminding us as to how the B20S was a high-performance car for its time. The accompanying folder includes two appraisals, as well as the restoration and maintenance invoices since 2013. It comes with its tool kit, its double set of keys, and the jack. Our example has serious arguments to seduce the demanding amateur who wants a fast and sporty car, fast, eligible for many historical events.


Estimation 100 000 - 150 000 €

Vendu 107 280 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 50

1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L

Vendu 107 280 € [$]

1957 Lancia Aurelia B20 S 2,5L
Carte grise française
Châssis n° 1651
Moteur n° 4896

- 6ème série des plus désirables
- Restaurée par le spécialiste Albert Cailler
- Premier moteur V6 de série

Notre belle B20S, 6ème série, a une histoire singulière. Achetée en 1997 à l'état d'épave par le restaurateur Albert Cailler, elle était destinée à servir de banque de pièces avant qu'un amoureux ne lui demande de procéder à sa restauration.
Compte tenu de son état d'épave, celle-ci va se dérouler sur plus de six ans avec une reprise absolument complète de la voiture. A cette occasion, elle fut notamment équipée d'une commande de vitesse au plancher. Le montant s'élèvera à l'époque à plus de 74 000 francs suisses et elle sera achevée en 2013. Cette renaissance fera d'ailleurs l'objet d'un article dans le célèbre magazine français " La Vie de l'Auto ". Toujours dans les mêmes mains, elle n'a que peu roulé depuis restauration et se trouve dans un très bel état de présentation aujourd'hui, sa robe noire étant du plus bel effet sur ce dessin de Boano. A son bord, les passagers profitent d'une très belle sellerie recouverte de similicuir biscuit et drap beige entièrement refaite elle aussi à l'époque, avec un siège conducteur légèrement modifié pour être de plus grande taille. Son 6 cylindres équipé d'un carburateur Solex DC40 nous a donné satisfaction lors de l'essai que nous avons pu réaliser, rappelant à quel point la B20S était une voiture performante pour son époque. Le dossier qui l'accompagne comporte deux expertises ainsi que les factures de restauration et d'entretien depuis 2013 et elle sera livrée avec sa trousse à outils, son double de clés et son cric. Notre exemplaire dispose donc de sérieux arguments pour séduire l'amateur exigeant souhaitant une voiture, rapide, racée et éligible dans de nombreuses manifestations historiques.



French title
Chassis n° 1651
Engine n ° 4896

- 6th series of the most desirable
- Restored by specialist Albert Cailler
- First V6 engine as standard

This beautiful B20S, a 6th series model, has a singular history. Purchased in 1997 as a wreck by the restorer Albert Cailler, it was intended to serve as a source for parts before an enthusiast asked him to proceed with its restoration.
Given the condition, the comprehensive restoration took more than six years. On this occasion, it was equipped with a floor shift. The cost of restoration went up to more than 74,000 Swiss francs, with completion by 2013. This "renaissance" of the car was the subject of an article in the famous French magazine "La Vie de l'Auto". Always in the same ownership, the car has covered little distance since restoration, and is in a very beautiful state today, with its black shade showing off the Boano design beautifully. On board, the passengers can enjoy a beautiful upholstery, covered with faux leather in biscuit and beige cloth, all of which has been completely re-done too. The driver seat was modified into a larger one. Its 6-cylinder is equipped with a Solex DC40 carburetor, giving the car satisfying performance, reminding us as to how the B20S was a high-performance car for its time. The accompanying folder includes two appraisals, as well as the restoration and maintenance invoices since 2013. It comes with its tool kit, its double set of keys, and the jack. Our example has serious arguments to seduce the demanding amateur who wants a fast and sporty car, fast, eligible for many historical events.


Estimation 100 000 - 150 000 €

Vendu 107 280 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3980
Lieu : Salon Rétromobile, Paris
Date : 07 févr. 2020 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2020