Vente Rétromobile 2017 - 10 février 2017 /Lot 69 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring

  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
  • 1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring Carte grise française Châssis n° AR1900C10066Moteur n° AR 1308-10064Carrosseri
1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring
Carte grise française
Châssis n° AR1900C10066
Moteur n° AR 1308-10064
Carrosserie n° 4628

- Restauration de qualité
- Elégante, performante et rare
- Eligible à tous les évènements majeurs

En 1946, le Directeur-Général d'Alfa Romeo nommait le jeune Orazio Satta Puliga "Directeur des services études de projet et expérimentation" de la marque milanaise. En 1948, Satta confiait les études de projets mécaniques à Giuseppe Busso et les études de carrosserie à Colucci et Bianchi Anderloni. À partir de 1948, Satta et Busso seront de toutes les réalisations d'Alfa Romeo et en particulier dans l'élaboration de la nouvelle voiture qui fit entrer la vieille firme dans l'ère de l'automobile moderne : la 1900. Elle est la première Alfa Romeo à coque autoporteuse, son moteur à quatre cylindres de 1884 cm3 avait une distribution à double arbre à cames en tête et développait dans sa version la plus sage 90 ch au régime de 4800 tr/mn. C'était une voiture moderne, rationnelle, et d'entretien plutôt facile. Les études démarrèrent en 1948 et la voiture fut prête pour les Salons de l'Automobile de Paris et de Londres à l'automne 1950. La 1900 avait des spécifications mécaniques dignes du passé de la marque, les suspensions étaient efficaces malgré le pont arrière rigide, mais bien guidé. Le système de freinage était un des meilleurs de l'époque et la tenue de route excellente en toutes circonstances. La voiture arriva très au point sur le marché grâce à l'équipe d'essayeurs à la tête de laquelle on trouvait Giambattista Guidotti et Consalvo Sanesi. La première 1900 fut attribuée à Orazio Satta et Giuseppe Busso. En plus de la révolution technique que représentait la voiture pour la firme, ce fut aussi pour Alfa Romeo l'abandon de la direction à droite dont étaient encore dotées les 6C 2500. Assez rapidement l'adoption d'un plus gros carburateur porta la puissance du moteur de la 1900 à 95 ch à 5200 tr/mn. Le dessin de la carrosserie dû à l'équipe d'Ivo Colucci, fluide et agréable, était mis en valeur par une calandre qui serait reprise plus tard sur les Giulietta. Toutes les parties brillantes étaient chromées comme on le faisait à l'époque. Des modifications de suspensions intervinrent pendant les quatre années de production de la 1900 et les pneumatiques de 600 x 16 furent vite remplacés par des 165 x 400. Avec l'introduction de la TI en 1953, des tambours de freins plus gros furent adoptés.
Sept mille quatre cent 1900 furent construites entre 1950 et 1954, dont quelques unes excitèrent l'imagination de carrossiers tels que Bertone, Boneschi, Colli, Pinin Farina, Stabilimenti Farina, Francis Lombardi, Michelotti et Ghia. La plupart de ces voitures furent imaginées sur la base de la 1900 de "grande" série.
En 1951 Alfa Roméo raccourcit la plate-forme de la 1900 de 130 mm, l'empattement passant de 2630 mm à 2500 mm et en même temps la puissance du moteur passait à 100 ch à 5500 tr/mn. L'appellation officielle de la voiture devint 1900 C Sprint, C pour "Corto".
La plupart des 1900 C Sprint furent carrossées par Touring mais quelques cabriolets et coupés sortirent de chez Pininfarina, Boneschi, Colli et Castagna, réalisant ainsi quelques rares exemplaires. Le traitement de la calandre avec l'usage des trois grilles chromées : un écu central et deux prises d'air latérales furent imposées par Alfa Roméo et utilisées sur la berline de série, carrosserie usine. Mais on reconnaissait la grille de Touring sur la face avant de la voiture à la moulure courant de chaque coté sous les phares comme sur la 6C 2500 SS, Villa d'Este.
Au moins 1200 carrosseries furent confiées à Touring sur base 1900 C Sprint et Super Sprint. Ce fut très important pour la carrosserie qui n'en abandonna pas pour autant ses méthodes artisanales et les carrosseries brutes portaient la trace des nombreux coups de maillet les ayant mis en forme, car il n'existait ni chez Touring ni chez Zagato de presse à emboutir. De nombreux sous-traitants, comme souvent en Italie, aidaient les carrossiers à tenir leur délai en livrant des parties de carrosserie, capots et portes. A partir du numéro de châssis AR1900CO1654, la voiture prit le nom de Super Sprint, sa cylindrée passant à 1975 cm3 pour augmentation de l'alésage et la boîte de vitesses gagnant un cinquième rapport, surmultiplié. La puissance du moteur passait à 115 ch, ce qui permettait à la Super Sprint d'atteindre les 195 km/h. Si Touring fut le carrossier principal des 1900 C Sprint et super Sprint, Zagato réalisa dans un but essentiellement sportif trente-neuf coupés.

La voiture présentée a été vendue neuve en Suisse dans le canton de Vaux à M. Jean Zoni. Deux autres propriétaires Suisse l'ont possédée ensuite, messieurs Pescio et Jean Daniel Perrinjaquet. Le collectionneur belge, Ennio Gianaroli en fit l'acquisition avant qu'elle ne rentre dans le stock de la célèbre maison Oldtmer en Belgique et cet par le garage European Cars Legend qu'elle arriva dans les mains de notre collectionneur français. Avant cela, en 2014, elle fut entièrement restaurée en Belgique par les ateliers Rétro Car Service. La carrosserie en aluminium, fabriquée à la main, a été mise à nue et la peinture bicolore est d'excellente qualité, les fonds sont parfait ainsi que les alignements des ouvrants qui ferment très facilement d'une légère poussée de la main. Les chromes ont été restaurés, le brillant et la profondeur du reflet sont du meilleur effet. La calandre et ses moustaches ainsi que les feux avant et arrière sont en parfait état. Les sièges avant et arrière sont d'origine, en cuir et tissus façon lin, sauf pour le dos des dossiers avant. Les contreportes et les accoudoirs sont également d'origine. Les tapis et le ciel de toit en laine ont été refaits. Elle est équipée de quatre roues Borrani à 72 rayons neuves et de pneumatiques Michelin X comme il se doit. En effet, l'Alfa 1900 à servi à l'élaboration du pneu X pour Michelin à l'époque et c'est la meilleure monte pour cette automobile. Elle est équipée d'une antenne de radio escamotable électriquement et de sa radio d'origine s'allume mais n'émet aucun son ! Le moteur d'origine ronronne parfaitement et présente une pression d'huile à chaud au ralenti de 2 kg et de 6 kg dès 3000 tr/mn. Elle ne fuit ni ne fume. Le moteur ne claque ni ne vibre anormalement, il est en parfaite santé. La boîte de vitesses avec ses 5 vitesses au volant est douce à la montée et à la descente, sans accrocher ainsi que la marche arrière. Le comportement dynamique est parfait, aucun jeux ni bruits de roulement des trains roulants n'est à déplorer, les amortisseurs et les ressorts de suspensions ont été remplacés. Les freins ont été refaits récemment et le freinage est homogène et équilibré, refroidis par des écopes. Le pont arrière et les roulements de roues avant ont été refaits. Tous les instruments de bord fonctionnent bien et un pot d'échappement en inox de qualité a été installé. L'allumage est confié a des bougies Golden Lodge à 4 électrodes bien sûr et les carters d'arbre à cames sont équipés de leur mollettes de pré serrage. L'écope en aluminium servant à refroidir le collecteur d'échappement, point le plus chaud du moteur est présent et en excellent état. Cette somptueuse Alfa 1900 représente le savoir faire italien des années cinquante dans le domaine du luxe et de l'élégance automobile mais aussi dans la sportivité car nombre de ces coupés ont été utilisés en compétition grâce à leur performance et leur équilibre routier. Cette rare automobile dont il ne subsisterait que 200 exemplaires sur les 854 produits, est éligible dans de nombreux évènements sportifs comme le Tour Auto et les Mille Miles dont ce sera cette année le 90e anniversaire de la première édition ainsi que dans les concours d'élégance très prisés des amateurs, celle-ci à été présentée à la première édition du concours d'élégance de Chantilly.



French title
Chassis n° AR1900C10066
Engine n° AR 1308-10064
Body n° 4628

- High quality restoration
- Elegant, powerful and rare
- Eligible for all key events

The car in offer was bought new in Switzerland, by Jean Zoni, who lived in the canton of Vaud. Two other Swiss owners followed, Mr Pescio and Jean Daniel Perrinjaquet. It then passed to the Belgian collector, Ennio Gianaroli, before joining the stock of the famous Belgian business Oldtimer. It was then purchased by its current owner, a French collector via the garage European Cars Legend. In 2014, before it found its way into the hands of our French collector, the car was totally restored in Belgium by Rétro Car Service. The hand-built aluminium coachwork was stripped and repainted in two colours. The underneath of the car and the shut-lines are perfect and the doors close very easily with the lightest of touches. The chrome work has been restored, and now presents the shiniest of reflections. The grille and front and rear lights are all in perfect condition. The leather and linen-style fabric upholstery of front and rear seats is original, with the exception of the back of the front seats. The door linings and armrests are also original, while the mats and roof lining have been renewed. The car is fitted with a full set of new, correct 72-spoke Borrani wheels and Michelin X tyres. It is interesting to note that the Alfa 1900 was used in period by Michelin to develop the X, which remains the best tyre for this car. There is a retractable electric aerial, and the original radio lights up but no longer makes a sound ! The original engine purrs beautifully and has an idling oil pressure when warm of 2kg, which rises to 6 kg at 3000 rpm. The car doesn't smoke or drop oil, makes no abnormal rattles or vibrations and is in the best of health! The five-speed gearbox is smooth when changing up, down, or going into reverse. The car handles beautifully, with no play or noise in the running gear, and the shock absorbers and suspension springs have been replaced. The brakes have recently been refurbished and are evenly balanced, and cooled through air scoops. The rear axle and front wheel bearings have been replaced. All instruments on the dashboard are working and a good quality steel exhaust manifold has been fitted.
The ignition uses Golden Lodge 4-electrode spark plugs. The aluminium scoop that cools the exhaust manifold, the hottest part of the engine, is present and in excellent condition. This sumptuous Alfa 1900 is a perfect demonstration of how, in the 1950s, the Italians excelled at building cars that were luxurious, elegant and could also be competitive in racing. Having good road handling and plenty of power, these coupés were often used in competition. This rare car, one of 854 examples built, of which just 200 or so have survived, is eligible for numerous historic events including Tour Auto and Mille Miglia, celebrating its 90th anniversary this year. It is also eligible for prestigious concours events, and was displayed at the inaugural Concours d'Elégance de Chantilly.

Photos: Copyright Christophe Gasco














Estimation 200 000 - 250 000 €

Vendu 214 560 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 69

1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring

Vendu 214 560 € [$]

1956 Alfa Romeo 1900 C Super Sprint 3e Série par Touring
Carte grise française
Châssis n° AR1900C10066
Moteur n° AR 1308-10064
Carrosserie n° 4628

- Restauration de qualité
- Elégante, performante et rare
- Eligible à tous les évènements majeurs

En 1946, le Directeur-Général d'Alfa Romeo nommait le jeune Orazio Satta Puliga "Directeur des services études de projet et expérimentation" de la marque milanaise. En 1948, Satta confiait les études de projets mécaniques à Giuseppe Busso et les études de carrosserie à Colucci et Bianchi Anderloni. À partir de 1948, Satta et Busso seront de toutes les réalisations d'Alfa Romeo et en particulier dans l'élaboration de la nouvelle voiture qui fit entrer la vieille firme dans l'ère de l'automobile moderne : la 1900. Elle est la première Alfa Romeo à coque autoporteuse, son moteur à quatre cylindres de 1884 cm3 avait une distribution à double arbre à cames en tête et développait dans sa version la plus sage 90 ch au régime de 4800 tr/mn. C'était une voiture moderne, rationnelle, et d'entretien plutôt facile. Les études démarrèrent en 1948 et la voiture fut prête pour les Salons de l'Automobile de Paris et de Londres à l'automne 1950. La 1900 avait des spécifications mécaniques dignes du passé de la marque, les suspensions étaient efficaces malgré le pont arrière rigide, mais bien guidé. Le système de freinage était un des meilleurs de l'époque et la tenue de route excellente en toutes circonstances. La voiture arriva très au point sur le marché grâce à l'équipe d'essayeurs à la tête de laquelle on trouvait Giambattista Guidotti et Consalvo Sanesi. La première 1900 fut attribuée à Orazio Satta et Giuseppe Busso. En plus de la révolution technique que représentait la voiture pour la firme, ce fut aussi pour Alfa Romeo l'abandon de la direction à droite dont étaient encore dotées les 6C 2500. Assez rapidement l'adoption d'un plus gros carburateur porta la puissance du moteur de la 1900 à 95 ch à 5200 tr/mn. Le dessin de la carrosserie dû à l'équipe d'Ivo Colucci, fluide et agréable, était mis en valeur par une calandre qui serait reprise plus tard sur les Giulietta. Toutes les parties brillantes étaient chromées comme on le faisait à l'époque. Des modifications de suspensions intervinrent pendant les quatre années de production de la 1900 et les pneumatiques de 600 x 16 furent vite remplacés par des 165 x 400. Avec l'introduction de la TI en 1953, des tambours de freins plus gros furent adoptés.
Sept mille quatre cent 1900 furent construites entre 1950 et 1954, dont quelques unes excitèrent l'imagination de carrossiers tels que Bertone, Boneschi, Colli, Pinin Farina, Stabilimenti Farina, Francis Lombardi, Michelotti et Ghia. La plupart de ces voitures furent imaginées sur la base de la 1900 de "grande" série.
En 1951 Alfa Roméo raccourcit la plate-forme de la 1900 de 130 mm, l'empattement passant de 2630 mm à 2500 mm et en même temps la puissance du moteur passait à 100 ch à 5500 tr/mn. L'appellation officielle de la voiture devint 1900 C Sprint, C pour "Corto".
La plupart des 1900 C Sprint furent carrossées par Touring mais quelques cabriolets et coupés sortirent de chez Pininfarina, Boneschi, Colli et Castagna, réalisant ainsi quelques rares exemplaires. Le traitement de la calandre avec l'usage des trois grilles chromées : un écu central et deux prises d'air latérales furent imposées par Alfa Roméo et utilisées sur la berline de série, carrosserie usine. Mais on reconnaissait la grille de Touring sur la face avant de la voiture à la moulure courant de chaque coté sous les phares comme sur la 6C 2500 SS, Villa d'Este.
Au moins 1200 carrosseries furent confiées à Touring sur base 1900 C Sprint et Super Sprint. Ce fut très important pour la carrosserie qui n'en abandonna pas pour autant ses méthodes artisanales et les carrosseries brutes portaient la trace des nombreux coups de maillet les ayant mis en forme, car il n'existait ni chez Touring ni chez Zagato de presse à emboutir. De nombreux sous-traitants, comme souvent en Italie, aidaient les carrossiers à tenir leur délai en livrant des parties de carrosserie, capots et portes. A partir du numéro de châssis AR1900CO1654, la voiture prit le nom de Super Sprint, sa cylindrée passant à 1975 cm3 pour augmentation de l'alésage et la boîte de vitesses gagnant un cinquième rapport, surmultiplié. La puissance du moteur passait à 115 ch, ce qui permettait à la Super Sprint d'atteindre les 195 km/h. Si Touring fut le carrossier principal des 1900 C Sprint et super Sprint, Zagato réalisa dans un but essentiellement sportif trente-neuf coupés.

La voiture présentée a été vendue neuve en Suisse dans le canton de Vaux à M. Jean Zoni. Deux autres propriétaires Suisse l'ont possédée ensuite, messieurs Pescio et Jean Daniel Perrinjaquet. Le collectionneur belge, Ennio Gianaroli en fit l'acquisition avant qu'elle ne rentre dans le stock de la célèbre maison Oldtmer en Belgique et cet par le garage European Cars Legend qu'elle arriva dans les mains de notre collectionneur français. Avant cela, en 2014, elle fut entièrement restaurée en Belgique par les ateliers Rétro Car Service. La carrosserie en aluminium, fabriquée à la main, a été mise à nue et la peinture bicolore est d'excellente qualité, les fonds sont parfait ainsi que les alignements des ouvrants qui ferment très facilement d'une légère poussée de la main. Les chromes ont été restaurés, le brillant et la profondeur du reflet sont du meilleur effet. La calandre et ses moustaches ainsi que les feux avant et arrière sont en parfait état. Les sièges avant et arrière sont d'origine, en cuir et tissus façon lin, sauf pour le dos des dossiers avant. Les contreportes et les accoudoirs sont également d'origine. Les tapis et le ciel de toit en laine ont été refaits. Elle est équipée de quatre roues Borrani à 72 rayons neuves et de pneumatiques Michelin X comme il se doit. En effet, l'Alfa 1900 à servi à l'élaboration du pneu X pour Michelin à l'époque et c'est la meilleure monte pour cette automobile. Elle est équipée d'une antenne de radio escamotable électriquement et de sa radio d'origine s'allume mais n'émet aucun son ! Le moteur d'origine ronronne parfaitement et présente une pression d'huile à chaud au ralenti de 2 kg et de 6 kg dès 3000 tr/mn. Elle ne fuit ni ne fume. Le moteur ne claque ni ne vibre anormalement, il est en parfaite santé. La boîte de vitesses avec ses 5 vitesses au volant est douce à la montée et à la descente, sans accrocher ainsi que la marche arrière. Le comportement dynamique est parfait, aucun jeux ni bruits de roulement des trains roulants n'est à déplorer, les amortisseurs et les ressorts de suspensions ont été remplacés. Les freins ont été refaits récemment et le freinage est homogène et équilibré, refroidis par des écopes. Le pont arrière et les roulements de roues avant ont été refaits. Tous les instruments de bord fonctionnent bien et un pot d'échappement en inox de qualité a été installé. L'allumage est confié a des bougies Golden Lodge à 4 électrodes bien sûr et les carters d'arbre à cames sont équipés de leur mollettes de pré serrage. L'écope en aluminium servant à refroidir le collecteur d'échappement, point le plus chaud du moteur est présent et en excellent état. Cette somptueuse Alfa 1900 représente le savoir faire italien des années cinquante dans le domaine du luxe et de l'élégance automobile mais aussi dans la sportivité car nombre de ces coupés ont été utilisés en compétition grâce à leur performance et leur équilibre routier. Cette rare automobile dont il ne subsisterait que 200 exemplaires sur les 854 produits, est éligible dans de nombreux évènements sportifs comme le Tour Auto et les Mille Miles dont ce sera cette année le 90e anniversaire de la première édition ainsi que dans les concours d'élégance très prisés des amateurs, celle-ci à été présentée à la première édition du concours d'élégance de Chantilly.



French title
Chassis n° AR1900C10066
Engine n° AR 1308-10064
Body n° 4628

- High quality restoration
- Elegant, powerful and rare
- Eligible for all key events

The car in offer was bought new in Switzerland, by Jean Zoni, who lived in the canton of Vaud. Two other Swiss owners followed, Mr Pescio and Jean Daniel Perrinjaquet. It then passed to the Belgian collector, Ennio Gianaroli, before joining the stock of the famous Belgian business Oldtimer. It was then purchased by its current owner, a French collector via the garage European Cars Legend. In 2014, before it found its way into the hands of our French collector, the car was totally restored in Belgium by Rétro Car Service. The hand-built aluminium coachwork was stripped and repainted in two colours. The underneath of the car and the shut-lines are perfect and the doors close very easily with the lightest of touches. The chrome work has been restored, and now presents the shiniest of reflections. The grille and front and rear lights are all in perfect condition. The leather and linen-style fabric upholstery of front and rear seats is original, with the exception of the back of the front seats. The door linings and armrests are also original, while the mats and roof lining have been renewed. The car is fitted with a full set of new, correct 72-spoke Borrani wheels and Michelin X tyres. It is interesting to note that the Alfa 1900 was used in period by Michelin to develop the X, which remains the best tyre for this car. There is a retractable electric aerial, and the original radio lights up but no longer makes a sound ! The original engine purrs beautifully and has an idling oil pressure when warm of 2kg, which rises to 6 kg at 3000 rpm. The car doesn't smoke or drop oil, makes no abnormal rattles or vibrations and is in the best of health! The five-speed gearbox is smooth when changing up, down, or going into reverse. The car handles beautifully, with no play or noise in the running gear, and the shock absorbers and suspension springs have been replaced. The brakes have recently been refurbished and are evenly balanced, and cooled through air scoops. The rear axle and front wheel bearings have been replaced. All instruments on the dashboard are working and a good quality steel exhaust manifold has been fitted.
The ignition uses Golden Lodge 4-electrode spark plugs. The aluminium scoop that cools the exhaust manifold, the hottest part of the engine, is present and in excellent condition. This sumptuous Alfa 1900 is a perfect demonstration of how, in the 1950s, the Italians excelled at building cars that were luxurious, elegant and could also be competitive in racing. Having good road handling and plenty of power, these coupés were often used in competition. This rare car, one of 854 examples built, of which just 200 or so have survived, is eligible for numerous historic events including Tour Auto and Mille Miglia, celebrating its 90th anniversary this year. It is also eligible for prestigious concours events, and was displayed at the inaugural Concours d'Elégance de Chantilly.

Photos: Copyright Christophe Gasco














Estimation 200 000 - 250 000 €

Vendu 214 560 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3118
Date : 10 févr. 2017 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2017 La vente officielle