Vente Collection André Trigano - 13 septembre 2020 /Lot 151 1955 Salmson 2300 S No reserve

  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
  • 1955 Salmson 2300 S  No reserve
1955 Salmson 2300 S
No reserve

Carte grise française
Châssis n° 85085

- Modèle rare et exclusif
- Dans la collection depuis les années 1970
- Ligne originale et profilée
- Sans réserve

Cette voiture a rejoint la collection Trigano dans les années 1970 et, en état médiocre, elle a ensuite bénéficié d'une remise en état complète. De teinte blanche avec intérieur noir, elle affiche 89 082 km et comporte un autoradio Radiomatic d'époque. Le tableau de bord présente un compteur de vitesse Jaeger gradué jusqu'à 200 km/h et, sur la colonne du volant à branches ajourées (sans doute accessoire), l'on distingue le "moutardier" qui commande la boîte électromagnétique Cotal.
Le coupé 2300 S aurait pu être l'équivalent français de l'Alfa Romeo 1900. Il disposait en effet d'un moteur double arbre, technique que Salmson maîtrisait depuis les années 1920, mais les moyens ont manqué à la marque pour lui donner toutes les chances de réussir. Sur une plateforme de berline G72, la carrosserie produite par Esclassan puis Chapron était profilée mais trop peu conventionnelle pour convaincre les acheteurs. Bien que performante, avec une vitesse de pointe de 180 km/h annoncée par le constructeur et plusieurs succès en compétition, la 2300 S était trop chère et n'a pas réussi à relancer la marque.
Ce coupé 2300 S représente un témoin de l'histoire de l'automobile française, symbole des occasions manquées d'après-guerre. Avec environ 240 exemplaires produits de 1953 à 1957, c'est un modèle rare et exclusif.


Nous informons les acheteurs que l'ensemble des véhicules de la collection ont été peu utilisés ces dernières années s'agissant d'une collection muséale. Ils sont donc vendus en l'état, sans contrôle technique et devront bénéficier d'une révision générale avant de reprendre la route.



French title
Chassis # 85085

- Rare and exclusive model
- In the collection since the 1970s
- Distinctive flowing lines
- No reserve

This car joined the Trigano collection in the 1970s and as it was in a poor condition, it was restored comprehensively. White in color with a black interior, it has covered 89,082km and features a vintage Radiomatic car radio. The dashboard features a Jaeger speedometer showing up to 200 km/h, and on the column of the steering wheel (probably an accessory version), there is the panel that controls the Cotal electromagnetic gearbox.
The 2300 S coupe could have been the French equivalent of the Alfa Romeo 1900. It had a twin-cam engine, a technology that Salmson had mastered since the 1920s, but the brand lacked the resources to give it every chance of success. On a G72 sedan base, the bodywork produced by Esclassan, and then Chapron, was streamlined, but too unconventional to bring in the buyers. Though performance was good, with a top speed of 180 km/h, and several successes in motorsport, the 2300 S was too expensive and failed to revive the brand.
This 2300 S Coupe is an important part of the French automobile history, a symbol of missed post-war opportunities. With about 240 examples produced from 1953 to 1957, it is a very rare and exclusive model.


We inform buyers that all the vehicles in the collection have been little used during the last years as they are part of a museum collection. They are sold as presented and therefore require recommissioning before being driven on the public roads.

© Peter Singhof



Estimation 20 000 - 30 000 €

Lot 151

1955 Salmson 2300 S
No reserve

Estimation 20 000 - 30 000 € [$]

1955 Salmson 2300 S
No reserve

Carte grise française
Châssis n° 85085

- Modèle rare et exclusif
- Dans la collection depuis les années 1970
- Ligne originale et profilée
- Sans réserve

Cette voiture a rejoint la collection Trigano dans les années 1970 et, en état médiocre, elle a ensuite bénéficié d'une remise en état complète. De teinte blanche avec intérieur noir, elle affiche 89 082 km et comporte un autoradio Radiomatic d'époque. Le tableau de bord présente un compteur de vitesse Jaeger gradué jusqu'à 200 km/h et, sur la colonne du volant à branches ajourées (sans doute accessoire), l'on distingue le "moutardier" qui commande la boîte électromagnétique Cotal.
Le coupé 2300 S aurait pu être l'équivalent français de l'Alfa Romeo 1900. Il disposait en effet d'un moteur double arbre, technique que Salmson maîtrisait depuis les années 1920, mais les moyens ont manqué à la marque pour lui donner toutes les chances de réussir. Sur une plateforme de berline G72, la carrosserie produite par Esclassan puis Chapron était profilée mais trop peu conventionnelle pour convaincre les acheteurs. Bien que performante, avec une vitesse de pointe de 180 km/h annoncée par le constructeur et plusieurs succès en compétition, la 2300 S était trop chère et n'a pas réussi à relancer la marque.
Ce coupé 2300 S représente un témoin de l'histoire de l'automobile française, symbole des occasions manquées d'après-guerre. Avec environ 240 exemplaires produits de 1953 à 1957, c'est un modèle rare et exclusif.


Nous informons les acheteurs que l'ensemble des véhicules de la collection ont été peu utilisés ces dernières années s'agissant d'une collection muséale. Ils sont donc vendus en l'état, sans contrôle technique et devront bénéficier d'une révision générale avant de reprendre la route.



French title
Chassis # 85085

- Rare and exclusive model
- In the collection since the 1970s
- Distinctive flowing lines
- No reserve

This car joined the Trigano collection in the 1970s and as it was in a poor condition, it was restored comprehensively. White in color with a black interior, it has covered 89,082km and features a vintage Radiomatic car radio. The dashboard features a Jaeger speedometer showing up to 200 km/h, and on the column of the steering wheel (probably an accessory version), there is the panel that controls the Cotal electromagnetic gearbox.
The 2300 S coupe could have been the French equivalent of the Alfa Romeo 1900. It had a twin-cam engine, a technology that Salmson had mastered since the 1920s, but the brand lacked the resources to give it every chance of success. On a G72 sedan base, the bodywork produced by Esclassan, and then Chapron, was streamlined, but too unconventional to bring in the buyers. Though performance was good, with a top speed of 180 km/h, and several successes in motorsport, the 2300 S was too expensive and failed to revive the brand.
This 2300 S Coupe is an important part of the French automobile history, a symbol of missed post-war opportunities. With about 240 examples produced from 1953 to 1957, it is a very rare and exclusive model.


We inform buyers that all the vehicles in the collection have been little used during the last years as they are part of a museum collection. They are sold as presented and therefore require recommissioning before being driven on the public roads.

© Peter Singhof



Estimation 20 000 - 30 000 €

Détails de la vente

Vente : 4014
Lieu : Auriol, Gibel
Date : 13 sept. 2020 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection André Trigano