Vente Collection André Trigano - 02 mai 2020 /Lot 111 1952 Hotchkiss Grégoire berline No reserve

  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
  • 1952 Hotchkiss Grégoire berline  No reserve
1952 Hotchkiss Grégoire berline

No reserve

Carte grise française
Châssis n° 581

- Modèle rare (247 exemplaires de série)
- Technique hors du commun
- Etat de présentation homogène
- Sans réserve

D'après l'ouvrage de M.A. Colin sur la marque, cette Hotchkiss Grégoire a été livrée neuve le 28 mars 1952 à un M. Desbordes, par l'intermédiaire de l'agent Pigeon, de Bordeaux. Elle a rejoint la collection Trigano en 1977, en provenance du Lot-et-Garonne où elle était immatriculée depuis 1961. "Ce modèle a été un échec commercial alors qu'il représentait une réussite technique," nous a indiqué André Trigano. "Trop en avance sur son temps, un peu comme la Chrysler Airflow."
Il est vrai que cette voiture traduisait les idées chères à l'ingénieur J.-A. Grégoire : traction avant, moteur en porte-à-faux, structure en aluminium coulé, suspension indépendante à flexibilité variable, forme profilée... Même si certaines de ces techniques avaient déjà été expérimentées sur les Tracta et autres projets, cela faisait beaucoup pour un seul modèle, en plus d'un tout nouveau moteur quatre-cylindres à plat. Malgré d'indéniables qualités routières et une faible consommation soulignées par la presse, la voiture n'a pas résisté à un prix élevé, des problèmes de fabrication et sans doute une allure trop originale.
Cet exemplaire en bon état de présentation et ayant bénéficié d'une restauration ancienne affiche 22 663 km. Il séduira immanquablement les connaisseurs sensibles à la tentative d'un ingénieur de sortir des sentiers battus et de rechercher une forme d'idéal technique.


Nous informons les acheteurs que l'ensemble des véhicules de la collection ont été peu utilisés ces dernières années s'agissant d'une collection muséale. Ils sont donc vendus en l'état, sans contrôle technique et devront bénéficier d'une révision générale avant de reprendre la route.



French title
Chassis # 581

- Rare model (just 247 made)
- Technologically outstanding
- In a homogeneous state
- No reserve

According to M.A. Colin's book on the marque, this Hotchkiss Grégoire was delivered new on 28 March 1952 to a Mr. Desbordes, through the Pigeon dealership of Bordeaux. The car joined the Trigano collection in 1977, and had been registered since 1961 in Lot-et-Garonne. "This model was a commercial failure while representing a technical success," André Trigano told us. "Too far ahead of its time, like the Chrysler Airflow."
It is true that this car translated the ideas dear to the engineer J.-A. Grégoire: front-wheel drive, cantilever engine, cast aluminum structure, independent suspension with variable flexibility, and an aerodynamic shape. Even if some of these technologies had already been tested on the Tracta and other projects, it was a lot for one model. Plus, there was a brand new flat four engine. Despite the dynamic handling and the low fuel consumption, the high price, manufacturing issues, as well as challenging looks curtailed sales.
This example presents well and has benefited from a restoration some years ago, with the odo displaying 22,663 km. It will certainly attract enthusiasts and those who appreciate out-of-the-box concepts and innovative technologies.


We inform buyers that all the vehicles in the collection have been little used during the last years as they are part of a museum collection. They are sold as presented and therefore require recommissioning before being driven on the public roads.

© Peter Singhof


Estimation 18 000 - 24 000 €

Lot 111

1952 Hotchkiss Grégoire berline
No reserve

Estimation 18 000 - 24 000 € [$]

1952 Hotchkiss Grégoire berline

No reserve

Carte grise française
Châssis n° 581

- Modèle rare (247 exemplaires de série)
- Technique hors du commun
- Etat de présentation homogène
- Sans réserve

D'après l'ouvrage de M.A. Colin sur la marque, cette Hotchkiss Grégoire a été livrée neuve le 28 mars 1952 à un M. Desbordes, par l'intermédiaire de l'agent Pigeon, de Bordeaux. Elle a rejoint la collection Trigano en 1977, en provenance du Lot-et-Garonne où elle était immatriculée depuis 1961. "Ce modèle a été un échec commercial alors qu'il représentait une réussite technique," nous a indiqué André Trigano. "Trop en avance sur son temps, un peu comme la Chrysler Airflow."
Il est vrai que cette voiture traduisait les idées chères à l'ingénieur J.-A. Grégoire : traction avant, moteur en porte-à-faux, structure en aluminium coulé, suspension indépendante à flexibilité variable, forme profilée... Même si certaines de ces techniques avaient déjà été expérimentées sur les Tracta et autres projets, cela faisait beaucoup pour un seul modèle, en plus d'un tout nouveau moteur quatre-cylindres à plat. Malgré d'indéniables qualités routières et une faible consommation soulignées par la presse, la voiture n'a pas résisté à un prix élevé, des problèmes de fabrication et sans doute une allure trop originale.
Cet exemplaire en bon état de présentation et ayant bénéficié d'une restauration ancienne affiche 22 663 km. Il séduira immanquablement les connaisseurs sensibles à la tentative d'un ingénieur de sortir des sentiers battus et de rechercher une forme d'idéal technique.


Nous informons les acheteurs que l'ensemble des véhicules de la collection ont été peu utilisés ces dernières années s'agissant d'une collection muséale. Ils sont donc vendus en l'état, sans contrôle technique et devront bénéficier d'une révision générale avant de reprendre la route.



French title
Chassis # 581

- Rare model (just 247 made)
- Technologically outstanding
- In a homogeneous state
- No reserve

According to M.A. Colin's book on the marque, this Hotchkiss Grégoire was delivered new on 28 March 1952 to a Mr. Desbordes, through the Pigeon dealership of Bordeaux. The car joined the Trigano collection in 1977, and had been registered since 1961 in Lot-et-Garonne. "This model was a commercial failure while representing a technical success," André Trigano told us. "Too far ahead of its time, like the Chrysler Airflow."
It is true that this car translated the ideas dear to the engineer J.-A. Grégoire: front-wheel drive, cantilever engine, cast aluminum structure, independent suspension with variable flexibility, and an aerodynamic shape. Even if some of these technologies had already been tested on the Tracta and other projects, it was a lot for one model. Plus, there was a brand new flat four engine. Despite the dynamic handling and the low fuel consumption, the high price, manufacturing issues, as well as challenging looks curtailed sales.
This example presents well and has benefited from a restoration some years ago, with the odo displaying 22,663 km. It will certainly attract enthusiasts and those who appreciate out-of-the-box concepts and innovative technologies.


We inform buyers that all the vehicles in the collection have been little used during the last years as they are part of a museum collection. They are sold as presented and therefore require recommissioning before being driven on the public roads.

© Peter Singhof


Estimation 18 000 - 24 000 €

Détails de la vente

Vente : 4014
Lieu : Auriol, 31560 Gibel
Date : 02 mai 2020 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection André Trigano