Vente Rétromobile 2019 Collection MV Agusta - 09 février 2019 /Lot 252 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa No reserve - Sans réserve

  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
  • 1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa  No reserve - Sans réserve
1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa
No reserve - Sans réserve

N° Registro MV : 549

Présentée au Salon de Milan en 1950, la 500 4 cylindres traduisait les intentions du Comte Agusta en course : seule la victoire est belle et il se donnait les moyens d'y arriver ! Dessinée en quelques mois par une petite équipe dirigée par l'ingénieur Piero Remor, en provenance de l'équipe Gilera, cette machine se caractérisait par un quatre cylindres double arbre alimenté par deux carburateurs, à boîte 4 vitesses et transmission par arbre et cardan et d'originales suspensions à barre de torsion et amortisseurs à friction, montées à l'avant comme à l'arrière.
Cette première MV 4 développait une cinquantaine de chevaux à un régime de 9 000 tr/mn et affichait un poids contenu de 118 kg. Avec une mise au point qui se limitait à un rapide passage au banc, la 500 débutait au GP de Belgique 1950. Arciso Artesiani l'emmenait à une méritoire 5ème place derrière trois Gilera et une AJS ! Artesiani monte sur la 3ème marche du podium au GP des Nations mais le Comte Agusta va engager Leslie Graham, le Champion du monde 1949 sur une AJS.
En 1951, la machine abandonna les barres de torsion pour de traditionnelles suspensions télescopiques et elle reçut quatre carburateurs. Un an plus tard, la MV 500 adopta une transmission par chaîne, abandonnant ainsi toutes ses spécificités pour des solutions éprouvées.
La machine présentée est une version à transmission par arbre équipée d'une fourche type Earles, préférée par le pilote anglais, Leslie Graham. C'est dans une configuration proche de celle-ci qu'elle participa aux Grands Prix de la saison 53 pour épauler la dernière mouture de la 500/4.
La 500 4 cylindre de la collection est une machine exceptionnelle. Il s'agit d'un assemblage composée en grande partie de pièces originales d'époque qui en font une moto d'une extrême rareté. Parmi celles-ci, il faut noter l'impressionnant ensemble Bloc cylindre et culasse, cette derniére coulée en une seule pièce (probablement la seule existante !) à la manière des Gilera 4 dessinées par Piero Remor. Les carburateur Dell'Orto SS ø 30 mm et la magnéto sont également des pièces d'époque, tout comme le frein avant à tambour double came, les roues Borrani, la suspension arrière, les amortisseurs arrière, le compte-tours, les repose-pieds, le guidon et la fourche avant (certaines parties de la fourche Earles ont été refaites par sécurité).
Le cadre, la boîte de vitesse et l'arbre de transmission ont été refabriqués, quant à l'habillage (réservoir, selle et carénage), il a été refait à l'identique par Primo Felotti, l'artiste qui a martelé ces panneaux d'aluminium pendant dix années passées au service course de MV ! Cette superbe moto fut longtemps conservée dans une grande collection italienne, avant d'être acquise par notre collectionneur au milieu des années 1990. Cette machine marque le début de l'aventure de MV Agusta en Catégorie Reine et mérite toute l'attention des amateurs de machines de course uniques.

N° Registro MV : 549

The 4-cylinder 500cc which was introduced at the Milan Show in 1950 was the perfect illustration of Count Agusta's vision in competition: beauty lies in victory and he gave himself the means to achieve it! Designed in a few months by a small team led by engineer Piero Remor, from the Gilera team, this machine strikingly featured a twin-shaft four-cylinder powered by two carburettors, equipped with a 4-speed gearbox, drive shaft and cardan shaft transmission, original torsion bar suspensions and friction dampers, mounted both at the front and rear end.
This first MV 4 produced about 50 hp at 9,000 rpm and had a contained weight of 118 kg. With a tune-up limited to a quick bench test, the 500 made its debut at the 1950 Belgian GP. Arciso Artesiani won a commendable 5th place behind three Gilera and one AJS! Artesiani took 3rd place on the podium at the Nations Grand Prix but Count Agusta soon welcomed Leslie Graham, 1949 World Champion on an AJS.
In 1951, the machine's torsion bars were replaced by traditional telescopic suspensions and it was equipped with four carburettors. A year later, the MV 500 adopted a chain transmission, choosing proven solutions over its specificities.
This specific machine is a shaft-drive version equipped with an Earles fork and favoured by English rider Leslie Graham. It participated in the 1953 Grand Prix in a configuration close to this one to support the last version of the 500/4.
The 500 4-cylinder from this collection is an exceptional machine. This assembly features a large number of original period parts which account for its rarity. The impressive Block and the cylinder head assembly shaped from a single block reminiscent of the Gilera 4s, designed by Piero Remor, is particularly noteworthy (probably the only one of its kind!). Its period elements also include the 30 mm Dell'Orto SS carburettors and magneto as well as the double-cam front drum brake, Borrani wheels, rear suspension, rear shock absorbers, rev-counter, footrests, handlebars and front fork (parts of the Earles fork have been redesigned for safety purposes).
The frame, gearbox and transmission shaft have been rebuilt, while the casing (tank, seat and fairing) has been restored back to original condition by Primo Felloti, the artist who hammered these aluminium panels for ten years in the MV racing workshop! This legendary motorcycle was featured in a large Italian collection for a long while before it was bought by our collector in the mid-1990s. This machine marks the beginning of MV Agusta's adventure in the Queen Class and deserves all the attention of lovers of unique racing machines.


Estimation 90 000 - 140 000 €

Vendu 84 280 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 252

1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa
No reserve - Sans réserve

Vendu 84 280 € [$]

1951 MV Agusta 500 cm3 4C Cardano Corsa
No reserve - Sans réserve

N° Registro MV : 549

Présentée au Salon de Milan en 1950, la 500 4 cylindres traduisait les intentions du Comte Agusta en course : seule la victoire est belle et il se donnait les moyens d'y arriver ! Dessinée en quelques mois par une petite équipe dirigée par l'ingénieur Piero Remor, en provenance de l'équipe Gilera, cette machine se caractérisait par un quatre cylindres double arbre alimenté par deux carburateurs, à boîte 4 vitesses et transmission par arbre et cardan et d'originales suspensions à barre de torsion et amortisseurs à friction, montées à l'avant comme à l'arrière.
Cette première MV 4 développait une cinquantaine de chevaux à un régime de 9 000 tr/mn et affichait un poids contenu de 118 kg. Avec une mise au point qui se limitait à un rapide passage au banc, la 500 débutait au GP de Belgique 1950. Arciso Artesiani l'emmenait à une méritoire 5ème place derrière trois Gilera et une AJS ! Artesiani monte sur la 3ème marche du podium au GP des Nations mais le Comte Agusta va engager Leslie Graham, le Champion du monde 1949 sur une AJS.
En 1951, la machine abandonna les barres de torsion pour de traditionnelles suspensions télescopiques et elle reçut quatre carburateurs. Un an plus tard, la MV 500 adopta une transmission par chaîne, abandonnant ainsi toutes ses spécificités pour des solutions éprouvées.
La machine présentée est une version à transmission par arbre équipée d'une fourche type Earles, préférée par le pilote anglais, Leslie Graham. C'est dans une configuration proche de celle-ci qu'elle participa aux Grands Prix de la saison 53 pour épauler la dernière mouture de la 500/4.
La 500 4 cylindre de la collection est une machine exceptionnelle. Il s'agit d'un assemblage composée en grande partie de pièces originales d'époque qui en font une moto d'une extrême rareté. Parmi celles-ci, il faut noter l'impressionnant ensemble Bloc cylindre et culasse, cette derniére coulée en une seule pièce (probablement la seule existante !) à la manière des Gilera 4 dessinées par Piero Remor. Les carburateur Dell'Orto SS ø 30 mm et la magnéto sont également des pièces d'époque, tout comme le frein avant à tambour double came, les roues Borrani, la suspension arrière, les amortisseurs arrière, le compte-tours, les repose-pieds, le guidon et la fourche avant (certaines parties de la fourche Earles ont été refaites par sécurité).
Le cadre, la boîte de vitesse et l'arbre de transmission ont été refabriqués, quant à l'habillage (réservoir, selle et carénage), il a été refait à l'identique par Primo Felotti, l'artiste qui a martelé ces panneaux d'aluminium pendant dix années passées au service course de MV ! Cette superbe moto fut longtemps conservée dans une grande collection italienne, avant d'être acquise par notre collectionneur au milieu des années 1990. Cette machine marque le début de l'aventure de MV Agusta en Catégorie Reine et mérite toute l'attention des amateurs de machines de course uniques.

N° Registro MV : 549

The 4-cylinder 500cc which was introduced at the Milan Show in 1950 was the perfect illustration of Count Agusta's vision in competition: beauty lies in victory and he gave himself the means to achieve it! Designed in a few months by a small team led by engineer Piero Remor, from the Gilera team, this machine strikingly featured a twin-shaft four-cylinder powered by two carburettors, equipped with a 4-speed gearbox, drive shaft and cardan shaft transmission, original torsion bar suspensions and friction dampers, mounted both at the front and rear end.
This first MV 4 produced about 50 hp at 9,000 rpm and had a contained weight of 118 kg. With a tune-up limited to a quick bench test, the 500 made its debut at the 1950 Belgian GP. Arciso Artesiani won a commendable 5th place behind three Gilera and one AJS! Artesiani took 3rd place on the podium at the Nations Grand Prix but Count Agusta soon welcomed Leslie Graham, 1949 World Champion on an AJS.
In 1951, the machine's torsion bars were replaced by traditional telescopic suspensions and it was equipped with four carburettors. A year later, the MV 500 adopted a chain transmission, choosing proven solutions over its specificities.
This specific machine is a shaft-drive version equipped with an Earles fork and favoured by English rider Leslie Graham. It participated in the 1953 Grand Prix in a configuration close to this one to support the last version of the 500/4.
The 500 4-cylinder from this collection is an exceptional machine. This assembly features a large number of original period parts which account for its rarity. The impressive Block and the cylinder head assembly shaped from a single block reminiscent of the Gilera 4s, designed by Piero Remor, is particularly noteworthy (probably the only one of its kind!). Its period elements also include the 30 mm Dell'Orto SS carburettors and magneto as well as the double-cam front drum brake, Borrani wheels, rear suspension, rear shock absorbers, rev-counter, footrests, handlebars and front fork (parts of the Earles fork have been redesigned for safety purposes).
The frame, gearbox and transmission shaft have been rebuilt, while the casing (tank, seat and fairing) has been restored back to original condition by Primo Felloti, the artist who hammered these aluminium panels for ten years in the MV racing workshop! This legendary motorcycle was featured in a large Italian collection for a long while before it was bought by our collector in the mid-1990s. This machine marks the beginning of MV Agusta's adventure in the Queen Class and deserves all the attention of lovers of unique racing machines.


Estimation 90 000 - 140 000 €

Vendu 84 280 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3910
Lieu : Salon Rétromobile Hall 2.2 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection MV Agusta Rétromobile 2019