Vente Rétromobile 2019 La Vente Officielle - 08 février 2019 /Lot 50 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot

  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
  • 1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
Carte grise française
Châssis n° 406676
Moteur n° AZ13346

- Un des trois exemplaires recensés
- Restauration complète de qualité
- Historique connu

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Robert Clabot, qui avait auparavant travaillé pour le flamboyant carrossier Jacques Saoutchik, ouvrit son propre atelier de carrosserie à Alfortville. Il se fit rapidement une spécialité dans la modification de carrosseries sur la base de Citroën traction. Son style ne pouvait renier la paternité de Saoutchik, reconnaissable par son extravagance faite de superbes ailes " goutte d'eau ", de calandres en " nez de requin " et autres arrêtes dorsales, le tout souligné de baguettes et de chromes.
Le conservatoire Citroën nous a confirmé que l'exemplaire présenté est sorti d'usine sous la forme d'un roadster 11BL le 1er août 1938. Immatriculé pour la première fois en 1939, ce roadster a ensuite été modifié par Clabot, et une copie de l'ancienne carte grise indique qu'il a été immatriculé 2414 X 69 en août 1953, tandis qu'une ancienne plaque de police mentionne un certain M.Limbach, à Lyon. Des photos d'époques témoignent de la configuration de la voiture dès cette période. La voiture est ensuite achetée en 1973 par un amateur de la Saône et Loire et va bénéficier d'une première remise en état, durant laquelle les longues portées intégrées dans les ailes avant seront supprimées et sa couleur claire changée au profit d'un vert sombre. La voiture est alors immatriculée 8864 QN 71, c'est avec cette identité qu'elle est reproduite dans l'ouvrage d'Olivier De Serres consacré à la traction. Il nous a été confirmé que la voiture était, déjà à cette époque, dotée de la boite 4 vitesses et la tubulure double carburateurs qu'elle possède encore aujourd'hui. Le mari de l'actuelle propriétaire en a fait l'acquisition en 1979. Restée dans la famille depuis cette date, la voiture sort tout juste d'une restauration complète. La carrosserie a été entièrement remise en état par Prestige Auto et un dossier de photos témoigne de la qualité du travail réalisé. La mécanique a été remise en état, et la boite à 4 rapports refaite. Les trains roulants ont également bénéficié d'une restauration avec remplacement des rotules, des roulements et des pièces d'usure. La sellerie, les moquettes et la capote ont fait l'objet du même traitement. Le soin apporté à cette restauration met en valeur de la meilleure manière qui soit cette carrosserie exceptionnelle, nettement plus fine que celles réalisées sur base de 11 Large. Seuls trois exemplaires de cabriolets Clabot seraient aujourd'hui recensés, celui-ci étant le seul sur base de 11 légère. Cette voiture est donc exceptionnelle, tant par sa rareté que par la qualité de son exécution ou encore son historique connu et documenté. Une véritable pièce de collection !

MERCI DE NOTER QUE L'ESTIMATION HAUTE EST DE 350 000 € ET NON DE 300 000 € COMME INDIQUE AU CATALOGUE PAPIER.



French title
Chassis number 406676
Engine number AZ13346

- One of the three cars identified
- Complete, high-quality restoration
- Known history

Immediately after the Second World War, Robert Clabot, who had previously worked for the flamboyant coachbuilder Jacques Saoutchik, opened his own body shop in Alfortville. He soon came to specialise in modifying bodies based on the Citroën Traction Avant. His style could not hide the influence of Saoutchik and could be recognised by its extravagant use of magnificent teardrop wings, shark-like radiator grilles and distinctive spine-like ridges, accentuated by the use of trim strips and other chromework.
The Conservatoire Citroën has confirmed that the car presented here left the factory as an 11BL roadster on 1 August 1938. First registered in 1939, it was subsequently modified by Chabot, and a copy of the former registration document indicates that it was registered as 2414 X 69 in August 1953, while a former licence plate mentions a Monsieur Limbach in Lyon. Period photographs confirm the car's specification at this time. The car was then bought in 1973 by an enthusiast from the Saône et Loire department and underwent its first refurbishment, at which time the long-range driving lights integrated into the front wings were removed and its light-coloured paintwork replaced by a dark green finish. The car was then registered 8864 QN 71, the number with which it appears in Olivier de Serres' book devoted to the Traction Avant. We have received confirmation that the car was already fitted at this time with the 4-speed gearbox and inlet manifold with twin carburettors which it retains today. The current owner's husband acquired the car in 1979; it has remained since then in the same family and a complete restoration has just been completed. The bodywork was fully restored by Prestige Auto and a file of photographs confirms the quality of the work carried out. The engine was reconditioned and the 4-speed gearbox overhauled. The running gear was also restored and the joints, bearings and those parts subject to wear replaced. The upholstery, carpets and hood received the same attention. The care taken with this restoration shows off to the best possible effect this car's exceptional bodywork, which is considerably more elegant than the bodies fitted to the wide-bodied 11 Large models. Only three Clabot cabriolets have been identified today, of which this is the only one based on an 11 Légère. This is therefore an exceptional car, whether in terms of its rarity, the quality of its construction or its known, documented history. It is truly a collector's item!

PLEASE NOTE THAT CONTRARY TO WHAT IS STATED IN THE PRINTED CATALOG, THE HIGH ESTIMATE IS 350 000 € AND NOT 300 000 €.





Estimation 250 000 - 350 000 €

Lot 50

1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot

Estimation 250 000 - 350 000 € [$]

1939 Citroën Traction 11BL Cabriolet par Clabot
Carte grise française
Châssis n° 406676
Moteur n° AZ13346

- Un des trois exemplaires recensés
- Restauration complète de qualité
- Historique connu

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Robert Clabot, qui avait auparavant travaillé pour le flamboyant carrossier Jacques Saoutchik, ouvrit son propre atelier de carrosserie à Alfortville. Il se fit rapidement une spécialité dans la modification de carrosseries sur la base de Citroën traction. Son style ne pouvait renier la paternité de Saoutchik, reconnaissable par son extravagance faite de superbes ailes " goutte d'eau ", de calandres en " nez de requin " et autres arrêtes dorsales, le tout souligné de baguettes et de chromes.
Le conservatoire Citroën nous a confirmé que l'exemplaire présenté est sorti d'usine sous la forme d'un roadster 11BL le 1er août 1938. Immatriculé pour la première fois en 1939, ce roadster a ensuite été modifié par Clabot, et une copie de l'ancienne carte grise indique qu'il a été immatriculé 2414 X 69 en août 1953, tandis qu'une ancienne plaque de police mentionne un certain M.Limbach, à Lyon. Des photos d'époques témoignent de la configuration de la voiture dès cette période. La voiture est ensuite achetée en 1973 par un amateur de la Saône et Loire et va bénéficier d'une première remise en état, durant laquelle les longues portées intégrées dans les ailes avant seront supprimées et sa couleur claire changée au profit d'un vert sombre. La voiture est alors immatriculée 8864 QN 71, c'est avec cette identité qu'elle est reproduite dans l'ouvrage d'Olivier De Serres consacré à la traction. Il nous a été confirmé que la voiture était, déjà à cette époque, dotée de la boite 4 vitesses et la tubulure double carburateurs qu'elle possède encore aujourd'hui. Le mari de l'actuelle propriétaire en a fait l'acquisition en 1979. Restée dans la famille depuis cette date, la voiture sort tout juste d'une restauration complète. La carrosserie a été entièrement remise en état par Prestige Auto et un dossier de photos témoigne de la qualité du travail réalisé. La mécanique a été remise en état, et la boite à 4 rapports refaite. Les trains roulants ont également bénéficié d'une restauration avec remplacement des rotules, des roulements et des pièces d'usure. La sellerie, les moquettes et la capote ont fait l'objet du même traitement. Le soin apporté à cette restauration met en valeur de la meilleure manière qui soit cette carrosserie exceptionnelle, nettement plus fine que celles réalisées sur base de 11 Large. Seuls trois exemplaires de cabriolets Clabot seraient aujourd'hui recensés, celui-ci étant le seul sur base de 11 légère. Cette voiture est donc exceptionnelle, tant par sa rareté que par la qualité de son exécution ou encore son historique connu et documenté. Une véritable pièce de collection !

MERCI DE NOTER QUE L'ESTIMATION HAUTE EST DE 350 000 € ET NON DE 300 000 € COMME INDIQUE AU CATALOGUE PAPIER.



French title
Chassis number 406676
Engine number AZ13346

- One of the three cars identified
- Complete, high-quality restoration
- Known history

Immediately after the Second World War, Robert Clabot, who had previously worked for the flamboyant coachbuilder Jacques Saoutchik, opened his own body shop in Alfortville. He soon came to specialise in modifying bodies based on the Citroën Traction Avant. His style could not hide the influence of Saoutchik and could be recognised by its extravagant use of magnificent teardrop wings, shark-like radiator grilles and distinctive spine-like ridges, accentuated by the use of trim strips and other chromework.
The Conservatoire Citroën has confirmed that the car presented here left the factory as an 11BL roadster on 1 August 1938. First registered in 1939, it was subsequently modified by Chabot, and a copy of the former registration document indicates that it was registered as 2414 X 69 in August 1953, while a former licence plate mentions a Monsieur Limbach in Lyon. Period photographs confirm the car's specification at this time. The car was then bought in 1973 by an enthusiast from the Saône et Loire department and underwent its first refurbishment, at which time the long-range driving lights integrated into the front wings were removed and its light-coloured paintwork replaced by a dark green finish. The car was then registered 8864 QN 71, the number with which it appears in Olivier de Serres' book devoted to the Traction Avant. We have received confirmation that the car was already fitted at this time with the 4-speed gearbox and inlet manifold with twin carburettors which it retains today. The current owner's husband acquired the car in 1979; it has remained since then in the same family and a complete restoration has just been completed. The bodywork was fully restored by Prestige Auto and a file of photographs confirms the quality of the work carried out. The engine was reconditioned and the 4-speed gearbox overhauled. The running gear was also restored and the joints, bearings and those parts subject to wear replaced. The upholstery, carpets and hood received the same attention. The care taken with this restoration shows off to the best possible effect this car's exceptional bodywork, which is considerably more elegant than the bodies fitted to the wide-bodied 11 Large models. Only three Clabot cabriolets have been identified today, of which this is the only one based on an 11 Légère. This is therefore an exceptional car, whether in terms of its rarity, the quality of its construction or its known, documented history. It is truly a collector's item!

PLEASE NOTE THAT CONTRARY TO WHAT IS STATED IN THE PRINTED CATALOG, THE HIGH ESTIMATE IS 350 000 € AND NOT 300 000 €.





Estimation 250 000 - 350 000 €

Détails de la vente

Vente : 3888
Lieu : Salon Rétromobile Hall 2.1 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 08 févr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2019 La Vente Officielle