Vente Sport & GTs au Mans Classic /Lot 143 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON

  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
  • 1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON
1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON 1938 (1937 sur CG)
Châssis n° 49278

Au Salon automobile de Paris d'octobre 1933, la marque Delahaye (fondée en 1896) rompt totalement avec ses productions traditionnelles en présentant sous l'appellation générique " Super Luxe " deux châssis modernes, à roues avant indépendantes, les types 134 à quatre cylindres et 138 à six cylindres de 3,2 litres (18 CV). Ce dernier est à l'origine du célèbres type 135 caractérisé par un cadre de châssis surbaissé et de facture encore plus moderne comprenant un caisson central associé à des longerons fermés à profil variable et à des traverses tubulaires, l'ensemble étant soudé électriquement.

Dès le mois de juin 1934, Delahaye fait réceptionner par le service des Mines un châssis à moteur 3,5 litres (20 CV fiscaux) désigné 135 M (pour Modifié). Ce moteur qui débute en production en 1935 a déjà été éprouvé en compétition et il se montre très brillant dans ses différentes versions à un ou trois carburateurs, cette dernière équipant notamment le type 18/20 CV Compétition. Delahaye propose donc en 1936 deux familles de modèles sur le châssis type 135 : les 18 CV et les 20 CV. Celles-ci sont déclinées en trois variantes : deux de tourisme, les 135 N (un carburateur comme la voiture présentée) et 135 Compétition et le 135 Spécial destiné à la compétition. Les modèles grand tourisme 20 CV dotés à la fois d'un caractère sportif et luxueux vont connaître jusqu'en 1939 un succès considérable et bénéficier de perfectionnements constants qui en font de grand tourisme performants et sûrs, perfectionnements qui ne coïncident pas toujours avec une année modèle bien définie à chaque salon. Ainsi, la désignation 135 M (administrativement reconnue depuis 1935) ne devient-elle une appellation commerciale que fin 1938 même lorsque la voiture est parfois équipée d'une culasse MS.
Cette 135 M carrossée en classique cabriolet quatre places par Henri Chapron (commande n° 5785), de couleur bordeaux-noir intérieur en cuir rouge, fut longtemps la propriété du collectionneur bien connu Jacques Dumontant qui l'avait héritée de son père et qu'il utilisa souvent dans ses déplacements à la recherche d'automobiles de collection. Bien que les 135 M aient été en principe dotées de roues en tôle à voile ajouré, celle-ci est équipée des plus élégantes roues fil à serrage central, toujours disponibles en option à l'époque (et inversement). Propriété du vendeur actuel depuis 2003, elle a fait l'objet en 2004 d'une importante réfection du moteur dont le détail des travaux figure au dossier complété de son carnet d'entretien d'origine.

Carte grise française

At the Paris Motor Show in October 1933, Delahaye (founded 1896) broke totally with their traditional productions by presenting two modern chassis with independent front wheels, styled Super Luxe: the four-cylinder Type 134; and the six-cylinder, 3.2-litre Type 138. The latter would lead to the celebrated Type 135, characterized by a lower chassis frame of even more modern design, with side-frames of with tubular struts, the ensemble being electrically welded.

In June 1934 Delahaye obtained approval from the Service des Mines (French vehicle-testing service) for a chassis with a 3.5-litre engine known as the 135 M (for Modified). The engine entered production in 1935 after been tested in competition, performing brilliantly in both its one- and three-carburettor versions - the latter used notably for the Type 18/20 CV Compétition.

By 1936 Delahaye were offering two types of models using the 135 chassis, the 18CV and 20CV, both with three variants: two for tourism - the 135N (one carburettor) and 135 Compétition; and the 135 Spécial, designed for competitive racing. The dual-purpose 20CV Grand Tourisme models, intended for both comfort and competition, enjoyed great success until 1939, with constant improvements to performance and safety - which did not necessarily coincide with a specific yearly model presented at each Motor Show: the 135 M name, for instance, was officially recognized in 1935, but only adopted commercially at the end of 1938, even though the car was sometimes fitted with an MS cylinder-head.
Our 135 M, a classic four-seater cabriolet with bodywork by Henri Chapron (order n°5785), belonged for many years to the well-known collector Jacques Dumontant, who inherited it from his father and often used it on his travels in search of vintage cars. Although the 135 M usually came with openwork sheet-metal wheels, this one has more elegant wire wheels, always available as an option at the time (and vice-versa). The current owner acquired the car in 2003, and the engine received a major overhaul in 2004 - details can be seen in the accompanying folder, along with the original service booklet.

French title











Estimation 120 000 - 150 000 €

Vendu 117 940 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 143

1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON

Vendu 117 940 € [$]

1938 DELAHAYE 135M CABRIOLET CHAPRON 1938 (1937 sur CG)
Châssis n° 49278

Au Salon automobile de Paris d'octobre 1933, la marque Delahaye (fondée en 1896) rompt totalement avec ses productions traditionnelles en présentant sous l'appellation générique " Super Luxe " deux châssis modernes, à roues avant indépendantes, les types 134 à quatre cylindres et 138 à six cylindres de 3,2 litres (18 CV). Ce dernier est à l'origine du célèbres type 135 caractérisé par un cadre de châssis surbaissé et de facture encore plus moderne comprenant un caisson central associé à des longerons fermés à profil variable et à des traverses tubulaires, l'ensemble étant soudé électriquement.

Dès le mois de juin 1934, Delahaye fait réceptionner par le service des Mines un châssis à moteur 3,5 litres (20 CV fiscaux) désigné 135 M (pour Modifié). Ce moteur qui débute en production en 1935 a déjà été éprouvé en compétition et il se montre très brillant dans ses différentes versions à un ou trois carburateurs, cette dernière équipant notamment le type 18/20 CV Compétition. Delahaye propose donc en 1936 deux familles de modèles sur le châssis type 135 : les 18 CV et les 20 CV. Celles-ci sont déclinées en trois variantes : deux de tourisme, les 135 N (un carburateur comme la voiture présentée) et 135 Compétition et le 135 Spécial destiné à la compétition. Les modèles grand tourisme 20 CV dotés à la fois d'un caractère sportif et luxueux vont connaître jusqu'en 1939 un succès considérable et bénéficier de perfectionnements constants qui en font de grand tourisme performants et sûrs, perfectionnements qui ne coïncident pas toujours avec une année modèle bien définie à chaque salon. Ainsi, la désignation 135 M (administrativement reconnue depuis 1935) ne devient-elle une appellation commerciale que fin 1938 même lorsque la voiture est parfois équipée d'une culasse MS.
Cette 135 M carrossée en classique cabriolet quatre places par Henri Chapron (commande n° 5785), de couleur bordeaux-noir intérieur en cuir rouge, fut longtemps la propriété du collectionneur bien connu Jacques Dumontant qui l'avait héritée de son père et qu'il utilisa souvent dans ses déplacements à la recherche d'automobiles de collection. Bien que les 135 M aient été en principe dotées de roues en tôle à voile ajouré, celle-ci est équipée des plus élégantes roues fil à serrage central, toujours disponibles en option à l'époque (et inversement). Propriété du vendeur actuel depuis 2003, elle a fait l'objet en 2004 d'une importante réfection du moteur dont le détail des travaux figure au dossier complété de son carnet d'entretien d'origine.

Carte grise française

At the Paris Motor Show in October 1933, Delahaye (founded 1896) broke totally with their traditional productions by presenting two modern chassis with independent front wheels, styled Super Luxe: the four-cylinder Type 134; and the six-cylinder, 3.2-litre Type 138. The latter would lead to the celebrated Type 135, characterized by a lower chassis frame of even more modern design, with side-frames of with tubular struts, the ensemble being electrically welded.

In June 1934 Delahaye obtained approval from the Service des Mines (French vehicle-testing service) for a chassis with a 3.5-litre engine known as the 135 M (for Modified). The engine entered production in 1935 after been tested in competition, performing brilliantly in both its one- and three-carburettor versions - the latter used notably for the Type 18/20 CV Compétition.

By 1936 Delahaye were offering two types of models using the 135 chassis, the 18CV and 20CV, both with three variants: two for tourism - the 135N (one carburettor) and 135 Compétition; and the 135 Spécial, designed for competitive racing. The dual-purpose 20CV Grand Tourisme models, intended for both comfort and competition, enjoyed great success until 1939, with constant improvements to performance and safety - which did not necessarily coincide with a specific yearly model presented at each Motor Show: the 135 M name, for instance, was officially recognized in 1935, but only adopted commercially at the end of 1938, even though the car was sometimes fitted with an MS cylinder-head.
Our 135 M, a classic four-seater cabriolet with bodywork by Henri Chapron (order n°5785), belonged for many years to the well-known collector Jacques Dumontant, who inherited it from his father and often used it on his travels in search of vintage cars. Although the 135 M usually came with openwork sheet-metal wheels, this one has more elegant wire wheels, always available as an option at the time (and vice-versa). The current owner acquired the car in 2003, and the engine received a major overhaul in 2004 - details can be seen in the accompanying folder, along with the original service booklet.

French title











Estimation 120 000 - 150 000 €

Vendu 117 940 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1855
Date : 09 juill. 2010 17:00

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Sport & GTs au Mans Classic