Vente Rétromobile 2018 - 09 février 2018 /Lot 25 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth

  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
  • 1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
Titre de circulation anglais
Châssis n° 85200
Moteur n° 85424

- Désirable version 328
- Carrosserie rarissime
- Restauration d'excellente qualité

La BMW 328 est un des modèles les plus emblématiques de la marque bavaroise, contribuant amplement à la notoriété de la marque. Présentée en 1936 juste après la 326, son dessin est une sorte d'archétype du roadster de cette époque : minimaliste, sobre et sportif, il montre de plus un profilage qui traduit l'expérience aéronautique de BMW. Le capot dissimule un moteur bien né offrant une technique particulièrement originale : six cylindres en ligne de 2L, culasse hémisphérique et soupapes en tête, commandées par un arbre à cames qui agit sur une des deux rampes de culbuteurs, un système de renvoi permettant de commander l'autre rampe. Ce moteur connaîtra d'ailleurs de nombreux développement en compétition, sur les AC et les Cooper notamment. Mais c'est la 328 qu'il fera tout d'abord briller, en juin 1936 au Nürburgring avant de lui faire remporter un nombre incalculable de courses, dont les Mille Miglia, ou les 24 Heures du Mans, dans sa classe.
Parmi les quelques 426 châssis produits, certains exemplaires furent habillés d'une carrosserie plus cossue que celle du roadster, avec une finition plus soignée. Les réalisations du carrossier allemand Autenrieth qui carrossera notamment des châssis 326/327/328 en cabriolet et coupés en sont la parfaite illustration.
L'exemplaire présenté est un des rares châssis 328 carrossé par Autenrieth survivants, alors que leur production, à l'époque, n'a pas excédé quelques unités. Sorti d'usine et vendu par l'agent BMW de Dusseldorf le 21 février 1938, le châssis 85200 fut ensuite envoyé par son 1er propriétaire, un certain M.Schwarze, chez Autenrieth pour être carrossé en un élégant cabriolet 2 places sous capote portant la plaque carrossier numéro 6628. Il lui fut livrée le 28 mai 1938. Il a été acquis par le mari de son actuelle propriétaire en 2004, par l'intermédiaire d'un des grands spécialistes allemands pour le modèle 328. La voiture était alors rouge et à restaurer, ainsi qu'en témoignent les photos jointes au dossier. La voiture a été confiée la même année aux établissements anglais TT Workshops en vue d'une restauration complète dans les règles de l'art dont témoigne un important dossier de factures que nous vous invitons à consulter. L'élégante carrosserie bleu nuit et crème, offre une allure ramassée et sportive tandis que l'habitacle, subtile alchimie entre sport et raffinement, est tendu de cuir gris. La mécanique fonctionne parfaitement, s'avère bien réglée et prompte à nous gratifier de sa sonorité pleine et rageuse. La boiture de vitesse Hurth a été équipée d'un overdrive. L'instrumentation de bord est complète et le compteur affichait 27 690 km lors de notre examen, soit à peine plus de 1 000 km parcourus depuis sa restauration en 2004.
Basé sur un châssis dont la vocation sportive n'est plus à démontrer, cet exemplaire est par ailleurs habillé d'une désirable et rare carrosserie cabriolet d'époque et a bénéficié d'une restauration selon les meilleurs standards : les amateurs ne pourront qu'apprécier la qualité de cette automobile.



UK title
Chassis n° 85200
Engine n° 85424

- Desirable 328 version
- Extremely rare bodywork
- Excellent restoration quality

The BMW 328 is one of the most iconic models from the Bavarian manufacturer, contributing enormously to the reputation of the brand. Launched in 1936 just after the 326, its design reflects the archetype of the roadster at the time: minimalist, sober and sporty, it also displays a profiling which reflects the aeronautical experience of BMW. The bonnet conceals a well-conceived engine offering a particularly original technique: 2L straight six-cylinder, hemispherical cylinder head and overhead valves, operated by a camshaft which works on one of the two rocker arm rails, a return system allowing to control the other rail. This engine will experience numerous developments for racing purposes, on AC and Cooper cars for instance. It is however the 328 who will shine with it first in June 1936 at the Nurburgring, before making it win countless races in its class, including the Mille Miglia or the 24 Hours of Le Mans. Among the 426 chassis produced, some had a more luxurious bodywork than the roadsters, with a more refined finish. The accomplishments of German coachbuilder Autenrieth, who worked on chassis 326/327/328 in convertible and coupe versions, are the perfect example.

The model we are offering is one of the few chassis 328 coachbuilt by Autenrieth, even though their production did not exceed a few units at the time. Leaving the factory and sold by the BMW agent in Dusseldorf on February 21,1938, chassis 85200 was then sent by its first owner, a certain Mr. Schwarze, to Autenrieth to be bodyworked in an elegant 2-seater convertible, bearing the body plate number 6628. It was finally delivered to him on 28 May 1938. It was acquired by the husband of its current owner in 2004, through one of the greatest German specialists in 328 models. The car was then red and ready to restore, as evidenced by pictures included in the file. The same year, it was entrusted to the English TT Workshops in order to restore it completely, as described by the important invoices folder. The elegant bodywork in midnight blue and cream offers a collected and sporty look, while its interior, subtle chemistry between sport and refinement, is stretched in grey leather. The mechanical part works perfectly well, it turns out to be well adjusted and quick to present us with its full and raging sound. The Hurth gearbox was fitted with an overdrive. The dashboard display is complete and the mileage counter had 27,690 km during our assessment, just over 1,000km since its restoration in 2004.
Based on a chassis whose sporting vocation is no longer to prove something, this car also has a highly desirable and rare cabriolet bodywork and has benefited from a restoration following only the best standards: Enthusiasts will be able to appreciate the great quality of this automobile.



Estimation 450 000 - 600 000 €

Vendu 500 640 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 25

1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth

Vendu 500 640 € [$]

1938 BMW 328 Cabriolet par Autenrieth
Titre de circulation anglais
Châssis n° 85200
Moteur n° 85424

- Désirable version 328
- Carrosserie rarissime
- Restauration d'excellente qualité

La BMW 328 est un des modèles les plus emblématiques de la marque bavaroise, contribuant amplement à la notoriété de la marque. Présentée en 1936 juste après la 326, son dessin est une sorte d'archétype du roadster de cette époque : minimaliste, sobre et sportif, il montre de plus un profilage qui traduit l'expérience aéronautique de BMW. Le capot dissimule un moteur bien né offrant une technique particulièrement originale : six cylindres en ligne de 2L, culasse hémisphérique et soupapes en tête, commandées par un arbre à cames qui agit sur une des deux rampes de culbuteurs, un système de renvoi permettant de commander l'autre rampe. Ce moteur connaîtra d'ailleurs de nombreux développement en compétition, sur les AC et les Cooper notamment. Mais c'est la 328 qu'il fera tout d'abord briller, en juin 1936 au Nürburgring avant de lui faire remporter un nombre incalculable de courses, dont les Mille Miglia, ou les 24 Heures du Mans, dans sa classe.
Parmi les quelques 426 châssis produits, certains exemplaires furent habillés d'une carrosserie plus cossue que celle du roadster, avec une finition plus soignée. Les réalisations du carrossier allemand Autenrieth qui carrossera notamment des châssis 326/327/328 en cabriolet et coupés en sont la parfaite illustration.
L'exemplaire présenté est un des rares châssis 328 carrossé par Autenrieth survivants, alors que leur production, à l'époque, n'a pas excédé quelques unités. Sorti d'usine et vendu par l'agent BMW de Dusseldorf le 21 février 1938, le châssis 85200 fut ensuite envoyé par son 1er propriétaire, un certain M.Schwarze, chez Autenrieth pour être carrossé en un élégant cabriolet 2 places sous capote portant la plaque carrossier numéro 6628. Il lui fut livrée le 28 mai 1938. Il a été acquis par le mari de son actuelle propriétaire en 2004, par l'intermédiaire d'un des grands spécialistes allemands pour le modèle 328. La voiture était alors rouge et à restaurer, ainsi qu'en témoignent les photos jointes au dossier. La voiture a été confiée la même année aux établissements anglais TT Workshops en vue d'une restauration complète dans les règles de l'art dont témoigne un important dossier de factures que nous vous invitons à consulter. L'élégante carrosserie bleu nuit et crème, offre une allure ramassée et sportive tandis que l'habitacle, subtile alchimie entre sport et raffinement, est tendu de cuir gris. La mécanique fonctionne parfaitement, s'avère bien réglée et prompte à nous gratifier de sa sonorité pleine et rageuse. La boiture de vitesse Hurth a été équipée d'un overdrive. L'instrumentation de bord est complète et le compteur affichait 27 690 km lors de notre examen, soit à peine plus de 1 000 km parcourus depuis sa restauration en 2004.
Basé sur un châssis dont la vocation sportive n'est plus à démontrer, cet exemplaire est par ailleurs habillé d'une désirable et rare carrosserie cabriolet d'époque et a bénéficié d'une restauration selon les meilleurs standards : les amateurs ne pourront qu'apprécier la qualité de cette automobile.



UK title
Chassis n° 85200
Engine n° 85424

- Desirable 328 version
- Extremely rare bodywork
- Excellent restoration quality

The BMW 328 is one of the most iconic models from the Bavarian manufacturer, contributing enormously to the reputation of the brand. Launched in 1936 just after the 326, its design reflects the archetype of the roadster at the time: minimalist, sober and sporty, it also displays a profiling which reflects the aeronautical experience of BMW. The bonnet conceals a well-conceived engine offering a particularly original technique: 2L straight six-cylinder, hemispherical cylinder head and overhead valves, operated by a camshaft which works on one of the two rocker arm rails, a return system allowing to control the other rail. This engine will experience numerous developments for racing purposes, on AC and Cooper cars for instance. It is however the 328 who will shine with it first in June 1936 at the Nurburgring, before making it win countless races in its class, including the Mille Miglia or the 24 Hours of Le Mans. Among the 426 chassis produced, some had a more luxurious bodywork than the roadsters, with a more refined finish. The accomplishments of German coachbuilder Autenrieth, who worked on chassis 326/327/328 in convertible and coupe versions, are the perfect example.

The model we are offering is one of the few chassis 328 coachbuilt by Autenrieth, even though their production did not exceed a few units at the time. Leaving the factory and sold by the BMW agent in Dusseldorf on February 21,1938, chassis 85200 was then sent by its first owner, a certain Mr. Schwarze, to Autenrieth to be bodyworked in an elegant 2-seater convertible, bearing the body plate number 6628. It was finally delivered to him on 28 May 1938. It was acquired by the husband of its current owner in 2004, through one of the greatest German specialists in 328 models. The car was then red and ready to restore, as evidenced by pictures included in the file. The same year, it was entrusted to the English TT Workshops in order to restore it completely, as described by the important invoices folder. The elegant bodywork in midnight blue and cream offers a collected and sporty look, while its interior, subtle chemistry between sport and refinement, is stretched in grey leather. The mechanical part works perfectly well, it turns out to be well adjusted and quick to present us with its full and raging sound. The Hurth gearbox was fitted with an overdrive. The dashboard display is complete and the mileage counter had 27,690 km during our assessment, just over 1,000km since its restoration in 2004.
Based on a chassis whose sporting vocation is no longer to prove something, this car also has a highly desirable and rare cabriolet bodywork and has benefited from a restoration following only the best standards: Enthusiasts will be able to appreciate the great quality of this automobile.



Estimation 450 000 - 600 000 €

Vendu 500 640 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3279
Lieu : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2018 by Artcurial Motorcars