Vente Rétromobile 2018 - 09 février 2018 /Lot 26 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron

  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
  • 1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
Carte grise française
Châssis n° 46673
Moteur n° 46673

- Sublime restauration par André Lecoq
- Magnifique intérieur d'origine
- Historique suivi
- Un des plus désirables cabriolets Chapron
- Ex collection Temperli

Selon une information fournie en 1995 par Mme Chapron, cette voiture a été livrée neuve à Genève et elle est restée en Suisse jusqu'en 2007. Le premier propriétaire aurait été ingénieur au sein de l'entreprise Sécheron, spécialisée dans le matériel électrotechnique et la fabrication de locomotives électriques. En 1947, cette voiture est achetée par M. Richard Scarpellini et prend l'immatriculation GE-30195. Sur la copie de la carte grise de l'époque on peut noter que la voiture était déjà de couleur bleu. Après avoir utilisé la Delahaye quelques temps, M. Scarpellini la remise dans une grange où elle reste plusieurs années, jusqu'à ce que M. Claude Frésard la découvre, en 1987. Les photos de l'auto, jointes au dossier, lors de sa sortie de grange sont émouvantes et montrent à quel point la voiture semble bien préservée et complète. Sur le point d'ouvrir un musée aux Muriaux, dans le Jura suisse, il choisit d'y exposer la Delahaye et, quatre ans plus tard, la cède à M. Jürg Heer, collectionneur suisse connu qui en commence la restauration.
En 1993, cette voiture tombe sous les yeux d'un autre collectionneur suisse de longue date, Robert Temperli, qui décide de l'acheter bien qu'elle ne soit encore qu'à demi restaurée. Ce dernier, qui possède avec son frère jusqu'à six Delahaye importantes carrossées par Saoutchik, Tuscher, Graber confie la voiture en février 1993, aux établissements Lecoq, pour terminer la restauration et en faire une remise en état concours.
Une fois les travaux terminés, la voiture participe à plusieurs évènements : en février 1995, elle est exposée à Rétromobile sur le stand du Club Delahaye et, en septembre de la même année, elle prend part au concours d'élégance de Bagatelle, à Paris. Dans la foulée, elle fait l'objet d'un article dans la revue Automobiles Classiques n°71 de décembre 1995, dont l'éditeur est partenaire du concours de Bagatelle.
L'année suivante, la voiture prend la direction de l'Italie pour la deuxième édition du Concorso d'Eleganza Villa d'Este, sur les rives du lac de Côme. Robert Temperli continue à l'utiliser et enfin, le 8 juin 2007, cette belle Delahaye 135 est achetée par son actuel propriétaire, collectionneur alsacien.

Nous sommes en présence d'une Delahaye 135 Coupe des Alpes dotée du six-cylindres 18 CV de la marque dans sa version à trois carburateurs, et d'une boîte manuelle avec commande au plancher. Henri Chapron a habillé le châssis d'une carrosserie cabriolet mylord, également appelé cabriolet trois positions car la capote peut ne se déployer qu'à moitié, laissant découverts les sièges avant. La forme est d'un classicisme exemplaire et la calandre présente encore sa forme traditionnelle, encadrée par les gros phares obus.
La restauration Lecoq, établissement qui constituait dans les années 1990 la meilleure référence française, a remarquablement vieilli avec une peinture bleu marine de belle profondeur. A l'intérieur, les boiseries somptueuses sont en parfaite harmonie avec la sellerie en cuir d'origine, superbement préservée.
Le Delahaye 135 était une voiture prestigieuse et surtout extraordinairement homogène, capable de briller autant en concours d'élégance que sur la piste des 24 Heures du Mans ou sur les routes du Rallye de Monte Carlo. Le présent exemplaire rend parfaitement justice aux qualités rares de ce modèle enviable, éligible pour de prestigieux évènements automobiles historiques.

MERCI DE NOTER QUE LA CARTE GRISE FRANÇAISE EST EN COURS ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES MEILLEURS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE.



French title
Chassis n° 46673
Engine n° 46673

- Sublime restoration by André Lecoq
- Magnificent original interior
- Continuous history
- One of the most desirable Chapron cabriolets
- Ex collection Temperli

According to information supplied in 1995 by Mme Chapron, this car was delivered new to Geneva and remained in Switzerland until 2007. The first owner is said to have been an engineer working at Sécheron, the company specialising in electrotechnical materials and the manufacture of electric locomotives. In 1947, the car was bought by Richard Scarpellini and was registered GE-30195. The copy of the period registration document reveals that the car was already blue by this date. Scarpellini used his Delahaye for some time, before storing it in a barn where it remained for several years, and was discovered in 1987 by Claude Frésard. There are some wonderful photos, in the file, of the car being taken out of the barn, that show how well preserved and complete it appeared to be. On the point of opening a museum in Muriaux, in the Swiss Jura, he chose to display the Delahaye there and, four years later, he sold it to Jürg Heer, a well-known Swiss collector who embarked on a restoration of the car. In 1993, it came to the attention of another long-time Swiss collector, Robert Temperli, who decided to buy it, in its half-restored condition. Temperli owned, with his brother, six important Delahaye bodied by Saoutchik, Tuscher and Graber. In February 1993, he sent this car to Lecoq, to complete its restoration to the highest concours standards.
Once finished, the car participated in several events, including being exhibited on the Club Delahaye stand at Retromobile in February 1995. In September of the same year, it took part in the concours d'élégance de Bagatelle, in Paris, and was featured in the event's partner publication, Automobiles Classiques n°71, in December 1995. The following year, the Delahaye set off towards Italy for the second edition of the Concorso d'Eleganza Villa d'Este, on the banks of Lake Como. Robert Temperli continued to use the car himself and finally, on 8 June 2007, this handsome Delahaye 135 was bought by the current owner, a collector from Alsace.

This is a Delahaye 135 Coupe des Alpes, with the marque's six-cylinder 18 CV engine in its triple carburettor version, with manual gearbox with floor-mounted lever. Henri Chapron had dressed the chassis with a mylord cabriolet body, also known as a three-position cabriolet, as the hood has a halfway setting, leaving the front seats open. The wonderfully classical shape of this car features the traditional grille, framed by large headlights.
The restoration by Lecoq, which set the benchmark for concours restorations in France in the 1990s, has aged beautifully and its dark blue paintwork has a wonderful depth. Inside, the lavish wood trim complements beautifully the original, superbly preserved leather upholstery. The Delahaye 135 was a prestigious and extremely versatile car, just as capable of being the star at a concours d'élégance as on track in the Le Mans 24 Hours or on the route of the Monte Carlo Rally. The example on offer does great justice to the rare qualities of this desirable model, eligible for the most prestigious historic automobile events.

PLEASE NOTE THAT THE FRENCH TITLE IS IN PROCESS AND WILL BE DELIVERED SHORTLY AFTER THE SALE TO THE BUYER.

Photos © Fotozumbrunn

Estimation 250 000 - 350 000 €

Vendu 375 480 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 26

1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron

Vendu 375 480 € [$]

1936 Delahaye 135 Coupe des Alpes Cabriolet Mylord Chapron
Carte grise française
Châssis n° 46673
Moteur n° 46673

- Sublime restauration par André Lecoq
- Magnifique intérieur d'origine
- Historique suivi
- Un des plus désirables cabriolets Chapron
- Ex collection Temperli

Selon une information fournie en 1995 par Mme Chapron, cette voiture a été livrée neuve à Genève et elle est restée en Suisse jusqu'en 2007. Le premier propriétaire aurait été ingénieur au sein de l'entreprise Sécheron, spécialisée dans le matériel électrotechnique et la fabrication de locomotives électriques. En 1947, cette voiture est achetée par M. Richard Scarpellini et prend l'immatriculation GE-30195. Sur la copie de la carte grise de l'époque on peut noter que la voiture était déjà de couleur bleu. Après avoir utilisé la Delahaye quelques temps, M. Scarpellini la remise dans une grange où elle reste plusieurs années, jusqu'à ce que M. Claude Frésard la découvre, en 1987. Les photos de l'auto, jointes au dossier, lors de sa sortie de grange sont émouvantes et montrent à quel point la voiture semble bien préservée et complète. Sur le point d'ouvrir un musée aux Muriaux, dans le Jura suisse, il choisit d'y exposer la Delahaye et, quatre ans plus tard, la cède à M. Jürg Heer, collectionneur suisse connu qui en commence la restauration.
En 1993, cette voiture tombe sous les yeux d'un autre collectionneur suisse de longue date, Robert Temperli, qui décide de l'acheter bien qu'elle ne soit encore qu'à demi restaurée. Ce dernier, qui possède avec son frère jusqu'à six Delahaye importantes carrossées par Saoutchik, Tuscher, Graber confie la voiture en février 1993, aux établissements Lecoq, pour terminer la restauration et en faire une remise en état concours.
Une fois les travaux terminés, la voiture participe à plusieurs évènements : en février 1995, elle est exposée à Rétromobile sur le stand du Club Delahaye et, en septembre de la même année, elle prend part au concours d'élégance de Bagatelle, à Paris. Dans la foulée, elle fait l'objet d'un article dans la revue Automobiles Classiques n°71 de décembre 1995, dont l'éditeur est partenaire du concours de Bagatelle.
L'année suivante, la voiture prend la direction de l'Italie pour la deuxième édition du Concorso d'Eleganza Villa d'Este, sur les rives du lac de Côme. Robert Temperli continue à l'utiliser et enfin, le 8 juin 2007, cette belle Delahaye 135 est achetée par son actuel propriétaire, collectionneur alsacien.

Nous sommes en présence d'une Delahaye 135 Coupe des Alpes dotée du six-cylindres 18 CV de la marque dans sa version à trois carburateurs, et d'une boîte manuelle avec commande au plancher. Henri Chapron a habillé le châssis d'une carrosserie cabriolet mylord, également appelé cabriolet trois positions car la capote peut ne se déployer qu'à moitié, laissant découverts les sièges avant. La forme est d'un classicisme exemplaire et la calandre présente encore sa forme traditionnelle, encadrée par les gros phares obus.
La restauration Lecoq, établissement qui constituait dans les années 1990 la meilleure référence française, a remarquablement vieilli avec une peinture bleu marine de belle profondeur. A l'intérieur, les boiseries somptueuses sont en parfaite harmonie avec la sellerie en cuir d'origine, superbement préservée.
Le Delahaye 135 était une voiture prestigieuse et surtout extraordinairement homogène, capable de briller autant en concours d'élégance que sur la piste des 24 Heures du Mans ou sur les routes du Rallye de Monte Carlo. Le présent exemplaire rend parfaitement justice aux qualités rares de ce modèle enviable, éligible pour de prestigieux évènements automobiles historiques.

MERCI DE NOTER QUE LA CARTE GRISE FRANÇAISE EST EN COURS ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES MEILLEURS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE.



French title
Chassis n° 46673
Engine n° 46673

- Sublime restoration by André Lecoq
- Magnificent original interior
- Continuous history
- One of the most desirable Chapron cabriolets
- Ex collection Temperli

According to information supplied in 1995 by Mme Chapron, this car was delivered new to Geneva and remained in Switzerland until 2007. The first owner is said to have been an engineer working at Sécheron, the company specialising in electrotechnical materials and the manufacture of electric locomotives. In 1947, the car was bought by Richard Scarpellini and was registered GE-30195. The copy of the period registration document reveals that the car was already blue by this date. Scarpellini used his Delahaye for some time, before storing it in a barn where it remained for several years, and was discovered in 1987 by Claude Frésard. There are some wonderful photos, in the file, of the car being taken out of the barn, that show how well preserved and complete it appeared to be. On the point of opening a museum in Muriaux, in the Swiss Jura, he chose to display the Delahaye there and, four years later, he sold it to Jürg Heer, a well-known Swiss collector who embarked on a restoration of the car. In 1993, it came to the attention of another long-time Swiss collector, Robert Temperli, who decided to buy it, in its half-restored condition. Temperli owned, with his brother, six important Delahaye bodied by Saoutchik, Tuscher and Graber. In February 1993, he sent this car to Lecoq, to complete its restoration to the highest concours standards.
Once finished, the car participated in several events, including being exhibited on the Club Delahaye stand at Retromobile in February 1995. In September of the same year, it took part in the concours d'élégance de Bagatelle, in Paris, and was featured in the event's partner publication, Automobiles Classiques n°71, in December 1995. The following year, the Delahaye set off towards Italy for the second edition of the Concorso d'Eleganza Villa d'Este, on the banks of Lake Como. Robert Temperli continued to use the car himself and finally, on 8 June 2007, this handsome Delahaye 135 was bought by the current owner, a collector from Alsace.

This is a Delahaye 135 Coupe des Alpes, with the marque's six-cylinder 18 CV engine in its triple carburettor version, with manual gearbox with floor-mounted lever. Henri Chapron had dressed the chassis with a mylord cabriolet body, also known as a three-position cabriolet, as the hood has a halfway setting, leaving the front seats open. The wonderfully classical shape of this car features the traditional grille, framed by large headlights.
The restoration by Lecoq, which set the benchmark for concours restorations in France in the 1990s, has aged beautifully and its dark blue paintwork has a wonderful depth. Inside, the lavish wood trim complements beautifully the original, superbly preserved leather upholstery. The Delahaye 135 was a prestigious and extremely versatile car, just as capable of being the star at a concours d'élégance as on track in the Le Mans 24 Hours or on the route of the Monte Carlo Rally. The example on offer does great justice to the rare qualities of this desirable model, eligible for the most prestigious historic automobile events.

PLEASE NOTE THAT THE FRENCH TITLE IS IN PROCESS AND WILL BE DELIVERED SHORTLY AFTER THE SALE TO THE BUYER.

Photos © Fotozumbrunn

Estimation 250 000 - 350 000 €

Vendu 375 480 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3279
Lieu : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2018 by Artcurial Motorcars