Bandes 
  Dessinées

Bandes
  Dessinées

Depuis sa création en 2005, à l’initiative de François Tajan et d’Eric Leroy, le département bandes dessinées est le leader mondial de cette spécialité. Tout ce qui constitue univers de la BD est ainsi représenté : planches originales, illustrations, albums et objets rares.

Les collectionneurs saluent le travail de fond mené par Artcurial pour faire reconnaître la bande dessinée sur le marché de l’art international.

Des chiffres exceptionnels rythment les ventes, avec notamment les records obtenus pour Hergé : pages de garde des Aventures de Tintin, 2,6 M€ (mai 2014) ; planche originale d’On a marché sur la Lune, 1,5 M€ (novembre 2016). Sans oublier la planche du Sceptre d’Ottokar de la collection Renaud, vendue 1 M€ (avril 2016), et la collection des 20 dessins réalisés pour les cartes neige, qui a obtenu 1,5 M€ (novembre 2016).

Les grands classiques de la BD franco-belge sont évidemment présents : Jean Graton, Michel Vaillant, 40 800 € (novembre 2016) ; Maurice Tillieux, Gil Jourdan, 39 000 € (avril 2017) ; André Franquin, Modeste et Pompon, 30 963 € (avril 2016) ; Jean-Claude Mézières, Valérian, 26 650 € (avril 2017) ; Yves Chaland, Bob Fish, 24 244 € (novembre 2016) ; Jacques Tardi, Nestor Burma, 23 606 € (avril 2016).

Artcurial réalise aussi des records du monde pour plusieurs auteurs : Hugo Pratt, Corto Maltese - Les Éthiopiques, 391 800 € (novembre 2014) ; André Franquin, couverture de Gaston Lagaffe, 324 025 € (mars 2010) ; Moebius, Le Garage hermétique, 278 960 € (octobre 2015).

Afin de promouvoir le neuvième art auprès de nouveaux amateurs, particulièrement intéressés par les arts graphiques et la culture européenne, deux ventes ont eu lieu à Hong Kong en 2015 et 2016. Un hors-texte du Lotus bleu, album mythique des Aventures de Tintin, se vend 1 107 196 € à un collectionneur asiatique (octobre 2015) ; une planche crayonnée de Coke en stock obtient 223 307 € (octobre 2016).

À son actif, le département contribue au développement à l’international de ce marché. On se souvient ainsi de l’exposition « Enki Bilal - Oxymore » (New York, Pékin, Berlin et Paris) en 2009 ; de l’installation « Inbox », du même artiste, lors de la 56e Biennale de Venise en 2015, à la Fondation Cini.  En 2016, Enki Bilal présente une nouvelle série de peintures, « Inbox Hybridization [in love] », en partenariat avec la filiale japonaise de Chanel, au prestigieux Chanel Nexus Hall de Tokyo. A l’occasion de la 57e Biennale de Venise, Artcurial s’associe une nouvelle fois avec cet artiste afin de présenter « Ve(s)tige/Ve(r)tige», une installation au musée archéologique de Venise, place Saint-Marc.

Spécialiste

À Découvrir

Enki Bilal

Enki Bilal

La Foire aux Immortels
Vendu 75 800 € le 25 novembre 2018

Moebius

Moebius

Arzach
Vendu 119 240 € le 25 novembre 2018