Urban & Pop Contemporary : L’inédit Rubik Space d’Invader
 

Invader Rubil Space
Invader
Rubik Space, 2005
Assemblage de Rubik’s cubes sur contreplaqué
95 x 129 x 5,50 cm
Estimation : 400 000 - 600 000 €

À l’occasion de sa vente Urban & Pop Contemporary du 16 décembre prochain, Artcurial proposera à la vente des œuvres emblématiques de l’Urban Art, signées des plus grands artistes de la spécialité. Le célèbre et mystérieux artiste Invader est de retour chez Artcurial avec son œuvre majeure Rubik Space. Composée de 391 Rubik’s Cubes, ces petits casse-têtes iconiques des années 80, elle est estimée entre 400 000 et 600 000 €. Présentée lors de l’exposition Rubik Space au printemps 2005 chez Patricia Dorfmann, cette œuvre éponyme est la deuxième création d’Invader réalisée à partir Rubik’s cubes, mais avant tout sa première œuvre rubikcubiste majeure complexe.

 

« Il s’agit d’une œuvre marquante dans le travail d’Invader et, pour les collectionneurs, une pièce jalon et pionnière dans cette série de Rubik’s »
Arnaud Oliveux, Directeur Département Urban Art, Artcurial

 

Invader s’est fait connaître avec ses œuvres qui envahissent de façon virale les rues dans 79 villes dans le monde pour 3955 invaders posés. L’année 2019 s’est terminée pour l’artiste français par la création de sa plus grande intervention urbaine à ce jour, un Space Invader en mosaïque de 70 m2 tout près du Centre Pompidou à Paris. Le 23 février dernier, Artcurial obtenait le record mondial pour une œuvre réalisée en Rubik’s cubes par l’artiste, avec Rubik Mona Lisa, vendu 480 200 € par la maison parisienne.

 

Invader pose son œil pixellisateur sur ce jeu de logique que sont les Rubik’s cubes et en fait le Rubik Space. Le pixel, nouvelle unité de perception du monde, entre dans un mouvement mathématique et logique pour devenir sculpture. C’est la première fois que les petits cubes magiques 3D, parmi les jeux les plus vendus dans le monde, sont utilisés à des fins artistiques. Il lance ainsi avec cette œuvre pionnière et fondatrice le courant du « Rubikcubisme » et des «tableaux-objets», tels qu’il les appelle.

 

Dans l’œuvre présentée le 16 décembre, le sujet est le Space Invader, petit monstre récurrent dans l’œuvre de l’artiste urbain, mis en scène dans un environnement plus vaste et semblant, dans un jeu subtil optique, en mouvement, se détachant et venant au-devant du spectateur. Invader reprend ainsi intégralement une photographie de son atelier en 2004 dans lequel se situe sa toute première pièce en rubik’s réalisée à partir de 9 Rubik’s cubes et la pixellise ; l’œil doit recréer mentalement pour la scène pour la percevoir. Comme l’artiste le déclare: si dehors, les Space Invaders sont venus observer les humains, dedans, ce sont les humains qui viennent voir les Space Invaders. C’est une œuvre fondatrice pièce centrale de l’exposition fondatrice sur le Rubik’s cubes.

 

 

Informations
Vente à Paris

Mercredi 16 décembre 2020 – 14h

Consulter le Catalogue

 

Exposition
12 décembre, de 11h à 18h
14 décembre, de 11h à 19h
15 décembre, de 11h à 19h

 

Contact vente
Karine Castagna
+33 1 42 99 20 28