Un chef-d’œuvre tahitien
de Paul Gauguin aux enchères
 

Paul Gauguin (1848-1903) Te Bourao (II), 1897
Paul Gauguin (1848-1903)
Te Bourao (II)
Huile sur toile
Signée, datée et titrée en bas à droite « 97 TE BOURAO P.Gauguin »
73 x 92 cm
Estimation : 5 - 7 M€

 

Artcurial dévoile en avant-première à Paris du 4 au 31 octobre un chef-d’œuvre tahitien de Paul Gauguin : Te Bourao (II). Proposé aux enchères pour la première fois sur le marché par la maison le 3 décembre prochain lors des grandes ventes d’Art Impressionniste & Moderne, il est estimé entre 5 - 7 M€.

 

« Dans cette œuvre testament du cycle tahitien, Paul Gauguin livre avec passion la quintessence de ses obsessions tahitiennes. La palette subtile révèle une nature énigmatique riche de symboles : un cours d’eau qui serpente, la fleur éclose, le cavalier qui s’éloigne... Le fugace séjour terrestre de l’Homme se dévoile sous le pinceau du créateur, du paradis perdu de l’enfance au ténébreux mystère de l’au-delà. »

 

Bruno Jaubert, directeur associé
Département Art Moderne, Artcurial

 

 

Peinte en 1897 à Tahiti, l’huile sur toile est une œuvre testament synthétisant les thématiques et obsessions tahitiennes de l’artiste, en proie à de nombreux tourments.
 

Te Bourao (II) provient d’un cycle majeur de neuf peintures de Paul Gauguin réalisées à Tahiti et envoyées à Paris en 1898 dans le cadre d’une exposition consacrée à l’artiste à la galerie Ambroise Vollard. Parmi ces chefs-d’œuvre, figurait l’emblématique tableau D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?. De cet ensemble, Te Bourao (II) est aujourd’hui le seul encore en mains privées ; les huit autres ornent les cimaises des plus prestigieuses institutions: le musée des Beaux-Arts de Boston, le musée de l’Ermitage à Saint Pétersbourg ou le musée d’Orsay à Paris.

De 1898 à nos jours, Te Bourao (II) a été présentée dans les principales expositions sur la période tahitienne de Paul Gauguin à travers le monde, au Fogg Art Museum de Cambridge, au Museum of Art de Baltimore, au Grand Palais ou au Musée d’Orsay à Paris. Elle fit même l’objet d’un prêt longue durée de dix ans au Metropolitan Museum à New York, de 2007 à 2017.

 

« Artcurial est honoré de présenter une nouvelle fois une œuvre majeure dont l’histoire se conjugue avec les plus grandes institutions muséales du monde. »

 

Fabien Naudan, Vice-président, Artcurial

 

 

 

Gauguin
Paul Gauguin (1848-1903)
Lettre illustrée à Daniel de Monfreid, 1898
Paris, musée d’Orsay, conservée au département des Arts graphiques du musée du Louvre

« Tout se passe comme au bord d’un ruisseau sous-bois. Dans le fond, la mer puis les montagnes de l’île voisine. Malgré le passage de ton, l’aspect du paysage est constamment d’un bout à l’autre bleu et vert Veronese. »

 

Paul Gauguin, Lettre à Daniel de Monfreid, février 1899

 

Te Bourao, un cycle majeur de 9 peintures tahitiennes

C’est dans ce contexte que Paul Gauguin réalise en 1897 l’huile sur toile Te Bourao (II) qu’Artcurial proposera aux enchères le 3 décembre prochain. Dans une célèbre lettre à son ami Daniel de Monfreid datée de février 1898, Gauguin évoque sa supposée tentative de suicide et sa volonté de réaliser une « grande toile » (D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?) avant de mourir, susceptible de lui assurer une renommée posthume. Dans un autre courrier à Monfreid, il explique sa volonté d’envoyer cette œuvre accompagnée d’autres. Au mois de juillet il s’exécute et fait envoyer neuf œuvres (parmi lesquelles se trouve TTe Bourao (II)) à Paris pour l’exposition qu’il envisage. Début novembre, les peintures arrivent en France, sont réceptionnées par Daniel de Monfreid et l’artiste Georges Chaudet, montées sur châssis et encadrées.

 

Le 17 novembre 1898, l’exposition consacrée aux œuvres tahitiennes de Paul Gauguin ouvre à la Galerie Ambroise Vollard. Le succès de l’exposition est limité même si Edgar Degas y achète une œuvre. Elle aura pourtant une importance fondamentale dans la naissance du mythe de Gauguin et son influence déterminante sur les avant-gardes qui suivront.

 

 

 

 

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

 

 

 

 

Expo GauguinInformations
Exposition en avant-première à Paris

Du 4 au 31 octobre 2019
Du lundi au vendredi de 11h à 19h
Le samedi de 11h à 18h 

 

Exposition à Paris
Du 29 novembre au 3 décembre 2019
Vendredi 29 novembre de 11h à 19h
Samedi 30 novembre de 11h à 19h
Dimanche 1er décembre de 14h à 18h
Lundi 2 décembre de 11h à 19h
Mardi 3 décembre de 10h à 14h
 

 

Vente aux enchères à Paris
Mardi 3 décembre 2019 à 20h

 

Contact vente
Elodie Landais
Tél. +33 1 42 99 20 84

 

 

Contact actualités
Carine Decroi