Quelle saison !
 

« Malgré une interruption brutale des affaires en mars, le marché du meuble et des objets d’art continue de résister aux courants majeurs de la mode et des tendances actuelles en matière de décoration intérieure que l’on voit largement relayés dans la presse spécialisée. Après ces semaines de confinement on se tourne davantage vers nos intérieurs pour recréer des espaces confortables, accueillants, organisés et chaleureux.

Les excellents résultats de la dernière vente Mobilier et objets d’art qui s’est tenue chez Artcurial les 22 et 23 juillet 2020 (2.9 M€/ $3,3M) semblent confirmer cette tendance. 85 % des lots ont été adjugés dont plus des deux tiers au-delà de l’estimation haute.

 

Suite de mobilier royal à châssis d’époque Louis XVI par Georges Jacob et Jean-Baptiste Rode livrée pour le comte d’Artois (1757-1836) au château de Bagatelle. Vendu 1 174 500 € le 22 juillet 2020 à Paris
Suite de mobilier royal à châssis d’époque Louis XVI par Georges Jacob et Jean-Baptiste Rode livrée pour le comte d’Artois (1757-1836) au château de Bagatelle.
Vendu 1 174 500 € le 22 juillet 2020 à Paris

Si les sièges tout à fait exceptionnels exécutés par Georges Jacob (reçu maître en 1765) et Jean Baptiste Rode (1735-1799) en 1778 pour le Comte d’Artois (1757-1836) à Bagatelle ont emporté la somme extraordinaire et justifiée de 1 174 500 € ($1.3M) à la suite d’une ardente bataille d’enchères, il faut souligner le succès qu’ont obtenu les pièces classiques du mobilier français et, peut-être particulièrement celles qui célébraient cet art de vivre à la française.

L’art de la table a été mis à l’honneur par une partie de service spectaculaire en porcelaine de Sèvres du XVIIIe siècle qui comportait plus de 250 pièces (52 000 € / $59,000). Et, un service de couverts en argent de la fin du XIXe siècle par l’orfèvre Pierre Queille (reçu maître en 1834) dans un style Belle Epoque fut disputé jusqu’à 11 000 € ($12,500).

 

 

Importante partie de service en porcelaine tendre de Sèvres du xviiie siècle Vendu 52 000 € le 22 juillet 2020 à Paris
Importante partie de service en porcelaine tendre de Sèvres du XVIIIe siècle
Vendu 52 000 € le 22 juillet 2020 à Paris

Pour gouter confortablement les plaisirs de la littérature s’offrait une généreuse et élégante duchesse brisée d’époque Louis XV estampillée par Michel Gourdin (reçu maître en 1752), acquise pour 14 300 € ($16,300). Confort et goût de la grande décoration éclairent sans doute également le prix obtenu par une paire de large bergères de style Louis XV en bois doré (16 900 € / $19,300).

Les collectionneurs ont été tout autant présents et se sont battus activement selon leur domaine de prédilection. Les horloges de table des XVIe et XVIIe siècle ont été fort disputées tandis que les boites en or ont suscité de nouvelles vocations.

Cette atmosphère très dynamique nous engage avec énergie vers une prochaine saison et la prochaine vente (8 et 9 décembre 2020) pour laquelle nous accueillons actuellement les œuvres et ceci jusqu’au début du mois d’octobre. »
 

Isabelle Bresset, Commissaire-priseur et Directrice du département Mobilier & Objets d’art

 

 

 

Informations
Voir les résultats de la dernière vente
 

Prochaine vente
8 & 9 décembre 2020
Clôture du catalogue mi-octobre

 

Contact vente
Isabelle Bresset
+33 1 42 99 20 13

 

 

Contact actualités
Carine Decroi