« Le travail de Louise touche tous les êtres humains »

Jerry Gorovoy

Affiche expo Louise BourgeoisArtcurial : Le travail de Louise Bourgeois est présenté pour la première fois en Israël. Quelle est l’impact d’une telle exposition en Israël ?

 

Suzanne Landau :Twosome, est la première rétrospective d’envergure en Israël consacrée à Louise Bourgeois, que j’ai organisée avec Jerry Gorovoy, assistant des premières heures et ami intime de l’artiste. Louise Bourgeois est l'une des artistes les plus remarquables et les plus radicales des XXe et XXIe siècles avec une œuvre féconde couvrant plus de sept décennies.  

Le Musée a pour mission de fournir au public israélien un accès à l'art israélien mais aussi à l’Art, tout en leur offrant un espace de dialogue, de compréhension et de connexion avec l'art du monde entier.
Proposer Louise Bourgeois pour la première fois en Israël, où elle n'était pas encore très bien connue, a fait découvrir à notre public le monde fascinant d'une artiste qui a le pouvoir de susciter le dialogue sur le genre, les émotions et les relations de manière universelle. Je trouve cela d’autant plus pertinent et percutant dans notre monde actuel.

 

Artcurial : En tant que co-commissaire de la toute première exposition de Louise Bourgeois en Israël, qu’en attendez-vous ?

 

Jerry Gorovoy : Je pense que le travail de Louise touche toutes sortes de gens. Les émotions qu'elle donne même symboliquement sont universelles.

 

Artcurial : Quel aspect de son travail avez-vous voulu mettre en avant ? Est-ce que l’exposition présente des œuvres inédites ?

 

Jerry Gorovoy : L'exposition porte le nom de la grande sculpture appelée Twosome. Cette pièce a rarement été vue. Son mouvement perpétuel d'un cylindre entrant et sortant d'un autre peut avoir de nombreuses interprétations. Mais pour Louise il représente la dynamique de la Mère et de l'Enfant. Ce dialogue donne le ton à toutes les autres relations humaines et est donc essentiel à la vie psychique.

 

Artcurial : En tant qu'ami et compagnon de travail de longue date, y a-t-il un objet qui vous émeut particulièrement dans l’exposition ?

 

Jerry Gorovoy : Le Janus Fleuri était l'une des œuvres favorites de Louise. C’est aussi mon cas. Elle disait que c'était un autoportrait. Le Janus est un dieu romain à deux têtes avec un visage tourné vers le passé et un autre qui regarde l'avenir. Cela peut être aussi vu comme un homme et une femme.

 

Artcurial : Quel est l'intérêt du public pour l'art contemporain en Israël ?

 

Suzanne Landau : L'art contemporain fait partie de notre vie. Souvent le grand public ne comprend pas toujours l'art de son temps, qui est généralement plus progressif. Et pourtant, il y a toujours un public et un intérêt pour l'art contemporain.

 

Propos recueillis par Artcurial

 

 

Information
Suzanne Landau est directrice et conservatrice en chef du Musée d'Art de Tel Aviv.
Jerry Gorovoy était l'ami et le compagnon de travail de Louise Bourgeois. Il est actuellement président de The Easton Foundation.

L’exposition Louise Bourgeois du Musée d'Art de Tel Aviv est ouverte jusqu'au 17.2.18.
Visitez www.tamuseum.org.il pour plus d'informations.

 

 

Contact Actualité
Carine Decroi
cdecroi@artcurial.com