Lectures d’été

La Librairie d’art Artcurial vous propose une sélection de lectures pour cet été. À parcourir sans limite.

Christo et Jeanne Claude, the early years

Editions Kettler, 95 pages 
28,00 €
The following text is a compilation of interviews conducted in August 2007, June 2011, and October 2019 as well as numerous conversations held over the same period.
They were edited and approved by Christo.

Christo et Jeanne Claude the early years
An interview by Matthias Koddenberg 

« Un livre léger sur ceux qui emballent les monuments avec grâce. »

 

Ce petit livre revient sur les années de formation du couple, créatif autant sur le plan personnel qu’artistique. On y découvre Christo, réfugié bulgare, qui réalise des portraits signé Javacheff pour vivre. En livrant celui de l’épouse du directeur de l’Ecole Polytechnique Jacques de Guillebon, il y rencontre leur fille Jeanne-Claude. Ils deviendront un couple phare de la création contemporaine emballant les plus grands monuments du monde, le Reichstag, le Pont-Neuf des iles…
 

Mais avant tout cela il y a de la peinture à l’huile, des dessins… qui déjà présentent des objets emballés. De nombreuses rencontres aussi dans le Paris artistique des années 60. Dans le couple il est plutôt l’artiste, elle l’organisatrice : cela fonctionne à merveille.
 

De très nombreuses photos d’eux mais aussi des reproductions des premières créations de Christo illustrent la démonstration. Un livre léger sur ceux qui emballent les monuments avec grâce.

 

 

 

 

 

Écrit la nuit — le livre interdit, Ettore Sottssass

Editions Herodios, 98 pages
16,00 €

Ecrit la nuit – Le livre interdit
Ettore Sottssass

 

Au début des années 2000, Ettore Sottsass entreprend Écrit la nuit qui se veut un testament. Dans Le livre interdit (l’extrait ici traduit pour la première fois) il expose un moment charnière de son existence : une passion amoureuse, érotique, pour une femme bien plus jeune qui l’éloigne douloureusement de sa première épouse Fernanda Pivano, traductrice de la Beat Génération. Ceci pour finalement aboutir à la rencontre d’une troisième femme, Barbara Radice, critique d’art, avec et grâce à laquelle il fondera le mouvement Memphis avec d’autres designers italiens.
 

Comme dans le livre précédent c’est la façon dont les rencontres personnelles  provoquent des changements créatifs qui est intéressante. Mais aussi l’éclosion de ce mouvement,  Memphis, qui prend le contrepoint du sérieux dans le design pour lui  redonner un esprit d’enfance, coloré, aux formes ludiques. Un livre qui part du désarroi amoureux  pour aboutir à la joie de la création artistique  commune.

 

 


 

Robert Ryman – Les cahiers de la collection Lambert, Stéphane Ibars
Editions Actes Sud, 61 pages
19,50 €

Robert Ryman – Les cahiers de la collection Lambert
Stéphane Ibars

 

Robert Ryman est décédé le 8 février 2019. Pour lui rendre hommage, la collection Lambert a souhaité lui dédier ce deuxième opus de ses Cahiers. Il permet ainsi de découvrir l'un des plus beaux fonds des œuvres de ce peintre majeur du XXe siècle et du début du XXIe siècle, qui reste l'un des principaux représentants de la peinture minimaliste.

Publier cet ouvrage, qui entend reproduire les mille et une nuances de blanc, propres au travail de Ryman est une gageure, dans un si petit format. Cela permet toutefois de voir que pour lui il s’agit de faire apparaître la peinture 
 

« Faire des peintures blanches n’a jamais été mon intention. Et ça ne l’est toujours pas. Je n’estime même pas que je peins des tableaux blancs. Le blanc est seulement un moyen d’exposer d’autres éléments de la peinture. Le blanc permet à d’autres choses de devenir visibles » Robert Ryman

 

 

 

Informations


Réouverture de la Librairie Artcurial le 31 août
9h00 à 19h00 en semaine
Le samedi de 10h30 à 19h00



Contact librairie
Géraldine Martin

 

Contact actualités 
Carine Decroi