Hommage à la sculpture

Mise en vente le 27 mars 2019, la collection Fernand Lafarge rassemble 68 œuvres rendant hommage à l'extraordinaire diversité de la pratique sculpturale. 

 

De L'Egypte antique à l'art Impressionniste et Moderne, en passant par le Siècle des Lumières, la collection retrace plus de 2000 ans d'histoire et présente des œuvres des plus grands sculpteurs, parmi lesquels Clodion, Jean-Antoine Houdon, Jean-Baptiste Carpeaux ou encore Aristide Maillol. L'ensemble comprend aussi des sculptures provenant du monde khmer, thaï, gréco-bouddhique du Gandhara, parthe, romain et de l'Asie Mineure. Un rare tableau d'un peintre français du XVe siècle, La Résurrection de Lazare, avec un donateur, sera également mis à l'honneur.

 

Joseph et Fernand Lafarge, collectionneurs amiénois

L’histoire des Lafarge retrace le destin d’une famille française couronnée par le succès entreprenarial. En 1764, Jean Lafarge, fraîchement débarqué de son Cantal natal, installe une petite fabrique de parapluies à Amiens. Ce commerce familial se développe au cours du XIXe siècle: des dizaines de succursales sont implantées dans le Nord de la France. Au début du XXe siècle, c’est la maroquinerie qui l’emporte sur les parapluies, activité que développe considérablement Joseph Lafarge, multipliant les ouvertures de magasins jusqu’à sa mort en 1962. C’est lui qui amorce alors la collection avec l’acquisition de plusieurs œuvres sculptées et peintes de Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875).

En 1962, ses trois fils reprennent les affaires et parmi eux Fernand Lafarge. Tout en présidant le premier groupement d’achats fédérant les principaux maroquiniers de France, Fernand Lafarge va considérablement augmenter la collection jusqu’à sa mort en 2013. Habitant avec sa famille dans l’hôtel familial niché au pied de la cathédrale d’Amiens, son goût sera certainement nourri par les sculptures ornementales de l’édifice séculaire, ainsi que par les pièces archéologiques léguées par le peintre Albert Maignan (1845-1908) au musée de Picardie qu’il fréquentait assidument.
 

 

Picardie
Picardie ou Bourgogne, seconde partie du XVe siècle
La Résurrection de Lazare, avec un donateur
Huile sur panneau de chêne, trois planches, parqueté
Estimation : 300 000 - 500 000 €

Figures du Moyen-Âge

Fernand Lafarge se passionne ainsi pour la sculpture médiévale marquant sa collection de cette puissante empreinte. Parmi l’ensemble présenté par Artcurial, notons un relief de l’Arrestation du Christ, une sobre et sincère Pietà en pierre sculptée du XVIe siècle (estimation: 15 000 - 20 000 €) ou une impressionnante Vierge à l’Enfant champenoise, vers 1525-1530, en pierre calcaire ayant conservé sa polychromie originelle (estimation: 80 000 - 120 000 €).

Mais Fernand Lafarge ne s’est pas contenté de collectionner des statues de la Haute Epoque. Il a également fait l’acquisition d’un rare tableau d’un peintre français du XVe siècle, ayant figuré à la mythique exposition des Primitifs français du Louvre en 1904: La Résurrection de Lazare, avec un donateur. Daté de la seconde partie du XVe siècle, il illustre le retour à la vie de Lazare rappelé par le Christ alors qu’il était mort depuis quelques jours. Marthe et Marie, sœurs du défunt sont présentes ainsi que la Vierge et les apôtres. Rien de surprenant à ce que cette œuvre ait séduit l’amateur de sculpture qu’était Fernand Lafarge: la vigueur des figures et les plis des drapés minutieusement dessinés font écho aux manteaux des saints de pierre et de bois qui ornaient alors les églises (estimation: 300 000 - 500 000 €).

 

Carpeaux
Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875)
Ugolin
Bronze à patine brun nuancé
Estimation : 100 000 - 150 000 €

Sculpteurs des Lumières et du XIXe siècle

Véritable voyage à travers le temps, cet ensemble mettra aussi à l’honneur le XVIIIe siècle avec deux terres cuites de Clodion (1738-1814) qui illustrent les débuts et fin de carrière de l’artiste dont une représentant Cérès (estimation: 60 000 - 90 000 €) mais également un exceptionnel Lévrier qui intrigua des générations d’historiens enquêtant sur Jean-Antoine Houdon (1741-1828) (estimation: 30 000 - 50 000 €).

La figure de Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) marqua profondément la famille et surtout Fernand Lafarge qui s’entoura d’œuvres significatives de sa main. La contemplation de La Mort de Carpeaux peinte par Albert Maignan et exposée au Musée de Picardie poussa certainement Fernand Lafarge à étoffer l’ensemble d’œuvres de Carpeaux héritées de son père. Parmi elles, le chef-modèle en bronze d’Ugolin, célèbre tyran de Pise, enfermé dans une tour avec ses enfants, condamné à mourir de faim (estimation: 100 000 - 150 000 €). Artcurial présentera également la version d’Ugolin peinte en grisaille sur panneau, qui viendra apporter une double lecture de ce sujet emblématique dans la carrière de Carpeaux (estimation: 40 000 - 60 000 €)

 

 

maillol
Aristide Maillol (1861-1944)
Buste de femme ou Tête de Flore, circa 1911
Bronze, fonte au sable à patine brune acajou
Estimation : 30 000 - 50 000 €

Ecole Moderne et Arts premiers

L’Art Moderne sera quant à lui représenté par plusieurs bronzes dont un petit modèle à la patine nuancée dorée de la Baigneuse accroupie d’Antoine Bourdelle (1861-1929) (estimation: 15 000 - 20 000 €) et un Buste de femme ou Tête de Flore d’Aristide Maillol (1861-1944), estimé 30 000 - 40 000 €.

L’Antiquité et les arts premiers ont enfin été visités par le regard de cette famille de collectionneurs. Une Vénus pudique anadyomène, en bronze à patine verte, vers le IIe-IIIe siècle illustrera l’art romain (estimation: 8 000- 12 000 €) alors qu’une Femme assise des Iles Salomon en bois sculpté, probablement du XIXe siècle, mettra en lumière l’art océanien (estimation 15 000- 20 000 €). Les arts africains et précolombiens tiendront également une place importante dans cet ensemble avec notamment un Personnage assis en céramique de la culture Veracruz, de la période classique 450-650 ap. J.C provenant de la côte du Golfe du Mexique (estimation 10 000- 15 000 €).

 

 

Informations
Expositions publiques à Artcurial Bruxelles :
Du mercredi 13 au vendredi 19 mars – 10h à 18h

Expositions publiques à Paris :
Samedi 23 et dimanche 24 mars – 11h à 18h
Lundi 25 mars – 11h à 19h
Mardi 26 mars – 11h à 18h
Mercredi 27 mars – sur rendez-vous
 

Vente aux enchères à Paris :
Mercredi 27 mars 2019 – 17h
 

Consultez nos catalogues en ligne : 
Collection Fernand Lafarge
Terres cuites & autres sculptures
Maîtres anciens & du XIXe siècle

 

Contact vente
Elisabeth Bastier
Tél. +33 1 42 99 20 53

 

Contact Actualités
Carine Decroi