DéconstruKt, une exposition inédite d’Enki Bilal chez Artcurial
 

bilal
© Enki Bilal, 2021

Du 6 juillet au 9 septembre, Artcurial présente l’exposition culturelle DéconstruKt réunissant 137 dessins originaux d’Enki Bilal. Déconstruire son œuvre pour mieux créer et laisser libre court à l’imagination des visiteurs, seuls face aux cases énigmatiques et puissantes de son univers, c’est le concept novateur derrière cette exposition, commentée en vidéo par ses amis artistes; Carla Bruni, Eddy Mitchell, Camélia Jordana, Olivia Ruiz, Gaëtan Roussel et Mathias Malzieu.

 

« Je détruis, je fais imploser plusieurs récits. » explique Enki Bilal au sujet de l’exposition DéconstruKt. « Les cases, une fois extraites, débarrassées de leurs mots redeviennent libres, c’est cette libération du dessin qui qui va passer par les yeux de ceux qui vont regarder et traverser l’exposition et qui vont construire leur propre vision. La déconstruction va produire matière à de multiples imaginaires. » raconte l’artiste.

 

Les teintes employées, du bleu cendré à l’ocre, ou encore le bleu-nuit, nuancées parfois de touches de rouge, animent les puissantes illustrations qui font la signature de l’univers d’Enki Bilal.

 

Les cases proviennent des albums suivants : Julia & Roem (Casterman 2011), La couleur de l’air (Casterman 2014), Bug 1 (Casterman 2017), Bug 2 (Casterman 2019) et La tétralogie du monstre qui inclut Le sommeil du monstre (Les Humanoïdes Associés 1998), 32 décembre (Les Humanoïdes Associés 2003), Rendez-vous à Paris (Casterman 2006) et Quatre ? (Casterman 2007).

 

bilal
© Enki Bilal, 2021
bilal
© Enki Bilal, 2021

L’exposition DéconstruKt racontée par les artistes
Carla Bruni : « Mon premier ressenti, comme toujours, en voyant les œuvres de Bilal, c’est un mélange entre une immense précision et une composante de mystère que je n’arrive pas à décrypter au fond, et qui me prend le coeur. »

 

Camélia Jordana : « C’est très courageux artistiquement d’assumer les fragments, d’accepter d’être raconté par fragments et par bribes de soi. Les personnages ont quelque chose de hors du temps. »

 

Mathias Malzieu : « [Ces dessins] sont comme des fenêtres. On a envie de pouvoir entrer dedans et dans et les décors. On a l’impression de rentrer dans le rêve de quelqu’un d’autre. Le temps s’arrête.  »

 

Eddy Mitchell : « Il y a une histoire souvent extraordinaire, qui est vraiment hors du temps.  »

 

Gaëtan Roussel : « [Ces dessins] ont quelque chose de sombre, tourmenté. J’y vois beaucoup de poésie mais [ces couleurs] adoucissent le côté sombre. »

 

Olivia Ruiz : « Je me sens très proche de la palette graphique d’Enki Bilal parce que je trouve que le noir et blanc et le minimum du mélange de couleurs va être souvent beaucoup plus propice à la part d’imaginaire. Quand j’ai vu le nom de l’exposition, cela m’a renvoyée au mot « renouveau », au mot « création » ou « re-création. »

 

 

Informations
Dates et horaires

Du 6 juillet au 9 septembre 2021
Du lundi au vendredi, 11h-18h
(hors jours fériés et fermeture annuelle du 2 au 20 août)

 

L’accès à l’exposition, à la maison de ventes et à la Librairie d’art nécessite la présentation d’un passe sanitaire européen pour toutes les personnes de 18 ans et plus. Cette obligation s’étendra à toutes les personnes de 12 ans et plus à partir du 30 septembre.
Le passe sanitaire européen s’obtient avec une preuve :
-de vaccination (schéma vaccinal complet)
-d'un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 72 heures
-d'un test positif RT-PCR, d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois, attestant du rétablissement du Covid

 

Adresse
7 Rond-Point des Champs-Elysées
75008 Paris

Tarif : 7 €

 

Contact
Saveria de Valence
+33 1 42 99 20 11