« Un jalon dans l’approche des contre-cultures aux États-Unis »

Arnaud Oliveux

Ryan McGINLEY - Tree #3 - 2003
Ryan McGinley (né en 1977)
Tree #3, 2003
C-print monté sur aluminium
Édition à 6 exemplaires
Estimation : 20 000-25 000 €

Cette année Artcurial décide de se transformer et de vivre au rythme du Street Art en se replongeant dans l’univers du mouvement alternatif Do It Yourself, initié dans les années 90 ainsi que de l’exposition itinérante Beautiful Losers de 2004. Cette dernière apparaît pour la première fois à Cincinnati dans l’Ohio et a parcouru le monde en propulsant sur le devant de la scène les artistes issus de ce mouvement. L’exposition et la vente Outsider(s) : A History of Beautiful Losers s’installeront au Rond-point des Champs-Élysées, du 17 au 22 octobre prochain.

 

L’ensemble, qui réunit plus de 200 lots, provient des Etats-Unis et présente des œuvres originales, des éditions et des objets rares des artistes rattachés au mouvement. Simple volonté de récupération ou voie politique en opposition au monde d’ultra consumériste, ce dernier s’est très largement répandu depuis son apparition, impactant encore aujourd’hui l’ensemble de la scène de l’art urbain. Cet « art du quotidien », fruit d’une réflexion critique sur notre société, a donné naissance à un moyen d’expression qui s’exprimait sous plusieurs formes, que cela soit par des vidéos, des photographies, graffs, dessins ou installations. À travers une mise en scène spécialement conçue pour cette occasion, Artcurial recréera ce terrain de jeu pour une bande de jeunes artistes marginalisés dont la plupart puisaient leurs références dans leurs modes de vies ; le punk-rock, le hip-hop, ou encore le skateboard.

 

Phil FROST- Bolsar 7,  2003
Phil Frost (né en 1973)
Bolsar 7, 2003
Technique mixte sur toile (diptyque)
Estimation : 30 000-40 000 €

Ainsi, amateurs et collectionneurs pourront retrouver des grands noms de la scène urbaine tels que Mark Gonzales, Shepard Fairey, Margaret Kilgallen ou encore Kaws dont l’acrylique sur photographie de 2003, intitulée Untitled représentant l’un de ses célèbres Companions à bord d’une voiture estampillé Louis Vuitton, estimée entre 50 000 et 80 000 €, constitue l’une des pièces phares de la collection, au même titre qu’un skate-board intitulé Warm Regards. Raymond Pettibon, artiste américain emblématique du mouvement, est également représenté avec une œuvre sur papier Untitled (Blue Ball), datée de 2003 et estimée entre 10 000 et 15 000 €. Phil Frost est aussi mis à l’honneur avec un dyptique Bolsar 7 réalisé en 2003 ou encore Subtext, réalisé en 1999 en collaboration avec Barry McGee.

 

Cette exposition est, selon Maître Oliveux, commissaire-priseur et directeur du département Urban Art chez Artcurial, « un jalon dans l’approche des contre-cultures aux Etats-Unis ». Véritable miroir de ce courant aux références populaires allant de la bande dessinée jusqu’aux séries télévisées en passant par les Comics, les Super Héros, le punk rock ou encore le skateboard, l’univers replongera le public en plein cœur de l’esprit de la Beat Génération.

 

 

Informations
Exposition à Paris

Jeudi 17 octobre, de 10h à 19h
Vendredi 18 octobre, de 10h à 19
Samedi 19 octobre, de 10h à 19h
Dimanche 20 octobre, de 10h à 14h
Lundi 21 octobre, de 10h à 19h


Vente aux enchères à Paris
22 octobre 2019 - Paris

 

Catalogue
Consulter le Catalogue

 

Contact
Karine Castagna
Tél. +33 1 42 99 20 28

 

 

Actualité
Carine Decroi