Artcurial partenaire de Fluctuart, premier musée flottant d’art urbain au monde.
 

Artcurial est heureuse d’annoncer son partenariat avec Fluctuart, premier centre urbain flottant au monde. C’est au cœur de Paris, au pont des Invalides que s’est installée la plateforme de 1000m². Trois volumes constituent le bâtiment et permettront d’accueillir des expositions temporaires, une collection permanente, des interventions in situ, une librairie spécialisée, des évènements culturels, des ateliers créatifs, un rooftop, deux espaces bar & fooding et des résidences ponctuelles d’artistes. Grâce à ces trois niveaux, ouvert à tous, toute l’année et gratuitement, Fluctuart a pour vocation de devenir un lieu de rencontres pour tous les acteurs de la scène urbaine ; artistes, professionnels et institutions.

 

fluctuart
© Instagram de Fluctuart

Fluctuart est né de l’appel à projet « Réinventer la Seine ». Afin de contribuer à la dynamique du territoire, et en s’appuyant sur l’expérience de « Réinventer Paris », la Ville de Paris, la Métropole Rouen Normandie et la Communauté d’Agglomération du Havre ont décidé de la mise en œuvre d’un appel à projet innovants à l’échelle de l’Axe Seine.
Nicolas Laugero Lasserre, directeur artistique, collectionneur, spécialiste d’art urbain et directeur de l’ICART, l’école du management de la culture et du marché de l’art, est l’un des trois associés fondateurs de Fluctuart.

 

Pour lui, les ambitions de Fluctuart se présentent sur trois axes : les artistes, le public et le rayonnement de l’art urbain en France et à l’international. Grâce à des expositions temporaires thématiques et monographiques, des expositions permanentes, mais aussi des séances in situ qui auront lieu dans l’intégralité des espaces de Fluctuart, les artistes, amateurs et passionnés d’art urbain, de street art, post-graffiti et cultures urbaines pourront échanger et se retrouver dans un centre d’art dédié à ce mouvement. Ce dernier réconcilie l’art et le public autour d’un art pour tous qui ne cesse de se développer au cœur de Paris, considérée comme la capitale de l’art urbain dans le monde. L’engouement certain que rencontre cet art se traduit par la multiplicité des artistes, des projets ou encore des ventes aux enchères.


C’est à travers le département Urban Art d’Artcurial que s’est initiée l’idée de partenariat. Arnaud Oliveux, commissaire-priseur chez Artcurial et membre du comité artistique de Fluctuart nous en dit plus sur ce dernier.

 

 

Arnaud Oliveux
Arnaud Oliveux, commissaire-priseur chez Artcurial

« D’où est venue l’idée de partenariat entre Artcurial et Fluctuart ?

Arnaud Oliveux : Nous avons beaucoup de liens avec Nicolas Laugero Lasserre ; je fais les ventes du Musée en Herbe, qui fait également partie du comité artistique de Fluctuart, auxquelles il est associé et nous accueillions des étudiants de l’ICART avec qui nous faisons aussi des partenariats.
Cette collaboration entre Artcurial et Fluctuart est née d’échanges que nous avons eus avec Nicolas Laugero Lasserre. Il y a quelques années, il m’a demandé de faire partie de son comité lorsqu’il faisait la campagne pour ce projet et naturellement, cette idée a germée.

 

En quoi pensez-vous que ce projet est innovant ?

AO : L’approche en premier lieu est innovante car c’est la première fois que nous allons avoir ce type de centre d’art flottant, c’est un lieu de vie autour de l’art ; il y aura effectivement la partie librairie/ éditions, les ateliers pour enfants et un rooftop sur lequel nous pouvons consommer. C’est vraiment un lieu de vie complet qui va certainement s’étendre sur les quais avec des projections et des interventions in situ.
Faire un lieu institutionnel sur l’art urbain c’est quelque chose qu’on a déjà mais qui est assez récent dans les esprits et le fait que cela soit un centre flottant avec différentes activités confère à ce lieu de vie des caractéristiques plus large qu’un musée classique.

 

Quelle influence pensez-vous que l’ouverture de Fluctuart puisse avoir sur le marché de l’art urbain ?

AO : Je pense que cela permettra effectivement de donner une légitimité plus institutionnelle même si c’est un lieu qui reste privé. Cela va certainement avoir un bel impact médiatique et permettra de faire découvrir au public l’art urbain sous un autre aspect qui n’est pas celui du monde de la rue qui est parfois celui auquel on le rapproche. Ici, nous avons vraiment une approche institutionnelle avec notamment l’exposition de Swoon qui est une vraie installation complexe et non pas juste un accrochage. On est vraiment dans une installation institutionnelle donc cela aura certainement un impact en terme de valorisation et d’institutionnalisation, ce qui est important sur ce mouvement qui n’est pas uniquement l’aspect marché mercantile ou le monde de la rue. Cela amène cette approche plus muséale même si Fluctuart reste plus un centre d’art qu’un musée avec un lieu d’échanges, de rencontres et qui sera en mutation constante. Il y aura une collection permanente qui va être amenée à évoluer, on ne verra pas forcément toujours la même chose. Ce n’est pas figé dans le temps. La librairie du grand Jeu de Christian Omodeo sera aussi magnifique avec des éditions spécialisées et peut-être même des éditions rares.

 

Fluctuart va être une très belle expérience et nous sommes ravis d’être partenaire de cet évènement, cela va nous permettre aussi de créer des passerelles qui seront importantes. »

 

Swoon
© Instagram de Fluctuart
Swoon, street-artist américaine et première artiste exposée sur Fluctuart

Ce lieu vivant, dynamique et évolutif ouvrira ses portes en juin 2019 avec l’exposition de Swoon, street-artist américaine dont les collages de portraits de figures humaines à taille réelle sont connus dans le monde entier. Artiste engagée, elle explore les relations entre les personnes et leur environnement. Durant deux semaines, elle proposera son exposition « Time Capsule », un parcours chronologique de son œuvre.


 

 

 

 

Informations
Site internet de Fluctuart

 

Ouverture : Juin 2019


Adresse
Pont des Invalides
2 port du Gros Caillou, 75007 Paris

 

 

Contact actualités
Carine Decroi