Art Contemporain Africain : Le modèle féminin, miroir des identités africaines

 

ABOUDIA (Abdoulaye Diarrassouba dit) 
Sans titre  Estimation : 70 000 - 90 000 €
Aboudia (Abdoulaye Diarrassouba dit) (né en 1983)
Sans titre
Estimation : 70 000 - 90 000 €

À l’occasion de la vente Art Contemporain Africain du 31 mai prochain, Artcurial proposera une sélection d’œuvres d’art moderne et contemporain qui rend hommage au modèle féminin. De nombreux artistes de la scène contemporaine africaine seront également mis à l’honneur tels que Godwin Champs Namuyimba, Omar Ba, Barthélémy Toguo, Aboudia, Joseph Ntensibe, Jordan Tchoffo ou encore Peter Ngugi.

 

La vacation s’ouvrira sur une toile des années 1990 de Diatta Seck estimée 2 500 - 4 500 €, dont le style est caractéristique de l’école de Dakar. Dans son œuvre se meuvent des personnages oniriques dans les eaux, rehaussés de reflets aux couleurs chaudes et chatoyantes.

 

 

 

 

 

 

Godwin CHAMPS NAMUYIMBA
Blue Smoke – 2021 Estimation : 20 000 - 40 000 €
Godwin Champ Namuyimba (né en 1989)
Blue Smoke, 2021
Estimation : 20 000 - 40 000 €

Elle se poursuivra avec ensemble d’œuvres d’artistes de l’Afrique de l’Est, dont le point commun est de faire du modèle féminin ou de l’autoportrait leur genre de prédilection. Parmi eux, l’Ougandais Godwin Champs Namuyimba, l’un des artistes les plus demandés de la scène contemporaine africaine, sera mis en avant avec sa toile intitulée Blue Smoke, estimée 20 000 - 40 000 €. Le Cameroun sera représenté par le jeune artiste Anjel, qui dépeint la pression exercée par la société de consommation sur les jeunes femmes, comme on peut le voir avec l’œuvre Gods Supremacy II, estimée 6 000 - 8 000 €. Quant à Jordan Tchoffo, il s’inspire librement de photos vintage d’artistes célèbres du Mali ou du Ghana, et rend hommage au style post-colonial des années 1970 comme avec NIFA estimée 4 000 - 6 000 €. L’artiste Fredy Obou Gbais sera également présenté aux côtés de Peter Ngugi avec son œuvre Sunday best estimée 8 000 - 12 000 €.

 

 

 

 

 

 

Raphael ADJETEY ADJEI MAYNE 
Sharon - 2021 
12 000 € (vente de l’œuvre à prix fixe durant l’exposition)
Raphael Adjetey Adjei Mayne (né en 1983)
Sharon, 2021
12 000 € (vente de l’œuvre à prix fixe durant l’exposition)

Par ailleurs, la vente présentera un magnifique ensemble de trois œuvres d’Aboudia, un des artistes les plus en vogue dans le secteur de l’art africain contemporain dont l’une d’elle est estimée 70 000 - 90 000 €.

 

En parallèle de l’exposition de la vente aux enchères, Artcurial organise jusqu’au 30 mai à l’Hôtel Marcel Dassault, une exposition vente à prix fixe, intitulée Ghana Blues, avec les œuvres de jeunes artistes du Ghana dont Raphael Adjetey Adjei Mayne, Kofi Bright Awuyah et Maxwell Boadi.

 

 

 

 

 

Informations
Voir le catalogue en ligne


Exposition publique
Art Contemporain Africain
du 27 au 30 mai 2022

 

Ghana Blues
jusqu’au 30 mai 2022

  

Vente aux enchères
Mardi 31 mai 2022 – 14h

 

Contact
Margot Denis-Lutard
Tél. +33 1 42 99 16 44