Le Lotus bleu par Hergé : un chef-d’œuvre aux enchères
 

Hergé - Le Lotus Bleu
Hergé (Georges Remi dit)
Le Lotus bleu
Encre de Chine, aquarelle et gouache sur papier pour le projet de couverture de l’album Le Lotus bleu (1936)
​​​34 x 34 cm
Estimation : 2 200 000 - 2 800 000 €
© Hergé / Moulinsart 2020-2021

À l’occasion de sa vente de Bandes Dessinées du 14 janvier prochain, Artcurial dévoile une pièce exceptionnelle et inédite sur le marché de l’art: le dessin réalisé par Georges Rémi dit Hergé pour la couverture initiale de l’album Le Lotus bleu de 1936. Trop coûteuse à reproduire à l’époque en raison de la technique de colorisation utilisée, la quadrichromie, cette couverture fut refusée en 1936 par l’éditeur Casterman. Ce dessin, jamais vu sur le marché de l’art, fut offert par Hergé en personne au jeune fils de l’éditeur Louis Casterman qui l’a conservé dans un tiroir.

 

Ce projet de couverture du Lotus bleu, la cinquième aventure de Tintin, album qui marqua un tournant dans la carrière de Hergé, est à n’en pas douter l’un des couvertures les plus évocatrices des aventures du petit reporter. Suite à sa rencontre avec son nouvel ami Tchang Tchong-Jen, seul personnage réel avec Al Capone à être intégré aux aventures de Tintin, son trait et son style changent et s’affirment.

 

Ce dessin réalisé à l’encre de Chine, aquarelle et gouache sur papier est estimé 2 200 000 – 2 800 000 €. Il sera offert aux enchères le 14 janvier chez Artcurial à Paris.

 

Leader dans la spécialité, Artcurial détient 8 des 10 plus hautes enchères pour une œuvre de Hergé, dont le record mondial pour un dessin de bande dessinée tous auteurs confondus, décroché le 24 mai 2014 pour les premières pages de garde des albums de Tintin (2,6 M€La mise aux enchères de cette pièce rare du Lotus bleu crée à nouveau l’événement pour le plus grand plaisir des passionnés du 9e art.

 

« Ce dessin est un vrai chef d’œuvre qui représente tout le génie de Hergé, probablement la plus belle couverture d’album de Tintin ! » Eric Leroy, Expert Bandes Dessinées, Artcurial

 

L’amitié entre Hergé et Tchang

Nous sommes en 1934 lorsque Hergé entreprend d’envoyer Tintin en Chine. Après quatre aventures en Russie soviétique, en Amérique, au Congo belge et en Egypte, Tintin s’envole donc pour la Chine pour le cinquième album de ses aventures. Contrairement aux quatre albums précédents, Hergé est, pour le Lotus bleu, très soucieux de s’instruire sur la culture et l’histoire du pays afin d’aborder ce nouvel album avec une approche plus réaliste. Il fait alors la rencontre de Tchang Tchong-Jen, jeune diplômé de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. « La rencontre entre Hergé et Tchang sera très importante pour le trait de Hergé. » explique Eric Leroy, expert BD d’Artcurial. « Elle permit à l’artiste de trouver une remarquable fluidité et une liberté que l’on retrouve dans la beauté des clairs obscurs, grâce à son dessin au pinceau sur les vides et pleins, qui exprimeront tout le taoïsme de Hergé où l’on devine toute l’évolution de sa pensée. » L’amitié qui lie les deux hommes donne alors une dimension nouvelle à l’univers de Tintin, nourri par un contexte culturel riche et un style libre et affirmé.

 

Cet album référence, sans aucun doute l’un des meilleurs de l’univers de Tintin, marque un tournant dans l’approche exigeante et réaliste de Hergé au regard de son jeune héros et des contrées étrangères qu’il est amené à visiter. « C’est au moment du Lotus bleu que j’ai découvert un monde nouveau » confiait-il en 1989 (SADOUL, Numa, Entretiens avec Hergé, Tournai, Casterman). Dans la carrière et l’œuvre de Hergé, il y a un avant et un après Lotus bleu.

 

Le Lotus bleu, un album au tournant pour Hergé

Publié en 1936, cet album est le premier de Tintin qui rencontre un véritable succès: un scénario solide, construit et unifié du début à la fin, ainsi que les premières illustrations en couleur dites «hors-texte», participent au succès du Lotus bleu. « Hergé disait que la bande dessinée, c’est avant tout raconter une histoire. À travers cette illustration du Lotus bleu, probablement la plus belle couverture des aventures de Tintin, toute l’ambiance de cet album est résumée. La couleur directe dans l’œuvre de Hergé est rarissime » explique Eric Leroy.

 

Dans le Lotus bleu, Tintin ambitionne de démanteler le trafic d’opium international dans un pays dont il ignore tout, la Chine. Accompagné de son nouvel acolyte Tchang, en clin d’oeil au propre ami de Hergé, le jeune détective parvient, au fil de trépidantes péripéties, à surmonter les obstacles qui se dressent contre lui. Artcurial donne rendez-vous aux passionnés du 9e art pour découvrir cette pièce, inédite sur le marché.

 

 

Informations
Consulter le Catalogue


Exposition à Paris
Du 11 au 13 janvier 2021, 11h - 19h

 

Vente à Paris
14 janvier 2021 à 14:15

 

Contact vente
Saveria de Valence
Tél. +33 1 42 99 20 11