Sale Old Master & XIXth  Century Art - 27 march 2019 /Lot 382 Gustave DORÉ Strasbourg, 1832 - Paris, 1883 Chasse au cerf à l'approche dans les Highlands, Ecosse

  • Gustave DORÉ Strasbourg, 1832 - Paris, 1883 Chasse au cerf à l'approche dans les Highlands, Ecosse Aquarelle gouachée sur traits de...
  • Gustave DORÉ Strasbourg, 1832 - Paris, 1883 Chasse au cerf à l'approche dans les Highlands, Ecosse Aquarelle gouachée sur traits de...
Gustave DORÉ Strasbourg, 1832 - Paris, 1883
Chasse au cerf à l'approche dans les Highlands, Ecosse
Aquarelle gouachée sur traits de crayon
Signée et datée 'G Doré / 1881' en bas à droite
(Insolé)

Dans un cadre en acajou sculpté à décor de feuillages, travail Art Nouveau, portant une ancienne étiquette de la maison Dangleterre à Paris

A Stag Hunt in Scotland, watercolour on black pencil, signed and dated, by G. Doré
h: 73 w: 99,50 cm

Provenance : Collection particulière, Toulouse

Commentaire : Ce lot est vendu en collaboration avec ARTCURIAL TOULOUSE - Jean Louis VEDOVATO.

Cette grande et ambitieuse aquarelle reflète l'impression de majesté et d'immensité que l'Ecosse produisit dans l'esprit de Gustave Doré lors de ses voyages effectués entre 1873 et 1881, date de notre dessin. En avril 1873, Doré visita l'Ecosse en compagnie de son ami le colonel Teesdale, écuyer du prince de Galles, dans le but de pêcher le saumon en suivant la rivière Dee. Dans une lettre à Amélia Edwards1 l'artiste écrira: " Je me suis borné à la pêche de tableaux et de paysage. J'ai pris là quelques notes à l'aquarelle ; c'est la première fois que j'employais ce procédé aussi je n'ai obtenu […] que des qualités d'intention ou d'impression1 ". Les nombreuses vues d'Ecosse qu'il dessina sur place allaient en effet lui servir à fixer sensations et sentiments pour la réalisation de grandes toiles de retour en France.

Annie Renonciat évoque qu'à partir de ce voyage l'artiste se plu à ne plus mélanger l'aquarelle avec d'autres médiums. Ni encre ni crayon ne vinrent perturber la sensation de légèreté infinie des paysages d'Ecosse : " Le voyage d'Ecosse permet à Doré d'expérimenter une approche nouvelle de la nature (…) On ne trouve plus ces tons boueux qui assombrissaient le paysage et qu'on lui reprochait tant ; l'attention est portée sur les eaux et les ciels, les brouillards, les lumières de l'aube ou du soleil couchant, tous les effets de la transparence : les ruines elles-mêmes sont des dentelles à travers lesquelles passe le ciel2 ".

1. Amélia Edwards, "Gustave Doré: Personal recollections of the artist and his works", in 'The Art Journal', 1883, p. 339
2. Annie Renonciat, 'La vie et l'œuvre de Gustave Doré', 1983

Estimation 15 000 - 20 000 €

Sold 17,550 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 382

Gustave DORÉ Strasbourg, 1832 - Paris, 1883
Chasse au cerf à l'approche dans les Highlands, Ecosse

Sold 17,550 € [$]

Gustave DORÉ Strasbourg, 1832 - Paris, 1883
Chasse au cerf à l'approche dans les Highlands, Ecosse
Aquarelle gouachée sur traits de crayon
Signée et datée 'G Doré / 1881' en bas à droite
(Insolé)

Dans un cadre en acajou sculpté à décor de feuillages, travail Art Nouveau, portant une ancienne étiquette de la maison Dangleterre à Paris

A Stag Hunt in Scotland, watercolour on black pencil, signed and dated, by G. Doré
h: 73 w: 99,50 cm

Provenance : Collection particulière, Toulouse

Commentaire : Ce lot est vendu en collaboration avec ARTCURIAL TOULOUSE - Jean Louis VEDOVATO.

Cette grande et ambitieuse aquarelle reflète l'impression de majesté et d'immensité que l'Ecosse produisit dans l'esprit de Gustave Doré lors de ses voyages effectués entre 1873 et 1881, date de notre dessin. En avril 1873, Doré visita l'Ecosse en compagnie de son ami le colonel Teesdale, écuyer du prince de Galles, dans le but de pêcher le saumon en suivant la rivière Dee. Dans une lettre à Amélia Edwards1 l'artiste écrira: " Je me suis borné à la pêche de tableaux et de paysage. J'ai pris là quelques notes à l'aquarelle ; c'est la première fois que j'employais ce procédé aussi je n'ai obtenu […] que des qualités d'intention ou d'impression1 ". Les nombreuses vues d'Ecosse qu'il dessina sur place allaient en effet lui servir à fixer sensations et sentiments pour la réalisation de grandes toiles de retour en France.

Annie Renonciat évoque qu'à partir de ce voyage l'artiste se plu à ne plus mélanger l'aquarelle avec d'autres médiums. Ni encre ni crayon ne vinrent perturber la sensation de légèreté infinie des paysages d'Ecosse : " Le voyage d'Ecosse permet à Doré d'expérimenter une approche nouvelle de la nature (…) On ne trouve plus ces tons boueux qui assombrissaient le paysage et qu'on lui reprochait tant ; l'attention est portée sur les eaux et les ciels, les brouillards, les lumières de l'aube ou du soleil couchant, tous les effets de la transparence : les ruines elles-mêmes sont des dentelles à travers lesquelles passe le ciel2 ".

1. Amélia Edwards, "Gustave Doré: Personal recollections of the artist and his works", in 'The Art Journal', 1883, p. 339
2. Annie Renonciat, 'La vie et l'œuvre de Gustave Doré', 1983

Estimation 15 000 - 20 000 €

Sold 17,550 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3857
Date: 27 mar. 2019 19:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & XIXth Century Art