Sale Old Master & XIXth  Century Art - 27 march 2019 /Lot 303 David TENIERS II, dit le Jeune Bruxelles, 1610 - 1690 Autoportrait de l'artiste à l'âge de 34 ans

  • David TENIERS II, dit le Jeune Bruxelles, 1610 - 1690 Autoportrait de l'artiste à l'âge de 34 ans Huile sur cuivre
David TENIERS II, dit le Jeune Bruxelles, 1610 - 1690
Autoportrait de l'artiste à l'âge de 34 ans
Huile sur cuivre
Signé 'D. TENIERS. F' en haut à gauche et daté 'AET. 34. / A. 1645' vers le bas à gauche
Porte le numéro '168' sur le cuivre au verso

Dans un cadre en chêne richement sculpté et doré, travail français du milieu du XVIIe siècle

Self-portrait at the age of 34, oil on copper, signed and dated, by D. Teniers II
h: 21,30 w: 16,50 cm

Provenance : Collection Léon Tabourier ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 20-22 juin 1898, n° 186 ;
Vente de la collection 'J. T.', Paris, galerie Charpentier, Me Baudouin, 1er décembre 1933, n° 27 ;
Acquis lors de cette vente et offert par le conseil d'administration de la compagnie de l'Est à son président Monsieur Renaudin le 6 décembre 1934 ;
Puis par descendance ;
Collection particulière, Paris

Commentaire : Découvrir un autoportrait inédit de peintre est une invitation à pénétrer dans l'intimité de la psychologie d'un homme, et bien plus qu'un simple individu : un artiste !
Par la simplicité de la mise en scène nous comprenons d'emblée que David Teniers n'est ni arrogant ni prétentieux. Inspiré par les modèles d'Italie du Nord du XVIe siècle ce grand mur gris n'est pas sans rappeler l'auguste sincérité de la cour de l'atelier de Giambattista Moroni que ce dernier utilisait comme fond pour ces portraits d'importantes personnalités. Nous distinguons les yeux légèrement bleus et le regard empreint de bonté d'un homme de qualité portant des gants, l'esprit vers l'extérieur, une nature sereine, un bel effet de lumière dans un ciel accueillant le vol de deux oiseaux.

Ce petit cuivre daté 1645 mentionne l'âge du modèle : 34 ans. Nous nous situons dans la première partie de la carrière de l'artiste qui vient d'être nommé un an avant, en 1644, doyen de la guilde de Saint-Luc à Anvers. D'abord élève de son père David Teniers l'ancien, le jeune peintre subit une forte influence de la part du peintre de genre Adriaen Brouwer. Comme lui il se spécialise alors dans les scènes de tavernes et de tabagies. En 1632 il devint membre de la guilde d'Anvers et se rapproche de la famille Brueghel en épousant en 1637 Anna, fille de Jan Brueghel de Velours et sœur de Jan Brueghel le Jeune. Ce mariage le place dans la sphère des Brueghel et van Kessel, c'est-à-dire dans l'environnement de la plus importante production de tableaux d'Anvers et des Flandres.
Notre autoportrait fut peint deux ans avant que Teniers n'entre au service de Léopold-Guillaume de Habsbourg (gouverneur des Pays-Bas de 1647 à 1656) et qu'il ne commence une carrière plus mondaine au sein de la cour de Bruxelles, à partir de 1651. C'est dans cette mission de premier peintre du " souverain " que notre artiste se prête à nouveau au jeu de l'autoportrait au sein de la riche collection de Léopold-Guillaume (fig.1). Cet impressionnant tableau1 représente à nouveau l'artiste dans une position modeste, en train de présenter des œuvres au gouverneur au sein de la galerie de ce dernier. L'environnement est étourdissant tant les chefs-d'œuvre aisément reconnaissables s'amoncèlent sur les murs et au sol. La collection de Léopold-Guillaume comptait en effet plus de 1 300 tableaux et œuvres d'art diverses.

1. Première représentation de ce type dont d'autres suivront, peinte en 1651, huile sur toile, 123 x 163 cm, Vienne, Kunsthistorisches Museum, inv. 739.

Estimation 50 000 - 80 000 €

Sold 281,800 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 303

David TENIERS II, dit le Jeune Bruxelles, 1610 - 1690
Autoportrait de l'artiste à l'âge de 34 ans

Sold 281,800 € [$]

David TENIERS II, dit le Jeune Bruxelles, 1610 - 1690
Autoportrait de l'artiste à l'âge de 34 ans
Huile sur cuivre
Signé 'D. TENIERS. F' en haut à gauche et daté 'AET. 34. / A. 1645' vers le bas à gauche
Porte le numéro '168' sur le cuivre au verso

Dans un cadre en chêne richement sculpté et doré, travail français du milieu du XVIIe siècle

Self-portrait at the age of 34, oil on copper, signed and dated, by D. Teniers II
h: 21,30 w: 16,50 cm

Provenance : Collection Léon Tabourier ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 20-22 juin 1898, n° 186 ;
Vente de la collection 'J. T.', Paris, galerie Charpentier, Me Baudouin, 1er décembre 1933, n° 27 ;
Acquis lors de cette vente et offert par le conseil d'administration de la compagnie de l'Est à son président Monsieur Renaudin le 6 décembre 1934 ;
Puis par descendance ;
Collection particulière, Paris

Commentaire : Découvrir un autoportrait inédit de peintre est une invitation à pénétrer dans l'intimité de la psychologie d'un homme, et bien plus qu'un simple individu : un artiste !
Par la simplicité de la mise en scène nous comprenons d'emblée que David Teniers n'est ni arrogant ni prétentieux. Inspiré par les modèles d'Italie du Nord du XVIe siècle ce grand mur gris n'est pas sans rappeler l'auguste sincérité de la cour de l'atelier de Giambattista Moroni que ce dernier utilisait comme fond pour ces portraits d'importantes personnalités. Nous distinguons les yeux légèrement bleus et le regard empreint de bonté d'un homme de qualité portant des gants, l'esprit vers l'extérieur, une nature sereine, un bel effet de lumière dans un ciel accueillant le vol de deux oiseaux.

Ce petit cuivre daté 1645 mentionne l'âge du modèle : 34 ans. Nous nous situons dans la première partie de la carrière de l'artiste qui vient d'être nommé un an avant, en 1644, doyen de la guilde de Saint-Luc à Anvers. D'abord élève de son père David Teniers l'ancien, le jeune peintre subit une forte influence de la part du peintre de genre Adriaen Brouwer. Comme lui il se spécialise alors dans les scènes de tavernes et de tabagies. En 1632 il devint membre de la guilde d'Anvers et se rapproche de la famille Brueghel en épousant en 1637 Anna, fille de Jan Brueghel de Velours et sœur de Jan Brueghel le Jeune. Ce mariage le place dans la sphère des Brueghel et van Kessel, c'est-à-dire dans l'environnement de la plus importante production de tableaux d'Anvers et des Flandres.
Notre autoportrait fut peint deux ans avant que Teniers n'entre au service de Léopold-Guillaume de Habsbourg (gouverneur des Pays-Bas de 1647 à 1656) et qu'il ne commence une carrière plus mondaine au sein de la cour de Bruxelles, à partir de 1651. C'est dans cette mission de premier peintre du " souverain " que notre artiste se prête à nouveau au jeu de l'autoportrait au sein de la riche collection de Léopold-Guillaume (fig.1). Cet impressionnant tableau1 représente à nouveau l'artiste dans une position modeste, en train de présenter des œuvres au gouverneur au sein de la galerie de ce dernier. L'environnement est étourdissant tant les chefs-d'œuvre aisément reconnaissables s'amoncèlent sur les murs et au sol. La collection de Léopold-Guillaume comptait en effet plus de 1 300 tableaux et œuvres d'art diverses.

1. Première représentation de ce type dont d'autres suivront, peinte en 1651, huile sur toile, 123 x 163 cm, Vienne, Kunsthistorisches Museum, inv. 739.

Estimation 50 000 - 80 000 €

Sold 281,800 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3857
Date: 27 mar. 2019 19:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & XIXth Century Art