Sale Rétromobile 2019 The Official Sale - 08 february 2019 /Lot 54 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia No reserve

  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
  • 1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia  No reserve
1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia
No reserve

Carte grise française
Châssis n° 24 34 085 (étude 741)
Moteur n°8477

- Collection Alain Miklitarian
- Voiture inédite, voire unique
- Authentique valeur patrimoniale
- Aurait appartenu à Edith Piaf
- Sans réserve

Voici une automobile vraisemblablement unique aujourd'hui. La première version de ce cabriolet, est présentée par la Régie Renault au Salon de Paris 1953. Construit en acier, sur la base de l'Amiral, il est présenté avec un équipement luxueux, radio, sièges et bagages cuir... Sa superbe ligne est l'œuvre de Luigi Ségré, directeur artistique qui a marqué de son empreinte l'histoire du célèbre carrossier Ghia. Ce modèle rencontre un énorme succès, mais son prix très élevé de l'époque mettra un terme à son avenir dès la fermeture du salon. Toutefois, ce projet ne tombe pas totalement dans l'oubli puisqu'en 1957, trois modèles d'étude, réalisés en polyester, sont toujours présents dans les ateliers Renault. Ils ont pour numéros : 741, 742 et 743. Les deux derniers, ainsi que le modèle exposé au Salon de Paris en 1953, semblent avoir totalement disparu puisque de nombreuses années de recherche n'ont pas permis de retrouver leur trace. Ne resterait donc que le 741, présenté aujourd'hui. Selon les livrets de la Régie Renault, cet exemplaire a été livré au garage Rey le 15 avril 1957. Il est ensuite vendu le 20 juin de la même année à un propriétaire de l'Isère. A partir de 1957, on n'entend plus parler de cette voiture qui réapparaîtra en janvier 1968, toujours dans l'Isère. Elle appartient alors à un certain Monsieur Marcel Giron, lequel se souvient que ce cabriolet aurait été utilisé par Edith Piaf avant qu'il n'en fasse l'acquisition. Le dossier présenté par l'actuel propriétaire fait état d'une liste de cinq personnes nommées ayant affirmé que cette voiture aurait en effet été mise à la disposition de la célèbre chanteuse à des fins publicitaires durant une période estimée entre 1953 et mi-1957. L'histoire rapporte que la Régie Renault a effectivement eu recours à de telles pratiques. Un autre de ces cabriolets avait été confié à Monsieur Jacques Goddet, Directeur du Tour de France cycliste en 1955, lequel fut placé en tête de la caravane et admiré par des millions de personnes. Dès lors, il est possible qu'une star de la renommée d'Edith Piaf, passionnée de cabriolet, se soit vue confier le modèle E.T 741.
L'histoire de notre Cabriolet Frégate se poursuit de 1969 à 2008 avec six propriétaires successifs, dont le Musée de Reims de Philippe Charbonneaux où elle restera, sans être restaurée, jusqu'en 1992. Elle est cédée en 1993 à M. Robardey qui entreprend une restauration totale dans les règles de l'art durant quatre ans. Elle rejoindra en 2008 une importante collection de la région parisienne, avant d'être acquise en 2016 par notre collectionneur. Depuis, la voiture a bénéficié d'une remise en état des freins, de l'allumage et de la carburation. Des pneus Michelin à flancs blanc ont été montés et présentent une faible usure. Nous sommes en présence d'une automobile historique, un exemplaire de grand carrossier, qui plus est, réalisé en polyester, et probablement unique. Elle aura sa place au sein des plus belles expositions et des plus grands concours d'élégance.



French title
Chassis No. 24 34 085 (Study 741)
Engine No. 8477

- Alain Miklitarian Collection
- Unique and original car
- Authentic heritage
- May have belonged to Edith Piaf
- No reserve

Here's a car that may well be unique. The first version of this convertible was unveiled by Renault at the Paris Motor Show in 1953. Built in steel, on the base of the Amiral, the car was shown with luxurious equipment, including radio, leather seats and fitted luggage... its beautiful design was the work of Luigi Segre, the design director who left his mark in the history of the famous coachbuilder Ghia. This model met with much acclaim, but the high price of the car signaled the end of its future at the end of the show. However, this project did not completely disappear into oblivion, as in 1957 three polyester models were presented in the Renault workshops. Their numbers were: 741, 742 and 743. The last two, and the model exhibited at the Paris Salon in 1953, seem to have disappeared, since many years of research have failed to trace them. The one that seems to have survived is 741, the car we are offering. According to the record books at Régie Renault, this car was delivered to the Garage Rey on 15 April 1957. The garage then sold the car on June 20 of the same year to an owner in the French Alps. From 1957, we have no records on the car till it reappeared in January 1968, still in same region, when it belonged to a Mr. Marcel Giron, who remembers that this car was used by Edith Piaf before he acquired it. The file provided by the current owner gives a list of five names who confirm that this car would have indeed been made available to the famous singer for advertising purposes during the period between 1953 and mid-1957. History records that the Régie Renault had actually resorted to such practices. Another of these convertibles had been entrusted to Mr Jacques Goddet, director of the Tour de France cycling race, in 1955, and was placed at the head of the advertising caravan and admired by millions of people. Therefore, it is possible that a star of the fame of Edith Piaf, and who loved convertibles may well have been entrusted with the model 741 ET.
The history of our Fregate Cabriolet continues from 1969 to 2008 with six successive owners, including Philippe Charbonneaux's Musée de Reims, where it remained, without being restored, till 1992. It was sold in 1993 to a Mr. Robardey, who undertook a comprehensive restoration over four years. In 2008, it joined an important collection in the Paris area, before being acquired in 2016 by our collector. Since then, the car has benefited from a service of the brakes, ignition and carburetor. New Michelin tyres with white side have been fitted on the car. We are dealing with a historic automobile, an example from a great coachbuilder, and what is more, being made out of polyester, it is probably unique. It will have its special place in the most beautiful and the most important of concours d'elegances.

Photos © Xavier de Nombel

Estimation 80 000 - 100 000 €

Lot 54

1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia
No reserve

Estimation 80,000 - 100,000 € [$]

1953 Renault Frégate Ondine Cabriolet par Ghia
No reserve

Carte grise française
Châssis n° 24 34 085 (étude 741)
Moteur n°8477

- Collection Alain Miklitarian
- Voiture inédite, voire unique
- Authentique valeur patrimoniale
- Aurait appartenu à Edith Piaf
- Sans réserve

Voici une automobile vraisemblablement unique aujourd'hui. La première version de ce cabriolet, est présentée par la Régie Renault au Salon de Paris 1953. Construit en acier, sur la base de l'Amiral, il est présenté avec un équipement luxueux, radio, sièges et bagages cuir... Sa superbe ligne est l'œuvre de Luigi Ségré, directeur artistique qui a marqué de son empreinte l'histoire du célèbre carrossier Ghia. Ce modèle rencontre un énorme succès, mais son prix très élevé de l'époque mettra un terme à son avenir dès la fermeture du salon. Toutefois, ce projet ne tombe pas totalement dans l'oubli puisqu'en 1957, trois modèles d'étude, réalisés en polyester, sont toujours présents dans les ateliers Renault. Ils ont pour numéros : 741, 742 et 743. Les deux derniers, ainsi que le modèle exposé au Salon de Paris en 1953, semblent avoir totalement disparu puisque de nombreuses années de recherche n'ont pas permis de retrouver leur trace. Ne resterait donc que le 741, présenté aujourd'hui. Selon les livrets de la Régie Renault, cet exemplaire a été livré au garage Rey le 15 avril 1957. Il est ensuite vendu le 20 juin de la même année à un propriétaire de l'Isère. A partir de 1957, on n'entend plus parler de cette voiture qui réapparaîtra en janvier 1968, toujours dans l'Isère. Elle appartient alors à un certain Monsieur Marcel Giron, lequel se souvient que ce cabriolet aurait été utilisé par Edith Piaf avant qu'il n'en fasse l'acquisition. Le dossier présenté par l'actuel propriétaire fait état d'une liste de cinq personnes nommées ayant affirmé que cette voiture aurait en effet été mise à la disposition de la célèbre chanteuse à des fins publicitaires durant une période estimée entre 1953 et mi-1957. L'histoire rapporte que la Régie Renault a effectivement eu recours à de telles pratiques. Un autre de ces cabriolets avait été confié à Monsieur Jacques Goddet, Directeur du Tour de France cycliste en 1955, lequel fut placé en tête de la caravane et admiré par des millions de personnes. Dès lors, il est possible qu'une star de la renommée d'Edith Piaf, passionnée de cabriolet, se soit vue confier le modèle E.T 741.
L'histoire de notre Cabriolet Frégate se poursuit de 1969 à 2008 avec six propriétaires successifs, dont le Musée de Reims de Philippe Charbonneaux où elle restera, sans être restaurée, jusqu'en 1992. Elle est cédée en 1993 à M. Robardey qui entreprend une restauration totale dans les règles de l'art durant quatre ans. Elle rejoindra en 2008 une importante collection de la région parisienne, avant d'être acquise en 2016 par notre collectionneur. Depuis, la voiture a bénéficié d'une remise en état des freins, de l'allumage et de la carburation. Des pneus Michelin à flancs blanc ont été montés et présentent une faible usure. Nous sommes en présence d'une automobile historique, un exemplaire de grand carrossier, qui plus est, réalisé en polyester, et probablement unique. Elle aura sa place au sein des plus belles expositions et des plus grands concours d'élégance.



French title
Chassis No. 24 34 085 (Study 741)
Engine No. 8477

- Alain Miklitarian Collection
- Unique and original car
- Authentic heritage
- May have belonged to Edith Piaf
- No reserve

Here's a car that may well be unique. The first version of this convertible was unveiled by Renault at the Paris Motor Show in 1953. Built in steel, on the base of the Amiral, the car was shown with luxurious equipment, including radio, leather seats and fitted luggage... its beautiful design was the work of Luigi Segre, the design director who left his mark in the history of the famous coachbuilder Ghia. This model met with much acclaim, but the high price of the car signaled the end of its future at the end of the show. However, this project did not completely disappear into oblivion, as in 1957 three polyester models were presented in the Renault workshops. Their numbers were: 741, 742 and 743. The last two, and the model exhibited at the Paris Salon in 1953, seem to have disappeared, since many years of research have failed to trace them. The one that seems to have survived is 741, the car we are offering. According to the record books at Régie Renault, this car was delivered to the Garage Rey on 15 April 1957. The garage then sold the car on June 20 of the same year to an owner in the French Alps. From 1957, we have no records on the car till it reappeared in January 1968, still in same region, when it belonged to a Mr. Marcel Giron, who remembers that this car was used by Edith Piaf before he acquired it. The file provided by the current owner gives a list of five names who confirm that this car would have indeed been made available to the famous singer for advertising purposes during the period between 1953 and mid-1957. History records that the Régie Renault had actually resorted to such practices. Another of these convertibles had been entrusted to Mr Jacques Goddet, director of the Tour de France cycling race, in 1955, and was placed at the head of the advertising caravan and admired by millions of people. Therefore, it is possible that a star of the fame of Edith Piaf, and who loved convertibles may well have been entrusted with the model 741 ET.
The history of our Fregate Cabriolet continues from 1969 to 2008 with six successive owners, including Philippe Charbonneaux's Musée de Reims, where it remained, without being restored, till 1992. It was sold in 1993 to a Mr. Robardey, who undertook a comprehensive restoration over four years. In 2008, it joined an important collection in the Paris area, before being acquired in 2016 by our collector. Since then, the car has benefited from a service of the brakes, ignition and carburetor. New Michelin tyres with white side have been fitted on the car. We are dealing with a historic automobile, an example from a great coachbuilder, and what is more, being made out of polyester, it is probably unique. It will have its special place in the most beautiful and the most important of concours d'elegances.

Photos © Xavier de Nombel

Estimation 80 000 - 100 000 €

Sale’s details

Sale: 3888
Location: Salon Rétromobile Hall 2.1 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date: 08 Feb. 2019 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2019 The Official Sale