Sale Rétromobile 2019 The Official Sale - 08 february 2019 /Lot 97 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale

  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
  • 1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
Titre de circulation hollandais
Châssis n° AM101*1033*
Moteur n° AM101*1033*

- Matching numbers
- Hardtop d'origine
- Joliment restaurée et très bien entretenue

Construite de 1957 à 1964, on peut dire que la 3500 GT sauva Maserati de la faillite. En effet, les précédentes et extraordinaires A6G 2000 furent construites beaucoup trop confidentiellement. Les dépenses du département course étaient très élevées, et malgré le championnat du monde 1957 enlevé par la marque au trident, celle-ci se trouvait en mauvaise posture lorsqu'enfin, pour la première fois, une Maserati de série fut un succès commercial. Le prototype, un coupé Touring, fut présenté à Genève le 20 mars 1957 et les commandes affluèrent à partir du Salon de Turin de la même année. Le superbe moteur descendait en droite ligne des machines de course. La voiture tenait bien la route. Le carrossier Allemano construisit quatre coupés en 1958-59. Cette dernière année, Bertone fit un coupé et Pietro Frua, un spider. À part ces exceptions, la production totale des coupés était donc construite par Touring. Des freins à disques équipèrent ces voitures en option en 1959 et en série en 1960. L'usine produisit sept coupés par semaine en 1960, plus 88 châssis courts que Vignale carrossa en spiders. Si presque 2000 coupés furent construits, seulement un peu moins de 250 spyders virent le jour.
La voiture proposée, numéro de châssis AM101*1033*, quitte l'usine Maserati de Modène le 15 septembre 1960. Elle est l'une des 88 voitures achevées cette année-là. La feuille de construction de l'usine, dont une copie est fournie avec la voiture, montre qu'elle était destinée au marché américain, équipée en option de freins à disque à l'avant et de roues à rayons Borrani de 16 pouces. A cette époque, la couleur de la voiture était 'Grigio Cascine', un gris pastel foncé avec un intérieur en cuir rouge. Quelques photos anciennes de cette première livrée sont incluses dans le dossier de la voiture. Un premier enregistrement date de 1976 au nom de Stephen Bantz à Champaign, Illinois. En 1984, la voiture appartient à Modern Classics Ltd à Chevy Chase, Maryland, et la même année, elle est vendue au célèbre collectionneur Ed Waterman à Fort Lauderdale, Floride. A ce moment là, la voiture est repeinte en blanc ivoire, mais elle conserve son premier intérieur rouge. En 1986, la voiture est vendue à un collectionneur Maserati aux Pays-Bas, qui décide d'effectuer une restauration complète de haute qualité pendant deux ans, au cours de laquelle la voiture est repeinte en rouge, intérieur en cuir noir, qu'elle conserve encore aujourd'hui. Au cours de cette restauration, une boîte de vitesses ZF à 5 rapports du bon type et désirable a été trouvée et montée dans la voiture. Une fois terminée, le propriétaire a profité régulièrement de sa voiture et a eu beaucoup de satisfaction à la conduire. En 2006, la voiture passe entre les mains de son actuel propriétaire, un passionné néerlandais, qui l'a de nouveau utilisée selon sa vocation initiale : voyager dans un superbe pur-sang décapotable italienne, le Granturismo.
Au printemps 2018, une inspection et un entretien approfondi de la voiture ont été réalisés dans l'atelier spécialisé PKCC, comprenant l'entretien du moteur et la révision des suspensions avant et arrière, de la direction, du système de freinage, des supports moteur, de la pompe à eau et de l'embrayage. Un dossier documenté de ce travail très récent se trouve dans le dossier de la voiture. Ainsi, cette très belle Maserati 3500GT Vignale Spider racée et désirable, est en excellent état général, avec tous les numéros correspondants et dotée de son hard-top original d'usine. Prête pour une balade vers n'importe quelle station balnéaire ensoleillée de votre choix !


Dutch title
Chassis n° AM101*1033*
Engine n° AM101*1033*

- Matching numbers
- Original hard-top
- Nicely restored and well maintained

Manufactured between 1957 and 1964, it could be said that the 3500 GT saved Maserati from financial ruin. The previous model, the extraordinary A6G 2000, had been produced on too small a scale. The costs incurred by the competition department were extremely high, and despite winning the World Championship in 1957, the Trident marque was in poor financial shape when, for the first time, a Maserati production model finally appeared that was a commercial success. The prototype, a coupé by Touring, was presented in Geneva on 20 March 1957 and the orders started to flow in from the Turin Motor Show in the same year. The superb engine was derived directly from the racing machines and the car had great road handling. The coachbuilder Allemano built four coupés between 1958-59 and during this last year, Bertone built one coupé and Pietro Frua one spider. Apart from these exceptions, Touring was responsible for the manufacture of all coupés. Disc brakes were fitted as an option in 1959 and became standard in 1960. The factory produced seven coupés a week during 1960, and 88 short chassis models that were given spider bodies by Vignale. While almost 2000 coupés rolled off the production line, a little under 250 spiders saw the light of day.
The car on offer, chassis number AM101*1033*, left the Maserati factory in Modena on 15 September 1960, one of 88 cars completed that year. The factory build sheet, of which there is a copy in the file, shows that it was destined for the American market, equipped with optional front disc brakes and 16-inch Borrani wire wheels. At the time the car was " Grigio Cascine', a dark pastel grey with red leather interior. There are a few old photos of the car in this initial colour scheme included in the file. It was first registered in 1976 in the name of Stephen Bantz from Champaign, Illinois. In 1984, the car belonged to Modern Classics Ltd in Chevy Chase, Maryland, and was sold the same year to the well-known collector Ed Waterman from Fort Lauderdale, Florida. It was then repainted ivory, while keeping its original red leather interior. In 1986, the car sold to a Maserati collector from the Netherlands, who decided to have a full, top-quality restoration carried out, which took two years. The car was given the livery it retains today, red with a black leather interior. A correct and highly desirable ZF 5-speed gearbox was sourced and fitted. Following the restoration, the owner gained much satisfaction from driving the car regularly. A Dutch enthusiast became the current owner in 2006, and he has used the Maserati as it was designed to be used : for exhilarating journeys in an open-top Italian thoroughbred, the GranTurismo.
In the spring of 2018, a full inspection and service was carried out by the specialist workshop PKCC. This included overhauling the engine, front and rear suspension, steering, brakes, engine mounts, water pump and clutch. There is a file available that documents this recent work. Here is a stunning and desirable Maserati 3500GT Vignale Spider presented in fresh condition, with full matching numbers and its original factory hard-top. It is ready for a spin to a sunny destination of your choice !







Estimation 600 000 - 700 000 €

Lot 97

1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale

Estimation 600,000 - 700,000 € [$]

1960 Maserati 3500 GT Spyder par Vignale
Titre de circulation hollandais
Châssis n° AM101*1033*
Moteur n° AM101*1033*

- Matching numbers
- Hardtop d'origine
- Joliment restaurée et très bien entretenue

Construite de 1957 à 1964, on peut dire que la 3500 GT sauva Maserati de la faillite. En effet, les précédentes et extraordinaires A6G 2000 furent construites beaucoup trop confidentiellement. Les dépenses du département course étaient très élevées, et malgré le championnat du monde 1957 enlevé par la marque au trident, celle-ci se trouvait en mauvaise posture lorsqu'enfin, pour la première fois, une Maserati de série fut un succès commercial. Le prototype, un coupé Touring, fut présenté à Genève le 20 mars 1957 et les commandes affluèrent à partir du Salon de Turin de la même année. Le superbe moteur descendait en droite ligne des machines de course. La voiture tenait bien la route. Le carrossier Allemano construisit quatre coupés en 1958-59. Cette dernière année, Bertone fit un coupé et Pietro Frua, un spider. À part ces exceptions, la production totale des coupés était donc construite par Touring. Des freins à disques équipèrent ces voitures en option en 1959 et en série en 1960. L'usine produisit sept coupés par semaine en 1960, plus 88 châssis courts que Vignale carrossa en spiders. Si presque 2000 coupés furent construits, seulement un peu moins de 250 spyders virent le jour.
La voiture proposée, numéro de châssis AM101*1033*, quitte l'usine Maserati de Modène le 15 septembre 1960. Elle est l'une des 88 voitures achevées cette année-là. La feuille de construction de l'usine, dont une copie est fournie avec la voiture, montre qu'elle était destinée au marché américain, équipée en option de freins à disque à l'avant et de roues à rayons Borrani de 16 pouces. A cette époque, la couleur de la voiture était 'Grigio Cascine', un gris pastel foncé avec un intérieur en cuir rouge. Quelques photos anciennes de cette première livrée sont incluses dans le dossier de la voiture. Un premier enregistrement date de 1976 au nom de Stephen Bantz à Champaign, Illinois. En 1984, la voiture appartient à Modern Classics Ltd à Chevy Chase, Maryland, et la même année, elle est vendue au célèbre collectionneur Ed Waterman à Fort Lauderdale, Floride. A ce moment là, la voiture est repeinte en blanc ivoire, mais elle conserve son premier intérieur rouge. En 1986, la voiture est vendue à un collectionneur Maserati aux Pays-Bas, qui décide d'effectuer une restauration complète de haute qualité pendant deux ans, au cours de laquelle la voiture est repeinte en rouge, intérieur en cuir noir, qu'elle conserve encore aujourd'hui. Au cours de cette restauration, une boîte de vitesses ZF à 5 rapports du bon type et désirable a été trouvée et montée dans la voiture. Une fois terminée, le propriétaire a profité régulièrement de sa voiture et a eu beaucoup de satisfaction à la conduire. En 2006, la voiture passe entre les mains de son actuel propriétaire, un passionné néerlandais, qui l'a de nouveau utilisée selon sa vocation initiale : voyager dans un superbe pur-sang décapotable italienne, le Granturismo.
Au printemps 2018, une inspection et un entretien approfondi de la voiture ont été réalisés dans l'atelier spécialisé PKCC, comprenant l'entretien du moteur et la révision des suspensions avant et arrière, de la direction, du système de freinage, des supports moteur, de la pompe à eau et de l'embrayage. Un dossier documenté de ce travail très récent se trouve dans le dossier de la voiture. Ainsi, cette très belle Maserati 3500GT Vignale Spider racée et désirable, est en excellent état général, avec tous les numéros correspondants et dotée de son hard-top original d'usine. Prête pour une balade vers n'importe quelle station balnéaire ensoleillée de votre choix !


Dutch title
Chassis n° AM101*1033*
Engine n° AM101*1033*

- Matching numbers
- Original hard-top
- Nicely restored and well maintained

Manufactured between 1957 and 1964, it could be said that the 3500 GT saved Maserati from financial ruin. The previous model, the extraordinary A6G 2000, had been produced on too small a scale. The costs incurred by the competition department were extremely high, and despite winning the World Championship in 1957, the Trident marque was in poor financial shape when, for the first time, a Maserati production model finally appeared that was a commercial success. The prototype, a coupé by Touring, was presented in Geneva on 20 March 1957 and the orders started to flow in from the Turin Motor Show in the same year. The superb engine was derived directly from the racing machines and the car had great road handling. The coachbuilder Allemano built four coupés between 1958-59 and during this last year, Bertone built one coupé and Pietro Frua one spider. Apart from these exceptions, Touring was responsible for the manufacture of all coupés. Disc brakes were fitted as an option in 1959 and became standard in 1960. The factory produced seven coupés a week during 1960, and 88 short chassis models that were given spider bodies by Vignale. While almost 2000 coupés rolled off the production line, a little under 250 spiders saw the light of day.
The car on offer, chassis number AM101*1033*, left the Maserati factory in Modena on 15 September 1960, one of 88 cars completed that year. The factory build sheet, of which there is a copy in the file, shows that it was destined for the American market, equipped with optional front disc brakes and 16-inch Borrani wire wheels. At the time the car was " Grigio Cascine', a dark pastel grey with red leather interior. There are a few old photos of the car in this initial colour scheme included in the file. It was first registered in 1976 in the name of Stephen Bantz from Champaign, Illinois. In 1984, the car belonged to Modern Classics Ltd in Chevy Chase, Maryland, and was sold the same year to the well-known collector Ed Waterman from Fort Lauderdale, Florida. It was then repainted ivory, while keeping its original red leather interior. In 1986, the car sold to a Maserati collector from the Netherlands, who decided to have a full, top-quality restoration carried out, which took two years. The car was given the livery it retains today, red with a black leather interior. A correct and highly desirable ZF 5-speed gearbox was sourced and fitted. Following the restoration, the owner gained much satisfaction from driving the car regularly. A Dutch enthusiast became the current owner in 2006, and he has used the Maserati as it was designed to be used : for exhilarating journeys in an open-top Italian thoroughbred, the GranTurismo.
In the spring of 2018, a full inspection and service was carried out by the specialist workshop PKCC. This included overhauling the engine, front and rear suspension, steering, brakes, engine mounts, water pump and clutch. There is a file available that documents this recent work. Here is a stunning and desirable Maserati 3500GT Vignale Spider presented in fresh condition, with full matching numbers and its original factory hard-top. It is ready for a spin to a sunny destination of your choice !







Estimation 600 000 - 700 000 €

Sale’s details

Sale: 3888
Location: Salon Rétromobile Hall 2.1 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date: 08 feb. 2019 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2019 The Official Sale