Sale Books & Manuscripts - 26 april 2018 /Lot 16 Stéphane MALLARMÉ 1842-1898 Lettre autographe signée

  • Stéphane MALLARMÉ 1842-1898 Lettre autographe signée
  • Stéphane MALLARMÉ 1842-1898 Lettre autographe signée
Stéphane MALLARMÉ 1842-1898
Lettre autographe signée
Valvins, 3 septembre 1877.
3 p. in-12 (17,7 x 11,4 cm).
Lettre autographe signée de Stéphane
Mallarmé à Léonie Madier de Montjau
qui doit venir le visiter à Valvins :
« Septembre est venu, c'est-à-dire le
beau mois de la forêt ; nous avons déjà
eu une ou deux journées admirables
d'automne, puis voici, trop tôt, du
vent et de la pluie, qui ne vont pas
durer. Il fera beau dimanche ; nous
le voulons, pour que vous veniez dès
samedi, si cette semaine vous agrée. Un
mot tout de suite, pour qu'on puisse
retenir la chambre ou les chambres à
l'auberge ; et vous le faire savoir.
Monsieur Madier vous amène et vous
amenez votre baby, n'est-ce pas ? le
père Sedric, comme dit irrévéremment
Totole. Quel plaisir de nous revoir
avec du soleil ! ».
Cette lettre inédite évoque Cédric
Dacre-Wright, le fils unique que
Léonie Madier de Montjau avait eu
de son premier mariage - sa seconde
union, avec Édouard Agathocle Madier de
Montjau, fut d'ailleurs sans postérité
- ainsi qu'Anatole Mallarmé, le fils
du poète, mort deux ans plus tard à
l'âge de 8 ans.
Provenance :
Léonie Madier de Montjau (voir lot
14) ;
Resté depuis dans la descendance du
premier mariage de celle-ci

Estimation 1 500 - 2 500 €

Lot 16

Stéphane MALLARMÉ 1842-1898
Lettre autographe signée

Estimation 1,500 - 2,500 € [$]

Stéphane MALLARMÉ 1842-1898
Lettre autographe signée
Valvins, 3 septembre 1877.
3 p. in-12 (17,7 x 11,4 cm).
Lettre autographe signée de Stéphane
Mallarmé à Léonie Madier de Montjau
qui doit venir le visiter à Valvins :
« Septembre est venu, c'est-à-dire le
beau mois de la forêt ; nous avons déjà
eu une ou deux journées admirables
d'automne, puis voici, trop tôt, du
vent et de la pluie, qui ne vont pas
durer. Il fera beau dimanche ; nous
le voulons, pour que vous veniez dès
samedi, si cette semaine vous agrée. Un
mot tout de suite, pour qu'on puisse
retenir la chambre ou les chambres à
l'auberge ; et vous le faire savoir.
Monsieur Madier vous amène et vous
amenez votre baby, n'est-ce pas ? le
père Sedric, comme dit irrévéremment
Totole. Quel plaisir de nous revoir
avec du soleil ! ».
Cette lettre inédite évoque Cédric
Dacre-Wright, le fils unique que
Léonie Madier de Montjau avait eu
de son premier mariage - sa seconde
union, avec Édouard Agathocle Madier de
Montjau, fut d'ailleurs sans postérité
- ainsi qu'Anatole Mallarmé, le fils
du poète, mort deux ans plus tard à
l'âge de 8 ans.
Provenance :
Léonie Madier de Montjau (voir lot
14) ;
Resté depuis dans la descendance du
premier mariage de celle-ci

Estimation 1 500 - 2 500 €

Sale’s details

Sale: 3816
Date: 26 apr. 2018 14:30
Auctioneer: François Tajan

Contact

Lorena de La Torre
Phone +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Books & Manuscripts