Sale Classic and Racing Cars - 14 february 2010 /Lot 96 SUPERFORMANCE GT40 MK I - 1966 (Construction en 2008)

  • SUPERFORMANCE GT40 MK I - 1966 (Construction en 2008) N° de série : GT 40 P 2198 Moteur : Ford Windsor 351 allésé en 427, 8 cy...
  • SUPERFORMANCE GT40 MK I - 1966 (Construction en 2008) N° de série : GT 40 P 2198 Moteur : Ford Windsor 351 allésé en 427, 8 cy...
SUPERFORMANCE GT40 MK I - 1966
(Construction en 2008)
N° de série : GT 40 P 2198
Moteur : Ford Windsor 351 allésé en 427, 8 cylindres en V à 90°, central arrière longitudinal
Alésage-course : 108 mm x 96.2 mm
Cylindrée : 6998 cm3 427cu.inch
Alimentation : injection
Taux de compression : 10.25 à 1
Puissance maximum : 550 cv à 5 600tr/mn
Boîte de vitesses : ZF mécanique à cinq rapports + MA préparée et renforcée par RBT
Châssis : semi-monocoque en tôle d'acier
Carrosserie : en fibre de verre, toit en tôle d'acier, parties avant et arrière détachables
Suspensions : roues indépendantes, triangles superposés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre antiroulis.
Empattement : 2410 mm
Freins : hydrauliques à disques sur les quatre roues
Performances : vitesse maximum 330 km/h

En Avril 1962, le flamboyant Lee Iacocca proposa à Léo Beebe de devenir le patron de la division " véhicules spéciaux " chez Ford. Léo Beebe accepta et moins de dix jours plus tard il était de retour à Dearborn pour se voir proposer une mission on ne peut plus limpide : gagner à Indianapolis, à Daytona et, bien sûr, aux 24 heures du Mans. John Wyer fut chargé de superviser la construction des voitures dessinées par Broadley et de les faire courir en Europe. Alors que Carroll Shelby devait diriger les campagnes américaines de la nouvelle voiture ainsi que ses Cobra, lui fut congié la mission de rendre les GT 40 compétitives pour la saison 1965. Les GT 40 gagnèrent à Daytona et finirent secondes à Sebring, mais elles se firent encore battre par Ferrari aux 24 heures du Mans. Cette année Ford alignait pas moins de onze voitures réparties dans six écuries différentes : 5 Cobra Daytona à moteur 4L7, deux GT 40 MKII à moteur 7L, deux GT 40 5L3 et deux GT 40 classiques à moteur 4L7. La victoire tant attendue fût pour 1966 où les Ford GT 40, équipées de moteurs 7 litres, gagnèrent enfin les 24 heures, battant la Ferrari P4. Ford répéta l'exploit en 1967 et, mission accomplie, se retira de la compétition automobile internationale. Dans les années 70 les droits d'exploitation de la GT40 appartenant à Wyer sont cédés et c'est Safir qui récupère la licence de fabrication. C'est pourquoi les GT40 construites par Superformance sous licence Safir sont identiques à celle des années 60 hormis certains détails d'optimisation et la possibilité d'avoir la conduite à gauche et l'appréciable climatisation dissimulée. Hormis des performances améliorées rien ne les distingue dans leur fabrication.

La GT40 présentée de couleur gris titane est une première main affichant à peine 800 miles. Achetée neuve en 2008 au distributeur américain Snakepit Automobile, elle a été montée par Bill Andrews de HRE Motorcars à Long Island. La mécanique à été préparée par Roush pour développer 550 Cv et la boîte de vitesses ZF a été optimisé par le préparateur RBT. Il s'agit d'une fantastique et redoutable automobile à l'état neuf qui est inscrite au Shelby Registry. C'est l'opportunité de pouvoir rouler dans l'une des plus mythiques voiture de course américaine dont le coût de fabrication est de 150 000 dollars.

Titre de circulation extra communautaire dédouané
A immatriculer

50/80 000 euros

Estimation 50 000 - 80 000 €

Sold 85,778 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 96

SUPERFORMANCE GT40 MK I - 1966
(Construction en 2008)

Sold 85,778 € [$]

SUPERFORMANCE GT40 MK I - 1966
(Construction en 2008)
N° de série : GT 40 P 2198
Moteur : Ford Windsor 351 allésé en 427, 8 cylindres en V à 90°, central arrière longitudinal
Alésage-course : 108 mm x 96.2 mm
Cylindrée : 6998 cm3 427cu.inch
Alimentation : injection
Taux de compression : 10.25 à 1
Puissance maximum : 550 cv à 5 600tr/mn
Boîte de vitesses : ZF mécanique à cinq rapports + MA préparée et renforcée par RBT
Châssis : semi-monocoque en tôle d'acier
Carrosserie : en fibre de verre, toit en tôle d'acier, parties avant et arrière détachables
Suspensions : roues indépendantes, triangles superposés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre antiroulis.
Empattement : 2410 mm
Freins : hydrauliques à disques sur les quatre roues
Performances : vitesse maximum 330 km/h

En Avril 1962, le flamboyant Lee Iacocca proposa à Léo Beebe de devenir le patron de la division " véhicules spéciaux " chez Ford. Léo Beebe accepta et moins de dix jours plus tard il était de retour à Dearborn pour se voir proposer une mission on ne peut plus limpide : gagner à Indianapolis, à Daytona et, bien sûr, aux 24 heures du Mans. John Wyer fut chargé de superviser la construction des voitures dessinées par Broadley et de les faire courir en Europe. Alors que Carroll Shelby devait diriger les campagnes américaines de la nouvelle voiture ainsi que ses Cobra, lui fut congié la mission de rendre les GT 40 compétitives pour la saison 1965. Les GT 40 gagnèrent à Daytona et finirent secondes à Sebring, mais elles se firent encore battre par Ferrari aux 24 heures du Mans. Cette année Ford alignait pas moins de onze voitures réparties dans six écuries différentes : 5 Cobra Daytona à moteur 4L7, deux GT 40 MKII à moteur 7L, deux GT 40 5L3 et deux GT 40 classiques à moteur 4L7. La victoire tant attendue fût pour 1966 où les Ford GT 40, équipées de moteurs 7 litres, gagnèrent enfin les 24 heures, battant la Ferrari P4. Ford répéta l'exploit en 1967 et, mission accomplie, se retira de la compétition automobile internationale. Dans les années 70 les droits d'exploitation de la GT40 appartenant à Wyer sont cédés et c'est Safir qui récupère la licence de fabrication. C'est pourquoi les GT40 construites par Superformance sous licence Safir sont identiques à celle des années 60 hormis certains détails d'optimisation et la possibilité d'avoir la conduite à gauche et l'appréciable climatisation dissimulée. Hormis des performances améliorées rien ne les distingue dans leur fabrication.

La GT40 présentée de couleur gris titane est une première main affichant à peine 800 miles. Achetée neuve en 2008 au distributeur américain Snakepit Automobile, elle a été montée par Bill Andrews de HRE Motorcars à Long Island. La mécanique à été préparée par Roush pour développer 550 Cv et la boîte de vitesses ZF a été optimisé par le préparateur RBT. Il s'agit d'une fantastique et redoutable automobile à l'état neuf qui est inscrite au Shelby Registry. C'est l'opportunité de pouvoir rouler dans l'une des plus mythiques voiture de course américaine dont le coût de fabrication est de 150 000 dollars.

Titre de circulation extra communautaire dédouané
A immatriculer

50/80 000 euros

Estimation 50 000 - 80 000 €

Sold 85,778 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1717
Date: 14 feb. 2010 20:00

Contact

Romain Clertan
Phone
rclertan@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Classic and Racing Cars