Sale Modern Art /Lot 206 Pierre ROY (Nantes, 1881 - Milan, 1950) LE CHOU-FLEUR, 1931

  • Pierre ROY (Nantes, 1881 - Milan, 1950) LE CHOU-FLEUR, 1931 Huile sur toile
Pierre ROY (Nantes, 1881 - Milan, 1950)
LE CHOU-FLEUR, 1931
Huile sur toile
signée en bas à gauche "P.Roy"
h: 60 w: 73 cm

Provenance : Maitre Pomaret, France
André-François Petit, Paris


Expositions : New York, Brummer Gallery, "Pierre Roy", 1933, n°19
Hartford, Wadsworth Atheneum, "Paintings of Pierre Roy", 1933, n°12
Paris, Galerie des Beaux-Arts, "Pierre Roy", 1935, n°48
Nantes, Musée des Beaux-Arts, "Rétrospective Pierre Roy", 1953, n °53
Musée de Saint-Etienne, "Exposition de natures mortes de Géricault à nos jours", 1955, n°56
Londres, Arthur Jeffress Gallery, "Pierre Roy pictures", 1955, n°11
Paris, Galerie du Cirque, "Pierre Roy 1880-1950", 1956, n°10
Paris, Galerie André-François Petit, "Pierre Roy 1880-1950", 1967, n°15, reproduit
Hanovre, Kestner Gesellschaft, "Pierre Roy 1880-1950", 1967, n°10
Montauban, Musée Ingres, "Hommage à Pierre Roy, 1978, n°5
Paris, Centre Georges Pompidou et Berlin, Staatliche Kunsthalle, "Les réalismes entre les deux guerres, 1919-39", 1980, reproduit p.223
New York, Galerie Richard I, Feigen & Co, "Pierre Roy 1980-1950", 1992
Nantes, Musée de Beaux-Arts, "Pierre Roy, Le Rêve d'une ville. Nantes et le Surréalisme", 1994-95, n°33, p.151, reproduit p.72
Rome, Complesso Monumentale Del Vittoriano, "Dada e Surrealismo riscoperti", 9 octobre 2009-7 février 2010, reproduit p.271



Bibliographie : Raymond Daussy, "Pierre Roy", in Cahiers d'histoire de l'art Contemporain, Saint-Etienne, mars 1976, p.17
Jean-Michel Goutier, "Pierre Roy", in Pleine Marge, juin 1994, n°19, reproduit p.65

Commentaire : Serge Fauchereau, "Pierre Roy tel qu'en lui-même" dans le catalogue Pierre Roy - Musées des Beaux Arts de Nantes et Somogy éditions d'art, Paris 1994 - "...En vain Waldemar George voudra t-il tirer Roy vers le "réalisme magique" (préface à l'exposition de la Brummer gallery à New York, novembre-décembre 1930) ou l'apparenter au "néo-humanisme" de peintres revenus à un certain académisme de la facture comme Christian Bérard, Pavel Tchlitchev, Eugène et Léonide Berman. Le réalisme maniériste de ces derniers fait merveille au théatre. Or le réalisme de Roy est tout autre.
Sa théâtralité s'est moins exprimée sur scène que dans ses tableaux mêmes. Roy peint avec un grand souci de précision mais sans vérisme d'ensemble.Même dans ses tableaux les moins troublants, ceux ou il ne procède pas à des 'rencontres inopinées', il y a toujours quelque chose pour interloquer. Voyez comme dans le sage Chou-Fleur (1931) les légumes ont été traités : les oignons sont crucifiés comme de mauvais larrons sur fond de ciel alors que les têtes d'ail sont suspendues avec une faveur; le chou-fleur est moutonné de blanc comme une chevelure de statue tout en étant réaliste à souhait, mais que font ces quatre crosnes épars sur la nappe ? Non moins sages, plusieurs tableaux intitulés Musiques (vers 1943) jusqu'à ce qu'on s'interroge sur l'exemplarité des instruments choisis (coquillages, grelots, diapason de physique) ou bien sur l'étrange disposition ou ils ont été placés devant les dunes et les oyats d'un bord de mer, certains étant, pour peu qu'on y prenne garde, en état de lévitation. Mais la peinture, comme le rêve et la poésie, n'a que faire de la vraisemblance."


Oil on canvas
signed lower left "P.Roy"
60 x 73 cm (23,40 x 28,47 in.)

Estimation 70 000 - 80 000 €

Sold 81,086 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 206

Pierre ROY (Nantes, 1881 - Milan, 1950)
LE CHOU-FLEUR, 1931

Sold 81,086 € [$]

Pierre ROY (Nantes, 1881 - Milan, 1950)
LE CHOU-FLEUR, 1931
Huile sur toile
signée en bas à gauche "P.Roy"
h: 60 w: 73 cm

Provenance : Maitre Pomaret, France
André-François Petit, Paris


Expositions : New York, Brummer Gallery, "Pierre Roy", 1933, n°19
Hartford, Wadsworth Atheneum, "Paintings of Pierre Roy", 1933, n°12
Paris, Galerie des Beaux-Arts, "Pierre Roy", 1935, n°48
Nantes, Musée des Beaux-Arts, "Rétrospective Pierre Roy", 1953, n °53
Musée de Saint-Etienne, "Exposition de natures mortes de Géricault à nos jours", 1955, n°56
Londres, Arthur Jeffress Gallery, "Pierre Roy pictures", 1955, n°11
Paris, Galerie du Cirque, "Pierre Roy 1880-1950", 1956, n°10
Paris, Galerie André-François Petit, "Pierre Roy 1880-1950", 1967, n°15, reproduit
Hanovre, Kestner Gesellschaft, "Pierre Roy 1880-1950", 1967, n°10
Montauban, Musée Ingres, "Hommage à Pierre Roy, 1978, n°5
Paris, Centre Georges Pompidou et Berlin, Staatliche Kunsthalle, "Les réalismes entre les deux guerres, 1919-39", 1980, reproduit p.223
New York, Galerie Richard I, Feigen & Co, "Pierre Roy 1980-1950", 1992
Nantes, Musée de Beaux-Arts, "Pierre Roy, Le Rêve d'une ville. Nantes et le Surréalisme", 1994-95, n°33, p.151, reproduit p.72
Rome, Complesso Monumentale Del Vittoriano, "Dada e Surrealismo riscoperti", 9 octobre 2009-7 février 2010, reproduit p.271



Bibliographie : Raymond Daussy, "Pierre Roy", in Cahiers d'histoire de l'art Contemporain, Saint-Etienne, mars 1976, p.17
Jean-Michel Goutier, "Pierre Roy", in Pleine Marge, juin 1994, n°19, reproduit p.65

Commentaire : Serge Fauchereau, "Pierre Roy tel qu'en lui-même" dans le catalogue Pierre Roy - Musées des Beaux Arts de Nantes et Somogy éditions d'art, Paris 1994 - "...En vain Waldemar George voudra t-il tirer Roy vers le "réalisme magique" (préface à l'exposition de la Brummer gallery à New York, novembre-décembre 1930) ou l'apparenter au "néo-humanisme" de peintres revenus à un certain académisme de la facture comme Christian Bérard, Pavel Tchlitchev, Eugène et Léonide Berman. Le réalisme maniériste de ces derniers fait merveille au théatre. Or le réalisme de Roy est tout autre.
Sa théâtralité s'est moins exprimée sur scène que dans ses tableaux mêmes. Roy peint avec un grand souci de précision mais sans vérisme d'ensemble.Même dans ses tableaux les moins troublants, ceux ou il ne procède pas à des 'rencontres inopinées', il y a toujours quelque chose pour interloquer. Voyez comme dans le sage Chou-Fleur (1931) les légumes ont été traités : les oignons sont crucifiés comme de mauvais larrons sur fond de ciel alors que les têtes d'ail sont suspendues avec une faveur; le chou-fleur est moutonné de blanc comme une chevelure de statue tout en étant réaliste à souhait, mais que font ces quatre crosnes épars sur la nappe ? Non moins sages, plusieurs tableaux intitulés Musiques (vers 1943) jusqu'à ce qu'on s'interroge sur l'exemplarité des instruments choisis (coquillages, grelots, diapason de physique) ou bien sur l'étrange disposition ou ils ont été placés devant les dunes et les oyats d'un bord de mer, certains étant, pour peu qu'on y prenne garde, en état de lévitation. Mais la peinture, comme le rêve et la poésie, n'a que faire de la vraisemblance."


Oil on canvas
signed lower left "P.Roy"
60 x 73 cm (23,40 x 28,47 in.)

Estimation 70 000 - 80 000 €

Sold 81,086 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1805
Date: 06 jul. 2010 14:30

Contact

Tatiana Ruiz Sanz
Phone
truizsanz@artcurial.com

Modern Art