Sale Fine Watches - 18 july 2019 /Lot 634 PATEK PHILIPPE Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318

  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
  • PATEK PHILIPPE  Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
PATEK PHILIPPE
Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
Vers 1961

Montre de poche en or rose 18k (750) figurant au dos un portrait de jeune homme émaillé signé JP.Leroy
Boîtier : rond, au dos portrait peint sur émail, gravé à l'intérieur "A.J. GROS 1771-1835 École Française", signé Patek Philippe
Cadran : argenté, index "bâton" appliqués, minuterie perlée, petite trotteuse, signé
Mouvement : mécanique cal.17-140, remontoir à couronne, estampillé du poinçon de Genève signé
Diam. : 46 mm
Poids brut : 55,80 g.
Avec : un écrin, un Extrait des Registres Patek Philippe confirmant la date de manufacture en 1961 et sa vente le 24 novembre 1961

Nous remercions Elisabeth Bastier, spécialiste en Tableaux Anciens chez Artcurial, pour sa précieuse collaboration.

A 18k pink gold pocket watch with painted enamel caseback. With a Patek Philippe extract from the archives confirming the production of the present watch in 1961 and its subsequent sale on November 24, 1961


Cette montre est peut-être une commande spéciale auprès de la manufacture Patek Philippe, de la part du premier propriétaire du tableau, qui fût vendu à l'hôtel Drouot à Paris le 12 juillet 1982.

Ce portrait par le Baron Gros figurant le "Jeune Amalric ", son neveu, est aujourd'hui conservé au Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la ville de Paris.



L'extrait des archives Patek Philippe mentionne que cette montre de poche en or rose, a été produite en 1961 et vendue le 21 novembre 1961. Ce modèle unique en son genre est une découverte récente sur le marché des pièces rares de la manufacture Genevoise.

Au dos, le portrait peint sur émail représente un portrait de famille peint par le célèbre peintre Antoine-Jean Gros (1771-1835), conservé au musée du Petit Palais, à Paris. Le Baron Gros est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands peintres de la période de l'Empire.

Il est intéressant de noter que cette miniature sur émail réalisée par le célèbre émailleur Pellarin-Leroy, s'inscrit dans une série de montres toutes uniques et très recherchées, dont très peu de pièces datant de cette époque nous sont parvenues.

Il est à noter que notre exemple en or rose est très tôt dans la fabrication, la plupart des pièces connues à ce jour sont le plus souvent datées de la fin des années 60 ; et également la forme conique de la bélière est atypique pour les montres émaillées Patek Philippe.

Le musée Patek Philippe possède dans ses collections trois montres de ce même émailleur, la première d'après une œuvre du peintre Sir Thomas Lawrence (1769-1830) - Inv. P-131, la seconde d'après un tableau de Louis le Nain (1593-1648) - Inv. P-491 et la dernière représentant Roald Amundsen - Inv. P-205. Reproduits dans l'ouvrage de référence Patek Philippe Museum, Patek Philippe Watches, Volume II.

Aux côtés de Marthe Bischoff (1900-1991), Hélène-May Mercier (1910-1996), Nelly Richard (1910-1998) et Suzanne Rohr (née en 1939), Pellarin-Leroy fut l'un des meilleurs émailleurs qui travailla pour Patek Philippe à partir des années 1960.

Il s'agit bien d'une véritable découverte, puisque la fabrication est bien antérieure à toutes les pièces figurant dans les collections du Patek Philippe Museum.

Estimation 40 000 - 60 000 €

Sold 119,600 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 634

PATEK PHILIPPE
Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318

Sold 119,600 € [$]

PATEK PHILIPPE
Pièce Unique, ref. 746, n° 892660 / 684318
Vers 1961

Montre de poche en or rose 18k (750) figurant au dos un portrait de jeune homme émaillé signé JP.Leroy
Boîtier : rond, au dos portrait peint sur émail, gravé à l'intérieur "A.J. GROS 1771-1835 École Française", signé Patek Philippe
Cadran : argenté, index "bâton" appliqués, minuterie perlée, petite trotteuse, signé
Mouvement : mécanique cal.17-140, remontoir à couronne, estampillé du poinçon de Genève signé
Diam. : 46 mm
Poids brut : 55,80 g.
Avec : un écrin, un Extrait des Registres Patek Philippe confirmant la date de manufacture en 1961 et sa vente le 24 novembre 1961

Nous remercions Elisabeth Bastier, spécialiste en Tableaux Anciens chez Artcurial, pour sa précieuse collaboration.

A 18k pink gold pocket watch with painted enamel caseback. With a Patek Philippe extract from the archives confirming the production of the present watch in 1961 and its subsequent sale on November 24, 1961


Cette montre est peut-être une commande spéciale auprès de la manufacture Patek Philippe, de la part du premier propriétaire du tableau, qui fût vendu à l'hôtel Drouot à Paris le 12 juillet 1982.

Ce portrait par le Baron Gros figurant le "Jeune Amalric ", son neveu, est aujourd'hui conservé au Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la ville de Paris.



L'extrait des archives Patek Philippe mentionne que cette montre de poche en or rose, a été produite en 1961 et vendue le 21 novembre 1961. Ce modèle unique en son genre est une découverte récente sur le marché des pièces rares de la manufacture Genevoise.

Au dos, le portrait peint sur émail représente un portrait de famille peint par le célèbre peintre Antoine-Jean Gros (1771-1835), conservé au musée du Petit Palais, à Paris. Le Baron Gros est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands peintres de la période de l'Empire.

Il est intéressant de noter que cette miniature sur émail réalisée par le célèbre émailleur Pellarin-Leroy, s'inscrit dans une série de montres toutes uniques et très recherchées, dont très peu de pièces datant de cette époque nous sont parvenues.

Il est à noter que notre exemple en or rose est très tôt dans la fabrication, la plupart des pièces connues à ce jour sont le plus souvent datées de la fin des années 60 ; et également la forme conique de la bélière est atypique pour les montres émaillées Patek Philippe.

Le musée Patek Philippe possède dans ses collections trois montres de ce même émailleur, la première d'après une œuvre du peintre Sir Thomas Lawrence (1769-1830) - Inv. P-131, la seconde d'après un tableau de Louis le Nain (1593-1648) - Inv. P-491 et la dernière représentant Roald Amundsen - Inv. P-205. Reproduits dans l'ouvrage de référence Patek Philippe Museum, Patek Philippe Watches, Volume II.

Aux côtés de Marthe Bischoff (1900-1991), Hélène-May Mercier (1910-1996), Nelly Richard (1910-1998) et Suzanne Rohr (née en 1939), Pellarin-Leroy fut l'un des meilleurs émailleurs qui travailla pour Patek Philippe à partir des années 1960.

Il s'agit bien d'une véritable découverte, puisque la fabrication est bien antérieure à toutes les pièces figurant dans les collections du Patek Philippe Museum.

Estimation 40 000 - 60 000 €

Sold 119,600 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: M1065
Date: 18 jul. 2019 14:30
Auctioneer: François Tajan

Contact

Justine Lamarre
Phone +33 1 42 99 20 39
jlamarre@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Fine Watches