Sale Joseph Altounian Collection - 18 september 2019 /Lot 134 NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676) Vierge à l'Enfant

  • NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676) Vierge à l'Enfant
  • NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676) Vierge à l'Enfant
  • NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676) Vierge à l'Enfant
NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676)
Vierge à l'Enfant
Sculpture en fort relief en chêne, dos évidé; accidents et manques (bras droit de la Vierge, bras de l'Enfant), jambe gauche de l'Enfant probablement restaurée, décapage de la polychromie
Porte une étiquette "ANNEXE N°156"
H. : 78,5 cm (31 in.)

Provenance :
Collection Altounian-Rousset

Littérature en rapport :
C. Degas-Lemerle, "Michel Lourdel, sculpteur rouennais ",in Cahiers Léopold Delisle, 1959, p.3-18, 3pl. ;
F. Salet, " Michel Lourdel,sculpteur rouennais, in Bulletin monumental, 1960, vol.118,n°4, pp.325-326 ;
D. Lepla, Michel Lourdel (1577-1676), Sculpteur normand, sculpteur du sacré, Essai de catalogue raisonné sur l'œuvre matérielle et spirituelle, Edition des Falaises, 2011.

A carved oak sculpture depicting the Virgin with the Child, Normandy, first-half of the 17th century, attributed to Michel Lourdel (1577-1676)

Cette Vierge à l'Enfant, pleine de grâce, présente les caractéristiques stylistiques d'un des sculpteurs les plus reconnus du baroque normand, Michel Lourdel. Actif notamment dans la ville de Rouen, on lui doit un grand nombre de retables en Haute Normandie. Son style bien identifié se retrouve ici : la pose théâtrale de la Vierge, accentuée par une attitude en contrapposto et des drapés mouvementés ( voir aussi la Vierge à l'Enfant du retable de Bacqueville). On retrouve le même visage menu aux paupières ourlées chez la Marie-Madeleine de l'église Saint -Martin de Courbépine. La Mère du Christ présente aussi un certain nombre de détails vestimentaires que l'on rencontre de manière récurrente chez ce maître : large coiffe retombant sur l'épaule et boucles entourant le visage. Elle porte un petit Jésus, torse nu et au visage ovale et fin. Il est doté d'une expression charmante et mutine. Ses cheveux sont répartis en trois masses dont une houppette centrale frisée, véritable signature de l'artiste. Il coiffe ainsi la plupart de ses anges et enfants, tels l'ange accompagnant saint Roch à l'église de Saint-Martin du Tilleul ou ceux ornant le retable de l'église Notre-Dame de Bacqueville.





Estimation 4 000 - 6 000 €

Sold 3,250 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 134

NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676)
Vierge à l'Enfant

Sold 3,250 € [$]

NORMANDIE, PREMIERE MOITIE DU XVIIe SIECLE Attribué à Michel Lourdel (1577-1676)
Vierge à l'Enfant
Sculpture en fort relief en chêne, dos évidé; accidents et manques (bras droit de la Vierge, bras de l'Enfant), jambe gauche de l'Enfant probablement restaurée, décapage de la polychromie
Porte une étiquette "ANNEXE N°156"
H. : 78,5 cm (31 in.)

Provenance :
Collection Altounian-Rousset

Littérature en rapport :
C. Degas-Lemerle, "Michel Lourdel, sculpteur rouennais ",in Cahiers Léopold Delisle, 1959, p.3-18, 3pl. ;
F. Salet, " Michel Lourdel,sculpteur rouennais, in Bulletin monumental, 1960, vol.118,n°4, pp.325-326 ;
D. Lepla, Michel Lourdel (1577-1676), Sculpteur normand, sculpteur du sacré, Essai de catalogue raisonné sur l'œuvre matérielle et spirituelle, Edition des Falaises, 2011.

A carved oak sculpture depicting the Virgin with the Child, Normandy, first-half of the 17th century, attributed to Michel Lourdel (1577-1676)

Cette Vierge à l'Enfant, pleine de grâce, présente les caractéristiques stylistiques d'un des sculpteurs les plus reconnus du baroque normand, Michel Lourdel. Actif notamment dans la ville de Rouen, on lui doit un grand nombre de retables en Haute Normandie. Son style bien identifié se retrouve ici : la pose théâtrale de la Vierge, accentuée par une attitude en contrapposto et des drapés mouvementés ( voir aussi la Vierge à l'Enfant du retable de Bacqueville). On retrouve le même visage menu aux paupières ourlées chez la Marie-Madeleine de l'église Saint -Martin de Courbépine. La Mère du Christ présente aussi un certain nombre de détails vestimentaires que l'on rencontre de manière récurrente chez ce maître : large coiffe retombant sur l'épaule et boucles entourant le visage. Elle porte un petit Jésus, torse nu et au visage ovale et fin. Il est doté d'une expression charmante et mutine. Ses cheveux sont répartis en trois masses dont une houppette centrale frisée, véritable signature de l'artiste. Il coiffe ainsi la plupart de ses anges et enfants, tels l'ange accompagnant saint Roch à l'église de Saint-Martin du Tilleul ou ceux ornant le retable de l'église Notre-Dame de Bacqueville.





Estimation 4 000 - 6 000 €

Sold 3,250 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3984
Date: 18 sep. 2019 14:00
Auctioneer: Stéphane Aubert

Contact

Pearl Metalia
Phone +33 1 42 99 20 18
pmetalia@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Joseph Altounian Collection