Sale Rétromobile - 04 february 2011 /Lot 161 MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI

  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
  • MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI
MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI Moto de Vélodrome Léon Vauthier à Moteur bicylindre Anzani

Depuis la fin du 19ème siècle, la moto est utilisée dans le monde du cyclisme afin de tenter de battre des records de vitesse. Le principe est le suivant : un vélo équipé d'un très grand développement est attelé derrière une moto qui le tracte dans un premier temps, afin de le lancer, puis le lâche afin que le cycliste atteigne sa vitesse maximale grâce à la force de ses jambes. Ce type de record était autrefois très prisé. La barre des 100 km/h à vélo est dépassée dès le 15 septembre 1909, derrière une moto équipée d'un 3 cylindres Anzani. Le 1er novembre 1925, Jean Brunier, un cycliste français, va porter ce record à 120.958 km/h sur l'autodrome de Linas-Montlhéry, tracté derrière une moto pilotée par Léon Vauthier.
Ce dernier, outre son activité de pilote lors de ce genre de record, construisait également ses propres motocyclettes d'entrainement.

La moto que nous présentons est très probablement une des machines imaginées par Léon Vauthier, dont le cadre a été spécialement réalisé, au début des années 20 pour cette discipline. La partie arrière du cadre a été spécialement étudiée afin de permettre l'accroche d'un vélo de course. La suspension avant est assurée par une fourche à parallélogrammes. Elle est équipée d'un puissant moteur Anzani bicylindre en V culbuté. Selon le collectionneur qui nous la confie le moteur a une cylindrée de plus de 2000cm3 en échappement libre. Sa magnéto est placée au centre du V, ce moteur est équipé d'une pompe à huile " goutte à goutte " ainsi que d'un graissage supplémentaire en pied du second cylindre, commandé depuis le réservoir.
Cette rarissime Léon Vauthier est également équipée d'un très beau réservoir cylindrique en cuivre. Elle a pendant très longtemps fait partie de la collection du Musée de l'Automobiliste à Mougins, avant de rentrer dans une importante collection française en 2006. Elle était exposée aux côtés d'éléments rappelant l'histoire des pionniers de l'aviation soulignant le glorieux passé des magnifiques moteurs Anzani dans ce domaine.



From the end of the 19th century, this motorcycle was used in the cycling world in record-breaking attempts for speed. It was based on the following principle: a bicycle equipped with a very large extension was harnessed to a motorcycle, which first towed it, then took it up to full speed, then let it go so that the cyclist could reach maximum speed using leg power alone.
In those days, this type of record was extremely popular. The record of 100 km/h by bicycle was beaten on 15 September 1909 by a bicycle harnessed to a motorcycle equipped with a 3-cylinder Anzani engine.
On 1 November 1925, Jean Brunier, a French cyclist, set the bar even higher with his record speed of 120.958 km/h at the Linas-Montlhéry motor-racing track, harnessed to a motorcycle driven by Léon Vauthier.
Léon Vauthier, as well as driving motorcycles for these kinds of record-breaking attempts, also built his own training motorcycles.

The motorcycle shown here is most likely one of the machines designed by Léon Vauthier himself, the frame of which was specially made in the early 1920s to take part in this type of sport. The rear part of the frame was specially designed to facilitate the attachment of a racing bike. The front suspension is bolstered by a parallelogram fork. It is equipped with a powerful Anzani V twin-cylinder engine. The collector who entrusted the motorcycle to us tells us that it has an extra 2000 cm3 engine with open exhaust. Its magneto is positioned in the centre of the V; the engine is fitted with a "drop feed" oil pump and has extra lubrication at the bottom of the second cylinder, which is controlled by the fuel tank. This rare Léon Vauthier creation also comes with a stunning copper cylindrical fuel tank. For a great many years it was part of the collection at the Musée de l'Automobiliste in Mougins, before it joined a very large French collection in 2006. It was exhibited alongside objects which reflected the history of pioneers in aviation, symbolising the glorious history of the magnificent Anzani engines in this field.


Estimation 10 000 - 14 000 €

Sold 12,751 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 161

MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI

Sold 12,751 € [$]

MOTO DE VELODROME LEON VAUTHIER A MOTEUR BICYLINDRE ANZANI Moto de Vélodrome Léon Vauthier à Moteur bicylindre Anzani

Depuis la fin du 19ème siècle, la moto est utilisée dans le monde du cyclisme afin de tenter de battre des records de vitesse. Le principe est le suivant : un vélo équipé d'un très grand développement est attelé derrière une moto qui le tracte dans un premier temps, afin de le lancer, puis le lâche afin que le cycliste atteigne sa vitesse maximale grâce à la force de ses jambes. Ce type de record était autrefois très prisé. La barre des 100 km/h à vélo est dépassée dès le 15 septembre 1909, derrière une moto équipée d'un 3 cylindres Anzani. Le 1er novembre 1925, Jean Brunier, un cycliste français, va porter ce record à 120.958 km/h sur l'autodrome de Linas-Montlhéry, tracté derrière une moto pilotée par Léon Vauthier.
Ce dernier, outre son activité de pilote lors de ce genre de record, construisait également ses propres motocyclettes d'entrainement.

La moto que nous présentons est très probablement une des machines imaginées par Léon Vauthier, dont le cadre a été spécialement réalisé, au début des années 20 pour cette discipline. La partie arrière du cadre a été spécialement étudiée afin de permettre l'accroche d'un vélo de course. La suspension avant est assurée par une fourche à parallélogrammes. Elle est équipée d'un puissant moteur Anzani bicylindre en V culbuté. Selon le collectionneur qui nous la confie le moteur a une cylindrée de plus de 2000cm3 en échappement libre. Sa magnéto est placée au centre du V, ce moteur est équipé d'une pompe à huile " goutte à goutte " ainsi que d'un graissage supplémentaire en pied du second cylindre, commandé depuis le réservoir.
Cette rarissime Léon Vauthier est également équipée d'un très beau réservoir cylindrique en cuivre. Elle a pendant très longtemps fait partie de la collection du Musée de l'Automobiliste à Mougins, avant de rentrer dans une importante collection française en 2006. Elle était exposée aux côtés d'éléments rappelant l'histoire des pionniers de l'aviation soulignant le glorieux passé des magnifiques moteurs Anzani dans ce domaine.



From the end of the 19th century, this motorcycle was used in the cycling world in record-breaking attempts for speed. It was based on the following principle: a bicycle equipped with a very large extension was harnessed to a motorcycle, which first towed it, then took it up to full speed, then let it go so that the cyclist could reach maximum speed using leg power alone.
In those days, this type of record was extremely popular. The record of 100 km/h by bicycle was beaten on 15 September 1909 by a bicycle harnessed to a motorcycle equipped with a 3-cylinder Anzani engine.
On 1 November 1925, Jean Brunier, a French cyclist, set the bar even higher with his record speed of 120.958 km/h at the Linas-Montlhéry motor-racing track, harnessed to a motorcycle driven by Léon Vauthier.
Léon Vauthier, as well as driving motorcycles for these kinds of record-breaking attempts, also built his own training motorcycles.

The motorcycle shown here is most likely one of the machines designed by Léon Vauthier himself, the frame of which was specially made in the early 1920s to take part in this type of sport. The rear part of the frame was specially designed to facilitate the attachment of a racing bike. The front suspension is bolstered by a parallelogram fork. It is equipped with a powerful Anzani V twin-cylinder engine. The collector who entrusted the motorcycle to us tells us that it has an extra 2000 cm3 engine with open exhaust. Its magneto is positioned in the centre of the V; the engine is fitted with a "drop feed" oil pump and has extra lubrication at the bottom of the second cylinder, which is controlled by the fuel tank. This rare Léon Vauthier creation also comes with a stunning copper cylindrical fuel tank. For a great many years it was part of the collection at the Musée de l'Automobiliste in Mougins, before it joined a very large French collection in 2006. It was exhibited alongside objects which reflected the history of pioneers in aviation, symbolising the glorious history of the magnificent Anzani engines in this field.


Estimation 10 000 - 14 000 €

Sold 12,751 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1957
Date: 04 feb. 2011 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile