Sale Old Master & 19th  Century Art - 13 november 2018 /Lot 8 Marten van Cleve Anvers, 1527 - 1581 Noces villageoises

  • Marten van Cleve Anvers, 1527 - 1581 Noces villageoises Huile sur panneau de chêne, parqueté
Marten van Cleve Anvers, 1527 - 1581
Noces villageoises
Huile sur panneau de chêne, parqueté
(Restaurations anciennes)

The Wedding Dance, oil on panel, by M. van Cleve
h: 76 w: 106 cm

Provenance : Acquis par le père de l'actuel propriétaire dans les années 1960 ;
Collection particulière, Belgique

Commentaire : Les scènes de réjouissances villageoises sont souvent identifiées comme des représentations dérivant de l'art de Pieter Brueghel l'Ancien (1525-1569). Notre tableau, et plus généralement l'œuvre du peintre Marten van Cleve, vient bouleverser cette analyse réductrice. De deux ans seulement le cadet du grand Brueghel, Martin van Cleve développe un mode de représentation des scènes de la vie quotidienne dans les campagnes flamandes qui lui est propre et qui se différencie de l'art de son contemporain plus célèbre.
Issu d'une famille originaire de Cleve et installée à Anvers vers 1500, Marten van Cleve fut probablement l'élève de son père le peintre Willem van Cleve avant de devenir membre de la guilde de cette ville en 1551, la même année que Pieter Brueghel l'Ancien. Mentionné dans l'atelier de Frans Floris vers 1553/55, il installe peu de temps après son propre atelier qui sera particulièrement actif dans les décennies 1560 et 1570.
Le sujet de la dance de noces en plein air constitue sans doute la quintessence de l'art flamand de cette période. Sur une place arborée se déroulent les réjouissances d'une noce villageoise. Les couples dansent et chacun se divertit et boit à l'envi, tous s'amusent, dans l'ivresse et au rythme de la cornemuse. La mariée, reine du jour couronnée de rouge, occupe la place centrale du banquet représenté sur la gauche. Une assiette remplie de pièces de monnaie, don de ses invités, est apportée devant elle. A l'arrière-plan, plusieurs villageois ne participent pas aux festivités et continuent leurs activités quotidiennes. Le spectateur ne manquera pas enfin de remarquer le piquant détail de l'homme se soulageant à droite.
Auteur de plusieurs compositions illustrant des noces villageoises, Marten van Cleve prend ses distances par rapport à la célébrissime composition de Pieter Brueghel l'Ancien connue par un tableau de 1566 conservé au Detroit Institute of Arts, par la gravure de Pieter van der Heyden publiée par Hyeronymus Cock et surtout largement diffusée par les nombreuses versions réalisées par son fils Pieter Brueghel le Jeune et son atelier. C'est une toute autre construction que van Cleve propose ici, plus aérée et permettant une meilleure lecture des figures. Plusieurs enfants, absents des noces breughéliennes, sont également présents ici, égayant davantage la scène. D'autres versions de cette composition, avec un certain nombre de variantes, sont répertoriées1.
Voilà un tableau avec lequel le spectateur ne peut jamais s'ennuyer, toujours un détail viendra étayer sa curiosité et satisfaire son désir de nouveauté. Par sa vision à la fois bienveillante et critique des mœurs de la société ce tableau reste terriblement intemporel.
Nous remercions le Dr. Klaus Ertz de nous avoir confirmé l'authenticité de cette œuvre après un examen de visu. Un certificat en date du 7 juillet 2018 sera remis à l'acquéreur.


1. K. Ertz, Ch. Nitze-Ertz, ‚Marten van Cleve, 1524-1581 : Kritischer Katalog der Gemälde und Zeichnungen', Lingen, 2014, p. 196-198, n°132 à 136

Estimation 50 000 - 80 000 €

Sold 65,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 8

Marten van Cleve Anvers, 1527 - 1581
Noces villageoises

Sold 65,000 € [$]

Marten van Cleve Anvers, 1527 - 1581
Noces villageoises
Huile sur panneau de chêne, parqueté
(Restaurations anciennes)

The Wedding Dance, oil on panel, by M. van Cleve
h: 76 w: 106 cm

Provenance : Acquis par le père de l'actuel propriétaire dans les années 1960 ;
Collection particulière, Belgique

Commentaire : Les scènes de réjouissances villageoises sont souvent identifiées comme des représentations dérivant de l'art de Pieter Brueghel l'Ancien (1525-1569). Notre tableau, et plus généralement l'œuvre du peintre Marten van Cleve, vient bouleverser cette analyse réductrice. De deux ans seulement le cadet du grand Brueghel, Martin van Cleve développe un mode de représentation des scènes de la vie quotidienne dans les campagnes flamandes qui lui est propre et qui se différencie de l'art de son contemporain plus célèbre.
Issu d'une famille originaire de Cleve et installée à Anvers vers 1500, Marten van Cleve fut probablement l'élève de son père le peintre Willem van Cleve avant de devenir membre de la guilde de cette ville en 1551, la même année que Pieter Brueghel l'Ancien. Mentionné dans l'atelier de Frans Floris vers 1553/55, il installe peu de temps après son propre atelier qui sera particulièrement actif dans les décennies 1560 et 1570.
Le sujet de la dance de noces en plein air constitue sans doute la quintessence de l'art flamand de cette période. Sur une place arborée se déroulent les réjouissances d'une noce villageoise. Les couples dansent et chacun se divertit et boit à l'envi, tous s'amusent, dans l'ivresse et au rythme de la cornemuse. La mariée, reine du jour couronnée de rouge, occupe la place centrale du banquet représenté sur la gauche. Une assiette remplie de pièces de monnaie, don de ses invités, est apportée devant elle. A l'arrière-plan, plusieurs villageois ne participent pas aux festivités et continuent leurs activités quotidiennes. Le spectateur ne manquera pas enfin de remarquer le piquant détail de l'homme se soulageant à droite.
Auteur de plusieurs compositions illustrant des noces villageoises, Marten van Cleve prend ses distances par rapport à la célébrissime composition de Pieter Brueghel l'Ancien connue par un tableau de 1566 conservé au Detroit Institute of Arts, par la gravure de Pieter van der Heyden publiée par Hyeronymus Cock et surtout largement diffusée par les nombreuses versions réalisées par son fils Pieter Brueghel le Jeune et son atelier. C'est une toute autre construction que van Cleve propose ici, plus aérée et permettant une meilleure lecture des figures. Plusieurs enfants, absents des noces breughéliennes, sont également présents ici, égayant davantage la scène. D'autres versions de cette composition, avec un certain nombre de variantes, sont répertoriées1.
Voilà un tableau avec lequel le spectateur ne peut jamais s'ennuyer, toujours un détail viendra étayer sa curiosité et satisfaire son désir de nouveauté. Par sa vision à la fois bienveillante et critique des mœurs de la société ce tableau reste terriblement intemporel.
Nous remercions le Dr. Klaus Ertz de nous avoir confirmé l'authenticité de cette œuvre après un examen de visu. Un certificat en date du 7 juillet 2018 sera remis à l'acquéreur.


1. K. Ertz, Ch. Nitze-Ertz, ‚Marten van Cleve, 1524-1581 : Kritischer Katalog der Gemälde und Zeichnungen', Lingen, 2014, p. 196-198, n°132 à 136

Estimation 50 000 - 80 000 €

Sold 65,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3381
Date: 13 nov. 2018 18:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & 19th Century Art