Sale Books & Manuscripts - 26 april 2018 /Lot 4 Manuscrit liturgique de l’abbaye de Nonnberg, en latin, enluminé sur papier

  • Manuscrit liturgique de l’abbaye deNonnberg, en latin, enluminé sur papier
  • Manuscrit liturgique de l’abbaye deNonnberg, en latin, enluminé sur papier
  • Manuscrit liturgique de l’abbaye deNonnberg, en latin, enluminé sur papier
  • Manuscrit liturgique de l’abbaye deNonnberg, en latin, enluminé sur papier
  • Manuscrit liturgique de l’abbaye deNonnberg, en latin, enluminé sur papier
  • Manuscrit liturgique de l’abbaye deNonnberg, en latin, enluminé sur papier

Manuscrit liturgique de l'abbaye de
Nonnberg, en latin, enluminé sur papier

[Salzbourg, vers 1505-1515].
Grand in-12 (19,4 x 14,5 cm) de
[135] f. de papier vergé fort, le
premier blanc (1-212, 3-410, 59 sur 10,
6-1210, 1310+2), peau de truie, filets,
roulettes, motifs et plaques estampés
à froid sur les plats (armoiries,
figures des évangélistes nommés,
représentation du Christ en croix au
centre du premier plat, accompagnée
des mentions M. V. K. et 1591 estampées
et dorées, représentation de l'onction
de David par Samuel au centre du
second plat), dos à 3 nerfs soulignés
de filets à froid, deux fermoirs en
laiton travaillé sur lanières de peau
(Autriche, fin du XVIe siècle), étuiboîte
moderne de percaline verte à dos
de maroquin vert.
Précieux manuscrit liturgique d'une
moniale de l'abbaye bénédictine de
Nonnberg (Salzbourg).
Le texte est écrit en latin, avec
quelques passages en allemand, en
rotunda à l'encre noire sur une
colonne, réglée de 4 lignes verticales
à l'encre rouge, de 6 lignes
intercalées entre 6 portées à notation
neumatique de 4 lignes réglées à
l'encre rouge (14 x 10.6 cm).
Composition : feuillet blanc réglé
(f. 1) ; antiennes, hymnes, répons,
etc. : du dimanche des Rameaux à la
Fête-Dieu (f. 2r-48r, avec une petite
litanie incluant saint Rupert et
sainte Érentrude) ; pour les fêtes
des saints Jean-Baptiste, Érentrude et
Marguerite, de l'Immaculée Conception,
de saint Rupert et de la Toussaint (f.
48r-60r) ; de l'Avent à la Pentecôte
(f. 60r-78v) ; de la Septuagésime à
la Fête-Dieu (f. 78v-95v) ; pour les
morts (f. 95v-102r) ; pour le dimanche
de la Passion (f. 102r-110r) ; pour
la dédicace (f. 110r-114r) ; pour
les fêtes des saints Érentrude,
Blaise et Rupert, de la Toussaint et
des saints Marie, Nicolas, Benoît
et Érentrude (f. 114r-119r) ; pour
la dédicace (f. 119r-121r) ; pour
Pâques (f. 121r-123r) ; pour Noël (f.
123r-126v) ; pour la Purification (f.
126v-128r) ; pour la fête de saint Jean
l'Évangéliste (f. 128v-130r) ; après
le Notre Père et après l'Agnus Dei (f.
132) ; pour la dédicace d'un autel et
les enterrements (f. 133) ; une litanie
incluant les saints Rupert, Benoît et
Érentrude (f. 134) ; « Benedicamus »
(f. 135r)

Petites capitales rehaussées à
l'encre rouge ; initiales en rose,
rouge, bleu, vert et orange décorées
à l'encre de fleurs, de visages et
d'arabesques ; 46 initiales encadrées
peintes en rouge, bleu, violet, vert
ou en or, richement décorées de
motifs végétaux ; 128 initiales en or
ou en couleurs, avec encadrement en
or ou en argent, décorées de grands
motifs marginaux foliacés ; 6 grandes
initiales en or filigranées de blanc,
avec encadrement et motifs foliacés ;
4 grandes initiales historiées :
entrée du Christ à Jérusalem, avec
une décoration marginale foliacée sur
trois côtés, accompagnée de 3 écus
armoriés (f. 2r) ; sainte Marguerite
et une moniale accompagnée d'un écu
armorié (f. 52r) ; présentation au
Temple (f. 70r) ; saint Benoît (f.
73r). Cette riche décoration marginale
de feuillages multicolores peut être
rapprochée de celle du Missel Wolfgang,
enluminé pour Wolfgang Schrötl, abbé
de Rein en 1492-1493.

Ce manuscrit fut certainement composé,
à son propre usage, par une moniale
de l'abbaye de Nonnberg, une des plus
anciennes abbayes féminines du monde
germanique, fondée vers 714 par saint
Rupert et dont la première abbesse
fut sainte Érentrude. Il pourrait donc
constituer un témoignage majeur de
la production de livres liturgiques
par des religieuses au début du XVIe
siècle.
Le nom de cette moniale est inconnu
mais la grande initiale historiée
représentant une religieuse en habit
agenouillée devant sainte Marguerite
et accompagnée d'un écu aux armes de
la famille Marckdorff (f. 52r) laisse
penser qu'il pourrait s'agir d'une
certaine Margareta Marckdorff. Quant
à la présence d'un écu aux armes des
Pfäffinger (f. 2r), elle suggère que
le manuscrit a pu être réalisé alors
que Regina Pfäffinger (morte en 1516)
était abbesse de Nonnberg.
La reliure, très bien conservée et
d'un grand intérêt iconographique, fut
probablement commandée en 1591 par une
autre moniale de Nonnberg, Margareta
von Kuenburg (morte le 24 septembre
1594).
Des ajouts du XVIe siècle et une note
manuscrite au XVIIe siècle témoignent
d'une longue utilisation personnelle
de ce manuscrit.
Provenance :
Abbaye de Nonnberg (Salzbourg) ;
Vente anonyme à Munich, le 23 octobre
1986, lot 4A ;
Heribert Tenschert, catalogue 20, 1987,
n° 22 ;
« The Arcana Collection », 1ère partie,
vente à Londres, le 7 juillet 2010, lot 44
Manque le 6e feuillet du 5e cahier ;
marges courtes avec perte de décor ;
quelques piqûres, taches et salissures ;
coins un peu émoussés ; quelques petits
trous de vers

Estimation 18 000 - 25 000 €

Sold 36,400 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 4

Manuscrit liturgique de l’abbaye de Nonnberg, en latin, enluminé sur papier

Sold 36,400 € [$]


Manuscrit liturgique de l'abbaye de
Nonnberg, en latin, enluminé sur papier

[Salzbourg, vers 1505-1515].
Grand in-12 (19,4 x 14,5 cm) de
[135] f. de papier vergé fort, le
premier blanc (1-212, 3-410, 59 sur 10,
6-1210, 1310+2), peau de truie, filets,
roulettes, motifs et plaques estampés
à froid sur les plats (armoiries,
figures des évangélistes nommés,
représentation du Christ en croix au
centre du premier plat, accompagnée
des mentions M. V. K. et 1591 estampées
et dorées, représentation de l'onction
de David par Samuel au centre du
second plat), dos à 3 nerfs soulignés
de filets à froid, deux fermoirs en
laiton travaillé sur lanières de peau
(Autriche, fin du XVIe siècle), étuiboîte
moderne de percaline verte à dos
de maroquin vert.
Précieux manuscrit liturgique d'une
moniale de l'abbaye bénédictine de
Nonnberg (Salzbourg).
Le texte est écrit en latin, avec
quelques passages en allemand, en
rotunda à l'encre noire sur une
colonne, réglée de 4 lignes verticales
à l'encre rouge, de 6 lignes
intercalées entre 6 portées à notation
neumatique de 4 lignes réglées à
l'encre rouge (14 x 10.6 cm).
Composition : feuillet blanc réglé
(f. 1) ; antiennes, hymnes, répons,
etc. : du dimanche des Rameaux à la
Fête-Dieu (f. 2r-48r, avec une petite
litanie incluant saint Rupert et
sainte Érentrude) ; pour les fêtes
des saints Jean-Baptiste, Érentrude et
Marguerite, de l'Immaculée Conception,
de saint Rupert et de la Toussaint (f.
48r-60r) ; de l'Avent à la Pentecôte
(f. 60r-78v) ; de la Septuagésime à
la Fête-Dieu (f. 78v-95v) ; pour les
morts (f. 95v-102r) ; pour le dimanche
de la Passion (f. 102r-110r) ; pour
la dédicace (f. 110r-114r) ; pour
les fêtes des saints Érentrude,
Blaise et Rupert, de la Toussaint et
des saints Marie, Nicolas, Benoît
et Érentrude (f. 114r-119r) ; pour
la dédicace (f. 119r-121r) ; pour
Pâques (f. 121r-123r) ; pour Noël (f.
123r-126v) ; pour la Purification (f.
126v-128r) ; pour la fête de saint Jean
l'Évangéliste (f. 128v-130r) ; après
le Notre Père et après l'Agnus Dei (f.
132) ; pour la dédicace d'un autel et
les enterrements (f. 133) ; une litanie
incluant les saints Rupert, Benoît et
Érentrude (f. 134) ; « Benedicamus »
(f. 135r)

Petites capitales rehaussées à
l'encre rouge ; initiales en rose,
rouge, bleu, vert et orange décorées
à l'encre de fleurs, de visages et
d'arabesques ; 46 initiales encadrées
peintes en rouge, bleu, violet, vert
ou en or, richement décorées de
motifs végétaux ; 128 initiales en or
ou en couleurs, avec encadrement en
or ou en argent, décorées de grands
motifs marginaux foliacés ; 6 grandes
initiales en or filigranées de blanc,
avec encadrement et motifs foliacés ;
4 grandes initiales historiées :
entrée du Christ à Jérusalem, avec
une décoration marginale foliacée sur
trois côtés, accompagnée de 3 écus
armoriés (f. 2r) ; sainte Marguerite
et une moniale accompagnée d'un écu
armorié (f. 52r) ; présentation au
Temple (f. 70r) ; saint Benoît (f.
73r). Cette riche décoration marginale
de feuillages multicolores peut être
rapprochée de celle du Missel Wolfgang,
enluminé pour Wolfgang Schrötl, abbé
de Rein en 1492-1493.

Ce manuscrit fut certainement composé,
à son propre usage, par une moniale
de l'abbaye de Nonnberg, une des plus
anciennes abbayes féminines du monde
germanique, fondée vers 714 par saint
Rupert et dont la première abbesse
fut sainte Érentrude. Il pourrait donc
constituer un témoignage majeur de
la production de livres liturgiques
par des religieuses au début du XVIe
siècle.
Le nom de cette moniale est inconnu
mais la grande initiale historiée
représentant une religieuse en habit
agenouillée devant sainte Marguerite
et accompagnée d'un écu aux armes de
la famille Marckdorff (f. 52r) laisse
penser qu'il pourrait s'agir d'une
certaine Margareta Marckdorff. Quant
à la présence d'un écu aux armes des
Pfäffinger (f. 2r), elle suggère que
le manuscrit a pu être réalisé alors
que Regina Pfäffinger (morte en 1516)
était abbesse de Nonnberg.
La reliure, très bien conservée et
d'un grand intérêt iconographique, fut
probablement commandée en 1591 par une
autre moniale de Nonnberg, Margareta
von Kuenburg (morte le 24 septembre
1594).
Des ajouts du XVIe siècle et une note
manuscrite au XVIIe siècle témoignent
d'une longue utilisation personnelle
de ce manuscrit.
Provenance :
Abbaye de Nonnberg (Salzbourg) ;
Vente anonyme à Munich, le 23 octobre
1986, lot 4A ;
Heribert Tenschert, catalogue 20, 1987,
n° 22 ;
« The Arcana Collection », 1ère partie,
vente à Londres, le 7 juillet 2010, lot 44
Manque le 6e feuillet du 5e cahier ;
marges courtes avec perte de décor ;
quelques piqûres, taches et salissures ;
coins un peu émoussés ; quelques petits
trous de vers

Estimation 18 000 - 25 000 €

Sold 36,400 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3816
Date: 26 apr. 2018 14:30
Auctioneer: François Tajan

Contact

Lorena de La Torre
Phone +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Books & Manuscripts