Sale Classic and Racing Cars - 28 june 2008 /Lot 8 LA BUIRE Type 12 Limousine - 1923

  • LA BUIRE Type 12 Limousine - 1923 N° de série : #1493 Moteur : quatre cylindres en ligne, avant, longitudinal Cylindrée :...
LA BUIRE
Type 12 Limousine - 1923

N° de série : #1493
Moteur : quatre cylindres en ligne, avant, longitudinal
Cylindrée : 2860 cm3
Distribution : soupapes en têtes commandées par culbuteurs, un arbre à cames central
Alimentation : un carburateur Zénith horizontal
Boîte de vitesses : mécanique à quatre rapports + MA
Carrosserie : limousine quatre portes, six places dont deux strapontins, séparation chauffeur
Châssis : à longerons
Suspensions : ressorts semi-elliptiques à l'avant, demi-cantilever à l'arrière
Freins : à tambours sur les quatre roues, commande mécanique
Roues : à rayons bois de type artillerie

Fondés à Lyon en 1847 par Jules Frossard de Saugy, les Chantiers de La Buire (du nom d'un lieu-dit situé sur la rive gauche du Rhône, appelé " de la Buyre ") étaient spécialisés dans la construction de matériel roulant et fixe pour les chemins de fer et les tramways, très en vogue à l'époque. Ainsi, entre 1857 et 1867, les Chantiers produisirent plus de 700 wagons et voitures de tram par an, et acquirent une réputation qui dépassa les limites de l'hexagone ; ils furent notamment chargés de réaliser des wagons destinés au train de l'Empereur de Chine et à celui du Roi d'Italie. En 1880, l'entreprise, absorbée par la Compagnie des Fonderies et Forges de l'Horme en 1877, rencontra des difficultés, et dut fermer provisoirement. Plusieurs réorientations d'activités seront envisagées, et en 1889, les Chantiers se lancèrent dans la fabrication de tricycles à vapeur, inspirés du modèle crée par Léon Serpollet, avant de devenir, en 1895, la Société Nouvelle des Etablissements de l'Horme et de La Buire. Au début du XXe siècle, l'avenir semblait s'ouvrir aux " voitures sans chevaux ", et le conseil d'administration de la société orienta ses équipes vers la réalisation d'une automobile qui porterait le nom de la société. Fin 1904, trois modèles de 16, 28 et 30HP furent exposés au Salon de l'Automobile, premiers exemplaires d'une lignée de modèles qui s'achèvera en 1930 avec la fermeture définitive de l'usine.

La voiture présentée est une luxueuse limousine Type 12 à séparation chauffeur. Le compartiment arrière, agrémenté de deux strapontins, est habillé de velours et de marqueteries travaillées avec soin. On note plusieurs équipements spécifiques : boîte à outils sur le marchepied, phare latéral sur le montant de pare-brise. Achetée lors de la vente du Musée de Pont l'Evèque en octobre 2007, la voiture a depuis changé de main, bénéficiant au passage d'une soigneuse remise en route.

Carte grise française


Estimation 13 000 - 16 000 €

Sold 19,657 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 8

LA BUIRE
Type 12 Limousine - 1923

Sold 19,657 € [$]

LA BUIRE
Type 12 Limousine - 1923

N° de série : #1493
Moteur : quatre cylindres en ligne, avant, longitudinal
Cylindrée : 2860 cm3
Distribution : soupapes en têtes commandées par culbuteurs, un arbre à cames central
Alimentation : un carburateur Zénith horizontal
Boîte de vitesses : mécanique à quatre rapports + MA
Carrosserie : limousine quatre portes, six places dont deux strapontins, séparation chauffeur
Châssis : à longerons
Suspensions : ressorts semi-elliptiques à l'avant, demi-cantilever à l'arrière
Freins : à tambours sur les quatre roues, commande mécanique
Roues : à rayons bois de type artillerie

Fondés à Lyon en 1847 par Jules Frossard de Saugy, les Chantiers de La Buire (du nom d'un lieu-dit situé sur la rive gauche du Rhône, appelé " de la Buyre ") étaient spécialisés dans la construction de matériel roulant et fixe pour les chemins de fer et les tramways, très en vogue à l'époque. Ainsi, entre 1857 et 1867, les Chantiers produisirent plus de 700 wagons et voitures de tram par an, et acquirent une réputation qui dépassa les limites de l'hexagone ; ils furent notamment chargés de réaliser des wagons destinés au train de l'Empereur de Chine et à celui du Roi d'Italie. En 1880, l'entreprise, absorbée par la Compagnie des Fonderies et Forges de l'Horme en 1877, rencontra des difficultés, et dut fermer provisoirement. Plusieurs réorientations d'activités seront envisagées, et en 1889, les Chantiers se lancèrent dans la fabrication de tricycles à vapeur, inspirés du modèle crée par Léon Serpollet, avant de devenir, en 1895, la Société Nouvelle des Etablissements de l'Horme et de La Buire. Au début du XXe siècle, l'avenir semblait s'ouvrir aux " voitures sans chevaux ", et le conseil d'administration de la société orienta ses équipes vers la réalisation d'une automobile qui porterait le nom de la société. Fin 1904, trois modèles de 16, 28 et 30HP furent exposés au Salon de l'Automobile, premiers exemplaires d'une lignée de modèles qui s'achèvera en 1930 avec la fermeture définitive de l'usine.

La voiture présentée est une luxueuse limousine Type 12 à séparation chauffeur. Le compartiment arrière, agrémenté de deux strapontins, est habillé de velours et de marqueteries travaillées avec soin. On note plusieurs équipements spécifiques : boîte à outils sur le marchepied, phare latéral sur le montant de pare-brise. Achetée lors de la vente du Musée de Pont l'Evèque en octobre 2007, la voiture a depuis changé de main, bénéficiant au passage d'une soigneuse remise en route.

Carte grise française


Estimation 13 000 - 16 000 €

Sold 19,657 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1505
Date: 28 jun. 2008 18:00

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Classic and Racing Cars