Sale Old Master and 19th Century Paintings, Sculptures - 22 june 2009 /Lot 6 Johann König (1586-1642) Saint Georges terrassant le dragon

  • Johann König Nürenberg, 1586 - 1642 Saint Georges terrassant le dragon Cuivre

Johann König Nürenberg, 1586 - 1642
Saint Georges terrassant le dragon
Cuivre
Signée 'Jo : Konig. fc' en bas à droite
h: 14,50 w: 21,50 cm

Commentaire : Fils d'un orfèvre de Nüremberg, König suit une première formation à Augsburg avec Rottenhammer. S'ensuit un séjour en Italie aux dates incertaines. On sait cependant qu'il passe une année à Venise avant de s' établir à Rome où sa présence est documentée entre 1610 et 1614. Il a pu y rencontrer son compatriote Elsheimer qui meurt en 1610 et dont on reconnaît l'influence dans les compositions et les paysages : traitement des feuillages par petites touches contrastées, clarté émanant du fond du tableau. Les deux artistes affectionnent le cuivre pour réaliser des œuvres minutieuses.
Ici, Saint Georges affronte le dragon au bord d'une petite chute d'eau semblable à celle où puise Saint-Jean Baptiste dans le tableau vendu à Londres, chez Sotheby's, en 2004 ("Paysage de rivière boisé avec Saint Jean-Baptiste", 8 décembre 2004, n° 39, repr., cuivre, 8,5 x 12,3 cm, signé 'Johan./König.F') et situé avant 1610.

Revenu en Allemagne en 1614, König s'installe à Augsbourg à une époque où la région est une étape sur la route des peintres du Nord vers l'Italie. Il y est reçu Maître à la Guilde en 1622. Johann König est célèbre pour ces tableaux religieux de petit format, la plupart sur cuivre et signés.

Le sujet illustre un épisode de la vie de saint Georges racontée par Jacques de Voragine dans "La Légende Dorée" :

"Georges …arriva un jour dans la cité qu'on appelle Silène, dans la province de Libye. Près de cette cité se trouvait un marais, aussi vaste qu'une mer, où se cachait un dragon pestifère … Les habitants furent forcés … de lui donner chaque jour deux brebis afin d'apaiser sa fureur. Mais comme il ne leur restait presque plus de brebis, ils décidèrent … de lui adjoindre un être humain (par tirage au sort). Il arriva un jour que la fille unique du roi fut désignée et destinée au dragon… Le roi, voyant qu'il ne pourrait libérer sa fille, la revêtit d'habits royaux. Quand son père l'eut bénie, elle s'avança vers le lac …Saint Georges passait par là et quand il la vit en larmes il lui demanda ce qu'elle avait…Pendant qu'ils échangeaient ces paroles, voici que le dragon arrive et sort la tête du lac …Georges monte alors sur son cheval, se protège par le signe de croix et attaque avec audace le dragon qui se dirige vers lui ; il attaque avec vigueur sa lance et, en se recommandant à Dieu, blesse gravement le dragon et le fait choir à terre". Toute la ville se fera baptiser.


Estimation 15 000 - 20 000 €



Sold 772,646 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 6

Johann König (1586-1642)
Saint George slaying the dragon

Sold 772,646 € [$]

Johann König Nürenberg, 1586 - 1642
Saint Georges terrassant le dragon
Cuivre
Signée 'Jo : Konig. fc' en bas à droite
h: 14,50 w: 21,50 cm

Commentaire : Fils d'un orfèvre de Nüremberg, König suit une première formation à Augsburg avec Rottenhammer. S'ensuit un séjour en Italie aux dates incertaines. On sait cependant qu'il passe une année à Venise avant de s' établir à Rome où sa présence est documentée entre 1610 et 1614. Il a pu y rencontrer son compatriote Elsheimer qui meurt en 1610 et dont on reconnaît l'influence dans les compositions et les paysages : traitement des feuillages par petites touches contrastées, clarté émanant du fond du tableau. Les deux artistes affectionnent le cuivre pour réaliser des œuvres minutieuses.
Ici, Saint Georges affronte le dragon au bord d'une petite chute d'eau semblable à celle où puise Saint-Jean Baptiste dans le tableau vendu à Londres, chez Sotheby's, en 2004 ("Paysage de rivière boisé avec Saint Jean-Baptiste", 8 décembre 2004, n° 39, repr., cuivre, 8,5 x 12,3 cm, signé 'Johan./König.F') et situé avant 1610.

Revenu en Allemagne en 1614, König s'installe à Augsbourg à une époque où la région est une étape sur la route des peintres du Nord vers l'Italie. Il y est reçu Maître à la Guilde en 1622. Johann König est célèbre pour ces tableaux religieux de petit format, la plupart sur cuivre et signés.

Le sujet illustre un épisode de la vie de saint Georges racontée par Jacques de Voragine dans "La Légende Dorée" :

"Georges …arriva un jour dans la cité qu'on appelle Silène, dans la province de Libye. Près de cette cité se trouvait un marais, aussi vaste qu'une mer, où se cachait un dragon pestifère … Les habitants furent forcés … de lui donner chaque jour deux brebis afin d'apaiser sa fureur. Mais comme il ne leur restait presque plus de brebis, ils décidèrent … de lui adjoindre un être humain (par tirage au sort). Il arriva un jour que la fille unique du roi fut désignée et destinée au dragon… Le roi, voyant qu'il ne pourrait libérer sa fille, la revêtit d'habits royaux. Quand son père l'eut bénie, elle s'avança vers le lac …Saint Georges passait par là et quand il la vit en larmes il lui demanda ce qu'elle avait…Pendant qu'ils échangeaient ces paroles, voici que le dragon arrive et sort la tête du lac …Georges monte alors sur son cheval, se protège par le signe de croix et attaque avec audace le dragon qui se dirige vers lui ; il attaque avec vigueur sa lance et, en se recommandant à Dieu, blesse gravement le dragon et le fait choir à terre". Toute la ville se fera baptiser.


Estimation 15 000 - 20 000 €



Sold 772,646 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1602
Date: 22 june. 2009 19:00

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Old Master and 19th Century Paintings, Sculptures