Sale Terracotta - 27 march 2019 /Lot 112 Henry CROS Narbonne, 1840 - Sèvres, 1907 Buste de femme à la couronne de laurier

  • Henry CROS Narbonne, 1840 - Sèvres, 1907 Buste de femme à la couronne de laurier Relief en pâte de verre polychromé
  • Henry CROS Narbonne, 1840 - Sèvres, 1907 Buste de femme à la couronne de laurier Relief en pâte de verre polychromé
Henry CROS Narbonne, 1840 - Sèvres, 1907
Buste de femme à la couronne de laurier
Relief en pâte de verre polychromé
(Restauration ancienne)

Woman wearing a laurel wreath, polychromed glass paste, by H. Cros
h: 21 w: 14,50 d: 5 cm

Bibliographie : en rapport :
'De Carpeaux à Matisse: la sculpture française de 1850 à 1914 dans les musées et les collections publiques du Nord de la France : trésors des musées du Nord de la France', Lille, 1982
Noël Daum, "Henry Cros, le Précurseur", in 'La pâte de verre', Paris, 1984, p. 59-73

Commentaire : Henry Cros est l'un des pionniers de la redécouverte de la technique de la pâte de verre. Pourtant peu de ses œuvres sont aujourd'hui conservées dans les collections muséales (à l'exception des collections du musée de la Manufacture nationale de Sèvres et du Petit Palais). Dans la préface au catalogue de vente après décès d'Henry Cros, Auguste Rodin parlait de lui en ces termes : " Sa sculpture a cette sérénité qui l'apparente à l'art grec ; c'est, je pense, le plus bel éloge qu'on puisse faire d'un artiste. Cros fut un des hommes les plus glorieux du XIXe siècle. Il a passé, inconnu. ".
Issu d'une famille de lettrés, Henry Cros est l'élève du sculpteur François Jouffroy et de Louis-Jules Etex à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il suit également les cours de peinture de Jules-Emmanuel Valadon, s'essayant tour à tour à la peinture à l'encaustique, à l'huile et à l'aquarelle.
Son besoin d'expression par la couleur et sa volonté d'allier sculpture et peinture à parts égales l'amènent dès 1867 à entreprendre des recherches sur la céroplastie. Cette technique de la cire teintée dans la masse, connue dès l'Antiquité grecque et utilisée au Moyen-Âge et la Renaissance lui fait connaître un certain succès.
En 1883, il réalise ses premiers essais en pâte de verre après avoir vu au Louvre deux médaillons relevant de cette technique. L'envoi en 1889 de trois pièces en pâte de verre à l'Exposition Universelle lui vaut une médaille d'argent, et l'année suivante, il triomphe avec le même procédé en remportant une médaille d'or à l'Exposition Universelle pour 'L'Histoire du feu' (Paris, musée des Arts décoratifs).

Estimation 800 - 1 200 €

Sold 1,560 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 112

Henry CROS Narbonne, 1840 - Sèvres, 1907
Buste de femme à la couronne de laurier

Sold 1,560 € [$]

Henry CROS Narbonne, 1840 - Sèvres, 1907
Buste de femme à la couronne de laurier
Relief en pâte de verre polychromé
(Restauration ancienne)

Woman wearing a laurel wreath, polychromed glass paste, by H. Cros
h: 21 w: 14,50 d: 5 cm

Bibliographie : en rapport :
'De Carpeaux à Matisse: la sculpture française de 1850 à 1914 dans les musées et les collections publiques du Nord de la France : trésors des musées du Nord de la France', Lille, 1982
Noël Daum, "Henry Cros, le Précurseur", in 'La pâte de verre', Paris, 1984, p. 59-73

Commentaire : Henry Cros est l'un des pionniers de la redécouverte de la technique de la pâte de verre. Pourtant peu de ses œuvres sont aujourd'hui conservées dans les collections muséales (à l'exception des collections du musée de la Manufacture nationale de Sèvres et du Petit Palais). Dans la préface au catalogue de vente après décès d'Henry Cros, Auguste Rodin parlait de lui en ces termes : " Sa sculpture a cette sérénité qui l'apparente à l'art grec ; c'est, je pense, le plus bel éloge qu'on puisse faire d'un artiste. Cros fut un des hommes les plus glorieux du XIXe siècle. Il a passé, inconnu. ".
Issu d'une famille de lettrés, Henry Cros est l'élève du sculpteur François Jouffroy et de Louis-Jules Etex à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il suit également les cours de peinture de Jules-Emmanuel Valadon, s'essayant tour à tour à la peinture à l'encaustique, à l'huile et à l'aquarelle.
Son besoin d'expression par la couleur et sa volonté d'allier sculpture et peinture à parts égales l'amènent dès 1867 à entreprendre des recherches sur la céroplastie. Cette technique de la cire teintée dans la masse, connue dès l'Antiquité grecque et utilisée au Moyen-Âge et la Renaissance lui fait connaître un certain succès.
En 1883, il réalise ses premiers essais en pâte de verre après avoir vu au Louvre deux médaillons relevant de cette technique. L'envoi en 1889 de trois pièces en pâte de verre à l'Exposition Universelle lui vaut une médaille d'argent, et l'année suivante, il triomphe avec le même procédé en remportant une médaille d'or à l'Exposition Universelle pour 'L'Histoire du feu' (Paris, musée des Arts décoratifs).

Estimation 800 - 1 200 €

Sold 1,560 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3927
Date: 27 mar. 2019 18:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Terracotta & other sculptures